Les limites et l'Homme

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les limites et l'Homme

Re: Les limites et l'Homme

par PaxetBonum » mar. 05 nov. 2019, 9:34

Altior a écrit :
lun. 04 nov. 2019, 21:18
paulau a écrit :
jeu. 01 août 2019, 12:29

Si le genre n’est pas lié au sexe, pourquoi ne pas en changer tous les matins ? Si le corps est à la disposition de notre conscience, pourquoi ne pas le modifier à l’infini ?
C'est fait. Tout d'abord, par les bisexuels. Puis, il y plusieurs cas de «changement de sexe» succéssifs.
Mieux : il y les moon-gender qui ne changent pas de sexe tous le matins mais… ne connaissent leur sexe qu'à la nuit tombée…
Des sortes de lycanthropes du sexe quoi…

Désolé mais ce n'est pas une farce il existe des gens qui pensent comme cela !

Re: Les limites et l'Homme

par Altior » lun. 04 nov. 2019, 21:18

paulau a écrit :
jeu. 01 août 2019, 12:29

Si le genre n’est pas lié au sexe, pourquoi ne pas en changer tous les matins ? Si le corps est à la disposition de notre conscience, pourquoi ne pas le modifier à l’infini ?
C'est fait. Tout d'abord, par les bisexuels. Puis, il y plusieurs cas de «changement de sexe» succéssifs.
S’il n’y a pas de différence entre animaux et humains, pourquoi ne pas faire des expériences scientifiques sur les comateux plutôt que sur les animaux ? Pourquoi ne pas avoir de relations sexuelles avec son chien ? Pourquoi les droits de l 'Homme ?
S’il est des vies dignes d’être vécues et d’autres qui ne le sont pas, pourquoi ne pas liquider les « infirmes », y compris les enfants « défectueux » ? Pourquoi ne pas nationaliser les organes des quasi-morts au profit d’humains plus prometteurs ?
Il existe un point commun à toutes ces théories : la volonté d ' effacer les limites. Limites entre les sexes, entre les animaux et les humains, entre les vivants et les morts.
Ce sont ces limites qui nous constituent. Ces théories sont inhumaines.
Bien vu. Moi, je serais encore plus précis. L'élément commun entre tout ça c'est la sainte doctrine de l'évolutionnisme, qu'on nous sérine depuis la maternelle en la présentent comme scientifiquement révélé. Ce que vous citez plus haut ne sont que les conséquences, d'une logique parfaite si on accepte la prémisse. Si les êtres humains ne sont que des bêtes, des bêtes plus évolués, je vous l'accorde, mais ontologiquement des bêtes, alors tout devient logique. Pourquoi les droits de l'Homme, ne serait-ils pas une discrimination, et encore une discriminations par rapport aux bêtes moins doués que nous ? C'est ça la charité chrétienne, donner des droits spéciaux aux privilégiés et discriminer les handicapés ? Pourquoi me priver de relations matrimoniales avec ma chienne que j'adore et qui me fait preuve d'amour chaque fois quand je rentre à la maison, n'est-ce pas mettre des barrière à l'amour ? L'euthanasie est normale, allons, on ne peut pas laisser les pauvres bêtes souffrir. Les enfants «défectueux» doivent être éliminés, bien sûr, dans le cadre de l'amélioration des espèces, et encore le plus tôt le mieux.

Celles-là ne sont pas les seules conséquences d'une logique sans faille. La chasse doit être interdite. Les chasseurs sont des meurtriers, tout comme ceux qui mangent de la viande sont des cannibales. Caillasser périodiquement les vitres du charcutier du coin ce n'est pas du vandalisme, c'est de la sainte colère. Les numéros de cirque avec dressage d'animaux sont contraires à leur dignité et vous en voulez encore ?

Re: Les limites et l'Homme

par PaxetBonum » lun. 04 nov. 2019, 15:31

Destruction de ce limites établies par Dieu, l'homme pense recréer le monde à sa volonté, il veut prendre la place de Dieu.
Kyrie Eleison !

Les limites et l'Homme

par paulau » jeu. 01 août 2019, 12:29

Trois débats nous sont imposés par les élites : le genre, les droits de l’animal, l’euthanasie.
Derrière les bons sentiments affichés on s 'aperçoit que se font jour des conséquences absurdes sinon abjectes.
Si le genre n’est pas lié au sexe, pourquoi ne pas en changer tous les matins ? Si le corps est à la disposition de notre conscience, pourquoi ne pas le modifier à l’infini ?
S’il n’y a pas de différence entre animaux et humains, pourquoi ne pas faire des expériences scientifiques sur les comateux plutôt que sur les animaux ? Pourquoi ne pas avoir de relations sexuelles avec son chien ? Pourquoi les droits de l 'Homme ?
S’il est des vies dignes d’être vécues et d’autres qui ne le sont pas, pourquoi ne pas liquider les « infirmes », y compris les enfants « défectueux » ? Pourquoi ne pas nationaliser les organes des quasi-morts au profit d’humains plus prometteurs ?
Il existe un point commun à toutes ces théories : la volonté d ' effacer les limites. Limites entre les sexes, entre les animaux et les humains, entre les vivants et les morts.
Ce sont ces limites qui nous constituent. Ces théories sont inhumaines.

Haut