Les démons souffrent-ils en enfer?

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Pierre75
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : lun. 28 sept. 2009, 21:47

Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Pierre75 » sam. 23 oct. 2010, 3:20

Bonjour,

ayant lu quelques récits de visions de l'enfer, un point curieux me semble (rarement ou jamais) soulevé :

- les visions font état de damnés menés à la torture par des démons ricanants et visiblement heureux de faire leur office.

- Donc, à en croire ces visions (appuyées par une certaine autorité, puisqu'il s'agit de Saintes qui les ont relatées), les démons, loin de souffrir, se réjouissent.

- La notion traditionnelle de l'enfer, semble promettre la punition sans fin des pécheurs mais la réjouissance sans fin des démons, qui pourront exercer leur sadisme et leurs sarcasmes sur une masses infinie de victimes.

Dans une telle conception, les anges déchus et même leur chef seraient donc récompensés durant l'éternité, grâce à cet enfer éternel.
Est-ce bien cohérent? Que dit l'Eglise à ce sujet ?

Merci de vos lumières.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par archi » sam. 23 oct. 2010, 5:14

Pierre75 a écrit :- les visions font état de damnés menés à la torture par des démons ricanants et visiblement heureux de faire leur office.

- Donc, à en croire ces visions (appuyées par une certaine autorité, puisqu'il s'agit de Saintes qui les ont relatées), les démons, loin de souffrir, se réjouissent.

- La notion traditionnelle de l'enfer, semble promettre la punition sans fin des pécheurs mais la réjouissance sans fin des démons, qui pourront exercer leur sadisme et leurs sarcasmes sur une masses infinie de victimes.

Dans une telle conception, les anges déchus et même leur chef seraient donc récompensés durant l'éternité, grâce à cet enfer éternel.
Est-ce bien cohérent? Que dit l'Eglise à ce sujet ?

Merci de vos lumières.
Je suis en train de lire le dernier livre du Père Amorth (l'exorciste bien connu du diocèse de Rome). On y lit les résultats d'un certain nombre d'"entretiens" qu'il a pu avoir avec les démons, par l'intermédiaire de la personne possédée, lors de grands exorcismes (oui c'est étonnant ce genre de choses, mais je n'ai pas de raison d'en douter, d'ailleurs, dans les Evangiles, le Christ lui-même le fait à plusieurs reprises, et un exorcisme se fait au Nom de et par l'autorité du Christ). Ce qui en ressort tout à fait nettement, c'est que les démons souffrent réellement en enfer.

L'enfer est un endroit de haine réciproque de tous envers tous. Les démons renâclent à quitter le corps du possédé (où ils souffrent déjà, surtout lors de l'exorcisme) quand l'exorciste le leur ordonne "parce que Satan les punira". Ils détestent Satan - mais c'est le chef, et en tant que chef il souffre probablement plus que les autres.

L'enfer est l'opposé du Royaume de Dieu, là où le Royaume de Dieu est fondé sur l'Amour, l'enfer est fondé sur la haine perpétuelle.

Le pire est que quand l'exorciste leur pose la question, les démons leur répondent qu'ils ne voudraient en aucun cas revenir en arrière si c'était possible et aller au Ciel, parce qu'ils ont eu le courage de dire "non" à Dieu, qu'ils sont donc plus forts que Dieu.

Donc non, les démons ne s'amusent absolument pas en enfer, même s'ils ont le "loisir" d'exercer leur méchanceté sur ceux qui leurs sont inférieurs, ils n'en retirent aucun bonheur, au contraire.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Christophe » sam. 23 oct. 2010, 8:53

archi a écrit :Le pire est que quand l'exorciste leur pose la question, les démons leur répondent qu'ils ne voudraient en aucun cas revenir en arrière si c'était possible et aller au Ciel, parce qu'ils ont eu le courage de dire "non" à Dieu, qu'ils sont donc plus forts que Dieu.
Ce qui est totalement conforme avec la théologie catholique, qui considère le choix des anges déchus comme définitif et fait « en toute connaissance de cause ».
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Pierre75
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : lun. 28 sept. 2009, 21:47

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Pierre75 » sam. 23 oct. 2010, 12:36

Bonjour Archi,
merci pour cette réponse.
Mais il me semble que lors des visions de l'enfer, y compris de saints, les démons sont vus comme ricanants et exultants. D'autre part, il n'est jamais questions de sévices que les démons subiraient ou s'infligeraient mutuellement en enfer, comme si celles-ci n'étaient réservées qu'aux seuls damnés.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par gerardh » sam. 23 oct. 2010, 14:45

_

Bonjour,

La Parole ne nous dit pas beaucoup de choses, sauf erreur, sur "les états d'âme" des démons. Mais elle nous dit qu'il y aura un jour où pour eux, ce seront des pleurs et des grincements de dents.


_________

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Un gentil athée » dim. 31 oct. 2010, 0:32

Bonsoir,
archi a écrit :Je suis en train de lire le dernier livre du Père Amorth (l'exorciste bien connu du diocèse de Rome). On y lit les résultats d'un certain nombre d'"entretiens" qu'il a pu avoir avec les démons, par l'intermédiaire de la personne possédée, lors de grands exorcismes (oui c'est étonnant ce genre de choses, mais je n'ai pas de raison d'en douter, d'ailleurs, dans les Evangiles, le Christ lui-même le fait à plusieurs reprises, et un exorcisme se fait au Nom de et par l'autorité du Christ). Ce qui en ressort tout à fait nettement, c'est que les démons souffrent réellement en enfer.
Euh... :sonne: :incertain: Si je puis me permettre : si ce sont réellement des démons, alors pourquoi prêter foi à leur témoignage ? Ne peuvent-ils pas raconter des bobards ?...

Cordialement,
Mikaël

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Anne » dim. 31 oct. 2010, 4:36

Je ne crois pas qu'ils puissent mentir lorsqu'ils ont affaire à un représentant de Dieu dûment mandaté...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Michel_paix » dim. 31 oct. 2010, 16:38

Quand il y a en nous une absence d'Amour, même si nous rions sommes nous vraiment heureux dans ce rire??

:coeur:

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par ti'hamo » mer. 03 nov. 2010, 1:38

. J'ai en tête la vision de l'Enfer par les bergers de Fatima : pas de démons ricanants, seulement des démons "comme des ombres" au milieu des flammes. Personne n'a trop l'air de s'y amuser.

. Les démons ricanants et sadiques, ce sont plutôt des représentations traditionnelles, dans les tableaux, sculptures, retables... ça n'enlève rien à leur valeur, mais c'est comme les élus occupant chacun leur petit nuage : une image.

. Le catéchisme dit que la première peine et la première cause de souffrance en Enfer est la peine du dam, la séparation définitive d'avec Dieu.
Or, cela est tout aussi vrai pour les humains damnés ou les anges déchus, et en tant que créatures ils n'ont pas moins de raisons que les autres d'en souffrir.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Un gentil athée » mer. 03 nov. 2010, 10:52

ti'hamo a écrit :. Le catéchisme dit que la première peine et la première cause de souffrance en Enfer est la peine du dam, la séparation définitive d'avec Dieu.
Or, cela est tout aussi vrai pour les humains damnés ou les anges déchus, et en tant que créatures ils n'ont pas moins de raisons que les autres d'en souffrir.
Mais sur l'autre fil ("Faut-il aimer les démons, etc."), vous disiez :

"Dieu aime toutes ses créatures, y compris les démons - qui, eux, en souffrent, puisqu'ils rejettent cet amour -"

Donc les anges déchus (c'est-à-dire les démons) ne devraient-ils pas se sentir on ne peut plus heureux d'être enfin séparés définitivement de cet être qu'ils abhorrent ? A moins que Dieu ne continue de les aimer même s'ils sont définitivement séparés de Lui ?... Est-ce le cas ?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Raistlin » mer. 03 nov. 2010, 10:57

Un gentil athée a écrit :Donc les anges déchus (c'est-à-dire les démons) ne devraient-ils pas se sentir on ne peut plus heureux d'être enfin séparés définitivement de cet être qu'ils abhorrent ?
Hé non, puisqu'ils restent quand même faits pour Dieu. Dieu reste leur souverain Bien. Ils le savent, bien entendu, mais ils le rejettent. C'est étrange et mystérieux, certes, mais pas sans analogie avec ce qu'on vit nous même (parfois, nous savons que quelque chose serait mieux pour nous, mais nous le refusons). Donc non, les démons ne sont pas heureux d'être séparés de Dieu. Mais ils sont "satisfaits", en quelque sorte, puisque c'est ce qu'ils ont voulu.

Folie du libre-arbitre qui peut aller jusqu'à choisir son propre mal.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par ti'hamo » mer. 03 nov. 2010, 20:11

Ah, effectivement, il semble très judicieux d'introduire ici la distinction entre "satisfait" et "heureux".
Nous-même, ne préférons-nous pas souvent notre satisfaction à notre bonheur réel ? Et cela en sachant très bien de quoi il retourne...

Mais pour répondre à gentil athée : oui, a priori Dieu continue d'aimer ses créatures.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Un gentil athée » mer. 03 nov. 2010, 20:52

Pourrait-on faire une analogie avec une personne fils de médecin et super-informée des dangers de la drogue et de la dépendance qu'elle induit, qui déciderait malgré tout, délibérément, de consommer de l'héroïne, même si elle sait pertinemment que ça va lui ruiner la santé, la bourse et abréger sa vie, juste pour l'intensité du plaisir factice et éphémère qu'elle va en retirer, parce qu'elle juge cela plus important que toute autre considération ?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les démons souffrent-ils en enfer?

Message non lu par Raistlin » jeu. 04 nov. 2010, 10:32

Un gentil athée a écrit :Pourrait-on faire une analogie avec une personne fils de médecin et super-informée des dangers de la drogue et de la dépendance qu'elle induit, qui déciderait malgré tout, délibérément, de consommer de l'héroïne, même si elle sait pertinemment que ça va lui ruiner la santé, la bourse et abréger sa vie, juste pour l'intensité du plaisir factice et éphémère qu'elle va en retirer, parce qu'elle juge cela plus important que toute autre considération ?
Prenez l'exemple qui vous parle le mieux si vous voulez. L'important, c'est de comprendre que même si Dieu est le Bien suprême des anges comme des humains, on ne peut Le posséder sans conditions, celles-ci étant les mêmes que celle des l'amour véritable : confiance, dépouillement de soi, dépendance envers l'autre, etc.

Les anges avaient tout pour accueillir l'amour de Dieu - la preuve étant que tous n'ont pas déchu. Seulement, ils avaient aussi la liberté nécessaire pour pouvoir refuser. Certains l'ont fait.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], nano et 5 invités