Question d'un Musulman : la vision du monde d'aujourd'hui

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
belmisof
Barbarus
Barbarus

Question d'un Musulman : la vision du monde d'aujourd'hui

Message non lu par belmisof » mer. 05 sept. 2012, 10:10

Bonjour,

Je suis musulman pratiquant (je prie Dieu d'agréer mes prières) et j'avais une question. J'aimerais savoir si les catholiques pratiquants ont réussi de leur côté à aller au delà du clivage entre les religions et notamment de celui entre l'Islam et le Christianisme. Avez vous réussi de votre côté à prendre conscience que désormais le fléau qui s'oppose au Christianisme n'est pas l'Islam, et vice versa, mais la négation des spiritualités, le culte du matérialisme et le phénomène anti religieux?
Lorsque j'étais étudiant j'avais beaucoup de sympathie envers mes camarades catholiques pratiquants qui étaient perçus au mieux comme des "allumés du cerveau" au pire comme des bigots. Je dois avouer qu'à mon soulagement ce mépris envers les pratiquants n'existe pas ou très peu en Islam. Cependant lorsque j'abordais la thématique de la cohabitation entre nos religions, je percevais toujours une opprobe envers l'Islam qui existe aussi de notre côté envers vous, je le reconnait.
Y en a t-il parmis vous qui reconnaissent et prônent que ce clivage est dépassé et que Satan (que la malédiction de Dieu l'afflige) s'est incarné dans les fléaux que j'ai mentionné précedemment?

Merci pour vos réponses.

Bien cordialement
Dernière modification par Cgs le mer. 05 sept. 2012, 12:13, modifié 1 fois.
Raison : Précision sur le titre du sujet, cordialement, Cgs

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par Raistlin » mer. 05 sept. 2012, 10:35

Bonjour belmisof,

Vous savez, l'ennemi de la vérité, c'est l'erreur et le mensonge, point barre. L'athéisme est bien sûr l'ennemi du christianisme car il nie Dieu. Mais que dire de l'islam (et je parle bien de "islam" en tant que doctrine, pas des musulmans) qui dit des choses fausses sur Jésus (selon notre point de vue, bien sûr), qui nie ce qui fonde notre foi, qui prévoit pour les "gens du Livre" (donc les chrétiens selon l'islam) l'état de dhimmis, etc. ?

Je ne veux pas vous heurter mais être honnête avec vous. L'islam, en tant que doctrine religieuse qui prétend à la vérité, enseigne des choses proprement antichrétiennes (négation de la crucifixion, de la Résurrection, de l’Incarnation, de la Trinité, etc.). La doctrine islamique est donc un antichristianisme. Il faut en avoir conscience et ne pas se mentir, c'est une question de respect mutuel.

Ceci étant dit, il va de soi que les chrétiens veulent dialoguer avec les musulmans, tout comme ils veulent dialoguer avec les athées. Car tout homme porte en lui une dignité profonde que le christianisme reconnaît, indépendamment de ses croyances.

Bref, l’athéisme n’est pas plus l’ennemi du christianisme que ne l’est l’islam (je parle toujours de doctrines, pas de personnes). Car puisque nous croyons que Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie (Jean 14, 6), tout ce qui s’oppose à lui ne peut qu’être erreur ou mensonge. L’athéisme est dans l’erreur en niant Dieu et donc Jésus-Christ. De même pour l’islam qui ne connaît pas Jésus.
Le clivage que vous jugez dépassé est celui qui oppose la vérité à l’erreur. Or je ne pense pas qu’on puisse le dépasser justement. Certains voudraient unir chrétiens et musulmans derrière l’affirmation d’un Dieu Unique. Certes, nous croyons tous en un Dieu Unique (et c’est important de le rappeler à certains musulmans qui prennent les chrétiens pour des polythéistes car ils ne comprennent pas ce qu’est la Trinité). Mais est-ce la même vision de Dieu ? Est-ce vraiment le même Dieu dont parlent la Bible et le Coran ? J’ai lu le Coran et un peu étudié la doctrine islamique, et je ne reconnais pas le Dieu du judéo-christianisme.

Voilà, j’espère ne pas vous avoir heurté (veuillez me pardonner si c’était le cas) mais avoir pu vous aider à comprendre que la vérité est quelque chose d’important et qu’on ne peut pas la brader.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par MariaMagdala » mer. 05 sept. 2012, 10:48

Bonjour Belmisof,

Je ne pense pas être la personne la plus apte à répondre à votre question, donc ma réponse sera personnelle et nullement représentative de la vision officielle de l'Eglise.
Vous pourrez d'ailleurs vous en rendre compte en lisant les nombreux post de ce forum concernant l'Islam.

Dans un premier temps, il faut prendre conscience que pour un catholique, sa religion n'est pas une " religion du livre", comme pour un musulman mais de l'Incarnation. On croit que Jésus est le Fils de Dieu, qu'il est venu apporté la Bonne Nouvelle dans le monde et que nos péchés sont remis par sa Passion ( la crucifixion); voila de quoi il s'agit en gros, le Christ est la Vérité, la Voie et la Vie.... Il le dit lui-même, nul de peut accédé au Père, si ce n'est par Lui.

On a donc bien une discordance dans le fond.
Je n'ai jamais lu le Coran, mais une amie musulmane m'en parle et m'a dit que Jésus serait présent dedant (Isa?).
N'étant pas spécialiste sur la question, je ne m'étendrais pas sur le sujet. Je crois que l'être humain est peu fiable, qu'il soit chrétien, musulman, juif etc, que les textes sont écrits par des humains alors potentiellement falsifiés.... donc je ne mets ma confiance totale que dans le divin.
Je n'ai moi-même qu'une petite foi, mais ma rencontre avec le Christ est un fait.... J'ai été touché, je le sais et le croit et la Bible me parle de cette personne que j'ai rencontré.


Pour en revenir à votre question, j'avoue que moi-même je me suis déjà faite cette reflexion.... Que l'ennemi est cette espèce d'entité informe qui s'infiltre partout et qui mets la haine dans le coeur des gens, qui utilise la religion au sens large pour les monter les uns contre les autres.... Un antéchrist qui est au pouvoir et qui se cache de moins en moins.....
Comme dit mon amie musulmane, il faut que l'on soit unis et préparés pour affrontés cet ennemis.

Je vous conseille le visionnage de cette emission, qui est passé sur KTO (chaine catholique) sur la coexistence.

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes ... -/00067598

God bless you!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
belmisof
Barbarus
Barbarus

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par belmisof » mer. 05 sept. 2012, 11:14

Je ne veux pas vous heurter mais être honnête avec vous. L'islam, en tant que doctrine religieuse qui prétend à la vérité, enseigne des choses proprement antichrétiennes (négation de la crucifixion, de la Résurrection, de l’Incarnation, de la Trinité, etc.). La doctrine islamique est donc un antichristianisme. Il faut en avoir conscience et ne pas se mentir, c'est une question de respect mutuel
.

Bonjour,

Non vous ne me heurtez point et vous faites bien d'aborder la question de respect mutuel. J'aurais cependant apprécie chez vous plus d'équité en reconnaissant que vice et versa le Christianisme considère l'Islam comme une héresie et nôtre Prophète (que la Paix et la Benediction de Dieu soit sur lui) comme un imposteur.
Cependant je ne souhaite pas rentrer dans ce débat séculaire. Je reconnait que l'Islam nie la crucifixion, la Résurection, la Trinité etc cependant il ne nie pas la spiritualité et la recherche du Divin ni des chrétiens ou des juifs. La ou votre réponse semble traduire une équivalence entre l'atheisme et l'Islam en tant qu'ennemi commun du Christianisme, il est clair en tous cas qu'en Islam un Chretien ou un Juif pratiquant valent mieux qu'un négateur du Divin.
Ce que je voulais aborder est la remise en question du clivage entre nos religions et la prise de conscience que notre ennemi commun est l'apologie du sexe, du matérialisme, de l'anti-religieux.
Ma question était de savoir si ce que je dis est un concept partagé et prôné par certains catholiques ou membres du clergé?

Bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par Cgs » mer. 05 sept. 2012, 12:12

Bonjour belmisof,

Pour répondre à votre question, catholiques et musulmans ont une vision proche concernant les sujets que vous évoquez. Pour nous aussi :

:arrow: l'apologie du sexe, le jouir sans entrave en déconnectant la sexualité de la procréation, en corrompant ce fabuleux acte d'Amour voulu par Dieu, sont des situations aussi dénoncées par l'Eglise
:arrow: le matérialisme, le goût immodéré de l'argent, vont également à l'encontre de la doctrine sociale de l'Eglise
:arrow: la négation du religieux est très grave; et l'Eglise n'a eu cesse de le dénoncer depuis 2000 ans, et encore aujourd'hui. Lorsqu'une personne se coupe de Dieu, elle se coupe du Bien universel, et en souffre terriblement. Persécuter sciemment Dieu à travers la persécution des autres (quels qu'ils soient, puisque nous sommes tous aimés de Dieu) est un péché grave.

On peut vous donner de plus amples informations sur chacun de ces sujets si vous le souhaitez.

Bien à vous,

(En tant que modérateur, je me suis permis de préciser le titre de votre sujet, pour que les intervenants saisissent bien votre interrogation. Cordialement, Cgs)
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
belmisof
Barbarus
Barbarus

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par belmisof » mer. 05 sept. 2012, 12:25

Pour répondre à votre question, catholiques et musulmans ont une vision proche concernant les sujets que vous évoquez.
Est ce que pour vous aussi, ces déviances et ceux qui en font l'apologie sont désormais le vrai ennemi auquel il nous faut nous opposer conjointement ou bien est ce que l'Islam et ces fleaux sont équivalents?
Existe t-il des clers qui prônent que désormais les croyants feraient mieux de se tolérer, se respecter et de s'unir dans leur combat contre les fleaux modernes?

Bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Question d'un Musulman : la vision du monde d'aujourd'hu

Message non lu par Suliko » mer. 05 sept. 2012, 12:45

Bonjour Belmisof,

Il est évident que pour un certain nombre de questions sociales, les catholiques ont des points communs avec les musulmans, et c'est une exellente chose.
Néanmoins, comme le dit Raistlin, l'islam et le christianisme sont deux religions qui s'opposent sur un certain nombre de points théologiques essentiels. Pour un catholique, l'islam et l'athéisme sont des doctrines erronées. De même que pour un musulman, le catholicisme tout comme l'athéisme le sont.
De plus, ce qui, je pense, joue un grand rôle dans la méfiance des catholiques envers l'islam, c'est la situation des chrétiens en terre islamique et donc l'absence de réciprocité dans les rapports de ces pays avec leurs minorités religieuses. La montée en puissance, à travers les médias et les livres, du wahabbisme et du salafisme n'est pas non plus de bonne augure pour les chrétiens.
Je respecte profondément les musulmans, et j'en connais qui ont des valeurs morales tout à fait admirables. Néanmoins, je ne pense pas que faire l'impasse sur les points qui nous séparent apportera quoi que ce soit de bénéfique, que ce soit pour les musulmans comme pour les catholiques.

Je vous remercie pour votre intervention respectueuse,

Suliko
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par Raistlin » mer. 05 sept. 2012, 12:46

belmisof a écrit : La ou votre réponse semble traduire une équivalence entre l'atheisme et l'Islam en tant qu'ennemi commun du Christianisme, il est clair en tous cas qu'en Islam un Chretien ou un Juif pratiquant valent mieux qu'un négateur du Divin.
Dans le christianisme, il n'y a pas cette notion qu'un homme vaudrait mieux qu'un autre. La parabole du bon samaritain que Jésus nous a laissée nous dit que notre prochain, celui que nous devons aimer comme Dieu aime, c'est chaque être humain. Un chrétien ne vaut donc pas mieux qu'un athée en tant que personne.

belmisof a écrit :Ce que je voulais aborder est la remise en question du clivage entre nos religions et la prise de conscience que notre ennemi commun est l'apologie du sexe, du matérialisme, de l'anti-religieux.
Mais ce clivage ne peut être remis en question. Il n'y a pas de front commun possible car comme je vous le disais, d'un point de vue idéologique, l'islam ne vaut guère mieux que l'athéisme pour un chrétien. Vous savez, au XIXème siècle, l’Église a renvoyé dos à dos les deux erreurs que sont le communisme et le capitalisme, refusant de se rapprocher idéologiquement de l’une pour combattre l’autre car les deux sont des erreurs. A mon sens, il en va de même pour l’athéisme et l’islam : les deux sont des erreurs de notre point de vue. Vous savez, un athée pourrait fort bien écrire que le christianisme et l’athéisme moderne partageant certaines valeurs (dignité des femmes, dignité de la personne humaine, liberté religieuse,…),ils devraient s’unir contre l’islam (ou du moins contre un certain islam). Mais non, ce ne serait pas plus juste.

Ceci étant dit, nous ne rejetons rien de ce qui est bon et vrai dans chaque idéologie, fût-elle religieuse. Ainsi, l’islam reconnaît et confesse l’existence et la transcendance du Créateur. Dans un tout autre registre, l’athéisme moderne reconnaît la valeur de la personne humaine.

belmisof a écrit :Ma question était de savoir si ce que je dis est un concept partagé et prôné par certains catholiques ou membres du clergé?
Certains catholiques, effectivement, partent du principe que la croyance commune en un Dieu Unique peut servir de pont et que ça vaut mieux que la négation du divin par l’athéisme. Pour ma part, je trouve ça illogique et dangereux. L’erreur est l’erreur, peu importe la façon dont elle se manifeste.

Certes, nier l’existence de Dieu semble plus éloigné de nous que nier le Christ tel que nous le connaissons… en apparence seulement. Nous devons annoncer la Bonne Nouvelle du Salut aux athées comme aux musulmans (comme aux juifs, aux bouddhistes, aux hindous, aux animistes, etc.). Je ne vois aucune raison sérieuse de faire des distinctions.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par Ren' » mer. 05 sept. 2012, 13:09

Demat, bonjour !

Catholique marié avec une musulmane, je vis au quotidien le rapprochement qui naît de notre commune orientation vers Dieu (malgré toutes les différences)
Par contre, je peux vivre un rapprochement avec des athées sur d'autres points.
Ils ne sont donc pas plus "le vrai ennemi" que n'importe quel autre frère en humanité.
Raistlin a écrit :Il n'y a pas de front commun possible
Mais, selon les mots mêmes de Benoît XVI, "une collaboration féconde entre chrétiens et musulmans est possible" ( http://blogren.over-blog.com/article-be ... 20220.html )
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Avatar de l’utilisateur
belmisof
Barbarus
Barbarus

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par belmisof » mer. 05 sept. 2012, 13:20

La parabole du bon samaritain que Jésus nous a laissée nous dit que notre prochain, celui que nous devons aimer comme Dieu aime, c'est chaque être humain. Un chrétien ne vaut donc pas mieux qu'un athée en tant que personne.
Les non croyants, les négateurs auront à répondre devant Dieu le jour du Jugement Dernier.
Certains catholiques, effectivement, partent du principe que la croyance commune en un Dieu Unique peut servir de pont et que ça vaut mieux que la négation du divin par l’athéisme.


Al Hamdoulillah, Allelujjah, il existe chez vous certains aussi qui à mon sens ont enfin saisi que Satan (que la malédiction de Dieu soit sur lui) sévit davantage dans les vices de la société moderne et la négation du Divin. Je me réjouis de savoir cela. Il est tellement difficile d'aborder les questions de religion dans notre société que je suis venu chercher réponse sur ce forum.
Pour ma part, je trouve ça illogique et dangereux. L’erreur est l’erreur, peu importe la façon dont elle se manifeste.
J'ai les mêmes penseurs manichéens et binaires dans mon camp. Pour ma part je me sens plus de points en commun et suis davantage solidaire avec un coyant juif ou chretien qu'avec un athé. Je vous "aime" plus vous (bien que je vous trouve ayant des idées bien trempées sur l'Islam) qu'un incroyant, un négateur, ou quelqu'un qui recherche uniquement les biens de ce bas monde ou dénigre les croyants. Je vous "aime" car vous avez pris conscience du Divin.

Bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
belmisof
Barbarus
Barbarus

Re: Question d'un Musulman : la vision du monde d'aujourd'hu

Message non lu par belmisof » mer. 05 sept. 2012, 14:11

De plus, ce qui, je pense, joue un grand rôle dans la méfiance des catholiques envers l'islam, c'est la situation des chrétiens en terre islamique et donc l'absence de réciprocité dans les rapports de ces pays avec leurs minorités religieuses. La montée en puissance, à travers les médias et les livres, du wahabbisme et du salafisme n'est pas non plus de bonne augure pour les chrétiens.
Bonjour, il y aura toujours un nouvel evenement ou un nouvel argument qui contribuera à la méfiance de nos deux religions l'une envers l'autre. C'est comme cela depuis l'avènement de l'Islam. C'est à nous de prendre conscience qu'il soit nécessaire d'aller au delà de ces clivages séculaires, de reconnaître ce qui nous lie et de lui donner prépondérance sur ce qui nous divise (le dogme, les questions politiques etc).
Par ailleurs nous avons tous nos extremistes. Que dois je penser du D-I, ou autres mouvements franquistes en France? Doit-on se faire influencer par ces groupuscules ou tenter de voir au delà?
Néanmoins, je ne pense pas que faire l'impasse sur les points qui nous séparent apportera quoi que ce soit de bénéfique, que ce soit pour les musulmans comme pour les catholiques.
Je ne parle pas tant de rassemblement en tant que tel. Je considère en tant que musulman que le dogme chrétien est erroné, que ce soit clair. De plus, je pense que c'est un débat stérile que d'essayer de faire croire à un musulman que la crucifixion ou la trinité sont véridiques car y croire serait m'opposer à ce qui nous a été révélé dans le Coran. De même croire que Jésus (que la Paix et la Benediction de Dieu soit sur lui) est un prophète vous amenerai à vous opposer à votre dogme. Cependant, je pense qu'il est de nôtre devoir, surtout en tant que croyants, de prendre conscience qu'un autre croyant d'une autre religion ne constitue plus une menace comme il l'était par le passé mais que Satan nous a dupé en prenant une nouvelle forme beaucoup plus pernicieuse.

Wa Allahou A3lem Dieu est le plus Savant

Bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par Cgs » mer. 05 sept. 2012, 14:26

belmisof a écrit :
Pour répondre à votre question, catholiques et musulmans ont une vision proche concernant les sujets que vous évoquez.
Est ce que pour vous aussi, ces déviances et ceux qui en font l'apologie sont désormais le vrai ennemi auquel il nous faut nous opposer conjointement ou bien est ce que l'Islam et ces fleaux sont équivalents?
Existe t-il des clers qui prônent que désormais les croyants feraient mieux de se tolérer, se respecter et de s'unir dans leur combat contre les fleaux modernes?

Bien cordialement
Dans le christianisme, nous ne raisonnons pas en terme de "personnes ennemies". Tous les hommes ont été créés par Dieu, et tous sont aimés infiniment de Lui. Ainsi, tous sont appelés à Le suivre et à L'aimer comme Lui nous aime. C'est l'enseignement du christianisme : nous n'avons pas à condamner quiconque, c'est la prérogative de Dieu de juger.

Cela ne signifie nullement qu'il faille accepter l'erreur ou les déviances dont vous parlez. On ne peut pas juger les personnes, mais on peut très bien juger si un acte est bon ou pas. Un acte mauvais est à rejeter absolument. Mais ceux qui se livrent à de mauvais actes, il faut prier pour eux, et aussi les aimer (c'est ce que Jésus dit dans l'Evangile : aimer vos ennemis). Cette idée du christianisme (haïr le péché, mais aimer le pécheur) est difficile à comprendre pour la plupart de nos contemporains, et pourtant c'est ce que Jésus nous demande de faire. Il faut montrer au pécheur son péché, en lui tenant un discours de vérité sur ses actes ; et ce, non pour l'enfoncer, mais pour l'élever.

Tout cela pour vous dire qu'il n'est pas bon de raisonner en terme d'ennemis à combattre. Cela ne fait qu'entretenir la haine. Or, il n'y a qu'une réponse à la haine : l'Amour inconditionnel de Dieu, que nous sommes invités à imiter.

Quant à notre vision de l'islam, on ne peut pas comparer cette religion et la dissolution des moeurs de la société. Pour nous, catholiques, nous rejetons comme l'islam les déviances modernistes que vous citiez. En revanche, il est clair aussi pour nous que la doctrine islamique est fausse, comme vous l'a expliqué Raistlin. Mais on ne la met pas dans le même panier que les déviances modernistes, cela n'a rien à voir.

La plupart des prêtres catholiques parlent de respect d'autrui (c'est un trait du christianisme, disons même que la dignité humaine provient du christianisme), et s'élèvent contre les déviances modernistes. De nombreux papes ont écrit à ce sujet, n'hésitez pas à demander des liens vers ces documents (ils sont librement téléchargeables et lisibles sur internet).

En espérant avoir répondu à vos questions, bien cordialement,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Question d'un Musulman : la vision du monde d'aujourd'hu

Message non lu par Suliko » mer. 05 sept. 2012, 14:30

Bonjour, il y aura toujours un nouvel evenement ou un nouvel argument qui contribuera à la méfiance de nos deux religions l'une envers l'autre. C'est comme cela depuis l'avènement de l'Islam. C'est à nous de prendre conscience qu'il soit nécessaire d'aller au delà de ces clivages séculaires, de reconnaître ce qui nous lie et de lui donner prépondérance sur ce qui nous divise (le dogme, les questions politiques etc).
Par ailleurs nous avons tous nos extremistes. Que dois je penser du D-I, ou autres mouvements franquistes en France? Doit-on se faire influencer par ces groupuscules ou tenter de voir au delà?
Vous passez un peu aisément sur ce que j'ai écrit. L'absence de réciprocité est telle que nous ne pouvons mettre cette question de côté. Actuellement, il me semble tout à fait hors de propos de comparer l'extrémisme dans l'islam et celui dans le catholicisme. Et la question des chrétiens d'Orient est cruciale.

Pour le reste, certes, l'athéisme de nos sociétés occidentales est un fléau, mais je pense que la solution pour l'Europe est de revenir aux sources de sa culture, et le christianisme en fait partie intégrante. Quant aux pays islamiques, j'attends simplement qu'ils traitent mieux leurs minorités. Une fois tout cela fait, le dialogue sera possible et les conditions pour ce faire seront bien meilleures. Néanmoins, nous sommes bien loin de tout cela, que ce soit en Europe ou dans les pays islamiques.
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par Raistlin » mer. 05 sept. 2012, 14:34

Cgs a écrit :Cela ne signifie nullement qu'il faille accepter l'erreur ou les déviances dont vous parlez. On ne peut pas juger les personnes, mais on peut très bien juger si un acte est bon ou pas. Un acte mauvais est à rejeter absolument. Mais ceux qui se livrent à de mauvais actes, il faut prier pour eux, et aussi les aimer (c'est ce que Jésus dit dans l'Evangile : aimer vos ennemis). Cette idée du christianisme (haïr le péché, mais aimer le pécheur) est difficile à comprendre pour la plupart de nos contemporains, et pourtant c'est ce que Jésus nous demande de faire. Il faut montrer au pécheur son péché, en lui tenant un discours de vérité sur ses actes ; et ce, non pour l'enfoncer, mais pour l'élever.
Exactement. Et je dirais même que le chrétien sait qu'il est avant tout un pécheur pardonné. Il n'a donc pas à juger ses frères en humanité car lui-même ne doit sa situation qu'à la grâce de Dieu. Donc comme vous le dites, le chrétien doit juger les actes et rejeter fermement le péché, mais demeurer plein de compassion pour le pécheur.

En gros, ce regard que le Christ nous demande d'avoir est exactement celui du Dieu infiniment miséricordieux : intransigeant avec le péché, mais plein de miséricorde pour le pécheur.

Fin de la parenthèse.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
belmisof
Barbarus
Barbarus

Re: Question d'un Musulman svp

Message non lu par belmisof » mer. 05 sept. 2012, 14:52

C'est l'enseignement du christianisme : nous n'avons pas à condamner quiconque, c'est la prérogative de Dieu de juger.
Il en est de même en Islam bien évidement. Dieu guide qu'Il veut et toi tu ne guide personne.
Mais ceux qui se livrent à de mauvais actes, il faut prier pour eux, et aussi les aimer (c'est ce que Jésus dit dans l'Evangile : aimer vos ennemis). Cette idée du christianisme (haïr le péché, mais aimer le pécheur)
Le même concept existe en Islam ou l'on doit tenter d'amener le pécheur vers la bonne voie, prier et invoquer Dieu pour qu'Il le pardonne.
Tout cela pour vous dire qu'il n'est pas bon de raisonner en terme d'ennemis à combattre. Cela ne fait qu'entretenir la haine. Or, il n'y a qu'une réponse à la haine : l'Amour inconditionnel de Dieu, que nous sommes invités à imiter.
Lorsque je parlais de combat, il ne faut pas le voir en tant que tel. Exit, l'image orientaliste du combattant enturbanné sur son pur-sang arabe, sabre au poing :-D
Je parle de combat contre la bannalisation du matérialisme, du sexe et de la négation de Dieu en tant que concepts dans lesquels Satan s'est glissé pour berner tous les croyants.
En revanche, il est clair aussi pour nous que la doctrine islamique est fausse, comme vous l'a expliqué Raistlin. Mais on ne la met pas dans le même panier que les déviances modernistes, cela n'a rien à voir.
A la bonne heure, je suis rassuré et heureux de l'entendre :D

Merci vous avez repondu à mes questions et j'espere que vos réponses etaient sincères.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités