Divergences entre cathos et protestants

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par le fureteur » jeu. 15 janv. 2015, 0:11

Bonsoir Supra 900,

Ne cherchez pas ce qui nous divise, cherchez ce qui nous unit : nous prions le même Jésus, nous proclamons le même Evangile. Il faut chercher à mieux se connaître et surtout à se respecter. Pour communier ensemble il faut attendre. C'est ensemble que nous devrons trouver comment définir une Unité Visible sans offenser quiconque. C'est, il me semble, ce que souhaite notre pape François.
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par Christophe67 » jeu. 15 janv. 2015, 9:42

Supra900 a écrit :Plus j'avance dans ce forum, plus j'admire les réponses entièrement détaillés et complètes, c'est impressionnant !
Merci à tous, et si vous avez encore des sources : n'hésitez pas ;) !
Bonjour,


Selon votre demande et bien entendu soumis à la modération : L'héritage de la Réforme 1 à 4 .

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par Toto » jeu. 15 janv. 2015, 22:57

le fureteur a écrit :Bonsoir Supra 900,

Ne cherchez pas ce qui nous divise, cherchez ce qui nous unit : nous prions le même Jésus, nous proclamons le même Evangile. Il faut chercher à mieux se connaître et surtout à se respecter. Pour communier ensemble il faut attendre. C'est ensemble que nous devrons trouver comment définir une Unité Visible sans offenser quiconque. C'est, il me semble, ce que souhaite notre pape François.
Nous avons peut-être le même évangile, mais pas la même traduction, ni la même façon de l'interpréter. Par ailleurs, si le but est de convertir et de faire revenir les dissidents à la véritable Eglise du Christ, cela passe forcément par le fait de parler de ce qui divise, non pour prétendre rechercher ensemble la Vérité, ce qui serait faire abstraction du fait que le protestantisme a erré dans la foi, tandis que l'Eglise catholique est la gardienne de la Révélation, mais en tentant de convertir, en faisant du prosélytisme, comme l'ont fait tous les saints, Saint Josaphat, Saint Dominique, Saint François d'Assise, Saint François de Sales, etc.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3402
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par Héraclius » jeu. 15 janv. 2015, 23:29

Bonjour Toto,
Nous avons peut-être le même évangile, mais pas la même traduction, ni la même façon de l'interpréter. Par ailleurs, si le but est de convertir et de faire revenir les dissidents à la véritable Eglise du Christ, cela passe forcément par le fait de parler de ce qui divise, non pour prétendre rechercher ensemble la Vérité
Pour vous le dialogue intellectuel est la seule voie pour amener à la conversion des âmes ? Ce ne sont pas des arguments raisonnables qui forgent une foi ; c'est la main de l'Esprit.

Et rassurez-vous, les débats sont constants. Simplement, on peut mener une action caritative commune sans que cela tourne en bain de sang autour de la question de la Sola Scriptura.

Bien que catholique, je sais pertinemment qu'il y a des protestants qui en savent plus long que moi sur le Christ. La Vérité ne tient pas qu'à une doctrine couchée sur papier (certes Sainte, Belle et Salvatrice).


Dieu vous bénisse,


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2375
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par poche » ven. 16 janv. 2015, 6:48

Une chose qui est important à noter est que le protestantisme n'est pas une religion, mais une catégorie des différentes religions. Non seulement ils sont en désaccord avec l'Eglise catholique, mais ils sont en désaccord les uns avec les autres.

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par Toto » ven. 16 janv. 2015, 23:52

Bonjour Héraclius,
Pour vous le dialogue intellectuel est la seule voie pour amener à la conversion des âmes ? Ce ne sont pas des arguments raisonnables qui forgent une foi ; c'est la main de l'Esprit.


Loin de moi cette idée! Mais il faut que l'homme fasse également sa part de boulot : "aide-toi, le Ciel t'aidera". Si notre Seigneur nous a enseigné d'aller convertir et baptiser, c'est bien qu'Il attend un minimum d'actions de notre part.
Et rassurez-vous, les débats sont constants. Simplement, on peut mener une action caritative commune sans que cela tourne en bain de sang autour de la question de la Sola Scriptura.
Mener une action caritative commune, je ne vois pas très bien en quoi cela crée un débat. Ni, d'ailleurs, ce qu'apporter le fait de mener une action caritative commune plutôt que chacun dans son coin. Les séances de discussion sont plutôt là pour minimiser ce qui nous sépare et exalter ce qui nous unit, au point d'arriver à des textes franchement équivoques, comme le texte sur la doctrine commune de la justification qui a nécessité un rappel à l'ordre de la congrégation pour la doctrine de la foi.
Bien que catholique, je sais pertinemment qu'il y a des protestants qui en savent plus long que moi sur le Christ. La Vérité ne tient pas qu'à une doctrine couchée sur papier (certes Sainte, Belle et Salvatrice).
Qu'ils méditent Saint Paul! "J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien. "

J'estime beaucoup plus un catholique à la foi du charbonnier qui ne s'encombrera pas des questions sotériologiques une seule seconde qu'un protestant docteur en théologie, quand bien même connaîtrait-il la Bible par coeur.
Si la connaissance du Christ ne mène pas à son Eglise, alors c'est qu'elle n'est pas bien grande, ou complètement pervertie.

Dieu vous bénisse de même.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Catholiques et protestants

Message non lu par pierresuzanne » lun. 19 janv. 2015, 20:40

Tristan.D a écrit :Bonjour,
J'aimerais savoir quelles sont les principales différences entre les catholiques et les protestants ?
Même si la question a été traitée de multiples fois, je voulais vous faire quelques remarquer pour vous aider à réfléchir.
Les protestants ne reconnaissent que l'autorité de la Bible et plus celle de l'Eglise.
La conséquence de cela est importante !

- les protestants en sont venus à lire la Bible littéralement, sans plus reconnaître la lecture symbolique qui était d'usage dans le christianisme depuis Saint Paul " La lettre tue et l'Esprit fait vivre" expliquait-il vers l'an 50. Cela a eu de bien curieuses conséquences, comme de refuser, pour certains groupes protestants, les acquis des sciences modernes qui démontraient que la création n'avait pas eu lieu exactement comme la Bible le raconte. Le protestantisme, avec sa lecture littérale de la Bible, a donc des répercutions intellectuelles délétères. Autre exemple, c'est au titre de la lecture littérale de la Bible que les protestants ont été le fer de lance de la chasse aux sorcières. On le sait peu, mais Luther préconisait l’exécution des sorcières (ou supposées telles) « Tu n'accepteras pas de laisser vivre une sorcière » (Ex 22, 17).

- Le protestantisme s'est fragmenté en de multiples mouvements, fragmentation qui a été jusqu'à l'évolution sectaire : Témoins de Jéhovah, Mormons, secte Moon, etc etc.

- Autre conséquence... comment gérer le don de l'Esprit Saint ? Curieuse question, me direz-vous.... !
Mais c'est bien ce qui justifie l'Eglise ! Le peuple de Dieu reçoit l'Esprit Saint par le baptême, il est apte à prophétiser et à annoncer la parole de Dieu.... Certes... Mais qui va lui dire s'il dit bien la parole de Dieu ou s'il ne s'égare pas dans ses fantasmes ou ses illusions spirituelles ?
Ici se situe le magistère de l'Eglise ! L'Eglise est hiérarchisée par les successeurs des apôtres, dont le témoignage confirme la conformité de nos intuitions avec la parole du Christ....
Et ce n'est pas l'Eglise qui s'est promue modératrice, c'est Jésus qui l'a choisi !
« Lorsque viendra le Paraclet, que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de Vérité, qui vient du Père, lui me rendra témoignage. Mais vous aussi, vous témoignerez, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement. » (Jean 15, 26-27). On voit ici que Jésus met sur le même plan l'inspiration divine et le témoignage des apôtres.... d'où l'importance des successeurs des apôtres que sont les évêques.

L'enseignement de l'Eglise nous permet donc d'exprimer saintement notre grâce prophétique en vérifiant la conformité de notre inspiration avec la parole du Christ !

D'où l'importance de l'Eglise pour maintenir l'unité des chrétiens et la conformité à la doctrine à la parole du Christ !
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
Supra900
Censor
Censor
Messages : 104
Inscription : lun. 05 janv. 2015, 6:36
Conviction : Dieu unique
Localisation : Besançon

Re: Catholiques et protestants

Message non lu par Supra900 » mer. 21 janv. 2015, 16:09

Pour ce qui est de l'Eglise, j'ai vu dans le livre "Christianisme pour les nuls" que ce terme signifiait en fait la communauté des Chrétiens et non l'Eglise, l'autorité en elle-même, est-ce vrai ? (P.S : l'auteur de ce livre est protestant et c'est vrai qu'il donne plutôt son point de vue à lui qu'une vision objective).
C'est les deux. Enfait, l'Eglise, corps mystique du Christ, est la communauté des croyants, et cette communauté est structuré par le clergé.

Lorsque Jésus a quitté notre monde, il y laissé sur cette terre une Eglise (la communauté des disciples, plusieurs centaines 9ou milliers) de personnes) avec un clergé (les douze apôtres) et un "Pape", St Pierre, le Roc sur lequel est bâti l'Eglise.

Si vous voulez approfondir votre compréhension de l'Eglise, lisez "Lumen Gentium". C'est pas forcément facile d'accès, mais si vous vous posez des question sur ce sujet, vous y trouverez des réponses exhaustives !

http://www.vatican.va/archive/hist_coun ... um_fr.html

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Quelles divergences entre les protestants et catholiques

Message non lu par Christophe67 » ven. 23 janv. 2015, 18:33

Supra900 a écrit :Bonjour chers frères chrétiens,
Personnellement, j'aurais aimé qu'il n'y ait pas de concurrence; ça me rappelle les stupidités sunnites/chiites de l'Islam où j'étais avant.
Bonjour Supra900,


Comprendre les différences c'est aussi réfléchir, et faire un choix, sur la légitimité de tel ou tel courant chrétien.
De peur ne ne pouvoir réitérer mes propos dans un fil précédent, permettez moi de vous le présenter en copier-coller :


Lorsque un protestant m'interroge sur la légitimité de mon Eglise, je lui réponds en général: "mais qui a fondé la tienne ?".

Moi, répondra l’un, c'est Luther; moi, Calvin, dira l’autre ; Socin, exclamera celui-ci ; Fox, dira celui-là. C’est-à-dire que leur ancienneté remonte à quatre ou cinq cents ans tout au plus, tandis que la fondation de l’Église Catholique romaine (par le Christ lui-même) date de l’apôtre saint Pierre, et que la succession de ses pontifes s’étend par une chaîne non-interrompue de saint Pierre au Pape actuel et que de la même façon le don de l'Esprit Saint a été transmis par imposition au Pape, aux évêques, aux prêtres et aux laïcs catholiques lors de leur confirmation.

Et quand ils "protestent" en en appelant à la Sola Scriptura, je leur dis :

Comme tout protestant, vous dites est-ce que la Sainte Écriture ne suffit pas pour savoir tout ce que Dieu a voulu nous révéler ?

Non, et la meilleure preuve c’est vous-mêmes protestants. Depuis que vous vous êtes séparés de l’Église catholique, vous en avez toujours appelé à l’autorité de la Sainte Écriture, et vous êtes parvenus à tirer si bien au clair la vérité, que vous avez fini par ne plus vous entendre entre vous ; vous avez formé des sectes si nombreuses et si variées, qu’il n’est pas facile de les classer, ni même de les compter. La vérité est une, et toujours la même : comment est-il possible que la vérité se trouve chez les protestants si peu d’accord entre eux, et dont la croyance va changeant chaque jour ? Il n’y a pas de preuve plus solide de la fausseté d’une règle que d’être conduit par la règle même à des résultats faux : or la règle d’interpréter la Sainte Écriture, en s’attachant uniquement au jugement de chaque individu, et en refusant d’écouter la voix de l’Église catholique, a conduit les protestants dans un tel nombre d’erreurs, qu’au moment présent ce serait une tâche des plus ardues de vouloir, non pas les réfuter, mais seulement les compter.".

C'est pour cela que les catholiques croient aussi dans La Tradition qui a permis la transmission inaltérée des saintes Écritures et de la Foi jusqu'à aujourd'hui, comme l'ont prouvé les manuscrits de Qumran.

Comme vous pourrez vous en inspirer au cours de votre cheminement, dans Mathieu 7 : "Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez."


Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
papounet
Barbarus
Barbarus

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par papounet » sam. 24 janv. 2015, 12:21

Je viens de lire un livre très intéressant sur le Protestantisme et je me pose la question suivante: "Quelle est l'importance de l'Ancien Testament dans la foi Protestante ? "m"a demandé un ami.

"L'Ancien testament fait partie de la Bible tout comme le nouveau. Jésus est venu non abolir mais accomplir. Sans l'Ancien Testament, il n'y a plus rien à accomplir.
Mais ça, ça vaut pour l'ensemble du christianisme, pas seulement pour les protestants", lui ai-je répondu.

Ai-je bien fait ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10707
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Divergences entre cathos et protestants

Message non lu par Fée Violine » dim. 25 janv. 2015, 23:43

Oui certes !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : apatride, Cinci et 4 invités