Protestantisme et « mariage » gay

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par SergeA » dim. 24 mai 2015, 9:16

Belin a écrit :
Anne a écrit : Et que faites-vous des divers versets bibliques condamnant l'homosexualité ?
Le problème n'est pas la condamnation de l'homosexualité qu'on ne doute pas, le problème est que si on dit que "l'amour" ou "l'union" des époux en eux même comme fin est un bien dans le mariage alors Dieu serait injuste
Partons du principe que Dieu n'est pas injuste, ça simplifiera les choses ...
Éventuellement les hommes peuvent être dans l'erreur.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Synge
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : jeu. 16 avr. 2015, 12:23
Conviction : Catholique

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Synge » dim. 24 mai 2015, 10:17

Si vous voulez mon humble avis la situation est simplissime : il s'agit là d'un hold-up pur et simple de l'Etat sur le mariage. Ne mêlez pas le Seigneur et son Eglise à cette "chose", seul César est en cause. Le "mariage" civil, ouvert à tous désormais, n'est pas un mariage comme vous le concevez, comme nous le concevons, mais une bête déclaration fiscale. Ma femme n'avait même pas revêtu sa belle robe blanche pour s'acquitter de cette formalité administrative et nulle émotion ne planait dans la salle de la Mairie. Pour se convaincre de la futilité de la chose, il suffit de considérer la facilité avec laquelle on peut la rompre. Où est l'engagement ?

Par contre ce qui me laisse perplexe c'est que les gays, toujours à la pointe de la mode, modernes étendards de l'avant-gardisme culturel et esthétique, aient pu réclamer le mariage, cette institution si ringarde. :-D

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Frédo MB38 » dim. 24 mai 2015, 14:51

Synge a écrit :...il s'agit là d'un hold-up pur et simple de l'Etat sur le mariage. Ne mêlez pas le Seigneur et son Eglise à cette "chose", seul César est en cause. Le "mariage" civil, ouvert à tous désormais, n'est pas un mariage comme vous le concevez, comme nous le concevons, mais une bête déclaration fiscale...
Cependant, lorsque l'on défend le mariage selon la conception divine, on ne peut que souhaiter qu'il soit reconnu par la société. Cela me semble relever de la fonction sociale de la Loi divine.
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2730
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Suliko » dim. 24 mai 2015, 15:31

l'Irlande, pays ultra catholique
L'Irlande n'est plus un pays très catholique depuis quelques décennies. Le mouvement de sécularisation et d'indifférentisme religieux se répand de plus en plus vite dans ce pays. Idem en Pologne et dans d'autres pays d'Europe réputés autrefois conservateurs. Il y a eu rupture dans la transmission de la foi, qui n'est à présent défendue que par une minorité d'habitants. Personnellement, cela me brise le coeur. Des pays comme l'Arménie et la Géorgie me consolent un peu, mais ils ne sont pas catholiques et leur démographie est trop faible et le taux d'avortement catastrophique (ce qui est affligeant pour des pays qui se veulent chrétiens). Quant à la Russie, je ne trouve pas que c'est un pays très conservateur, contrairement à ce que répandent beaucoup de médias catholiques.

Sinon, j'ai bien conscience qu'il y a aussi des protestants qui défendent le mariage. Je pense d'ailleurs que les catholiques devraient éviter tout triomphalisme face aux protestants, car si dans les textes catholiques qui font autorité, les valeurs familiales traditionnelles sont encore plus ou moins défendues, dans les faits et les paroles du clergé et des fidèles, c'est tout autre chose et les idées hérétiques me semblent presque aussi répandues que chez les protestants (et peut-être même autant?).

Bonne fête (personnellement, difficile d'être joyeuse en ces temps de débâcle totale...),

Suliko
Isaïe 66 ;7 : "Avant d'être en travail, elle a enfanté ; avant le temps de l'enfantement, elle a mis au monde un enfant mâle."
Targum Jonathan : "Avant que la détresse ne vienne sur elle [=Jérusalem], elle sera rachetée ; avant que le tremblement ne vienne sur elle, comme les souffrances sur une femme en train d'enfanter, son roi [=le roi-Messie] sera révélé."

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Frédo MB38 » dim. 24 mai 2015, 16:57

Suliko a écrit :Bonne fête (personnellement, difficile d'être joyeuse en ces temps de débâcle totale...)
Bien au contraire !! Alors que le monde s'enfonce, que la fausse chrétienté se démasque, réjouissons-nous d'autant plus du don de l'Esprit, de l'amour avec lequel notre Dieu persévère à agir dans la création et dans l'Église !!
« La joie que donne l'Éternel est votre force » (Néhémie 8 :10).
:dance: :artifice: :afro: :kasi: :ola:
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

Avatar de l’utilisateur
michel88
Censor
Censor
Messages : 142
Inscription : lun. 25 août 2014, 11:08
Conviction : Catholique du XXI siècle

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par michel88 » dim. 24 mai 2015, 23:47

Moi je pense que l'amour entre personnes homosexuelles est bien existant et personne ne peut en douter. Mon raisonnement irait jusqu'à dire que la volonté de Dieu est de voir des personnes heureuses s'aimer ensemble. C'est pour cela que je ne les empêche pas de s'aimer, que je ne suis pas intolérant et que je ne m'oppose pas au mariage civil gay.
Je ne fait rien de mal en disant cela, ce n'est que l'humble avis d'un catholique qui prône d'abord la paix et qui ne juge pas.
Anne a écrit :Et que faites-vous des divers versets bibliques condamnant l'homosexualité ?
Les pratiques homosexuelles ! N'oublions pas de faire la nuance à chaque fois parce que le taux de suicides, chez des ados chrétiens qui nous lisent mais qui se cherchent en même temps et à qui on n'a pas dit que Dieu accueille d'abord tout le monde, s'avère être inquiétant.
Dernière modification par michel88 le lun. 25 mai 2015, 0:17, modifié 1 fois.
Soyez fier de ce que vous êtes !

Avatar de l’utilisateur
michel88
Censor
Censor
Messages : 142
Inscription : lun. 25 août 2014, 11:08
Conviction : Catholique du XXI siècle

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par michel88 » lun. 25 mai 2015, 0:06

SergeA a écrit :Partons du principe que Dieu n'est pas injuste, ça simplifiera les choses ...
Éventuellement les hommes peuvent être dans l'erreur.
Quand un homme tue, il le fait décidément et volontairement, de même s'il commet l'adultère. Pour une personne homosexuelle, très souvent contrariée de ce qui lui arrive et qui souvent ne s'accepte pas, peut-on parler alors de la même "erreur" ?
Vous avez tellement raison en rappelant que Dieu est juste, alors ne peut-on pas penser qu'il fasse une différence évidente ?
Je précise que je ne fais que me questionner pour mieux vous comprendre.

Synge a écrit :Par contre ce qui me laisse perplexe c'est que les gays, toujours à la pointe de la mode, modernes étendards de l'avant-gardisme culturel et esthétique, aient pu réclamer le mariage, cette institution si ringarde. :-D
Connaissez-vous des gays qui ne rentrent pas dans ces clichés ? Je suis obligé de vous parler d'un ami homosexuel qui souffre de se faire assimiler à des personnages eccentriques, effeminés et exubérants alors qu'il ne rentre pas dans ces cases. Moi qui suis chrétien et qui ne le juge pas, j'ai de la peine pour lui et pour d'autres qu'on insulte.
Dernière modification par michel88 le lun. 25 mai 2015, 0:19, modifié 1 fois.
Soyez fier de ce que vous êtes !

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7146
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Anne » lun. 25 mai 2015, 0:13

michel88 a écrit :
Anne a écrit :Et que faites-vous des divers versets bibliques condamnant l'homosexualité ?
Les pratiques homosexuelles ! Il faut bien faire la nuance à chaque fois.
Être homosexuel non-pratiquant... Ça rappelle quelque chose...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
michel88
Censor
Censor
Messages : 142
Inscription : lun. 25 août 2014, 11:08
Conviction : Catholique du XXI siècle

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par michel88 » lun. 25 mai 2015, 0:22

Anne a écrit :Être homosexuel non-pratiquant... Ça rappelle quelque chose...
Que faudrait-il que cela me rappelle ?
Soyez fier de ce que vous êtes !

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7146
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Anne » lun. 25 mai 2015, 5:04

Pas nécessairement à vous en particulier.

Moi, ça me rappelle les cathos non-pratiquants et les nudistes non-pratiquants... Il y a comme une contradiction quelque part.

Et vous avez totalement raison à propos de la nuance que vous avez soulevée, du point de vue de la charité chrétienne.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par SergeA » lun. 25 mai 2015, 8:18

Bonjour Michel88, bonjour tous,

la situation est délicate, je vous le concède.
De plus quand on a un ami dans la peine, quelles que soient les causes, l'empathie nous fait participer à son malheur.
Mais je crois (et je sais que le sujet pourra générer une controverse légitime) que Dieu n'a pas grand chose à voir avec tout cela: je veux dire, le problème de l'homosexualité bien ou mal vécue. C'est l'homme et l'emploi erroné de son libre arbitre qui lui fait supporter, à lui et aux générations, le poids de ses erreurs.

Depuis que l'homme a choisi de désobéir à Dieu, il porte en lui l'entière responsabilité de ses choix.
Ainsi, est ce la faute de Dieu que des enfants meurent sous des bombes ?
Est-ce la faute de Dieu qu'un enfant meure de la leucémie à 5 ou 7 ans ?
Est-ce la faute de Dieu qu'une famille soit exterminée par un chauffard alcoolique ? ...
michel88 a écrit :
SergeA a écrit :Partons du principe que Dieu n'est pas injuste, ça simplifiera les choses ...
Éventuellement les hommes peuvent être dans l'erreur.
Quand un homme tue, il le fait décidément et volontairement, de même s'il commet l'adultère. Pour une personne homosexuelle, très souvent contrariée de ce qui lui arrive et qui souvent ne s'accepte pas, peut-on parler alors de la même "erreur" ?
Vous avez tellement raison en rappelant que Dieu est juste, alors ne peut-on pas penser qu'il fasse une différence évidente ?
Je précise que je ne fais que me questionner pour mieux vous comprendre.
... Et pour revenir au sujet, vous partez du principe qu'on nait homosexuel ? Peut-être, mais rien n'est moins sûr. Selon "le genre" cher à nos élites, on acquiert sa sexualité, et donc où est Dieu là-dedans ?
Et quand bien même on naitrait avec ce "troisième" genre, ne serait-il pas une conséquence environnementale ou plus simplement alimentaire (le rôle des hormones alimentaires semble majeur), alors où est Dieu ici aussi ?

Le problème est que lorsqu'on voit une victime innocente, on a du mal à concevoir que la responsabilité est collective, que des innocents payent le prix des erreurs des autres. Mais Dieu, qu'a-t-il à voir là-dedans ?

Et pour terminer, après avoir lu et donc pris conscience des erreurs que l'homme fait en succombant à la chair, car Dieu veut de nous que nous nous élevions, et pour cela nous devons combattre nos instincts, cela est très clair et incontournable, et bien en étant objectif les hétéros ne sont pas mieux lotis que les homos.

SergeA
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10707
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Fée Violine » lun. 25 mai 2015, 9:58

Je rappelle que le sujet est "Protestantisme et mariage gay".
Les personnes qui veulent débattre du mariage gay et de l'homosexualité peuvent le faire dans un des 3500 (j'ai pas compté :-D ) fils déjà existants...

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par le fureteur » lun. 25 mai 2015, 12:09

Catholique romaine mais œcuménique, je rappelle que pour nos frères issus de la réforme il n'y a que deux sacrements : le Baptême et l'Eucharistie - j'espère Frère Frédo que je ne me trompe pas - donc lorsqu'un couple se présente au temple, après une préparation avec le ou la pasteur(e) qui bénira son union, pour nous cathos il ne s'agit pas d'un sacrement. Cependant il s'agit d'un engagement devant Dieu donc...
Si l'Eglise Protestante Unie de France a voté en majorité pour la bénédiction du mariage "gay" les pasteurs ne sont pas tenus à l'adopter. Bénir c'est dire du bien.
Même si notre pape François n'est absolument pas pour le mariage homosexuel il a déclaré : "Qui suis-je pour juger les personnes gays si elles cherchent Dieu". Le prochain synode en parlera-t-il ? Pourquoi ne pas proposer une bénédiction sans que cela ressemble à un mariage -?
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Avatar de l’utilisateur
Synge
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : jeu. 16 avr. 2015, 12:23
Conviction : Catholique

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Synge » lun. 25 mai 2015, 15:07

Michel88 a écrit :Connaissez-vous des gays qui ne rentrent pas dans ces clichés ?"
Bien sûr, un de mes cousins, hélas aujourd'hui décédé. Pas du tout le genre folle-gay-pride-hipster-du-marais des clichés sus-visés. Il n'a jamais rien demandé d'autre qu'on lui fiche la paix et il ne lui serait pas venu à l'esprit d'aller exiger un mariage, ni civil et encore moins religieux. Il était bien trop respectueux pour ça. Par contre que l'Etat et son fisc veuillent bien bien reconnaître ses liens avec son compagnon (il y avait un petit commerce florissant dans l'histoire), ça l'intéressait. Rien que de bien normal en fait. Est-il vraiment nécessaire de verser dans l'homofolie après avoir tant donné dans l'homophobie ? Drôle d'idée qu'ont eue là nos amis protestants.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Protestantisme et « mariage » gay

Message non lu par Cgs » lun. 25 mai 2015, 15:08

le fureteur a écrit : Si l'Eglise Protestante Unie de France a voté en majorité pour la bénédiction du mariage "gay" les pasteurs ne sont pas tenus à l'adopter. Bénir c'est dire du bien.
Même si notre pape François n'est absolument pas pour le mariage homosexuel il a déclaré : "Qui suis-je pour juger les personnes gays si elles cherchent Dieu". Le prochain synode en parlera t'il ? Pourquoi ne pas proposer une bénédiction sans que cela ne ressemble à un mariage ?
Bonjour,

Vous l'avez dit vous-même : bénir, c'est "dire du bien" (du latin benedicere). Or, une union entre personnes de même sexe est une chose mauvaise en soi, condamnée par la Bible et par l'Eglise. Demander à l'Eglise de bénir une telle union revient à lui demander de bénir une chose mauvaise, ou encore de renier la Parole de Dieu, les Ecritures.

Bref, un non-sens.

Il ne faut pas être naïfs : ceux qui demandent ce genre de choses à l'Eglise ne veulent qu'une chose : détruire le plan de Dieu sur le mariage. Changer le mariage, c'est le dénaturer, c'est le détruire. Détruire, c'est le fruit de qui à votre avis ?

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : apatride, Cinci et 6 invités