La foi et les oeuvres

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
mandonnaud paul
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : dim. 06 janv. 2008, 10:38

Re: Le Credo complété

Message non lu par mandonnaud paul » sam. 05 sept. 2015, 15:31

Réoindu vite,je précise
mathieu 25;34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
35 Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
36 j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
37 Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
40 Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
Ou est le salut par la foi seul la...????
Dieu tu ne peux le voir et l'aimer dans l'abstrait!!!
L'amour de nos frères et un don de foi"en l'autre comme moi-même" et cette solidarité et amour aux défis de nos besoin pour soit seul, aimer aussi bien que soit, est un don de foi de Dieu que jésus reçoit pour lui même et est en récompensé en héritage de royaume.c'est a dire source de salut réél et sur!!!
Amitiés
Paul de Limoges

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4975
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Credo complété

Message non lu par gerardh » sam. 05 sept. 2015, 19:56

_________

Bien chers,

Je réponds maintenant à quelques unes de vos observations :
Il y a aussi le fait de dire "Christ", plutôt que "le Christ" (sur ce point précis, j'avoue ma totale ignorance !!! )


Pour moi, ce n’est qu’une sorte d’élégance, presque du snobisme, de la part des protestants contemporains. Les protestants de la Réformation avaient voulu, je le pense, attribuer un nom au Seigneur dans le terme de « Christ » (comme un nom propre), ce qui signe leur appartenance et ce qui n’est pas en soi illogique du point de vue scripturaire. Nous savons aussi que « Christ » peut aussi se traduire par « Messie » ou par « Oint ». Personnellement, sans doute du fait de mes origines catholiques, je préfère employer « le christ ». Au total tout cela n’est pas très grave, même si cela ne suffirait pas à un catholique pour se travestir en protestant sur les forums évangéliques ! Il ne faudrait pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages et apprendre aux vieux singes à faire la grimace !
Je me suis inscrit aussi sur un forum évangélique (en me disant : "Si je dis Christ", je ne me ferai pas repérer comme catholique", eh bien non, ça n'est pas passé, je me suis retrouvé dehors !!!
En cela je n’approuve pas ce forum évangélique. Personnellement je poste sur le forum « la source d’eau vive », successeur du forum du TopChrétien qui a cessé d’exister. Il me semble plus tolérant.
Vous savez très bien depuis le temps, que votre lecture orientée est différente (voir absente) en de nombreux points, comme vous l'avez démontré quelques messages plus haut en affirmant avec autorité : "Jamais le credo ne mentionne la foi en Jésus Christ."
J’ai fait amende honorable il me semble. La difficulté vient de ce que je n’aime pas les crédos, qui sont réducteurs de la vérité, et ce d’où qu’ils viennent y compris de mes « coreligionnaires » : j’ai un jour refusé d’en signer un.
le désir de saisir chaque occasion pour chicaner et verser dans la propagande ?
J’ai à cœur de partager mes idées avec mes frères chrétiens, et en en toute occasion favorable. Mais je ne chicane pas.
à titre personnel quand j'ai lu Cinci c'est Matthieu 7:22-23 qui m'est venu à l'esprit.
Expliquez-moi.
Cela montre bien le niveau de tolérance de la part de certains chrétiens et l'ouverture d'esprit de la cité catholique, notamment dans sa rubrique Apologétique.
J’atteste de la tolérance de la Cité Catholique par le fait qu’elle supporte ma présence sur le forum et mes interventions ! Pas toutes cependant puisque certains de mes messages sont désapprouvés. Dans le passé j’ai même été placé en « pénitence ». Je supporte cette censure, mais cela dit admettez quand même que mes messages ne sont pas agressifs.
Je me suis fait éjecter aussi de forum évangélique pour avoir comparé Jésus au soleil et Marie à la lune éclairée par le soleil et récemment du forum spécialiste des révélations de fin du monde pour avoir défendu le pape François.
C’est un manque de tolérance de ce forum. Le pape François dit beaucoup de bonnes choses. Quant aux questions relatives à la « fin du monde » elles sont complexes et parfois peu claires, et de ce fait personne ne devrait être trop sur de soi.

Par ailleurs dans notre milieu chrétien il nous arrive au vu de la scène de la Création, d’assimiler Jésus au soleil et l’Eglise à la lune. Je pourrais développer ce point de vue.
Croire sans se faire baptiser ce n'est pas croire.
On pourrait en effet douter de la foi d’une personne qui dirait croire et qui refuserait expressément d’être baptisée.
Je peux vous dire qu'il y a des gens baptisés qui croient en Jésus et qui ne sont pas sauvés.
Les personnes qui croient vraiment (je pourrais développer ce terme) en Jésus seront sauvées.



_________

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4975
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Credo complété

Message non lu par gerardh » sam. 05 sept. 2015, 21:01

_

Bonsoir à tous,

Vos principaux commentaires portent maintenant sur le passage de Matthieu 25, 31-46.

Je préciserais au préalable que vous traduisez certaines expressions par « charité ». Cela résulte du terme « caritas » figurant dans la Vulgate afin de rendre une notion signifiant en fait « amour ». Donc il faudrait beaucoup plus exactement traduire ces expressions par « amour ». La petite importance qu’il y aurait à rétablir cette traduction, c’est que l’acception moderne du mot « charité » a des connotations proches du mot « œuvres », ce qui peut entraîner certains contresens.
Le v. 31 de Matthieu 25 reprend le cours de la prophétie au moment où l'avaient laissé les v. 30 et 31 du ch. 24, c'est-à-dire à la venue du Seigneur en gloire pour son peuple terrestre. Pour ceux des «nations» présents sur la terre (v. 32) sonnera alors le jour des récompenses ou du châtiment. Et ce qui fera la différence entre eux, ce sera la manière dont ils auront accueilli les ambassadeurs du Roi (ses frères — ici les juifs — v. 40) quand ceux-ci leur annonçaient l'évangile du royaume (ch. 24 v. 14).

Ce passage biblique ne concerne en effet qu'un jugement des nations vivantes sur la terre lors de l'apparition en gloire de Christ, et Christ jugera d'après l'attitude qu'elles auront eu vis-à-vis de «ses frères», c'est-à-dire ceux qui auront prêché l'évangile du royaume pendant le temps où les autorités avec l'Antéchrist imposeront la «marque de la bête» (après l'enlèvement de l'église; Apoc.13). Prendre soin d'un de ces témoins dans un temps de persécution ardente sera un signe manifeste de ce qu'on a pris parti pour Dieu.

Certains ont voulu se servir de cette parabole pour appuyer la doctrine du salut par les œuvres. Mais il est clair que nous sommes ici en dehors du temps de l'Église et de la foi chrétienne proprement dite.

Toutefois, en laissant de côté cette question du salut, la déclaration du Roi est pleine d'instruction pour nous chrétiens. Si le Seigneur Jésus était sur la terre aujourd'hui, quel empressement nous mettrions à le recevoir, à le servir, bref à satisfaire ses moindres désirs. Eh bien! Ces occasions nous les avons tous les jours. Dons, hospitalité, visites, tout ce que nous faisons par amour pour quelqu'un, c'est d'abord pour Lui que nous l'accomplissons (comp. Jean 13 v. 20; 1 Cor. 12 v. 12). Inversement ce que nous ne faisons pas, nous le refusons au Seigneur.
[Supprimé. Extraits d'un site hétérodoxe.]

________

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le Credo complété

Message non lu par Jeremy43 » sam. 05 sept. 2015, 21:29

Bonsoir,

Une vidéo (et les autres sont tout aussi intéressantes) qui mettra au clair toutes choses ; https://www.youtube.com/watch?v=_DU4V87ysqM

C'est idiot de se baser sur les Saintes Écritures comme moyen d'interprétation puisque celles-ci découlent de la Tradition orale, Jésus n'a pas dit à ses Apôtres d'aller écrire des livres mais d'annoncer la Bonne Nouvelle au monde et de baptiser les gens au Nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Jésus a formé l'Eglise, l'Eglise Catholique Romaine fondée sur Pierre, c'est cette Eglise qui a les clefs du Salut et aucune autre, c'est elle qui a formé le Canon de l'Ecriture, qui a combattu toutes les hérésies, toutes les grâces passent par Elle. Nul ne peut avoir Dieu pour Père si il n'a l'Eglise pour Mère, c'est l'Eglise qui l'enseigne.

Pour la raison c'est même une idiotie de croire que la vérité puisse être du côté protestant, cela signifierait que Dieu aurait pendant 1500 ans laissé la terre dans l'ombre, cela mettrait de côté tous les saints etc... au profit de personnes de mauvaises vies qui auraient soudain découvert la Lumière cachée dans les Ecritures ? c'est de la bêtise.

Les hérésies protestantes ont été condamnées et combattues par l'Eglise Catholique, les personnes qui connaissent la foi catholique mais la rejettent ne seront pas sauvées puisqu'elles rejettent du même coup Dieu et les moyens qu'Il a mis en place pour notre Salut (le Sacerdoce, les Sacrements, les dévotions diverses et variées, les consécrations, la communion des Saints etc...), bref tout ce qu'enseigne la Sainte Eglise Catholique, le Salut étant notre sanctification qui nous configure à Lui pour que nous puissions pleinement entrer dans la Gloire en tant que fils adoptif légitime après avoir été lavé de nos péchés car il faut être Saint pour entrer au Ciel. C'est la vie avec Jésus à travers les Sacrements, la pénitence, la prière et le combat spirituel qui nous sanctifie, une vie profondément intérieure dans le silence et la contemplation des choses Divines qui nous pousse vers le bien et nous permet d'être orné des vertus Divines et remplis d'amour Divin et ainsi de déborder autour de nous, sans même que nous ayons besoin de professer des mots. C'est donc l'union mystique au Verbe qui sauve puisque cette union sera consommé aux noces de l'Agneau et cette union mystique se fait dans notre coeur et nous permet de ne rien préférer à Jésus-Christ et d'accomplir les vertus les plus héroïques car Il est en nous pour nous les faire accomplir. Jésus c'est l'Epoux.

Une autre preuve : l'Eglise Catholique, malgré les attaques progressistes qu'Elle subit, garde fidèlement le dépôt de la foi, c'est sa mission. Les sectes protestantes ont déjà sombré dans mille et une hérésies et s’accommodent fort bien au monde, elles passent inaperçues, alors que le monde souhaite détruire l'Eglise, ses prêtres et ses religieux, le monde souhaite casser cette présence visible de l'invisible (en France on voit bien le résultat), ce témoignage à la Vérité.

D'autres preuves : la vie consacrée dans la virginité (ce qui est incompréhensible pour l'immense majorité des protestants...), la vie monastique (là encore, ça n'existe quasiment pas dans le monde protestant alors que c'est le poumon de l'Eglise), la vie érémitique, les Saints, la Sainte obéissance etc... etc... etc...

D'autres encore ? "Qui Mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en Lui. Ma Chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson. Prenez, et mangez en tous. En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes" La Vie de l'Eglise repose sur le Sacrifice Eucharistique de la Messe où l'Agneau est immolé de façon non sanglante et offert en nourriture pour nous communiquer sa vie Divine et nous accompagner tout au long de notre chemin d'exil sur terre, il y a une cohésion parfaite dans les Dogmes de l'Eglise Catholique et c'est logique puisqu'Elle est Divine !

La bonté de l'Eglise qui comme une bonne Mère élève l'enfant, l'accompagne tout au long de sa vie, lui indique ce qu'il doit faire, comment se comporter, comment prier, c'est la religion du simple et de l'humble. Il suffit d'ouvrir un Missel, l'Eglise s'occupe de tout, de notre sensibilité, de notre intelligence et de notre esprit, Elle s'occupe même du corps et de l'instruction, par les temps liturgiques Elle nous plonge dans les Mystères, c'est vraiment notre Mère et on veut détruire tout ça, toute cette richesse fruit de l'Esprit Saint et accumulée au fil des siècles pour habituer l'homme à Dieu et en sauver le plus grand nombre au profit d'une vision protestantisée ou plutôt sentimentalisée ou le côté sensitif prend le pas sur la raison (qui se soumet au Dogme), or le monde matériel appartient au diable qui se joue de nous de bien des façons (il a eu le pouvoir de transporter Jésus dans les airs) mais sur la rectitude d'une volonté se soumettant à l'Eglise et à un confesseur il ne peut rien. C'est pas pour rien si l'Eglise a toujours été très très prudente avec les mystiques. Quand on voit en plus ce qu'ont écrit les Docteurs de l'Eglise, Saint Augustin, Saint Thomas d'Aquin et de nombreux autres, y a une telle intelligence, ça laisse de marbre et quand on sait la vie vertueuse qu'ils menaient, l'union qu'ils avaient avec le Verbe.

Du fait de mon orgueil, je me suis fait "avoir" par le discours protestant mais mes yeux ont vu et mes oreilles entendus, la cité des justes c'est l'enfer sur terre, y a une perversité terrible et une haine tellement féroce des catholiques et de la Sainte Vierge... y a que le diable pour mettre de telles pensées dans l'esprit contre l'Eglise de Jésus-Christ.

http://jesusmarie.free.fr/louis-gaston- ... tisme.html
Non, il faut le rappeler énergiquement dans ces temps d’anarchie sociale et intellectuelle, où chacun se pose en docteur et en législateur, on ne bâtira pas la cité autrement que Dieu ne l’a bâtie ; on n’édifiera pas la société, si l’Église n’en jette les bases et ne dirige les travaux ; non, la civilisation n’est plus à inventer ni la cité nouvelle à bâtir dans les nuées. Elle a été, elle est ; c’est la civilisation chrétienne, c’est la cité catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et de la restaurer sans cesse sur ses fondements naturels et divins contre les attaques toujours renaissantes de l’utopie malsaine, de la révolte et l’impiété : omnia instaurare in Christo.
… L’Église pourvoira de façon admirable au salut et à la tranquillité des populations, parce qu’en exerçant le magistère qui lui est divinement confié, elle conservera intacts et en vigueur les principes de vérité et de justice sur lesquels s’appuie tout ordre et d’où germeront la paix, l’honnêteté et toute culture civique

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le Credo complété

Message non lu par Mac » dim. 06 sept. 2015, 11:56

gerardh a écrit :Vos principaux commentaires portent maintenant sur le passage de Matthieu 25, 31-46.
Je préciserais au préalable que vous traduisez certaines expressions par « charité ». Cela résulte du terme « caritas » figurant dans la Vulgate afin de rendre une notion signifiant en fait « amour ». Donc il faudrait beaucoup plus exactement traduire ces expressions par « amour ». La petite importance qu’il y aurait à rétablir cette traduction, c’est que l’acception moderne du mot « charité » a des connotations proches du mot « œuvres », ce qui peut entraîner certains contresens.
Non, il n'y a pas de contresens Jésus dit "Lorsque vous l'avez fait à l'un de mes frères" or en Matthieu 12:50 50Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère. "
Il ne s'agit pas spécifiquement de ceux qui auront préché l'évangile et je ne comprends pas le rapport entre votre interprétation et le sens du texte que vous ne respectez pas. "Donnez un verre d'eau" c'est faire quelque chose, une oeuvre ne vous en déplaise, un acte de charité ou d'amour envers son prochain. C'est le sens du texte pardi.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Le Credo complété

Message non lu par Christophe67 » dim. 06 sept. 2015, 12:20

Bonjour à tous,


@ Jeremy43

Entièrement d'accord avec vos propos et en particulier avec celui -ci que je souhaite relever.
Une autre preuve : l'Eglise Catholique, malgré les attaques progressistes qu'Elle subit, garde fidèlement le dépôt de la foi, c'est sa mission.
A tel point qu'il faut même discerner ce qui vient des catholiques, le rôle de l'Église n'étant pas de plaire au plus grand nombre, ni de schismer en myriades de sectes comme le font les protestants, mais d'être fidèle.
Dans ce monde où les vertus théologales ne signifient plus grand chose, la fidélité (en tant que vertu de la charité et pas seulement celle du couple) ne semble plus avoir de sens.

Je change selon mon envie parce que je ne suis pas d'accord, parce que cela ne me convient pas, parce que cela ne me plait pas, parce que ce n'est pas ce que je veux, parce que je crois que etc ... partout le JE et plus Il/Lui/Dieu. C'est donc à nous de croire,nous conformer , être fidèle.

Les choses sont inversées, il faut demander la vertu de force, celle de faire en sorte que notre volonté reste au dessus de nos passions ! Hors ce sont bien les passions qui dominent en ces jours.

Parce que nous ne serons jamais dignes, parce que quoi que nous fassions nous serons toujours redevables, parce que nous ne pourrons jamais rendre ce qui nous a été offert. alors nous ne pouvons qu'être reconnaissants. En étant fidèles à La Parole et donc à l'Église qui la transmet fidèlement, en remerciant par la prière, en nous convertissant dans le véritable sens du terme et en aidant notre prochain a faire de même.

Et quel meilleur moyen de savoir si l'Église est fidèle et conforme à sa mission que de connaitre et croire au Credo ? Tout y est si superbement contenu et condensé.



Cordialement.

mandonnaud paul
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : dim. 06 janv. 2008, 10:38

Re: Le Credo complété

Message non lu par mandonnaud paul » dim. 06 sept. 2015, 13:48

Ce que vous dites est vraie pour ceux qui en occident qui sont entourer des éléments vivants de l'église catholique et ne pas les vivre est un péché mortel, mais le chinois qui suit sa conscience n'a jamais vu ou entendu un chrétien, et est généreux accueille l’étranger comme un frère va voir les malades etc etc Jésus a sa mort et a la fin des temps lui dira "la vie éternel du royaume est pour toi, peu être que déjà en son âme,il désiré un baptheme et communier a Dieu vivant en son cœur, car Jésus a promis a ceux qui mette une parole de l'évangile en pratique que"mon Père et moi nous viendrons en lui,y demeurer"et cela est vraie pour le monde entiers et tout les hommes de tout les temps et religions.
Pour conclure en catholique je vie toutes les sacrements et liturgie et évangile jusu'au bout du monde , par internet, mais je ne seriai sauver que si je vis ce que j'enseigne.
Amitiés
Paul de Limoges

mandonnaud paul
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : dim. 06 janv. 2008, 10:38

Re: Le Credo complété

Message non lu par mandonnaud paul » dim. 06 sept. 2015, 16:12

"Paix à vous qui cherchez la Parole." commence Jésus. Il s'en va au fond de la galerie et derrière Lui il y a le mur de la maison. Il parle lentement à une vingtaine de personnes assises par terre ou adossées aux colonnes dans la tiédeur d'un soleil de novembre.

I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif "L'homme tombe dans une erreur quand il considère la vie et la mort et par l'application qu'il fait de ces deux termes. Il appelle "vie" le temps où, enfanté par sa mère, il commence la respiration, l'alimentation, le mouvement, la pensée, l'action; et il appelle "mort" le moment où il cesse de respirer, de manger, de bouger, de penser, d'agir, et devient une dépouille froide et insensible, prête à retourner dans un sein, celui d'un tombeau. Mais il n'en est pas ainsi. Je veux vous faire comprendre la "vie", vous indiquer les œuvres qui conviennent à la vie.

La vie n'est pas l'existence. L'existence n'est pas la vie. La vigne qui s'attache à cette colonne existe, mais elle n'a pas la vie dont je parle. Cette brebis qui bêle, attachée à cet arbre, au loin, existe aussi, mais elle n'a pas la vie dont je parle. La vie, dont je parle, ne commence pas avec l'existence et ne prend pas fin en même temps que la chair. La vie, dont je parle, ne commence pas dans un sein maternel. Elle commence quand, dans la Pensée de Dieu, naît, créée par Lui, une âme faite pour habiter une chair. Elle prend fin quand le péché la tue.

I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif D'abord, l'homme n'est qu'une semence qui se développe, semence de chair au lieu de gluten ou de moelle comme l'est celle des blés ou des fruits. Tout d'abord, ce n'est qu'un animal qui se forme un embryon d'animal pas différent de celui qui maintenant grossit dans le sein de cette brebis. Mais, à partir du moment où dans cette conception humaine pénètre cette partie incorporelle et qui cependant est la plus puissante dans son incorporéité qui l'élève, voilà qu'alors l'embryon animal, non seulement existe avec les pulsations de son cœur, mais "vit" selon la Pensée Créatrice, et devient homme, créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, fils de Dieu, futur citoyen du Ciel. Mais ceci arrive si la vie dure. L'homme peut exister en gardant sa figure d'homme, mais n'étant déjà plus un homme, mais devenu un tombeau où la vie se décompose.

Haut de page

487> I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Voilà pourquoi je dis : "La vie ne commence pas avec l'existence et ne se termine pas quand la chair prend fin". La vie commence avant la naissance. La vie, ensuite, n'a plus de fin, car l'âme ne meurt pas, c'est à dire ne s'anéantit pas. Elle meurt à son destin qui est céleste mais survit à son châtiment, si elle l'a mérité. Elle meurt à ce bienheureux destin quand elle meurt à la Grâce... Cette vie, atteinte par une gangrène qui est la mort à son destin, se prolonge le long des siècles dans la damnation et le tourment. Cette vie, au contraire conservée telle qu'elle a été créée, atteint la perfection de la vie en devenant éternelle, parfaite, bienheureuse comme son Créateur.

Avons-nous des devoirs envers la vie ? Oui, c'est un don de Dieu On doit employer et conserver avec soin tout don de Dieu, car c'est une chose aussi sainte que Celui qui la donne. Useriez-vous mal du cadeau d'un roi ? Non. Il passe aux héritiers et aux héritiers des héritiers comme une gloire de la famille. Et alors pourquoi maltraiter le don de Dieu ? Mais comment doit-on en user et le conserver, ce cadeau divin ? Comment garder vivante la fleur paradisiaque de l'âme afin de la conserver pour le Ciel ? Comment arriver à "vivre" pour là-haut et au-delà de l'existence ?

À ce sujet, Israël a des lois claires et il n'a qu'à les observer. Israël a des prophètes et des justes qui lui donnent l'exemple et la parole pour pratiquer les lois. Israël a aussi, maintenant ses saints. Israël ne peut, ne devrait donc pas se tromper. Moi, je vois les taches dans les cœurs, et des esprits morts qui pullulent partout. Je vous dis donc : faites pénitence; ouvrez vos âmes à la parole; mettez en pratique la Loi immuable; fortifiez la "vie" épuisée qui languit en vous; si elle est déjà morte, venez à la Vie Véritable : à Dieu. Pleurez sur vos fautes. Criez : "Pitié !" Mais relevez-vous. Ne soyez pas des morts vivants pour n'être pas demain livrés à l'éternelle souffrance. Je ne vous parlerai pas d'autre chose que de la manière de retrouver ou de conserver la vie. Un autre vous a dit : "Faites pénitence. Purifiez-vous du feu impur de la luxure, de la fange de vos fautes". Moi, je vous dis : pauvres amis, étudions ensemble la Loi. Écoutons de nouveau en elle la voix paternelle du Dieu Vrai. Et puis ensemble prions l'Éternel en disant : "Que ta miséricorde descende sur nos cœurs".

Haut de page

488> Maintenant, c'est le sombre hiver, mais bientôt viendra le printemps. Un esprit mort est plus triste qu'un bois dépouillé par le gel. Mais si l'humilité, la volonté, la pénitence et la foi pénètrent en vous, comme dans le bois au printemps, la vie reviendra en vous et vous fleurirez pour Dieu pour porter ensuite demain, dans le demain des siècles des siècles, le fruit éternel de la vraie vie.

"Venez à la Vie ! Cessez d'exister seulement et commencez à "vivre". La mort alors ne sera pas la "fin", mais le commencement. Le commencement d’un jour sans crépuscule, le commencement d'une joie sans lassitude et sans mesure. La mort sera le triomphe de ce qui vit avant la chair, et le triomphe de la chair qui sera appelée à la résurrection éternelle à participer à cette Vie que je promets au nom du Dieu Vrai à tous ceux qui auront "voulu " la "vie" pour leur âme, en foulant aux pieds les sens et les passions pour jouir de la liberté des fils de Dieu.

Allez. Tous les jours, à cette heure, je vous parlerai de l'éternelle vérité. Le Seigneur soit avec vous."

Les gens s'en vont lentement avec beaucoup de commentaires. Jésus revient dans la petite maison solitaire et tout prend fin
http://www.maria-valtorta.org/Publicati ... 02-085.htm

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9409
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le Credo complété

Message non lu par PaxetBonum » lun. 07 sept. 2015, 7:54

gerardh a écrit :
Je peux vous dire qu'il y a des gens baptisés qui croient en Jésus et qui ne sont pas sauvés.
Les personnes qui croient vraiment (je pourrais développer ce terme) en Jésus seront sauvées.
Bonjour Gerardh,

Oui cela m'intéresserai que vous développiez 'croire vraiment'.
Merci
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9409
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le Credo complété

Message non lu par PaxetBonum » lun. 07 sept. 2015, 7:57

gerardh a écrit : « Prendre notre croix et à suivre le Christ » ne signifie pas supporter pour l’assister des souffrance expiatoires, mais en avoir fini avec ce monde, comme serait l’état d’un homme sur une croix.
Je goutte peu à cette interprétation car Jésus parle de prendre sa croix et de le suivre.
Il y a là clairement l'idée d'un chemin à suivre la croix sur l'épaule.
Quand on médite sur le chemin de croix on sait que c'est plus le monde qui veut en finir avec Jésus que l'inverse.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4975
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Credo complété

Message non lu par gerardh » lun. 07 sept. 2015, 10:58

______

Bonjour PaxEt Bonum,

J'apprécie le ton de vos messages qui contraste avec ceux des autres intervenants depuis quelques heures. Je vous répondrai dès que possible.



________

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4975
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Credo complété

Message non lu par gerardh » lun. 07 sept. 2015, 15:36

_______

Hello PaxEtBonum, vous me demandez :
cela m'intéresserai que vous développiez 'croire vraiment'.
Pour moi un "vrai" chrétien est une personne qui est née de nouveau (d'une vie qui est éternelle) et qui est scellée du Saint Esprit, personne divine venue faire son habitation en lui pour l'éternité. Cette personne a cru dans son cœur (pas seulement intellectuellement) au Seigneur Jésus et a cru de la même manière que son œuvre à la croix du calvaire l'a sauvée de la perdition éternelle encourue du fait de ses péchés.

Il y a beaucoup de personnes, souvent sincères, qui se disent chrétiennes sans avoir pour autant la vie divine.

[Gérardh, le site bibliquest n'est toujours pas admis sur le forum... Nous vous l'avons déjà dit maintes fois... :non: ]

___________

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le Credo complété

Message non lu par Jeremy43 » lun. 07 sept. 2015, 16:25

Bonjour gerardh,

Mais la vie Divine nous l'avons au baptème, la foi par contre ce n'est pas toujours le cas, la foi c'est faire ce qui est commandé par Dieu (et croire donc en tout ce qu'Il enseigne) et le premier commandement c'est tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit. Donc Dieu doit avoir la première place dans notre coeur si on a la foi, ou plutôt on a la foi si Dieu a la première place dans notre coeur, Jésus l'a dit aussi : "Celui qui m'aime, il gardera ma parole, mon Père et moi nous l'aimerons et nous viendrons chez lui et chez lui nous nous ferons une demeure", après il y a différents stades dans l'amour puisque la vie chrétienne c'est une union amoureuse avec Dieu jusqu'à la communion totale qui se fera au Ciel où Dieu sera tout en tous.

Ce que vous témoignez c'est la rencontre personnelle avec Dieu qui nous permet de l'aimer vraiment de tout notre coeur (mais elle n'est peut-être pas obligatoire ?), le Saint-Esprit on l'a déjà avant (si on est baptisé) et Il nous indique déjà le bien à faire et le mal à ne pas faire.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9409
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le Credo complété

Message non lu par PaxetBonum » lun. 07 sept. 2015, 16:44

Cher Gerardh,

Pour l'idée de prendre sa croix vous citez "Des milliers de chrétiens croient prendre leur croix, quand ils sont éprouvés, ou que la main de Dieu s’appesantit sur eux en discipline. Il n’y a rien de la croix dans cela. Remarquez le mot : «Prendre sa croix». Ce n’est pas recevoir des afflictions de la main de Dieu, mais prendre volontairement, je dirais «volontiers», le fardeau des souffrances que le monde nous présente."

Mais qu'est-ce que le fardeau des souffrances que le monde présente contient ?
Pouvez-vous donner des exemples précis ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9409
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

hs

Message non lu par PaxetBonum » lun. 07 sept. 2015, 16:53

gerardh a écrit :
Il y a beaucoup de personnes, souvent sincères, qui se disent chrétiennes sans avoir pour autant la vie divine.
Je serai bien en peine de vous dire si je la possède selon votre définition.
Le texte que vous citiez indique bien que nous devons suivre le Christ, marcher là où il a marché, agir comme il a agit.
Bref qu'être chrétien c'est vouloir se comporter comme le Christ.
Dés lors les œuvres sont donc bien indispensable pour être son disciple.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités