Débat Dumouch vs Durand (L'évolution du vivant...)

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » ven. 10 janv. 2020, 23:23

pierrot2 a écrit :
ven. 10 janv. 2020, 1:53
Carolus a écrit :
jeu. 09 janv. 2020, 21:53
S. Paul a eu l'expérience de la réalité de Jésus ressuscité, n'est-ce pas ?
Vous prenez l'une des rares exceptions qui confirme la règle, cher Carolus, mais dans le cas des 11, de Thomas, des 500, de Paul, etc.., on peut supposer qu'ils ne jouiront pas de la béatitude dont parle Jésus, celle d'avoir cru sans avoir vu, n'est ce pas?
Vous proposez que " dans le cas des 11, de Thomas, des 500, de Paul, etc.., on peut supposer qu'ils ne jouiront pas de la béatitude dont parle Jésus ", cher pierrot2. :(

Considérons d'abord ceux qui croient sans avoir vu :
Jn 20, 28-29 Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux [μακάριος = makarios] ceux qui croient sans avoir vu. »
Ceux qui croient sans avoir vu sont "heureux (μακάριος = makarios), n'est-ce pas ? :oui:

Maintenant, considérons " le cas des 11, de Thomas, des 500, de Paul, etc.. " :
Mt 13, 16-17 Mais vous, heureux [μακάριος = makarios] vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent ! Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.
Ceux qui ont vu, eux aussi, sont "heureux (μακάριος = makarios), n'est-ce pas ? :oui:

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par pierrot2 » sam. 11 janv. 2020, 2:18

Je parlais de ceux qui ont vu Jésus après la résurrection, Carolus

Avatar de l’utilisateur
adieu12
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : mar. 30 juil. 2019, 7:34
Conviction : Athée agnostique

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par adieu12 » sam. 11 janv. 2020, 3:07

Cinci, c'est assez frustrant de réagir à votre post, parce que vous me critiquez sur des points que j'ai déjà réfuté à plusieurs reprises, certains il y a à peine un post. Et que du coup, vous me forcez à me répéter... Un petit effort ne serait pas de refus. Bref: Vous extrapolez le mot fondamental. J'ai dit mot pour mot que ce n'était pas exclusif et immuable. Donc que c'est fondamental MAIS que qu'il existe des exceptions (ex: les gens qui se convertissent). J'ai également précisé dans la page précédente que, je me cite:
adieu12 a écrit :
jeu. 09 janv. 2020, 18:15
Ce n'est pas une préférence fondée sur un choix pesé et mesuré (ce n'est certainement quasiment jamais le cas, à part chez ceux qui se convertissent, qui sont des gens relativement marginaux, admettons-le.
Bref, vous me faite un procès d'intention en m'inventant des propos extrapolés fantaisistes qui me font passer pour quelqu'un de peu crédible. Mais ne sont pas mes arguments, ce sont donc des arguments caducs.

Je dépersonnalise personne, je fais une généralité en me basant sur ce que tout à chaque constate en portant un regard sur le monde: que le l'assimilation culturelle occupe une fonction fondamentale dans l'obtention d’une religion. Si ce constat ne vous plait pas ça ne change pas qu'on le vérifie partout dans le monde via des stat' sourcées. Prôner que ce ne serait pas vrai c'est prôner une idéologie fausse selon laquelle tout le monde a d’avantage tendance à avoir une religion par sa volonté propre, plutôt que par l'influence du milieu social dans lequel il va évoluer. Et cette idéologie est facilement démontrable comme étant fausse, parce que si ce que vous prétendez était effectif dans le monde, les religions seraient réparties de manière homogènes dans le monde. Or on sait via des stat4 qu'en Afghanistan ou Algérie 95 à 99% des gens sont musulmans. Il n'y a aucune homogénéité dans ces résultats, on est donc en droit de se demander comment ces individus qui ont tous soi-disant "objectivement" obtenu leur religion par la raison pure soient quasiment tous musulman alors qu'on constate la tendance inverse avec d'autres religion dans d'autres parties du globes en fonction des cultures. (par exemple l'Angola et ses 97% de chrétiens. (un pays massivement évangélisé, mais allons bon, admettons que ce ne soit qu'un hasard).

source: https://www.pewforum.org/2011/12/19/tab ... y-country/

Ça ne sert à rien d'ériger au rang de norme des cas marginaux. C'est l’exception qui confirme la règle, n'oubliez pas ce principe. Et à aucun moment je ne nie que des gens culturellement éloignés d'une religion puissent avoir un déclic, ça arrive, oui, mais c'est pas la norme, c'est non spécifique à un phénomène globalisé. S'en servir d’exemple pour plaider une majorité fictive est donc un procédé que je trouve trompeur.

Pour le reste vous me parlez de liberté, l'Athée serait donc intéressé car il fuyait les responsabilités d'un croyant. En proposant cela vous admettez implicitement que la religion est une aliénation. Ce qui est assez satisfaisant, je dois l'admettre. Toujours est-il que votre argument ne tient pas, je m'explique: Si l'Athée fuyait la religion pour être libre, dans ce cas l'Athée émet forcément l'hypothèse que la religion puisse être vraie, vu qu'il la fuit par intérêt, mais préfère la nier par confort. Mais si l'Athée considère en premier lieu la véracité de la religion au travers de sa crainte, un calcule s'impose à lui: sois il se soumet à l’Eglise, bride ses libertés terrestres, mais en contrepartie il recevra peut être la vie éternelle, le bonheur infini de retrouver ses aimés décédés et d’accéder à la béatitude ou au moins d'avoir exaucé la volonté de son vrai père qui l'aime infiniment Dieu. Rien n'est joué, mais "ça" ça devient possible, on parle pas d'un petit "ça" on parle potentiellement de la plus belle chose imaginable qui puisse arriver à un homme. Ou alors l'autre option vivre sa petite vie sans restriction, nier Dieu faire ce qu'on veut (pas d'église tous les dimanches, sexe gay, sexe sans mariage, etc). Mais mourir et ne plus jamais exister dans un tourbillon inexorable qui l'emporte avec indifférence dans toute son insignifiance. Voyez vous, n'importe qui craignant réellement la religion, cette personne se jetterait au sol pour implorer son pardon à la première église qu'il croiserait, tellement que s'accrocher à ce rêve semble important. Car pour craindre quelque chose, il faut y croire, pas de croyance, pas de crainte. Même pas le soupçon d'un petit doute. Rien.

On pourrait également se questionner sur la "fuite" en elle-même, vous parlez de fuir quelle religion? Non parce que vous êtes conscient que vous n'avez pas le monopole de la croyance en Dieu, ni de la restriction religieuse. Donc fuir qui? De ma perspective, certaines religions ont l'air bien moins restrictives que la votre, si je deviens animiste, j'ai pas besoin d'aller prier tous les dimanches et je couche aussi avec qui je veux, alors pourquoi ce serait la votre qu'il faudrait forcément craindre?

Quant à l'homosexualité, oui ils ont tout intérêt à ne pas croire en votre doctrine. En même temps si demain j'allais inventer une religion qui stipule que les chrétiens brûleront éternellement en enfer pour leur croyance, vous seriez moyennement chaud pour y adhérer, je crois. Mais comme dit plus haut: l'exception n'est pas la règle! Elle la confirme. Les homo représentent 1 à 2 pour-cent de la population, ils ne sont donc pas représentatif de la majorité. L'exemple est donc non spécifique à une tendance généralisée. De plus, sans forcément craindre quoi que ce soit, un Athée Gay peut légitimement affirmer que sa sexualité n'a rien à avoir avec ses croyances et que même hétéro il aurait exactement le même opinion, parce que les raisons de son refus son objectives, ex: absence de preuve matérielle, contradiction des textes bibliques, récits peu crédibles (résurrection, transmutation vin/eau, naissance d'un enfant sans avoir fait l'amour,etc). Bref tout un faisceau d'indice n'ayant pas vraiment de corrélation avec les préférences sexuelles d'untel.
Les homo ayant une sensibilité métaphysique c'est différent parce qu'ils ne peuvent pas changer de peau et nier leur nature, contrairement aux Athées hétéro devenus croyant qui n'avaient de toute façon pas cette contradiction insoutenable à vivre. Après, j'ai aussi précisé, je rappelle:
Mais je tiens à préciser qu'il est toutefois indéniable que nous autres septiques et irréligieux soyons influencés. On reste des humains, on est tous sujet aux mêmes biais.
Donc influencés certes à moindre mesure c'est vrai on s'entoure généralement de gens qui pensent comme nous, mais ça n'a rien de comparable à la propagande chrétienne, ni à des rouleau compresseurs comme l'évangélisation massive de nations entières. Par contre, intéressés, comme je l'ai déjà démontré non, rien ne semble indiquer qu'on soit intéressé par quoi que ce soit, si ce n'est la vérité. Alors que vous les intérêts sont nombreux... (vie après la mort, sens de la vie, plaire à son créateur (dieu), etc).

Cinci a écrit :
ven. 10 janv. 2020, 13:34
Jean-Paul Sartre trouvait d'un intérêt impérieux pour lui de s'opposer à Dieu ou à la religion protestante de son enfance. Si Dieu était, lui ne serait que néant. Or il voulait au contraire être quelque chose. Il voulait être lui-même, juste lui, lui et lui seul, lui seul à décider de ce qu'il voudrait être. Pour cela, il lui fallait nécessairement combattre les religions. Pour ne pas devoir être l'esclave de la morale judéo-chrétienne, il avait un intérêt certain à décrocher de la religion, et inciter les autres autour de lui à penser comme lui. Son combat n'était pas désintéressé.
Avez-vous des références précises (sources) de ce mode de pensée? Ou dois-je vous croire sur parole que ce que vous me dite la correspond exactement à la mentalité de Sartre (ce dont je doute fort). Puis déjà c'est le croyant qui a tout intérêt à postuler Dieu pour se donner de l’importance, pas l'Athée. Vous avez l'intime conviction d'être la créature préférée de Dieu, celle qu'il a fait à son image, mieux encore nous les humains serions ses fils! Je me rappelle des propos de Cmoi quelques pages plus tout (page 10):
cmoi a écrit :
ven. 03 janv. 2020, 11:03
Ainsi, pour un croyant, l'homme est la seule créature que Dieu ait voulue pour elle-même
Et après cela ce serait le non croyant qui aurait un intérêt de grandeur personnelle à nier Dieu (ego)? Soyons sérieux je vous prie... L'athée ne se place pas plus haut que les autres animaux, il se considère lui-même comme un type d'animal, là ou vous pensez être les élus du créateur de l'univers. L'anthropocentrisme est votre à dix mille pour cent.

Après je vois bien que vous essayez de parler de communisme et de rejet de Dieu idéologique. Vous mentionnez les classiques Mao en passant par le régime soviétique. Sauf que Mao est mort depuis bientôt 50 ans et que ce qu'il reste du régime soviétique c'est des ruines. Et d’ailleurs si on regarde l'incroyance en Russie actuelle, elle est moins élevée qu'en suède ou en Angleterre qui ne sont pas des pays communistes à ce que je sache. (source https://fr.wikipedia.org/wiki/Irr%C3%A9ligion_par_pays). De toute façon assimiler incroyance et doctrine communiste c'est passer complètement à coté de la raison d'être du communisme, c'est à dire une lutte des classes, la négation de Dieu n'est qu'une valeur additionnelle relevant de la lutte contre le pouvoir ecclésiastique religieux qui était relativement puissant quand ces mouvement politiques "rouges" ont émergés. Il s'agissait d'avantage d'épurer ce qui symbolisait le pouvoir du dominant plutôt qu'une réelle prise de position cosmologique...

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » sam. 11 janv. 2020, 4:00

pierrot2 a écrit :
ven. 10 janv. 2020, 2:23
pierrot2 :
PS, Carolus.
Je crois comprendre que vous attribuez à l'infiniment petit la qualité de l'invisibilité.
Carolus a écrit :
mer. 08 janv. 2020, 23:21
Dieu est le " Créateur [...] de l’univers visible et invisible " (CEC 279).
Tout n'est que question d'acuité visuelle, Carolus. Pour moi, l'univers invisible, si c'est là ce que vous pensiez, n'a rien à voir avec l'infiniment petit.
Vous ne m’avez pas bien compris, cher pierrot2. :(

La perception visuelle humaine sans aide technique, comme un télescope ou un microscope, est assez limitée.

Il y a mille ans, on n'avait même aucune idée soit de l’existence de galaxies lointaines soit de microbes infiniment petits.
Cependant, faisant partie de l’Univers matériel (corporel), il y avait toujours la possibilité de les voir.
CEC 28 L’existence des êtres spirituels, non corporels, que l’Écriture Sainte nomme habituellement anges, est une vérité de foi. Le témoignage de l’Écriture est aussi net que l’unanimité de la Tradition.
Il n’y a aucune aide technique, comme un télescope ou un microscope, qui nous permettrait de voir les êtres spirituels, non corporels, comme les anges.

Les anges font donc définitivement partie du monde invisibles, n’est-ce pas ? :oui:

Avatar de l’utilisateur
adieu12
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : mar. 30 juil. 2019, 7:34
Conviction : Athée agnostique

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par adieu12 » sam. 11 janv. 2020, 18:05

Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 4:00
Il n’y a aucune aide technique, comme un télescope ou un microscope, qui nous permettrait de voir les êtres spirituels, non corporels, comme les anges.
J'ai ma petite idée de pourquoi est-ce qu'on ne voit pas les anges, perso'. :roule: :siffle:

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » sam. 11 janv. 2020, 19:36

adieu12 a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 18:05
adieu12 :
Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 4:00
Carolus :
Il n’y a aucune aide technique, comme un télescope ou un microscope, qui nous permettrait de voir les êtres spirituels, non corporels, comme les anges.
J'ai ma petite idée de pourquoi est-ce qu'on ne voit pas les anges, perso'. :roule: :siffle:
Merci de votre réponse, cher adieu12. :)

D’après vous, le fait que les anges ne se laissent pas voir, même avec l’aide d’un téléscope ou d’un microscope, suffit à prouver leur absence (non-existence), n’est-ce pas ?
adieu12 a écrit :
jeu. 19 déc. 2019, 2:34
adieu12 :
[…] l'absence de preuve n'est pas une preuve de l'absence.
Vous avez deux mesures et deux poids, cher adieu12. 😢

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par pierrot2 » sam. 11 janv. 2020, 19:52

>citation Carolus
Dans mon message (mer. 08 janv. 2020, 23:21) j’ai dit « qu'à " l’état naturel, il n’existe que 92 éléments chimiques classés par ordre de masse [...] " dans l'Univers. »

Ensuite, je vous ai donné ma source :

A l’état naturel, il n’existe que 92 éléments chimiques classés par ordre de masse, mais les physiciens en ont produit d’autres, jusqu’à atteindre un total de 118. Ces éléments artificiels sont obtenus grâce à des collisionneurs de particules qui ajoutent de nouveaux protons à un élément cible dont la masse est déjà relativement élevée. Mais plus on charge de protons l’élément cible, plus il va repousser les éléments que l’on tente de lui ajouter.

https://www.science-et-vie.com/question ... imite-5869

J’espère que cela vous aide. 


Bonjour Carolus,
Et non, cela ne répond pas à : (excusez le copié-collé)
Carolus a écrit : ↑

mar. 07 janv. 2020, 4:48

Une meilleure compréhension du tableau périodique des éléments vous permettrait de répondre vous-même à votre question, simplement en vous rappelant le caractère universel du système.

2 questions, svp:
Comment un scientifique peut-il se dire honnête si il pense que seul ce qu'il perçoit sensoriellement (ou par l'intermédiaire d'instruments de mesure) existe? 
Qui a décrété le caractère universel dont vous parlez?

Je vous propose de consulter futura science, en tapant frontières de l univers. Vous verrez que le sujet fait débat sur la finitude de celui-ci..Comme je vous le suggérais, en probabilité, un univers doit être intégralement expérimenté pour vérifier qu un événement lui étant attaché peut avoir une probabilité égale à 1, c'est à dire que l évènement en question soit l évènement certain..Or, que la totalité de notre univers soit appréhendable fait toujours débat..

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » sam. 11 janv. 2020, 21:49

pierrot2 a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 19:52
pierrot2 :

Je vous propose de consulter futura science, en tapant frontières de l univers. Vous verrez que le sujet fait débat sur la finitude de celui-ci..Comme je vous le suggérais, en probabilité, un univers doit être intégralement expérimenté pour vérifier qu un événement lui étant attaché peut avoir une probabilité égale à 1, c'est à dire que l évènement en question soit l évènement certain..Or, que la totalité de notre univers soit appréhendable fait toujours débat..
Les dimensions spatiales de l’Univers n’ont rien à voir avec le tableau périodique des éléments, cher pierrot2. 😢
Hydrogène

Élément le plus léger dans l'univers et premier élément dans le tableau périodique, l'hydrogène est aussi le plus abondant, constituant les étoiles comme les nuages moléculaires. Il compose aussi l'une des molécules vitales pour la vie : l'eau.

Généralités
Symbole : H
Numéro atomique : 1
Électrons par niveau d'énergie : 1
Masse atomique : 1,008 u
Isotopes les plus stables : 1H stable avec 0 neutron (99,985 %), 2H (deutérium) stable avec 1 neutron (0,015 %)
Série : non-métaux
Groupe, période, bloc : 1, 1, s
Densité : 0,00009, 0,07 (liquide et solide)
Point de fusion : -259,14 °C (dihydrogène)
Point d'ébullition : -252,8 °C (dihydrogène)

https://www.futura-sciences.com/science ... ene-14495/
Le tableau périodique des éléments chimiques s’applique à la totalité de l’UNIVERS. :oui:

Avatar de l’utilisateur
adieu12
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : mar. 30 juil. 2019, 7:34
Conviction : Athée agnostique

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par adieu12 » dim. 12 janv. 2020, 1:26

Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 19:36
D’après vous, le fait que les anges ne se laissent pas voir, même avec l’aide d’un téléscope ou d’un microscope, suffit à prouver leur absence (non-existence), n’est-ce pas ?
Ah bon, où ai-je dit cela? ;) J'ai jamais parlé de preuve, j'ai dit que j'en avais "ma petite idée" = c'est un avis personnel. De la même manière que j'ai pas besoin de preuve de la non existence des licornes magiques invisibles pour douter sérieusement de leur existence de manière légitime sans me sentir ridicule, même si une approche scientifique m'interdirait de me prononcer formellement.

Le problème avec cette méthode de pensée qu'est là vôtre c'est qu'elle s’engouffre dans l'inconnu, car c'est le seul endroit où elle peut potentiellement exister. C'est un terreau fertile toutes les absurdités imaginables. Après tout, on a pas de preuve que Superman n'est pas réel, il ne serait donc pas scientifique de nier son existence. C'est le même principe avec les anges ou les autres idoles païennes.

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par pierrot2 » dim. 12 janv. 2020, 3:39

Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 21:49
Les dimensions spatiales de l’Univers n’ont rien à voir avec le tableau périodique des éléments, cher pierrot2.
Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 21:49
Le tableau périodique des éléments chimiques s’applique à la totalité de l’UNIVERS.
J entends bien, Carolus,
mais serait-il impossible de concevoir que l univers aujourd'hui connu ne le soit qu à
hauteur de 0,0...01% ? Ce qui rendrait je crois plausible mon discours
(La matière, ailleurs, pourrait peut-être échapper aux règles que nous connaissons de la mécanique quantique??!?)

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » dim. 12 janv. 2020, 14:57

pierrot2 a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 3:39
pierrot2 :
Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 21:49
Les dimensions spatiales de l’Univers n’ont rien à voir avec le tableau périodique des éléments, cher pierrot2.
Carolus a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 21:49
Le tableau périodique des éléments chimiques s’applique à la totalité de l’UNIVERS.
J entends bien, Carolus, […]
MERCI, cher pierrot2. :)
pierrot2 a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 3:39
pierrot2 :
[…] mais serait-il impossible de concevoir que l univers aujourd'hui connu ne le soit qu à
hauteur de 0,0...01% ? Ce qui rendrait je crois plausible mon discours
(La matière, ailleurs, pourrait peut-être échapper aux règles que nous connaissons de la mécanique quantique??!?)
Vous m’avez posé la question suivante : « Qui a décrété le caractère universel dont vous parlez ? » (mar. 07 janv. 2020, 18:39).
CEC 269 Si Dieu est Tout-Puissant " au ciel et sur la terre " (Ps 135, 6), c’est qu’il les a faits. Rien ne lui est donc impossible (cf. Jr 32, 17 ; Lc 1, 37) et il dispose à son gré de son œuvre (cf. Jr 27, 5) ; il est le Seigneur de l’univers dont il a établi l’ordre qui lui demeure entièrement soumis et disponible
C’est notre CRÉATEUR qui « a établi l’ordre » dans l’Univers.

Le caractère universel du tableau périodique des éléments chimiques révèle l’ordre établi par DIEU. :oui:

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par pierrot2 » dim. 12 janv. 2020, 17:45

Tiens, Carolus, c'est maintenant le CEC qui sert à prouver vos idées de la science!
Carolus a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 14:57
CEC 269 Si Dieu est Tout-Puissant " au ciel et sur la terre " (Ps 135, 6), c’est qu’il les a faits. Rien ne lui est donc impossible (cf. Jr 32, 17 ; Lc 1, 37) et il dispose à son gré de son œuvre (cf. Jr 27, 5) ; il est le Seigneur de l’univers dont il a établi l’ordre qui lui demeure entièrement soumis et disponible
C’est notre CRÉATEUR qui « a établi l’ordre » dans l’Univers.

Le caractère universel du tableau périodique des éléments chimiques révèle l’ordre établi par DIEU.
, alors que jusqu'à présent vous vous référiez aux sites scientifiques..
Pourquoi ce changement ?

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par pierrot2 » dim. 12 janv. 2020, 17:56

Ceci dit, je n ai pas dit que le reste de l univers serait en désordre..
Je pensais à d autres ordres
Carolus a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 14:57
Le caractère universel du tableau périodique des éléments chimiques révèle l’ordre établi par DIEU.
Je validerais une source qui reprendrait votre propos, du genre:
"La classification périodique des éléments est une loi universelle créé par Dieu ", cette tournure précise me semblant incontournable pour être sérieuse.
La trouverez-vous, cher Carolus ?

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » dim. 12 janv. 2020, 20:46

pierrot2 a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 17:45
pierrot2 :
Carolus a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 14:57
Carolus :
Le caractère universel du tableau périodique des éléments chimiques révèle l’ordre établi par DIEU.
Tiens, Carolus, c'est maintenant le CEC qui sert à prouver vos idées de la science!
Vous n’avez pas bien compris, cher pierrot2. :(
CEC 269 Dieu est Tout-Puissant " au ciel et sur la terre " […] ; il est le Seigneur de l’univers dont il a établi l’ordre qui lui demeure entièrement soumis et disponible
D’après CEC 269, c’est DIEU qui « a établi l’ordre » de l’Univers, n’est-ce pas ? :oui:

Le tableau périodique des éléments chimiques n’est que le résultat d’observations empiriques.

C’est donc la science qui a permis à l’homme de marcher sur la Lune, « qui sert à prouver » (pierrot2) l’existence de l’ordre dans l’Univers (CEC 269).

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Débat Dumouch vs Durand

Message non lu par Carolus » dim. 12 janv. 2020, 23:34

adieu12 a écrit :
sam. 04 janv. 2020, 1:38
adieu12 :

Pendant que j'y suis: Ce n'est pas Pasteur qui a refuté l'abiogenèse en premier, mais un biologiste Italien qui se nommait lazzaro spallanzani.
Vous avez raison, cher adieu12. :)

L'abbé Lazzaro Spallanza a apporté la preuve expérimentale de l’impossibilité de l’abiogenèse (génération spontanée) en 1765.
adieu12 a écrit :
lun. 30 déc. 2019, 2:58
adieu12 :

La génération spontanée stipule qu'on passe de rien a quelque chose. Or les conditions qui procédaient la soupe primitive n'était pas "rien" c'était une multitude de composés chimiques que j'ai déjà énuméré ici. (Azote, potassium, rayons ultra violet du soleil, etc).
Désolé, mais la génération spontanée ne stipule pas « qu'on passe de rien a quelque chose ». :non:
Réfutation de la génération spontanée

Parmi ses nombreuses activités scientifiques, il s'attacha à l'étude de la régénération des organes animaux et réfuta énergiquement la théorie de la génération spontanée, qui avait encore cours - avec la caution de savants comme l'abbé Needham (1748) et Buffon - notamment pour expliquer l'apparente naissance des infusoires à partir de substances en putréfaction. Il parvient à prouver que les microbes viennent de l'air et qu'ils sont tués par une ébullition.

http://www.medarus.org/Medecins/Medecin ... anzani.htm
La théorie de la génération spontanée stipule « l'apparente naissance des infusoires à partir de substances en putréfaction. »

L'abbé Lazzaro Spallanza est parvenu à prouver que les infusoires (microbes) ne viennent pas « de substances en putréfaction. »

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités