Fumer, est-ce un péché ??

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par philémon.siclone » ven. 18 juin 2010, 21:30

MAELYS a écrit :Philémon siclone,

je reprend une de vos phrases
" Si vous cherchez à atteindre une certaine "pureté" qui résulterait d'une vie saine, vous seriez alors dans une démarche d'orgueil".

je comprend trés bien ce que vous voulez dire mais y a t-il quelque chose dans mes écrits qui vous fait penser à de l'orgueil? ou bien est- ce tout simplement une réfléxion générale?

Pour le reste je suis d'accord avec vous et croyez moi j'aspire de plus en plus et de jours en jours à me rapprocher de Jésus Christ. j'éprouve d'ailleurs l'envie de retourner me confesser pour ce que j'ai oublié de dire la derniére fois et pour moi c'est un signe important car je en m'étais pas confessé depuis plus de 7 ans et le peu de fois où j'y suis allée je n'en menait pas large, idem lundi soir. mais depuis ce jour je me sens poussée à y retourner et cela me procure une joie profonde :)
Chère Maëlys,

Oui, c'est une réflexion générale. J'étais sûr que ce mot allait vous faire bondir. Mais je ne vous accuse pas d'être orgueilleuse, rassurez-vous. Je ne parle pas de votre cas personnel, mais de l'humain en général. Et je sais simplement, à partir de mon expérience personnelle, qu'aller se confesser pour se sentir "propre" est une démarche d'orgueil. Il n'y a pas à culpabiliser à ce sujet. C'est humain. L'être humain est fait ainsi, que vous voulez-vous. Nous sommes tous orgueilleux. Nous voulons tous être impeccables devant le Bon Dieu, tout simplement parce que c'est plus valorisant ainsi. Se sentir "sale" à la suite d'un péché est rabaissant, humiliant. Et c'est ça qui nous fait souffrir. Pour faire cesser la souffrance, on va alors se confesser pour être "lavé", "blanchi", ne plus se sentir souillé, et donc ne plus se sentir rabaissé, retrouver une dignité, mieux se sentir valorisé. C'est humain, mais en même temps, oui, c'est une démarche poussée par l'amour-propre, la fierté, l'orgueil. On est alors dans un rapport à la Loi et aux Préceptes qui a plus à voir avec l'Ancienne Alliance, la Loi mosaïque, qu'avec la Nouvelle Alliance, l'Evangile.

Il y a deux façons complètement différentes de se confesser. La manière dont je viens de parler, et qui est la plus humainement accessible. C'est déjà bien, c'est un bon pas. Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire ! Elle inclut d'ailleurs, de toute manière, une recherche de Dieu. Il ne s'agit pas de la dénigrer.

Mais il y a une seconde manière bien meilleure, et plus dans l'esprit de l'Evangile, plus dans un rapport d'amour désintéressé, qui consiste à se repentir vraiment d'une faute dont on ressent le mal, un mal qui n'est pas dans la suite subie (la souffrance de se sentir souillé), mais dans l'origine, dans l'action accomplie (dont en général on n'éprouve aucun remord). Alors on soulage mieux sa conscience, et on tire un plus grand profit de sa confession.

Si on réfléchit bien, la souffrance que l'on ressent en soi-même du fait de se sentir souillé n'est pas injuste. Si l'on a commis un péché, n'est-il pas normal d'en ressentir les effets ? Se révolter contre cela, c'est un peu remettre en cause la justice de Dieu. Mais si au contraire on accepte cette souffrance, et que l'on se concentre surtout sur la faute réellement commise à l'origine, et que l'on en ressent un chagrin sincère, alors la confession devient très utile, et nous permet d'avancer vraiment. Et du même coup, on s'associe mieux aux souffrances du Christ qui a reçu dans sa chair la totalité de nos propres péchés, pour nous en délivrer. Si on réfléchit bien à cela, on ne devrait pas en ressortir abattu et démoralisé, mais au contraire joyeux et paisible. C'est peut-être à cette seule condition que peut être désactivé le cercle vicieux dans lequel on est enfermé.

Mais si on se préoccupe seulement d'être "propre" devant Dieu (sous prétexte que nous sommes le Temple du Saint-Esprit), c'est certain qu'on n'avancera pas d'un pouce, et qu'on ne fera jamais que retomber toujours dans les mêmes péchés.

Souvenez-vous de la parabole de l'esprit impur. C'est dans St Luc, XI, 24 :
24. « Lorsque l'esprit impur est sorti de l'homme, il erre par des lieux arides en quête de repos. N'en trouvant pas, il dit : «Je vais retourner dans ma demeure, d'où je suis sorti. »
25. Étant venu, il la trouve balayée, bien en ordre.
26. Alors il s'en va prendre sept autres esprits plus mauvais que lui ; ils reviennent et y habitent. Et l'état final de cet homme devient pire que le premier. »
Et juste avant il disait :
23. « Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui n'amasse pas avec moi dissipe.
Cette parabole ne vous a jamais frappée ? Moi si, et j'y pense continuellement. Jésus ne nous a pas raconté ça en vain !
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
MAELYS
Quæstor
Quæstor
Messages : 245
Inscription : ven. 05 sept. 2008, 14:11

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par MAELYS » sam. 19 juin 2010, 11:45

Bonjour philémon.siclone

c'est avec interêt que j'ai relu à plusieurs reprises votre intervention et vous m'avez vraiment touché tant votre parloe est sage et vraie. le fait que le mot "orgueil" m'ai fait réagir montre à quel point je manque d'humilité et de discernement :( cela m'a aussi fait réfléchir sur ma démarche .
Il est vrai que am conversion est récente et le fait d'avoir voulu suivre Jésus toute seule, sans l'éclairage d'autres personnes affirmées dans la Foi, ne m'a pas aidé. Ajouter à cela une certaine limite de réfléxion .... :roule: c'est pourquoi j'ai demandé à un prêtre d'patre mon directeur spirituel et que je me suis inscrite sur ce forum car il est d'une grande qualité.
Merci pour tout et que Dieu vous garde :saint:

Avatar de l’utilisateur
MAELYS
Quæstor
Quæstor
Messages : 245
Inscription : ven. 05 sept. 2008, 14:11

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par MAELYS » sam. 19 juin 2010, 20:36

à l'attention de Séverin

je vous cite

"Ne succombez pas au syndrome du "Nouveau converti ou du Recommençant", Un vrai chrétien n'est pas un perpétuel "culpablisé" pour un oui ou pour un non, il marche sur le chemin de Sainteté semé d'embuches il est vrai, ne culpabilisez pas à tout va quand il n'y a aucune raison de la faire. Fumer n'est pas un péché l'abus du tabac peut-être un péché. Perso j'ai fumé ( beaucoup) par habitude et non par addiction pendant 25 ans et me suis arrêté du jour au lendemain et ce depuis 25 ans. Je ne souffre pas de cancer"

Excusez moi mais je ne culpabilise pas pour un oui ou pour un non :non: je me pose des questions qui sont à mon sens légitimes . on ne marche pas sur le chemin de sainteté comme pour aller au marché, excusez du peu :s
cependant félicitations pour votre arrêt, je ne doute pas que vous ayez arrêté du jour au lendemain mais votre ton laisse penser que vous vous attribuez ce mérite par votre propre volonté :?: ou peut être ai je mal compris puisque vous êtes assez bref :?: quant au cancer je ne vois pas pourquoi vous me parler de ça. je n'ai jamais évoqué cet aspect dans ma motivation à arrêter
et perso pour moi il y a abus de tabac, donc péché

bien à vous

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par philémon.siclone » dim. 20 juin 2010, 21:58

MAELYS a écrit :Bonjour philémon.siclone

c'est avec interêt que j'ai relu à plusieurs reprises votre intervention et vous m'avez vraiment touché tant votre parloe est sage et vraie. le fait que le mot "orgueil" m'ai fait réagir montre à quel point je manque d'humilité et de discernement :( cela m'a aussi fait réfléchir sur ma démarche .
Il est vrai que am conversion est récente et le fait d'avoir voulu suivre Jésus toute seule, sans l'éclairage d'autres personnes affirmées dans la Foi, ne m'a pas aidé. Ajouter à cela une certaine limite de réfléxion .... :roule: c'est pourquoi j'ai demandé à un prêtre d'patre mon directeur spirituel et que je me suis inscrite sur ce forum car il est d'une grande qualité.
Merci pour tout et que Dieu vous garde :saint:
Bonjour Maëlys,

Je ne sais pas si les "personnes affirmées dans la foi" existent vraiment. Nous sommes tous très faibles et chancelants. Vous n'êtes pas une exception. Quant aux questions d'orgueil et de vanité, c'est un problème sans fond. Il suffit simplement de savoir que ce problème existe, mais il ne faut pas trop s'y arrêter, sinon on ne s'en sort jamais. Lorsqu'on va se confesser, il y a toujours une part d'orgueil, certes. Mais il y a surtout une volonté de se rapprocher de Dieu, et c'est cela seul qui compte. Tout se mélange, tout est confus en l'homme. Mais l'important est de prêter attention à notre planche de salut, qui est le Christ, qui sait de quoi nous sommes faits, et s'en est même revêtu pour qu'existe un pont entre lui et nous. Dieu incarné dans notre chair en la personne de Jésus, c'est Dieu visible et accessible. Tant que vous vous occupez de vos problèmes de cigarettes, et autres questions d'impureté, vous ne vous occupez pas de l'essentiel. Le péché où vous êtes embourbée, et qui vous préoccupe tant, agit comme un écran de fumée, si je puis dire. Cet écran vous empêche de voir le plus important, ce à quoi vous appelle le Christ : l'amour. C'est l'amour qui vous rendra forte et qui vous aidera à vaincre.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par Antestor » mar. 22 juin 2010, 14:17

Bonjours je sais que le sujet est clos mais je me pose tout de même une question :

Si fumer de temps en temps dans un moment conviviale n'est pas un péché alors que le tabac est une drogue addictive et tueuse peut on dire de même pour la consommation de canabis ?
Le fais qu'il soit interdit pour moi ne change rien et je le met sur le même palier que l'Alcool et le tabac...

Une consommation de canabis occasionelle peut elle être considerée comme un peché ??

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par Christophe » mar. 22 juin 2010, 14:53

Bonjour Antestor

Pourquoi ne pas ouvrir un autre sujet de discussion ?

Bien à vous
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9461
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 15 juil. 2010, 17:53

Nous sommes tous d'accord tout réside dans la modération

Mais un point est à souligner : l'alcool peut être un bienfait
Cela hydrate, donne une énergie immédiatement utilisable, réchauffe…

Mais la cigarette elle, n'apporte jamais rien de bon
N'est-ce pas ce qui en fait systématiquement un péché ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par Antestor » sam. 17 juil. 2010, 13:39

@PaxetBonum

La cigarette donne aussi cette impression de chaud et elle détend...

Il n'y aucune distinction à faire pour moi entre alcool et tabac...

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9461
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par PaxetBonum » lun. 19 juil. 2010, 21:49

L'alcool n'apporte pas une 'impression de chaud' mais un vrai réchauffement par l'énergie directement disponible qu'il apporte

La cigarette n'apportera jamais rien de nécessaire à la vie, bien au contraire…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Bip 1
Barbarus
Barbarus

Re: Fumer, est-ce un péché ??

Message non lu par Bip 1 » dim. 25 juil. 2010, 11:15

Bonjour Maelys

Voici mon point de vue .
Je dis bravo à ceux qui arrivent à fumer ou à boire sans addiction , c'est à dire , modérément .
Personnellement , je ne fume plus ( ça été dur d'arrêter !) , par contre je bois volontiers un verre de rouge aux repas . Il parait qu'en petite quantité , le tabac , comme le vin , peuvent être bénéfiques .
Par ailleurs , bien des fumeurs , par raillerie , affirment que leur corps leur appartient et qu'ils sont libres d'en faire ce qu'ils veulent ; et puis , il faut bien mourir de quelque chose ...
Voici la réalité :
Les parents qui ont une addiction préparent , par imitation et imprégnation , leurs enfants à la dépendance .
La fumée des uns peut provoquer le cancer des autres .
Un accident de la route causé par une drogue peut faire "morfler " une famille qui ne demande rien !
Une personne hospitalisée à cause de son addiction occupe "inutilement " un lit , et du temps qu'une infirmière ou un docteur aurait pu utiliser autrement .
Tout ceci a un coût qui s'ajoute à la charge des contribuables .
C'est en cela que le civisme rejoint le religieux ... Penser à soi sur le dos des autres , à vous de voir si c'est un pêché .
P.S. Les évangiles recommandent aux hommes de corriger et de réprimander leurs frères ; Ce n'est jamais facile ... mais il faut bien le faire et ça , ce n'est pas un pêché !
Amicalement et fraternellement

Les conséquences médicales des addictions

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités