Noeud émotionnel

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Noeud émotionnel

Message non lu par Silvio1190 » mer. 14 mars 2012, 5:22

Bonjour,

J'ai déjà posté dans vie chrétienne la situation avec celle que j'aime, je vous ai dis qu'après deux ans son père est venu me menacer et on a du rompre.
J'étais très triste mais elle m'a tellement mal parler, niant ce que son père avait fait que la tristesse est partie d'un coup, je n'ai plus aucun sentiment pour elle.

Jusque là rien de mieux pour survivre à une rupture. Sauf que maintenant je pense chaque jour au suicide comme une éventualité, je ne sais plus quoi faire de ma vie, le monde se complexifie, mon cerveau semble saturer je ne peux plus aller à l'université, je me sens perdant d'avance sur les concours pour la police.

Sans oublier que l'envie de plaire à Dieu a disparu, je suis perdu.
" Le chemin vers Dieu est long et sinueux. "

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1151
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Noeud émotionnel

Message non lu par nad » mer. 14 mars 2012, 13:34

Bonjour Silvio1190

Vous n'êtes pas perdu pour notre Seigneur même si vous vous sentez perdu, lui est à vos côté mais vous êtes en souffrance donc vous ne pouvez pas le voir....

tout se mélange dans votre tête et dans votre coeur ne restez pas seul face à celal faut en parler :
- à un prêtre pour un soutien spirituel et le sacrement de réconciliation pour essayer de laisser venir en vous Notre sauveur qu'il puisse panser vos plaies
- à un médecin spécialisé parce qu'il se peut que la rupture le rythme de travail les éxams contribuent au développement d'une pression que vous ne pouvez plus gérer, voire une déprime ou plus... mais tout cela sont des soucis qui peuvent toucher n'importe qui et qui ne sont pas des situations définitive des soins sérieux aident au retour à une vie normale équilibré..
- à un ami ou un parent de confiance qui peut vous aider vous soutenir voire vous accompagnez pour faire les premiers pas vers la lumière.

Le Seigneur est avec vous, et nous vous accompagnons de nos prières, ne vous repliez pas seul vous c'est difficile mais avec l'aide de Notre Sauveur et tous les frères et soeurs, la Vie et la joix sont là au bout du sentier.

Calme Courage Confiance

en union de prières

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Noeud émotionnel

Message non lu par Anne » jeu. 15 mars 2012, 6:25

Cher Silvio,

les conseils que vous a donné Nad sont excellents.

Mais, surtout, SURTOUT, ne posez pas d'action pour attenter à votre vie en cette période où vous vous sentez si désemparé et où tout vous semble sombre !

N'hésitez surtout pas à consulter un prêtre et/ou un médecin si ce désir d'en finir devient trop fort. Si vous le désirez, vous pouvez aussi utiliser cette section du forum pour vous épancher au besoin.

Gardez courage et n'hésitez pas à prier, même si vous avez l'impression que Dieu s'est éloigné de vous. Il n'est certainement pas très loin : c'est sans doute la douleur qui vous empêche de sentir sa présence...

:sign:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

camino
Censor
Censor
Messages : 191
Inscription : sam. 21 mars 2009, 22:46
Localisation : nord (59)

Re: Noeud émotionnel

Message non lu par camino » sam. 17 mars 2012, 0:35

Bonjour Silvio et félicitations pour avoir ouvert votre coeur ici.

Ce que je retiens de votre message c'est que vous avez envie de rejoindre la police et que vous pensez de plus en plus à sacrifier votre vie.

Si vraiment cette vie n'a plus pour l'instant de valeur à vos yeux, pourquoi la détruire au lieu de l'offrir à la communauté ? A ceux qui souffrent ? A ceux qui ont besoin de vous. Si vous avez envie d'être policier peut-être sentez-vous en vous ce besoin d'aider les autres ? Peut-être vous sentez-vous prêt à aller jusqu'au sacrifice de votre vie pour aider votre prochain ?

Pas besoin de mourir pour offrir sa vie. Au contraire ! Vivez, et là oui ce don aura un sens, le plus beau de tous.

Qui plus est je comprends dans votre message que vous devez avoir une vingtaine d'années, un peu plus un peu moins. Pour en avoir le double, j'ai vu plus d'une fois un enterrement de quelqu'un qui s'est suicidé. J'ai vu des églises remplies de gens qui pleuraient, autour du cercueil de quelqu'un qui se sentait seul. Ou mal aimé.

Epargnez ça à vos parents. A vos amis. A votre famille. Avoir le désir de mourir, qui ne l'a jamais eu ? Avoir le courage de vivre, voilà la vraie noblesse ! Dieu ne demande jamais plus que ce que vous pouvez donner...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités