Un frère compliqué

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Sheyrine
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : lun. 15 août 2011, 18:10
Conviction : child of God
Localisation : 59

Un frère compliqué

Message non lu par Sheyrine » lun. 20 janv. 2020, 23:49

Bonsoir,

Je vous écris ce soir ne sachant que faire.
Peut-être auriez vous connu une situation similaire et auriez des solutions... ou un soutien par la prière...

Je m'explique, mes parents, tous deux à la retraite et étant déprimés (pour ne pas dire en dépression), en voient de toutes les couleurs avec leur 5 enfants... j'ai bien l'impression qu'aucun ne suit le chemin qu'ils avaient espéré pour eux, à l'exception de ma soeur, qui réussit ses études, vient d'acheter une belle maison avec son copain mais qui ne donne plus de nouvelles à mes parents malgré les 2 kilomètres qui séparent leurs maisons... il n'y a pourtant eu aucun conflit... juste un égo surdimensionné de la part de ma soeur qui a toujours été la fierté de ma mère.

Mais ce n'est pas ma soeur le souci principal. C'est mon frère aîné... cela fait des années que lui et moi ne nous parlons plus. Ce qui m'arrange car je ne souhaite plus avoir de lien avec lui après toutes les violences qu'il m'a fait subir lorsque nous étions ados... il a d'ailleurs été violent avec ma mère et peut-être avec son ancienne copine... toujours sans aucunes raisons valables... (il n'y a d'ailleurs aucune raison qui justifie la violence)... il est revenu vivre chez mes parents suite à sa rupture avec sa copine. Depuis pas mal d'années, les violences ont cessé... mais mes parents ne sont pas à l'aise avec lui... ils en ont peur... et lui, y trouve bien son compte car il est traité comme un roi malgré ses remarques et ses paroles agressives....

Je ne peux les blâmer, j'en ai peur aussi. Étant de retour temporairement chez mes parents car en plein achat d'appartement, je dois m'habituer à son rythme... il est prioritaire pour tout... lorsqu'il est à table, ma mère me demande de ne pas m'asseoir tant qu'il n'a pas fini de manger. Nous sommes tous effrayés de le contrarier...
Ce calvaire finit pour moi dans quelques semaines / mois, mais pour mes parents, c'est loin d'être fini... je sais qu'il sera difficile de lui faire quitter le domicile parental et mes parents n'oseront jamais lui demander de partir... ils prendront sur eux...

Comment faire...
"Plus grande est la souffrance... plus grande sera la consolation du Christ."

"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure" Saint Augustin

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Un frère compliqué

Message non lu par la Samaritaine » mar. 21 janv. 2020, 21:37

Chère Sheyrine,

je suis contente pour vous que vous quittiez cette atmosphère délétère dans quelques semaines. Vous nous aviez déjà parlé de la violence de ce frère et de mémoire, je crois qu'on vous avait conseillé de porter plainte pour fait de violence. Ce n'est pas parce qu'on est de la même famille qu'on ne doit pas porter plainte et vos parents auraient dû le faire aussi. Vos parents sont d'une faiblesse insensée et c'est peut-être cette incapacité à être fermes qui contribue à leur dépression. Vous ne pouvez rien pour eux Sheyrine, à part prier. Vous, demeurez éloigné d'un personnage dangereux et allez à la police s'il recommence ses gestes violents.
Vos parents ne se défendent pas, vous ne pouvez pas les défendre à leur place, vous ne pouvez pas aider des gens qui préfèrent subir plutôt qu'agir. Vous êtes jeune, vous avez votre vie à bâtir, il est vital pour vous de prendre de la distance. Si vous prenez en charge vos parents pour tenter de les protéger de leur fils, il n'y a que des coups à prendre pour vous et de toute façon l'échec.
Votre sœur est peut-être égoïste, elle est peut-être surtout en train de se protéger au sein d'une famille dysfonctionnelle.

Votre frère souffre peut-être d'un trouble psychiatrique (de mémoire), il peut être vraiment dangereux. Prenez soin de vous. Ne pouvez vous passer ces quelques semaines chez un(e) ami(e) ?

En prière pour vous,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4339
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Un frère compliqué

Message non lu par Kerniou » mer. 22 janv. 2020, 3:54

Je partage ce qui vous est dit précédemment: vous devez vous protéger de votre frère.
En effet, si dur que ce soit pour vous, vous ne pouvez rien pour vos parents; logiquement, ce sont eux qui devraient vous protéger et non l'inverse; cependant la situation fait qu'ils ne sont pas en état de le faire et votre frère ne sent pas de limites susceptibles de le contenir ...
Vous éloigner de votre famille serait salutaire pour vous. Vous auriez besoin d'un soutien extérieur ...
Etre chrétien et charitable ne signifie pas subir sans rien dire la violence d'autrui.
Votre frère doit se confronter à un cadre et des limites pour pouvoir contenir sa violence ... Votre situation relèverait du champ d'intervention d'un(e) assistant(e) social(e) sinon d'un signalement ... Sur le plan personnel, vous pourriez vous faire aider par un psy.
bon courage à vous
Union de prière.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Censor
Censor
Messages : 197
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: Un frère compliqué

Message non lu par Fleur de Lys » ven. 24 janv. 2020, 16:15

Effrayés de le contrarier? Même pas le droit de manger à table en même temps que lui?
Un vrai tyran ce frère! Votre situation est vraiment compliquée, c'est peu de le dire.
Votre soeur n'a sûrement pas envie de détruire son bel équilibre à cause de parents trop permissifs et d'un frère violent. Ça peut se comprendre. Et vous parle-t-elle, à vous?
Et les deux autres de la fratrie, que font-ils?
Une réunion de famille avec vos parents contre ce frère tyranique donnerait peut-être le courage à vos parents de dire (enfin) stop?

Des mains courantes en cas de violence ou d'intimidation permettraient à la police locale de connaître la situation (et de réagir plus promptement en cas d'appel au secours).
Si rien n'est possible, en effet l'éloignement est le plus sage. On ne peut malheureusement pas toujours agir à la place des autres. Mais on peut signaler le problème à des professionnels.



Petite question à Kerniou,
Vous dites "ce sont eux qui devraient vous protéger".
Si les parents doivent protéger leurs enfants, cela est valable jusqu'à quel âge? Car un parent vieillissant ou malade est en droit d'espérer le soutien de son enfant devenu adulte, non? Donc les enfants, adultes et capables, ne doivent-ils pas à leur tour protéger leurs vieux parents? Et s' en occuper? (C'est ainsi dans ma famille).

lys45
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : lun. 27 janv. 2020, 11:59

Re: Un frère compliqué

Message non lu par lys45 » lun. 27 janv. 2020, 13:13

Bonjour,

Je me permets d'intervenir bien que je sois tout nouveau sur le forum, car cette situation que vivent vos parents et vous n'est pas normal et non plus saine.

Vous ne précisez pas l'age de votre frère ou alors j'ai passé à coté.

J'ai envie de vous demander si vous avez discuté avec votre frère de son attitude qui n'est en aucun cas normal ?

Ensuite vous dites que vous le craignez, mais comment cela, car il est ou serait vraiment violent et si oui jusqu’à quel point ?

Lorsque vous dites que vous ne pouvez vous assoir à table tant qu'il n'a pas fini de manger, je n'en reviens pas, en aucun cas cela n'est une attitude normale et auquel cela amène à s'interroger.

Il faut faire cesser cela au plus vite, comment je ne sais pas mais en commençant par le dialogue si toutefois cela possible et auquel j’espère que cela l'est . Si toutefois cela n'est pas et plus possible par le dialogue et auquel l'expression serait de par la violence, cela voudrait dire qu'il faudrait que vous soyez accompagné et entouré d'autres personnes afin que le dialogue puisse être possible et que vous en soyez protégé. La grande question et étant la première des toutes est pourquoi votre frère est violent, pourquoi est il devenu violent, il faut déjà commencer par cela, remonter à la principale cause pour ensuite pouvoir en venir à apaiser votre frère et pour que toute cette situation que vous vivez en vienne à cesser pour vous tous et toutes. Il faut donc remonter à l'origine et donc au départ de se qui à fait que votre frère en devienne violent car il y a certainement une raison. Pour cela il faut donc commencer par en discuter avec vos parents si votre frère est violent pour plusieurs raisons. Il faut donc que vos parents en viennent à parler car eux doivent certainement savoir d’où vient cette violence, enfin se qui à pu faire que celle ci arrive chez votre frère, vers quel âge et quelle en est la cause, l'origine, il faut que vos parents parlent, ils n'en ont pas le choix. Ensuite une fois que vous avez trouvé l'origine si toutefois vos parents la connaissent, se qui n'est pas certain mais auquel ils peuvent en avoir tout de même des doutes, il faut vous rassembler pour ensuite en parler avec votre frère afin qu'il se livre et qu'il se libère. Si vous pensez qu'il vous faut vous faire accompagner pour éviter toute violence pourquoi pas mais pour que votre frère en vienne à arriver à en parler et se libérer il faut des personnes étant proches, je dirais de la famille, car de s'ouvrir à des personnes qui ne sont pas proches je doute que cela puisse être possible, tout dépend ensuite je dirais de sa personnalité. Cela nécessite donc un minimum de préparation afin s'il le faut de trouver des personnes étant proches et qui veuillent bien aussi aider et aussi prendre des risques et qui sauront de par la parole maitriser votre frère, mais aussi de par l'importance qu'ont ces personnes vis à vis de lui et auquel cela est donc très important.

Lorsque vous serez tous prêts pour enfin venir à en discuter avec votre frère, il peut être bon de faire comme si cela n'était pas du tout prémédité ou à l'inverse, cela est à voir, à analyser en fonction de votre frère, de son tempérament et de la façon dont vous ressentez cela aussi. Je dirais qu'il ne faut pas qu'il n'y ait qu'une seule personne étant influente et ayant de l'influence avec vous qui soit là pour le faire parler et intervenir par la parole, deux personnes serait certainement bien, mais aussi il ne faudrait pas non plus être de trop, étant et ayant les principales personnes, vos parents, ses deux autres personnes et avec vous, enfin quelqu'un de ses frères ou de ses sœurs qui pourra le toucher afin qu'il en vienne à se livrer et se délivrer de ce qui peut le ronger intérieurement.

J'ai pas lu tout les messages de gens qui sont intervenus plus haut, j'ai cru voir qu'une personne parlait de gendarmerie, je ne sais pas si cela est la bonne solution d'en venir là car cela risque fort d'accentuer le problème et auquel en plus de mettre la justice dans cela n'est certainement pas bon, pas conseillé, moi je dirais surtout pas dans un premier temps sauf si malheureusement il y a des antécédents graves et auxquels il n'y en avez plus le choix, mais je dis attention ....

Votre frère peut souffrir intérieurement et il lui faut du secours et le premier des secours sont sa propre famille, parents frères et sœurs et autres personnes de la famille.

Une famille est une famille unie, s'entraidant les uns et les autres dans les moment difficiles mais aussi heureux et se respectant les uns aux autres, pas d'égo sur dimensionné par rapport aux autre membres de la famille auquel cela est clairement destructeur pour la famille et auquel ses personnes risque de finir par briser la famille et ou eux mêmes risque de finir par se retrouver seul aussi mais surtout auquel ils risquent de faire en sorte de faire que ceux qui n'ont rien à voir dans cette attitude malsaine se retrouvent aussi seuls. Je ne sais pas quoi vous conseiller, mais surtout de parler de cela si cela est bien sûr possible car ne rien dire cela est aussi destructeur.

Vous pouvez aussi bien sur avant tout prier pour votre famille, votre frère, vos parents, afin de confier les problèmes à Marie et au Christ tout en allumant une bougie à l'église.

Il vous faut sortir votre famille de cette situation malsaine.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités