Angoisses, j'ai peur.

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » jeu. 16 avr. 2020, 19:46

Bonjour/ Bonsoir à tous, je viens tout juste d'arriver sur le forum et je poste pour la première fois.

J'ai besoin de parler parce que je me sens vraiment mal depuis environ 2 mois et demi. Je suis pris de pensées blasphématoires involontaires, j'essaie de les chasser, de les ignorer mais ça me fait vraiment mal quand ces pensées sont là. Plusieurs fois aussi, il m'est arrivé d'avoir des doutes envers Le Seigneur, l'impression de me rebeller contre lui et de refuser Son Pardon par orgueil, et ça me désespère profondément, j'ai l'impression d'être damné.
J'ai très peur de moi-même, j'ai peur de refuser Le Christ et de me tourner vers l'orgueil. J'ai l'impression de ne plus rien ressentir, je ne sais plus quand est-ce que je dis quelque chose de sincère, quand est-ce que j'ai de la réelle compassion envers quelqu'un. Je ne sais plus vers où est tournée ma volonté, j'espère tout de même qu'elle est tournée vers Dieu.

En plus de ça, quand je demande pardon à Dieu, j'ai l'impression de ne pas être sincère, d'être un menteur, et que je demande uniquement pardon pour accéder au bonheur et non pas à la Miséricorde. Il y a comme une voix qui essaye de me convaincre de ne pas me repentir.

Mais je continue à prier le Rosaire en demandant à La Sainte Vierge de venir m'accompagner durant mes journées pour chasser l'Ennemi.
J'espère que Le Seigneur me donnera une vraie contrition, un vrai Amour pour Lui et pour les autres, et une vraie humilité.

Soyez bénis.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1698
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Altior » ven. 17 avr. 2020, 9:00

Mirron a écrit :
jeu. 16 avr. 2020, 19:46
Bonjour/ Bonsoir à tous, je viens tout juste d'arriver sur le forum et je poste pour la première fois.
Bonjour, Mirron! Soyez le bienvenu et n'hésitez pas de nous dire quelques mots sur vous dans le fil de présentations, ici.
J'ai besoin de parler parce que je me sens vraiment mal depuis environ 2 mois et demi. Je suis pris de pensées blasphématoires involontaires, j'essaie de les chasser, de les ignorer mais ça me fait vraiment mal quand ces pensées sont là.
Soyez rassuré, tant que ces pensées sont involontaires, vous n'avez pas à vous faire des soucis. Il faut faire la différence entre tentation et péché: un péché est l'adhésion de la volonté à la tentation. Chasser de pareilles pensées, plus que les ignorer, c'est exactement ce que vous devez faire.
Plusieurs fois aussi, il m'est arrivé d'avoir des doutes envers Le Seigneur, l'impression de me rebeller contre lui et de refuser Son Pardon par orgueil, et ça me désespère profondément,
Sortez du domaine glissant du ressenti, des sensations, de la subjectivité pour vous appuyer sur les moyens sûrs et objectifs que la pratique chrétienne et l'Église vous mettent à disposition. Vous avez bien fait et bien dit l'acte de contrition, vous avez formulé la demande de pardon, avez vous entendu les mots de l'absolution ? C'est que vous avez bien fait la démarche et que le bon Dieu vous a pardonné.
j'ai l'impression d'être damné.
Selon la vision catholique des choses, personne n'est damné d'avance. On ne peut pas être damné qu'à l'heure du jugement. Vous n'êtes pas à l'heure du jugement; vous êtes à l'heure de la probation.
J'ai très peur de moi-même, j'ai peur de refuser Le Christ et de me tourner vers l'orgueil. J'ai l'impression de ne plus rien ressentir, je ne sais plus quand est-ce que je dis quelque chose de sincère, quand est-ce que j'ai de la réelle compassion envers quelqu'un. Je ne sais plus vers où est tournée ma volonté, j'espère tout de même qu'elle est tournée vers Dieu.
Cette peur dont vous parlez montre deux choses:
-que votre volonté est bien tournée vers Dieu. Car ceux auxquels la volonté est tournée ailleurs n'ont pas cette peur. Ils peuvent bien avoir d'autres peurs à eux, mais non pas celle-ci.
-que votre âme est le théâtre et l'enjeu d'une lutte. C'est tout à fait normal d'avoir peur devant une lutte. C'est humain. Le Fils de l'Homme l'a eue aussi, on voit bien ça quand on lit la prière du jardin de Gethsémani .
En plus de ça, quand je demande pardon à Dieu, j'ai l'impression de ne pas être sincère, d'être un menteur, et que je demande uniquement pardon pour accéder au bonheur et non pas à la Miséricorde.
C'est archi-suffisant. La plupart des chrétiens font ça, ne vous prenez pas pour un saint. Suivez votre intérêt, car vous savez bien que ce bonheur que vous cherchez vous approprier, c'est la Miséricorde.
Il y a comme une voix qui essaye de me convaincre de ne pas me repentir.
Dites à cette voix: vade retro, Satana!

Mais je continue à prier le Rosaire en demandant à La Sainte Vierge de venir m'accompagner durant mes journées pour chasser l'Ennemi.
J'espère que Le Seigneur me donnera une vraie contrition, un vrai Amour pour Lui et pour les autres, et une vraie humilité.
Le Rosaire, c'est très bien. Si lutte il y a, elle est inégale et n'imaginez pas que vous pouvez la gagner seul, devant cet Ennemi qui vous surpasse largement en puissance. L'humilité, cette humilité chrétienne dont vous parlez en pensant ne pas l'avoir trouvée c'est quoi ? Pour faire simple, l'humilité c'est nous rendre compte combien nous sommes faibles sans l'aide de Dieu et de ses amis.

Cher frère, le Tentateur a, dans la fiche de son poste, la tentation en tant que principale tâche. Parce qu'il et rusé, il n'envoie pas les mêmes tentations à tout le monde, mais il les envoie à chacun selon son point faible. Il regarde bien et il cherche à gagner du terrain par là où il a déjà trouvé une brèche. Moi, je ne suis pas trop fort en théologie mystique et encore moins en assistance spirituelle. Pourtant, je vous invite à examiner si vous n'avez pas un passif de cette nature, comme un péché oublié contre le premier commandement (sacrilège, blasphème, profanation, quelque chose comme ça). Si vous en trouvez, parlez à votre confesseur et communier ensuite, pas avant. Car la communion, si bien faite, est le meilleur moyen de nous prémunir contre l'Ennemi. Par contre, si mal faite, ç'est lui montrer exactement notre point faible. Si, après un examen de conscience suite à une prière pour obtenir la grâce de la vision spirituelle de l'âme il s'avère qu'il n'y a pas un péché oublié de cette nature, tant mieux: c'est le signe que déjà vous êtes monté bien quelques marches sur le chemin étroit dont Jésus nous parle. Car alors l'Ennemi n'utilise pas ce genre de tentation qu'après avoir reçu quelques claques de votre part lorsqu'il a utilisé des tentations plus matérielles et plus communes, du registre de la cupidité ou de la luxure. Ce sont les moyens dont il se sert d'abord plus habituellement.

Bonne route!

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » ven. 17 avr. 2020, 11:15

Merci beaucoup pour cette réponse ça m’aide vraiment ! :>
Je vais essayer de chercher avec Le Seigneur à travers la prière la racine de tout ce qui m’arrive, j’en parlerai à mon confesseur quand je saurai.

Soyez bénis.

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur

Message non lu par Mirron » mer. 22 avr. 2020, 16:08

Ce qui me troublait surtout c'était que dans mes actes d'amour, d'amitié, je n'avais pas l'impression d'être sincère. Par exemple, lorsque l'on me demande d'aider, eh bien j'accepte parce que je veux aider mais dans ma tête suis en quelques sortes agacé, j'ai comme l'impression d'aider parce que je le dois, comme une sorte de robot. :( Et cette absence d'amour dans ma tête malgré les actes me trouble beaucoup. Je n'ai vraiment pas l'impression d'être sincère alors que je voudrais l'être. J'avais cette envie d'aider auparavant (pas tout le temps non plus, mais c'était bien plus fréquent) et le fait de ne quasiment plus l'avoir maintenant me trouble vraiment. C'est sûrement absurde ce que je raconte mais j'aimerais toujours faire le bien autour de moi avec sincérité, Dieu lit tout le temps dans nos coeurs :coeur: , donc, faire des actes d'amour sans avoir l'impression d'être sincère ne me plaît pas du tout.

Je me répète, mais c'est juste que je veux que les gens comprennent ce que j'ai sans qu'ils fassent de quiproquo ou quoi que ce soit.

Merci de m'avoir lu.

Soyez bénis.

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 586
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Gaudens » mer. 22 avr. 2020, 19:59

Bonsoir Mirron,
Ne vous laissez pas troubler ainsi:vous avez le désir de faire le bien, donc entre autres d'aider qui vous pouvez aider et vous le faites ,même si le coeur n'y est pas.C'est le plus important,le coeur suivra peut-être plus tard.Vous désirez aimer sans encore le pouvoir,vous aimeriez aimer;je ne crois pas que pour le moment Dieu vous en demande davantage.Ayez confiance en Lui et ensuite,un peu en vous aussi.
Bonne soirée,
Gaudens

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » jeu. 23 avr. 2020, 13:37

Merci beaucoup ! :)

Soyez bénis.

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » lun. 18 mai 2020, 16:01

Bonjour mes frères, j'ai parlé à un prêtre durant ma confession, il m'a bel et bien expliqué que ce que je vivais était un combat spirituel, ça m'a rassuré.
Mais depuis peu de temps, je deviens de plus en plus scrupuleux : quand je fais quelque chose qui ne plaît pas à Dieu (cela peut être une faute moindre ou non : quand j'ai des accès de colère par exemple) eh bien, les mêmes pensées horribles me traversent l'esprit, et j'ai l'impression de les approuver et ça m'enfonce encore plus, mais quand je reprends mes esprits, je me sens vraiment mal, j'ai une culpabilité qui me fait souffrir, et une peur de rejeter Dieu encore plus forte.
Je supplie Dieu de tourner ma face vers Lui et Sa Volonté mais les mauvaises pensées ne sont jamais loin. Maintenant d'habitude, je chasse ces mauvaises pensées et je réfléchis à autre chose, mais quand je suis mal et apeuré, ces pensées arrivent à me troubler, et même parfois, me séduisent. Je sais c'est horrible de dire ça, j'en suis conscient, c'est pourquoi, j'essaye de les chasser, de peur d'être totalement séduit.
A cause de ça, je deviens de plus en plus à fleur de peau. Je continue quand même de prier le Rosaire, en demandant à ma Mère Marie de toujours me diriger vers Dieu et de supporter les épreuves.
J'espère que je ne vous agace pas avec ce que je vous dit. Vous vous dites sûrement que je devrais arrêter de me plaindre et de garder confiance, et vous auriez raison.

Soyez bénis.

Avatar de l’utilisateur
apatride
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24
Conviction : Catholique romain

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par apatride » lun. 18 mai 2020, 23:49

Bonjour Mirron,

J'ai aussi des pensées impures de toutes sortes qui traversent involontairement mon esprit : pensées de concupiscence, de colère, d'orgueil et j'en passe. Il m'arrive souvent de culpabiliser d'avoir ces pensées, que parfois je n'arrive pas à ignorer, voire que j'entretiens avec un mélange de mauvais plaisir et de honte.

Ces pensées m'assaillent particulièrement quand je prends la décision ferme de ne plus pécher, de rompre avec ces mauvaises habitudes que j'ai acquises tout au long des années qui ont précédé ma récente conversion. Effectivement je crois que votre prêtre a raison, nous entrons ici sur le terrain du combat spirituel, et combien il est douloureux de constater comme nous sommes faibles face à la tentation !

Sans cesse, il faut remettre l'ouvrage sur le métier ; pour moi, il s'agit de faire le constat douloureux que j'ai chuté, prendre la ferme résolution de ne plus recommencer, et rechuter quand même. Pour moi ces douloureuses leçons portent leurs fruits : je suis faible et pécheur, sans Dieu je ne puis rien.

Alors je m'en remets à lui, aujourd'hui quand ces pensées m'envahissent je dis à voix haute "Passe derrière moi, Satan" puis je remets ses pensées et les émotions qu'elles génèrent entre les mains de Notre Seigneur, et je m'en détourne. Parfois - souvent - cela ne suffit pas, alors je recommence, encore et encore. Par la répétition confiante, j'ai l'espoir que nous changeons nos habitudes avec le secours de la sainte grâce de Dieu.

Je prierai pour vous, pour que vous restiez indulgent envers vous-même et que vous ne sombriez pas dans la maladie des scrupules. Je vous souhaite persévérance et tempérance dans votre combat.

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » mar. 19 mai 2020, 10:12

Merci beaucoup mon frère ! Je prierai pour vous aussi, qui vivez cette épreuve !

Soyez béni.

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » mer. 24 juin 2020, 20:34

Bonsoir mes frères et soeurs,
Je reviens vers vous car je me sens mal.
Je me suis confessé hier (mardi) et mon prêtre m'a expliqué que j'étais un peu trop scrupuleux et il m'a invité à aller me confesser un peu moins souvent, 1 fois par semaine ou 1 fois toutes les 2 semaines. Le même jour, j'ai assisté à la messe et j'ai décidé d'aller communier malgré le fait que ne me sentais absolument pas en état de recevoir Le Corps du Christ, et ce même si je m'étais confessé 1h plus tôt.

Puis aujourd'hui, je suis de nouveau retourné à la messe, cependant j'ai décidé de ne pas communier car la conviction que je n'étais pas en état de grâce m'en a empêché. Mais j'ai demandé au Seigneur de tout de même venir en mon coeur pour me combler de ses grâces, mais le problème, c'est que je me sentais vide, alors j'ai reformulé ma prière avec le plus de sincérité possible, mais je me sentais toujours vide. Du coup, en sortant de l'église, je n'allais pas bien, et en rentrant chez moi ça avait empiré, je criais intérieurement, je suppliais Le Seigneur de m'aider.
Des pensées mauvaises sont passées dans ma tête : des pensées de mourir, de me mettre en colère, etc... J'essayais de les chasser, puis j'ai commencé à pleurer, l'angoisse était forte, mais j'ai continué à prier (à ce moment-là je récitais le chapelet des mystères Douloureux) puis, j'ai pensé au Christ Souffrant, vêtu du manteau rouge, la couronne d'épines et le roseau, et là, je me suis senti un peu mieux, l'angoisse n'était pas encore partie mais c'était moins douloureux. En pensant au Christ Souffrant, je me suis rappelé qu'il a aussi souffert et la solitude que je ressentais s'était en partie évaporée.
Je pense que demain, j'irais voir de nouveau un prêtre pour discuter de ce que je vis.
J'irais à la messe demain, mais je ne sais pas si j'irais communier, je demanderais au Seigneur de m'éclairer, de m'aider à lui faire confiance et à chasser ces scrupules qui m'handicapent vraiment et me font me renfermer sur moi-même.
Merci de m'avoir lu.

Soyez bénis.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1214
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Foxy » mer. 24 juin 2020, 22:02

Bonsoir Mirron

Nous ne sommes jamais dignes de communier, mais pensez-vous qu'Il ne le sait pas ? Même avec ses apôtres à la Cène, dont l'un l'a trahi et l'autre renié trois fois...

Il me semble que vous devriez écouter ce que votre confesseur vous dit, c'est peut-être par lui que vous aurez la réponse du Seigneur. Il peut aussi vous aider à être moins scrupuleux.

Bon courage et soyez en paix.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Mirron
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 10 avr. 2020, 15:28
Conviction : Eglise Catholique
Contact :

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Mirron » mer. 24 juin 2020, 23:02

Merci beaucoup chère Foxy !
J’en parlerai à un prêtre demain pour qu’il me donne, par l’inspiration du Saint-Esprit, l’éclairement nécessaire.

Soyez bénie.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1698
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Altior » jeu. 25 juin 2020, 0:36

Bonjour, Mirron!
Mirron a écrit :
mer. 24 juin 2020, 20:34

Je me suis confessé hier (mardi) et mon prêtre m'a expliqué que j'étais un peu trop scrupuleux et il m'a invité à aller me confesser un peu moins souvent, 1 fois par semaine ou 1 fois toutes les 2 semaines. Le même jour, j'ai assisté à la messe et j'ai décidé d'aller communier malgré le fait que ne me sentais absolument pas en état de recevoir Le Corps du Christ, et ce même si je m'étais confessé 1h plus tôt.

Puis aujourd'hui, je suis de nouveau retourné à la messe, cependant j'ai décidé de ne pas communier car la conviction que je n'étais pas en état de grâce m'en a empêché.
Je serais enclin de donner raison à votre prêtre. Tout d'abord, il n'est pas obligatoire de communier à chaque Messe. La coutume de communier à chaque Messe est assez récente. Jusqu'à l'époque de Saint Pie X, les chrétiens ne communiaient pas à chaque Messe. Je me rappelle qu'une fois, un fidèle a posé une question à un prêtre: Est-ce que la Communion doit être rare ou fréquente ? Ce prêtre-là a donné une réponse qui m'a beaucoup plu: La Communion ne dit être ni rare, ni fréquente, mais bien préparée.

Alors, on arrive à la question: une Communion bien préparée c'est quoi ? Bien évidemment, un examen de conscience avant la Communion est nécessaire. Pourtant, il faut noter que ni l'examen de conscience, ni la décision de communier ou de reporter jusqu'après la Confession ne sont pas des questions de ressenti, des choses de l'ordre de la subjectivité. On a péché ou on n'a pas péché. Le péché est objectif. Alors, évidemment, une angoisse, qui est un état d'esprit, n'est pas un péché. Le fait que je ne me sente pas bien, le fait qu'il y a toutes sortes de pensées qui me troublent ne sont pas des péchés. Veuillez, s'il vous plaît, utiliser un guide d'examen de conscience. Cela existe aussi sur internet, comme par exemple ici. Par leur caractère systématique, ces guides nous aident à mettre un peu d'ordre dans nos idées et leur simple lecture nous permet de mieux comprendre ce que Dieu attend de notre part.
Rendons grâce à Lui pour son aide!

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1214
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Foxy » jeu. 25 juin 2020, 11:43

Altior a écrit :
jeu. 25 juin 2020, 0:36

Veuillez, s'il vous plaît, utiliser un guide d'examen de conscience. Cela existe aussi sur internet, comme par exemple ici. Par leur caractère systématique, ces guides nous aident à mettre un peu d'ordre dans nos idées et leur simple lecture nous permet de mieux comprendre ce que Dieu attend de notre part.
Rendons grâce à Lui pour son aide!
Bonjour Altior.
Rien ne vaut cependant un contact direct avec un prêtre pour la guidance, mais c'est vrai que parfois, cela peut aider.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Felix A.
Barbarus
Barbarus

Re: Angoisses, j'ai peur.

Message non lu par Felix A. » dim. 28 juin 2020, 2:11

Bonjour, alors moi je viens pour vous rassurer pleinement durant cette période que vous traversez. Ces pensées qui vous assaillent sont carréments involontaires et vous le savez déjà. Moi aussi je suis passé par la. J'ai eu ces mêmes pensées pendant un mois et elles sont partis par la grâce de Dieu. Ce que je peux vous conseiller est DE PRIER SANS CESSE. LOUEZ DIEU, CHANTEZ SON NOM TOUT LE TEMPS, foutez vous de ces pensées et faites tout votre possible pour ne pas laisser une occasion de rechute. Je veux dire par la que, faites des activités, sortez prendre l'air souvent, LISEZ LA PAROLE DE DIEU, accordez vous des temps de méditations pour rester avec lui. Vous êtes une personne précieuse a ses yeux. Jésus vous délivrera. Restez accroché a lui. C'est bien vrai de voir un prêtre et de lui expliquer les problèmes mais ne le faites pas continuellement et SURTOUT NE FAITES JAMAIS DE RECHERCHES SUR INTERNET A PROPOS DE VOS MAUX, cela ne fera que vous amplifier l'angoisse. Parlez a un prêtre de temps en temps peut vous faire du bien OUI. Mais n'y passez pas toute la journée. Confessez vous et croyez que Dieu vous a pardonné. Demandez au Saint esprit de régner dans votre cœur. Demandez a Jésus de combler votre cœur et vous verrez. PRIEZ SANS VOUS SOUCIER DE L'ENVIRONNEMENT. Et en plus je peux vous dire que toutes ces pensées ne sont que futilités devant Dieu. Vous êtes plus forts que ces dernières. Alors LEVEZ VOUS. Éphésiens 6:16-17 "prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu." Et aussi arreter de lutter contre ces pensées elles vous épuiseront je vous en supplie( j'ai perdu des kilos a force de les repousser). Tout ira bien.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités