Le christianisme et l'armée

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Le christianisme et l'armée

Message non lu par Silvio1190 » mar. 11 mai 2010, 22:00

Voilà, dans ma vie il n'y a que l'armée qui m'attire vraiment car je trouve que c'est une vie dynamique et moi j'ai toujours besoin de bouger. De plus, je veux protéger ma patrie contre les futurs danger.

Alors je voulais vous demander est-ce que l'on peut être dans l'armée en étant chrétien ?
" Le chemin vers Dieu est long et sinueux. "

Avatar de l’utilisateur
Mistral
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mar. 30 déc. 2008, 22:50
Localisation : Var

Re: La chrétienté et l'armée

Message non lu par Mistral » mar. 11 mai 2010, 22:38

Bonsoir Silvio, :)

L'important pour Dieu est notre Amour, notre dévotion pour Lui et le respect de ses Lois, et l'amour de son prochain. Il peut nous établir pour un temps selon Sa volonté, parmi des militaires pour fortifier par Sa Parole ceux qui défendent des vies attaquées gratuitement. L'armée en tant que capacité défensive (dans le cadre d'une guerre juste) ne s'écarte pas du dessein de Dieu, contrairement à l'armée offensive, celle qui agresse gratuitement, tue volontairement des innocents.

Aimer son prochain ce peut être aussi, lorsque c'est nécessaire et vital pour lui, prendre les armes pour le défendre.
Par ailleurs, si les chrétiens d'ici et d'ailleurs n'avaient jamais défendu leur patrie et leur foi, il n'y aurait aujourd'hui plus guère de chrétiens pour témoigner de l'Évangile en 2010.

Donc, pour ma part, le militaire chrétien doit adopter la position médiane face à la guerre et aux conflits : ni pacifisme bêlant qui s'apparenterait à de la lâcheté et de la naïveté face aux nécessités de l'existence, ni bellicisme haineux et aveugle. Bref, une position juste, tempérée et courageuse. Une position chrétienne.

Pour compléter, voici un lien sur le site de mon diocèse de Toulon-Fréjus qui traite justement du thème du "Chrétien face à la guerre". Peut-être vous trouverez des éléments de réflexion :
http://www.diocese-frejus-toulon.com/Le ... uerre.html

Cordialement.
Dernière modification par Mistral le mer. 12 mai 2010, 7:20, modifié 1 fois.
"Au lieu de craindre ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l'âme, craignez Celui qui peut précipiter dans la Géhenne corps et âme." (Matthieu 10 - 28)

"Chercher Dieu, c'est la foi, le trouver c'est l'espérance, le connaître c'est l'amour, le sentir c'est la paix, le goûter c'est la joie, le posséder c'est l'ivresse." (Marthe Robin - Si le grain de blé ne meurt)

"Ceux qui sont conduits par le Saint-Esprit ont des idées justes. Voilà pourquoi il y a tant d'ignorants qui en savent plus long que les savants." (Saint Curé d'Ars)

Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Re: La chrétienté et l'armée

Message non lu par Silvio1190 » mar. 11 mai 2010, 23:36

Merci beaucoup !
" Le chemin vers Dieu est long et sinueux. "

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La chrétienté et l'armée

Message non lu par coeurderoy » mer. 12 mai 2010, 7:55

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... arm%C3%A9e

ici : éléments donnés par Serge BS
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: La chrétienté et l'armée

Message non lu par Laurent L. » mer. 12 mai 2010, 11:32

Silvio1190 a écrit : Alors je voulais vous demander est-ce que l'on peut être dans l'armée en étant chrétien ?
Bien sûr que oui ! Les militaires sont même particulièrement choyés par l'Église puisqu'il y a un diocèse rien que pour eux : le diocèse aux armées !
Son évêque est Mgr Ravel et sa cathédrale est Saint-Louis des Invalides.
Voici leur site : http://www.dioceseauxarmees.catholique.fr/, où vous trouverez sûrement de nombreuses réponses à vos questions.
CEC a écrit :2310 Les pouvoirs publics ont dans ce cas (guerre juste) le droit et le devoir d’imposer aux citoyens les obligations nécessaires à la défense nationale.
Ceux qui se vouent au service de la patrie dans la vie militaire, sont des serviteurs de la sécurité et de la liberté des peuples. S’ils s’acquittent correctement de leur tâche, ils concourent vraiment au bien commun de la nation et au maintien de la paix (cf. GS 79, § 5).

Avatar de l’utilisateur
OlivierT
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 24 août 2009, 14:27
Localisation : Bassenge (Liège-Belgique)

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par OlivierT » mer. 19 mai 2010, 15:00

Sans jouer aux anciens combattants, j''ai un souvenir très particulier d'un événement au cours de mon service militaire.
C'était en 1991, lors d'un bivouac d'instruction dans les Ardennes belges. Au sein de l'Armée belge, l'aumônier s'appelle le "Padre". Vous savez tous que de nos jours il est bien difficile dans un groupe d'afficher son appartenance à la communauté chrétienne sans risquer les quolibets.
Aussi, au cours de cet exercice d'une dizaine de jours, arrive forcément un dimanche, le Padre se présente au milieu des bois avec son matériel de messe de campagne.
Il demande alors au peloton qui souhaite participer à l'Eucharisitie dominicale.
Personne ne réagit, n'ose réagir, de peur d'essuyer moqueries et regards en coin.
J'ai alors senti une envie furieuse de réagir, je me suis levé, seul. C'est alors seulement qu'une quinzaine de mes camarades se sont levés à ma suite.
Le visage du Padre s'est éclairé, une joie dans ses yeux, une fierté dans mon coeur, une de mes plus belles messes.

Olivier

Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Silvio1190 » mer. 19 mai 2010, 15:43

Très beau Olivier. Malheureusement j'ai rater les inscriptions. Je suis 24h sur 24 sur le site depuis 4 mois et je n'avais pas vu que sa finissait le 4 Mai. Je rate une année a cause d'une semaine de retard. J'avais demander a Dieu de me guider peut être que c'est mieux pour moi. Je vais faire médecine et on verra bien si sa me plait. Merci a tout ceux qui ont répondu.
" Le chemin vers Dieu est long et sinueux. "

Avatar de l’utilisateur
Bisdent
Quæstor
Quæstor
Messages : 323
Inscription : lun. 16 févr. 2009, 0:22
Localisation : Belgique

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Bisdent » sam. 05 juin 2010, 17:49

Serait-il impertinent d'évoquer dans ce fil l'épisode de la bataille du Pont Milvius ?

En songe, l'empereur Constantin aurait été averti d'apposer sur les boucliers de ses soldats le chrisme : In hoc signo vinces (Par ce signe, tu vaincras). Eusèbe de Césarée, qui évoque l'épisode, en fait une des raisons possible de la victoire de Constantin sur son adversaire Maxence. Il attribue ces paroles à Constantin lui-même de qui il les tiendrait directement.

Faut-il y voir une instrumentalisation de l'armée romaine (jusque là institutionnellement païenne) par Dieu ou par l'empereur ?

Et quitte à pousser l'impertinence plus loin encore, combien d'armée n'ont-elles pas brandi la croix comme signe de ralliement ?
Bisdent

Je maintiendrai l'honneur, la foy, la loi de Dieu, du Roy, de mes amis et moy.

Avatar de l’utilisateur
Benedicte
Censor
Censor
Messages : 54
Inscription : ven. 28 mai 2010, 14:39

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Benedicte » mer. 09 juin 2010, 12:53

eh bien moi je trouve que non. Evidemment je suis catéchumène et je ne connais pas tout, mais je suis issue d'un ex-pays en guerre et franchement les militaires, la guerre, la violence, la géopolitique et les armes j'en ai ma claque :/
C'est tout à fait personnel comme pensée. Et je me rends bien compte que l'armée, c'est large comme notion et que tous les militaires ne passent pas leur temps à dégommer des êtres humains. J'imagine que l'important c'est que tu choisisses une voie qui te plaît et qui t'apporte sur tous les plans de ta vie.
"Il me tira du gouffre tumultueux,
de la vase du bourbier;
il dressa mes pieds sur le roc,
affermissant mes pas"
Ps 40

Joseph-Diego
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : mar. 04 juin 2019, 8:07
Conviction : Chrétien

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Joseph-Diego » mar. 31 déc. 2019, 18:23

Je ressors ce vieux post mais je me dis que ma question va peut être bien ici.

Qu'en est il du cas où la France se fait attaquer ?
Avant ma conversion j'aimais crier haut et fort qu'en cas de guerre, l'État pouvait bien me chercher, plutôt mourir ou être emprisonné que d'aller me battre dans l'armée et tuer des gens qui eux même se sont certainement retrouvé là contre leur gré.

En devenant croyant, ma vision a changé .
Imaginons que la France entre officiellement en guerre, que dit l'Eglise Catholique ?
En tant que jeune chrétien (et qui plus est sans famille a charge) ai-je le devoir de m'engager volontairement dans l'armée le temps de l'attaque ?

Je ne ferais pas de carrière militaire car pour moi c'est paradoxal avec ma foi mais je me dis qu'en cas d'attaque, si c'est simplement pour de la défense ...
" Car toute la Torah est accomplie dans une seule parole, en celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
Galates 5:14
_______
"dicit ei Iesus ego sum via et veritas et vita nemo venit ad Patrem nisi per me"
Iohannes 14:6

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1616
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Altior » mar. 31 déc. 2019, 21:06

Bonjour, Joseph-Diego
Joseph-Diego a écrit :
mar. 31 déc. 2019, 18:23

Imaginons que la France entre officiellement en guerre, que dit l'Eglise Catholique ?
En tant que jeune chrétien (et qui plus est sans famille a charge) ai-je le devoir de m'engager volontairement dans l'armée le temps de l'attaque ?

Je ne ferais pas de carrière militaire car pour moi c'est paradoxal avec ma foi mais je me dis qu'en cas d'attaque, si c'est simplement pour de la défense ...
Le réponse (dans la perspective de la doctrine catholique traditionnelle) à cette question ne peut se baser que sur les 4 conditions pour qu'une guerre soit juste:
-que le dommage infligé par l'agresseur soit: 1) durable, 2) grave ET 3) certain.
-que tous les autres moyens d'y mettre fin soient révélées SOIT impracticables SOIT inefficaces.
-que soient réunies des conditions sérieuses de succès.
-que l'emploi des armes n'entraîne pas des maux et des désordres plus graves que le mal à éliminer.

Puis, le fait qu'une guerre soit juste ne suppose pas le droit d'utiliser des moyens illicites par leur nature. Autrement dit, on distingue jus ad bellum de jus in bello. De même, ni le caractère juste de la guerre, ni la malice de l'ennemi n'excuse pas revanche illicite et comportement inhumain après la guerre (le jus post bellum).

Jusqu'ici j'ai répondu à la question si on a ou on n'a pas le DROIT de s'engager volontairement. Pourtant, votre question est plus compliquée, car elle vise si on a ou on n'a pas LE DEVOIR de le faire. Là, je ne peux que donner une réponse personnelle: je considérerais la chose comme plus qu'un droit: un devoir si ce ne serait pas l'État, mais l'Église qui m'appellerait sous les armes. Pour ceux qui ont pris part aux croisades, par exemple, c'était plus qu'un droit, c'était un devoir d'y aller.

On ne peux qu'espérer que ça ne soit pas nécessaire d'arriver à ça, car, surtout de nos jours, la guerre est misérable.

À noter que le caractère paradoxal d'une carrière militaire avec la foi est un toute autre question.

PAX et bonum,
A.

Joseph-Diego
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : mar. 04 juin 2019, 8:07
Conviction : Chrétien

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Joseph-Diego » mar. 31 déc. 2019, 23:26

Merci pour la réponse argumentée, et ceci m'amène à une autre question du coup :

Pensez vous que de nos jours l'Eglise pourrait donner l'ordre de rejoindre une guerre ?
Bien-sûr, j'espère n'avoir jamais à vivre de guerre d'aussi près mais je pense qu'il est bien d'être prêt à faire face à certaines situations, du moins d'avoir réfléchit à la question avant.
" Car toute la Torah est accomplie dans une seule parole, en celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
Galates 5:14
_______
"dicit ei Iesus ego sum via et veritas et vita nemo venit ad Patrem nisi per me"
Iohannes 14:6

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3054
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Trinité » mer. 01 janv. 2020, 0:28

Altior a écrit :
mar. 31 déc. 2019, 21:06

Pour ceux qui ont pris part aux croisades, par exemple, c'était plus qu'un droit, c'était un devoir d'y aller.


PAX et bonum,
A.
Bonsoir Altior,

En ce qui concerne les croisades, je cautionne tout à fait ceci:

La croisade a été une idée qui, de soi, était pure, mais de fait, a été tout de suite envahie et souillée par une idée impure », écrivait le philosophe français Jacques Maritain en 1970 (Œuvres complètes XIII, Pleiade Gallimard). De fait, l'idée pure est celle de la « guerre juste » qui recouvre deux dimensions. La première est le légitime secours porté par les croisés occidentaux à leurs frères chrétiens d'Orient sous le joug de l'envahisseur Turc qui au XIe siècle menace l'empire byzantin. Le deuxième est la libération du Saint Sépulcre et la protection des pèlerins en route vers Jérusalem, victimes de pillages et de meurtres. « Le problème, explique le dominicain François Daguet, docteur en théologie, c'est que la réalisation n’a pas été tout à fait conforme à l'intention : rapidement, subtilement, il y a un glissement de la guerre juste à la guerre sainte ». Or, si la guerre juste obéissait à une logique de légitime défense collective avec un bien commun à récupérer, avec la guerre sainte, poursuit François Daguet, « il s’agit d’user de la force et de la violence au nom de Dieu et de la propagation de la foi ».

En l'occurrence, la propagation de la Foi , par la violence est contraire à l'esprit évangélique!

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1616
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Altior » mer. 01 janv. 2020, 10:49

Joseph-Diego a écrit :
mar. 31 déc. 2019, 23:26
Pensez vous que de nos jours l'Eglise pourrait donner l'ordre de rejoindre une guerre ?
Théoriquement, elle pourrait si les conditions soient de nouveau réunies. Mais le compte n'y est pas. Pas seulement les conditions ne sont pas réunies, mais aucune n'est remplie.
-mal infligé et menace grave, durable certaine: des cas de chrétiens tués, pillés, violés par les fous d'Allah (et en moindre nombre par les fous de Buddha) il y a presque tous les jours et plus particulièrement les vendredis. Pourtant, ces exactions n'ont pas de commune mesure avec ce que les soldats du sultan «l'ombre d'Allah sur la Terre» ont infligé aux chrétiens. Il s'agit de tueries çà et là, pas encore de la conquête et mise à feu de nombreuses villes.
-caractère inefficace des autres moyens que la guerre pour limiter le mal: on ne peut pas parler de ça, car les successeurs des turcs et des arabes ont été même aidés par un Occident qui a perdu depuis des dizaines d'années sa boussole.
-conditions sérieuses de succès: le rapport des forces permettrait encore d'entrevoir le succès si on parle des moyens techniques. Mais, si on parle foi, courage et bravoure, le compte n'y est pas. Comparez Monsieur Macron et Saint Louis et vous comprendrez tout de suite pourquoi.
-finalement, le caractère beaucoup plus meurtrier des armes de nos jours fait penser que le mal que la guerre produirait dépasse le dommage subi.

Je suis d'avis que le vrai ennemi des chrétiens de nos jours ne vient pas de l'extérieur de leur hinterland, mais de leur faiblesse. C'est pourquoi l'Église ferait bien de donner l'ordre de rejoindre une guerre. Mais une guerre intérieure. Je rejoindrai tout de suite l'appel de l'Église à cette guerre et je rêve en pensant à l'appel du Pape de marcher, pieds nus et évêques en tête, au tombeau de Saint Pierre pour demander pardon au Seigneur, car je l'ai renié plus de trois fois. Pourtant, pour arriver à un appel à une guerre pareille, il faudrait que les chrétiens se rendent compte que leur faiblesse actuelle et leur menace principale ne s'appelle pas «Islam». Ni «réchauffement climatique», mais «péché». Il faudrait qu'il obéissent à l'appel des hérauts de la Sainte Vierge à Fatima: «Pénitence! Pénitence! Pénitence!».

Bonne et sainte année, Joseph-Diego!
Dernière modification par Altior le mer. 01 janv. 2020, 10:53, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Levergero » mer. 01 janv. 2020, 10:50

Trinité a écrit :
mer. 01 janv. 2020, 0:28
En l'occurrence, la propagation de la Foi , par la violence est contraire à l'esprit évangélique!
Certes, mais on trouve aussi beaucoup de violence dans les ancien et nouveau testaments....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités