Le traditionalisme et l'intégrisme

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 382
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par J R » lun. 14 mars 2011, 22:24

Cher griffon,
Le plus intéressant dans ce fil, c'est qu'il n'y a pas une personne qui défendra la définition d'intégriste que vous avez donné.
C'est bien normal, car mis à part quelques sédévacs, je ne vois personne répondre à ce type de personnage. Et encore, ils sont sincères même dans leur erreur.

Vous donnez une illustration de : comment diaboliser quelqu'un.
Quand je suis face à un croyant, pour ma part, je le crois toujours sincère.

Etant fidèle de la FSSPX, je sais, ce que cette diabolisation a fait dans ma famille.
Je l'ai subie, lors de mon mariage et à chaque communion de mes enfants.
C'est un croix et j'en remercie Dieu, il en est des plus lourdes.

De plus, mes amis tradis ralliés subissent un peu les mêmes épreuves.
C'est avec ça que l'on creuse des fossés.
J'ai attendu un peu pour voir les réactions, les applaudissements que vous avez eu sont caractéristiques. On trouve un bouc émissaire, et les gens l'accusent de tout. Le plus dur, c'est de lancer la première pierre.

C'est plus facile que d'analyser les différents points qui nous séparent sur Vatican2.

Résistez à vos colères, votre analyse vaut mieux que cela habituellement.
Je vous lit souvent avec plaisir sur d'autres fils. Mais dés qu'il s'agit de tradition et surtout de la FSSPX, votre passion vous emporte.

Je vous laisse à votre triomphe.

jr
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par Petit Matthieu » mar. 15 mars 2011, 0:44

J R a écrit : Etant fidèle de la FSSPX, je sais, ce que cette diabolisation a fait dans ma famille.
Je l'ai subie, lors de mon mariage et à chaque communion de mes enfants.
C'est un croix et j'en remercie Dieu, il en est des plus lourdes.

De plus, mes amis tradis ralliés subissent un peu les mêmes épreuves.
Ne pleurez pas J R car c'est exactement cela que vous recherchez ! Tous les prétextes seront bons pour vous démarquer, c'est la tentation de l'élitisme. Vous vous vantez même de votre croix...
Dernière modification par Petit Matthieu le mar. 15 mars 2011, 13:13, modifié 1 fois.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Fleury
Censor
Censor
Messages : 149
Inscription : sam. 18 oct. 2008, 10:08
Localisation : Forêt de Rambouillet

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par Fleury » mar. 15 mars 2011, 10:51

J R a écrit : Je vous laisse à votre triomphe.
Quel triomphe ?
Un long message initial essayant de nommer sans nommer, du flou avec l'enrobage usuel, quelques réponses attendues, et tournant en boucle, on se répond à soi, la routine.
Je ne vois aucun triomphe.

J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 382
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par J R » mar. 15 mars 2011, 11:48

Cher tous.
Ayant décidé de me passer d'internet pendant la durée du carème, j'ai déjà pris trop de retard.
Je vous dis donc au 26 avril et bon carême.

J R
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par ti-coz » mar. 15 mars 2011, 12:01

L'intégrisme c'est l'excès dans la tradition de l'Eglise et l'intolérance à l'égard des autres sensibilités religieuses.

Tout ce qui est excessif devient insignifiant...

Intégristes chrétiens et intégristes/fondamentalistes musulmans : même combat ! Les ignorer tout simplement, c'est ce qui a de mieux. Eviter de leur donner de l'importance en n'en parlant jamais.

Avatar de l’utilisateur
Chris Prols
Barbarus
Barbarus

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par Chris Prols » mer. 16 mars 2011, 20:55

L'intégrisme c'est l'excès dans la tradition de l'Eglise et l'intolérance à l'égard des autres sensibilités religieuses.
Cher Ti-Coz, voici un extrait d'un sermon du Cal. Pie sur l'intolérance doctrinale:
Cardinal Pie, Sermon prêché à la cathédrale de Chartres : sur l'intolérance doctrinale, 1841 et 1847, in Œuvres sacerdotales du Cardinal Pie, Librairie religieuse H. Oudin, 1901, Tome I, pp. 356-377 a écrit :Notre siècle crie: Tolérance ! tolérance ! Il est convenu qu'un prêtre doit être tolérant, que la religion doit être tolérante. M. F., en toutes choses rien n'égale la franchise; et je viens vous dire sans détour qu'il n'existe au monde qu'une seule société qui possède la vérité, et que cette société doit nécessairement être intolérante. Mais, avant d'entrer en matière, pour nous bien entendre, distinguons les choses, convenons du sens des mots et ne confondons rien.

La tolérance peut être ou civile ou théologique; la première n'est pas de notre ressort, je ne me permets qu'un mot à cet égard. Si la loi veut dire qu'elle permet toutes les religions parce qu'à ses yeux elles sont toutes également bonnes, ou même encore parce que la puissance publique est incompétente à prendre un parti sur cette matière, la loi est impie et athée; elle professe, non plus la tolérance civile telle que nous allons la définir, mais la tolérance dogmatique, et, par une neutralité criminelle, elle justifie dans les individus l'indifférence religieuse la plus absolue. Au contraire, si, reconnaissant qu'une seule religion est bonne, elle supporte et permet seulement le tranquille exercice des autres, la loi en cela, comme on l'a observé avant moi, peut être sage et nécessaire selon les circonstances. S'il est des temps où il faut dire avec le fameux connétable: Une foi, une loi; il en est d'autres où il faut dire comme Fénelon au fils de Jacques II: « Accordez à tous la tolérance civile, non en approuvant tout comme indifférent, mais en souffrant avec patience ce que Dieu souffre. » Mais je laisse de côté ce champ hérissé de difficultés, et, m'attachant à la question proprement religieuse et théologique, j'exposerai ces deux principes:

1. La religion qui vient du ciel est vérité, et elle est intolérante envers les doctrines.

2. La religion qui vient du ciel est charité, et elle est pleine de tolérance envers les personnes.

Prions Marie de venir à notre aide, et d'invoquer pour nous l'Esprit de vérité et de charité: Spiritum veritatis et pacis. Ave Maria.

Pour la vérité, l'intolérance c'est le soin de la conservation, c'est l'exercice légitime du droit de propriété. Quand on possède, il faut défendre, sous peine d'être bientôt entièrement dépouillé.

Aussi, mes Frères, par la nécessité même des choses, l'intolérance est partout, parce que partout il y a bien et mal, vrai et faux, ordre et désordre; partout le vrai ne supporte pas le faux, le bien exclut le mal, l'ordre combat le désordre. Quoi de plus intolérant, par exemple, que cette proposition: 2 et 2 font 4 ? Si vous venez me dire que 2 et 2 font 3, ou que 2 et 2 font 5, je vous réponds que 2 et 2 font 4. Et si vous me dites que vous ne contestez point ma façon de compter, mais que vous gardez la vôtre, et que vous me priez d’être aussi indulgent envers vous que vous l'êtes envers moi; tout en demeurant convaincu que j'ai raison et que vous avez tort, à la rigueur je me tairai peut-être, parce qu'après tout il m'importe assez peu qu'il y ait sur la terre un homme pour lequel 2 et 2 font 3 ou 5.

C'est la condition de toute vérité d'être intolérante; mais la vérité religieuse étant la plus absolue et la plus importante de toutes les vérités, est par conséquent aussi la plus intolérante et la plus exclusive.

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par lmx » mer. 16 mars 2011, 21:20

L'intégrisme c'est l'excès dans la tradition de l'Eglise et l'intolérance à l'égard des autres sensibilités religieuses.
En réalité pour les d'intégristes , la Tradition qui débute au Concile de Trente se limite à un néo thomisme sclérosé et aux manuels de théologie du 19è siècle. Bref, c'est juridique, moralisateur et ça fait fuir à juste titre.

Avatar de l’utilisateur
SweetieLoLy
Quæstor
Quæstor
Messages : 289
Inscription : mar. 21 avr. 2009, 23:19
Localisation : dijon
Contact :

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par SweetieLoLy » mer. 16 mars 2011, 21:41

ti-coz a écrit :
Intégristes chrétiens et intégristes/fondamentalistes musulmans : même combat ! Les ignorer tout simplement, c'est ce qui a de mieux. Eviter de leur donner de l'importance en n'en parlant jamais.
pppf ignorer les 4 tradi cathos qui prennent le chou au progressistes en les traitant d"hérétiques, ça peut se faire..
mais ignorer les attentats, les executions d'otages des loulou musulmans integristes c'est un peu plus difficile!

l'integrisme ça se combat car si les musulmans derapent, tous sont capable de le faire.... :cry: le fanatisme mene à tout
:-@

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par Petit Matthieu » jeu. 17 mars 2011, 1:15

lmx a écrit :
L'intégrisme c'est l'excès dans la tradition de l'Eglise et l'intolérance à l'égard des autres sensibilités religieuses.
En réalité pour les d'intégristes , la Tradition qui débute au Concile de Trente se limite à un néo thomisme sclérosé et aux manuels de théologie du 19è siècle. Bref, c'est juridique, moralisateur et ça fait fuir à juste titre.
:clap:

Ce qui me fatigue, c'est d'être directement considéré comme un progressiste dès qu'on ose être contre le sédévacantisme ou la FSSPX...
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par archi » jeu. 17 mars 2011, 8:02

Ce qui est bien dans cette superbe démonstration de démagogie qu'est ce fil, c'est que tout le monde voit les "intégristes" à sa porte. Bouh, on a trouvé un ennemi d'autant plus commode qu'il n'est pas identifié et que chacun y met ce qu'il veut et qui il veut. Ca permet de se donner bonne conscience à peu de frais: "je ne suis pas comme ces méchants intégristes, moi". Je ne crois pas que ça soit très proche de l'attitude chrétienne qui consiste à se reconnaître soi-même pécheur plutôt que de juger les autres, mais bon...

Allez, je vote pour la définition de lmx, au moins elle délimite une tendance qui correspond réellement à quelque chose, même si on a vite fait de caricaturer les positions des uns et des autres. Je me refuse juste à y classer qui que ce soit ou quelque chapelle que ce soit.

Méchants intégristes! ;)

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9270
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 17 mars 2011, 9:47

Je pense que Archi a raison
On est toujours l'intégriste de quelqu'un…

Ensuite voir comparer les intégristes catholiques aux intégristes musulmans me sidère totalement
Que fait un intégriste bouddhiste ? Il jeûne jusqu'à en mourir pour s'unifier à l'univers sans le détruire…
Que fait un intégriste protestant ? Il devient amish…
Que fait un intégriste juif ? Il colonise des territoires…
Que fait un intégriste catholique ? Il refuse certains points du magistère et rejette certaines autorités…
Que fait un intégriste musulman ? Il tue des innocents en se faisant exploser au milieu de la foule…

Vous ne voyez pas une certaine différence ? Un peu de mesure est parfois utile de peur que l'on utilise la même mesure pour vous-mêmes…
N'oubliez pas, on est toujours l'intégriste de quelqu'un !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Chris Prols
Barbarus
Barbarus

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par Chris Prols » jeu. 17 mars 2011, 12:02

Paxetbonum a écrit :Que fait un intégriste catholique ? Il refuse certains points du magistère et rejette certaines autorités…
Cher Pax, ne croyez-vous pas que vous allez un peu vite en besogne?

L'extrait du Cal Pie que j'ai mis en ligne recentre bien les choses. Et je doute que l'on puisse dire de lui qu'il refuse certains points du magistère et rejette certaines autorités...

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9270
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 17 mars 2011, 12:53

Le Cardinal Pie était-il intégriste ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Chris Prols
Barbarus
Barbarus

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par Chris Prols » jeu. 17 mars 2011, 14:13

Cher ami, cela dépend de la définition de ce mot. Définition qui a une connotation toujours péjorative.

Si par intégriste, on entend fanatique allumé, alors non.

Mais si on entend par intégriste quelqu'un d'intransigeant, d'intolérant envers les doctrines acatholiques, et qui professe la foi intégralement, alors oui.
Dernière modification par Chris Prols le jeu. 17 mars 2011, 15:12, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9270
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le traditionalisme et l'intégrisme

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 17 mars 2011, 15:07

J'entendais par là : avait-il des oppositions avec le magistère mis en place, avec l'autorité supérieure ?

Il est vrai que dans intégrisme, il y a "intègre"
La déclaration de ce Cardinal indique qu'il ne voulait pas marchander les vérités de l'Eglise et il avait raison
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités