Fêtons la Toussaint!

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Fêtons la Toussaint!

Message non lu par jean_droit » jeu. 30 oct. 2008, 7:58

Recette du gâteau de la Toussaint

Voilà une petite tradition qui s'installe.
Essayons de la faire vivre !

.......................


POUR 8 PERSONNES
CUISSON 15-20 MIN
1 fouet ou spatule • 1 casserole • 1 récipient • 1 couteau • 1 moule

Pour la dacquoise pistache • poudre amande (750 g) • sucre glace t.p.t (750 g) • blanc (750 g) • sucre (200 g)

Pour la crème chiboust au citron • crème fleurette (500 g) • pulco citron (250 g) • sucre (100 g) • jaunes (500 g) • poudre à flan (70 g) • feuille gélatine (12 g) • blancs (1/2 litre) • sucre (200 g)

Préparation de la dacquoise pistache
Mélanger la poudre d’amande avec le sucre glace et la pistache broyée
Battre les blancs en ajoutant le sucre
Mélanger ensuite l’amande et les blancs
Dresser à la poche à petite douille à l’intérieur d’un cercle en rond

Cuire 15 à 20 minutes à 220°C

Laisser refroidir et réserver

Préparation de la mousse au citron

Faire bouillir la fleurette avec le jus de citron Pulco
Dans un récipient, mélanger le sucre, les jaunes et la poudre à flan
Au premier bouillon, verser la crème dans l’appareil
Faire bouillir le tout jusqu’à épaississement
Ajouter la gélatine molle

Pendant ce temps, monter les blancs en neige avec le sucre
Lorsque les blancs sont bien durs, incorporer délicatement les blancs à la préparation avec un fouet ou une spatule

Fabrication du gateau
Dès que la mousse au citron est prête, en garnir la dacquoise
Pour une meilleure tenue, placer le gateau finalisé au congélateur

Astuces :
Pour obtenir ce bel effet caramélisé, les professionnels ou amateurs éclairés pourront saupoudrer la mousse au citron de sucre roux et passer brièvement au chalumeau…

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10641
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Recette du gâteau de la Toussaint

Message non lu par Fée Violine » jeu. 30 oct. 2008, 12:00

j'imprime la recette, j'essaierai de faire ce gâteau mais ça n'a pas l'air très facile...

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10641
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Recette du gâteau de la Toussaint

Message non lu par Fée Violine » jeu. 30 oct. 2008, 19:37

...encore moi.
dans les ingrédients je vois : sucre glace t.p.t (750 g) • blanc (750 g)
C'est quoi "t.p.t." et c'est quoi "blanc" ?
La "poudre à flan", je ne connais pas non plus mais je peux me renseigner.
Ça a l'air dur à faire, votre gâteau, quand même !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La Toussaint, une vraie fête!

Message non lu par jean_droit » ven. 31 oct. 2008, 8:11

Sur le site de l'archevêché de Paris un certain nombre d'idées pour fêter comme il se doit la Toussaint sont proposées.

http://catholique-paris.cef.fr/710-70-F ... saint.html

J'ai noté particulièrement tout ce qui est prévu à Saint Gervais avec les moines et moniales de Jérusalem. Ils avaient même prévu une semaine de prière par internet. Snif ! Trop tard ! Leurs messes sont toujours remplies de spiritualité. On en sort joyeux !

Et une retraite au Sacré coeur

........................

Église Saint-Gervais - Saint-Protais

Fête de la Toussaint
La fête de la Toussaint est trop souvent confondue avec la commémoraison des fidèles défunts, que l’on célèbre le lendemain, 2 novembre. Il ne s’agit pas en ce jour de pleurer des disparus mais de se réjouir de ce que le ciel nous est ouvert car la victoire du Christ nous y a préparé à chacun une place. La fête de la Toussaint se situe dans la droite ligne de celle de Pâques, c’est pourquoi elle est particulièrement lumineuse et joyeuse.

Vendredi 31 octobre :
20h30 : Entrée dans la prière et méditation musicale
21h00 : Vigiles de la Toussaint

Samedi 1er novembre :
8h00 : Laudes
11h00 : Eucharistie de la Toussaint
18h30 : Vêpres solennelles


Sacré Coeur

Journée de retraite pour la fête de la Toussaint
"C’est bien par grâce que vous êtes sauvés" Ep1,5
Ouverte à tous, de 9h30 à 17h. Introduction à la liturgie du jour avec les Soeurs Bénédictines du Sacré-Coeur de Montmartre, offices, adoration. Messe solennelle de 11h présidée par Mgr Eric de Moulins Beaufort, Evêque auxiliaire de Paris. Pour prendre le repas de midi à l’hôtellerie, merci de vous inscrire au 01 53 41 89 09 ou par email

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Recette du gâteau de la Toussaint

Message non lu par jean_droit » sam. 01 nov. 2008, 9:09

Bonjour,
Je n'ai pas trouvé d'autre recette.
Voici un article sur le gâteau de la Toussaint :
http://www.cuisine.tv/cid7932/les-tradi ... saint.html
Mais je ne m'inquiète pas ...
Une fée réussit toujours les gâteaux.
Très bonne fête de tous les Saints !!!!!

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10641
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Recette du gâteau de la Toussaint

Message non lu par Fée Violine » sam. 01 nov. 2008, 10:53

euh... Je ne suis pas très douée en pâtisserie. Finalement je vais trouver quelque chose de plus simple.
sur le site que vous indiquez je trouve ceci :

Les traditionnelles niflettes de Provins, en Seine-et-Marne, sont de petits gâteaux feuilletés garnis de crème pâtissière, vendus uniquement début novembre.

La région briarde connaît également le « gâteau de la Toussaint » qui s'inspire d'une recette du XVIIIe siècle. Il s'agit d'une pâtisserie composée de génoise pistache-framboise désormais vendue dans les boulangeries pour redonner vie à la fête de la Toussaint.

En Normandie, on peut également trouver des pâtés aux poires qui sont de délicieux chaussons confectionnés avec la récolte de poire de la Toussaint. On ne trouve cette spécialité, très prisée du côté de Dieppe, qu'à cette époque de l'année.

Si vous êtes de passage en Belgique du coté de Liège, n'hésitez pas à venir goûter les gaufres de la Toussaint. Cette spécialité liégeoise est une gaufre classique au saindoux et à la cassonade brune.

La religion Hindouiste a, elle aussi, une tradition culinaire au moment de la fête des morts. Les Indiens connaissent la Toussaint sous le nom de Semblani. Cet hommage est un repas préparé pour les défunts selon un rite très rigoureux. Pendant la préparation du repas, tout le monde a interdiction de goûter aux plats.

Le Semblani est composé de plats à base de riz (généralement des colombos), de gâteaux, de fruits et de boissons. Les mets sont disposés sur une feuille de bananier, dans une pièce qui tiendra lieu de chapelle. Chaque membre de la famille vient se recueillir devant ce festin. La pièce est ensuite fermée pendant quelques minutes pour que les morts puissent profiter du repas. Une fois seulement ce rituel terminé, seuls les proches peuvent consommer le repas du mort. Les invités eux, mangent à l'extérieur de la maison. Cette tradition est également respectée aux Antilles et notamment en Guadeloupe où l'hindouisme est très présent.


et joyeuse fête à vous aussi !

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1596
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

La Toussaint : une vraie fête

Message non lu par Xavi » dim. 01 nov. 2009, 10:05

C’est quoi, la Toussaint ?, demande le prêtre.

L’enfant, seul au premier rang, lève son doigt. Il dit : C’est la fête des morts.

Silence.

Quoi encore ?, demande le prêtre un peu embarrassé.

L’enfant lève encore son doigt. C’est la fête des saints qui sont au ciel.

L’enfant dit vrai. C’est ce qu’il pense. C’est qu’il a retenu. La fête des morts qui sont au ciel. Entre Halloween et le jour de prière pour les défunts, la Toussaint complète les trois jours de la mort.

Dans le ciel, les saints se regardent. Ainsi donc, ils nous prennent pour des morts. Notre fête des morts !

Alors les saints se rassemblent. Ils proposent. Si on organisait une fête de tous les saints, ceux du ciel et ceux de la terre. Une fête de tous les vivants. Nous proposerons aux fidèles de la terre de faire la fête avec nous.

Aujourd’hui, comme depuis plusieurs années dans notre famille, nous fêtons la fête de tous les saints, avec une belle table, du bon vin, et surtout (petite tradition familiale de la Toussaint) : des merveilleux (dans ma région, c’est ainsi qu’on nomme une petite pâtisserie cubique d’environ 7 centimètres de côté avec de la meringue et beaucoup de crème fraîche, tapissée de granulés au chocolat avec une cerise ou un morceau d’ananas au-dessus). J’en mangerai avec une petite pensée coquine pour la petite Thérèse de Lisieux qui, sur son lit de mort, voulait manger un éclair au chocolat…

Pour ne plus confondre la fête des vivants avec le souvenir des morts.

Une fête sur la terre avec tous nos amis du ciel. Notre fête commune à tous. Un grand moment d’Eglise. Un grand moment de joie. La joie d’être ensemble.

La Toussaint n’est pas une fête morte.

C’est la Toussaint. La célébration de tous les saints qui, après avoir quitté ce monde, vivent dans une communion sans fin avec Dieu. Demain, nous nous souviendrons de tous ceux que nous avons connus parmi nous et qui nous ont précédé dans le passage de la mort. Nous prierons pour eux et avec eux.

La fête de tous les saints divise-t-elle les saints ? C’est quand la fête de la communion des saints ? De tous les saints dans le ciel ou sur la terre. La grande fête de l’Eglise ? Celle qui rassemble tous ceux qui dans le ciel ou sur la terre sont les amis du Christ. La fête de tous les vivants ? La fête de la sainteté ?

D’abord commémoration des martyrs au 4ème siècle, elle est ensuite devenue une commémoration de tous les modèles qui nous ont précédé dans la foi, dont l’exemple nous éclaire et qui intercèdent pour nous auprès du Père. Le souvenir de ces morts illustres a été déplacé par le Pape Grégoire IV du 13 mai au premier novembre. Aux côtés d’un jour de prière pour tous les fidèles défunts. Peut-être s’agit-il de concurrencer la fête d’enterrement de l’année celte qui recommençait le premier novembre, l’ancêtre de l’halloween, la fête des sorcières et des ombres macabres dont les citrouilles ont manifesté le retour ces dernières années.

Un jour, la commémoration est devenu une fête. Une fête en l’honneur des saints du ciel. Mais, sur la terre, on fréquentait plutôt les cimetières. La fête n’est venue qu’avec Halloween !

Ne reste-t-on pas trop dans une étrange vision divisée de la communion des saints ?

Lors d’une audience générale du 2 novembre 1994, le Pape Jean-Paul II a resserré le lien de tous les fidèles défunts. A la « la solennité de tous les saints qui, après avoir quitté le monde, vivent dans la communion de Dieu », il a relié la commémoration des fidèles défunts qui « continuent à vivre avec nous ... surtout parce que leurs âmes intercèdent pour nous auprès de Dieu » et qui « forment maintenant le cortège des disciples admis à la joie du divin maître. Ils se retrouvent sur les rives du grand fleuve de la Rédemption et prennent part à la plénitude de vie et d’amour du Fils de Dieu. ». « Ensemble, elles forment la grande fête de la communion de l’Eglise qui est en deçà et en même temps au-delà de la mort. »

Dans son homélie de la Toussaint 1996, le Pape a ouvert l’horizon : « La sainteté est une vocation universelle adressée à tout baptisé, comme le souligne bien aujourd’hui la fête de la Toussaint ».

« Qu’est-ce que l’Eglise sinon l’assemblée de tous les saints ? » rappelle le catéchisme au milieu de textes du dernier Concile.

Certes, il précise, citant le Concile : « les uns parmi ses disciples continuent leur pèlerinage ; d’autres, ayant achevé leur vie, se purifient encore ; d’autres enfin sont dans la gloire contemplant dans la pleine lumière tel qu’il est, le Dieu un en trois Personnes»

Au loin, le Concile se fait encore entendre : « Tous cependant à des degrés divers et sous des formes diverses, nous communions dans la même charité envers Dieu et envers le prochain, chantant à notre Dieu le même hymne de gloire. ... Nous ne vénérons pas seulement au titre de leur exemple la mémoire des habitants du ciel ; nous cherchons bien davantage par là à renforcer l’union de toute l’Eglise dans l’Esprit grâce à l’exercice de la charité fraternelle ».

Mais, en bref, dit le catéchisme, derrière le mystère de l’homme pécheur qui accède à la sainteté de Dieu, la traversée d’un purgatoire qui peut être nécessaire pour y parvenir, la prière pour les fidèles défunts, « Nous croyons à la communion de tous les fidèles du Christ, de ceux qui sont pèlerins sur la terre, des défunts qui achèvent leur purification, des bienheureux du ciel, tous ensemble forment une seule Eglise ».

Saints canonisés, saints inconnus, saints en devenir, saints par vocation, rien ne peut les séparer du Christ qui les unit. Que la Toussaint soit la fête de tous, sur la terre et dans le ciel.

Demain, nous nous tournerons vers les fidèles défunts que nous avons connus, remplis de la joie de la Toussaint qui aura célébré la communion de tous les saints et nous aura tous réunis dans une même fête.

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2311
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: La Toussaint : une vraie fête

Message non lu par mandonnaud » lun. 02 nov. 2009, 16:12

Tout homme est appelle durant sa vie (ou a sa mort) a rencontrer Jésus et a choisir son amour (contre nos péchés a lui remettre) dans la foi ou a se préférer.

C'est tout nos familles et proches, c'est les hommes de toutes la terre et de tout les temps qui sont appeller en vérité ou par le désir de communier aux corps de Jésus pour avoir la vie éternel, et beaucoup passe ainssi vers le Pére des leurs morts.

Être toujours prêts à recevoir la visite de Jésus; soit que Jésus passe, soit qu'il vient nous chercher à l'heure de notre mort, soit que la fin du monde est proche.

paul de limoges
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La Toussaint : une vraie fête

Message non lu par coeurderoy » lun. 02 nov. 2009, 19:01

En avançant en âge :> j'apprécie curieusement de plus en plus ce 2 novembre, jour des Défunts.
Je sens leur présence proche, bienfaitrice et compatissante.
Grands-parents, père et mère, amis déjà hors du temps, prêtres qui m'ont éclairé ou soutenu, j'aime à revoir tranquillement leurs visages : ce jour-là me reviennent tout particulièrement les meilleurs souvenirs et je suis paisible, presque joyeux. Isabelle, ma collègue si compétente et enthousiaste, emportée à cinquante ans par un cancer, l'abbé Mazué et son profil efflanqué, sa soutane usée, ma cousine Martine secrète et douce, mon beau grand-père Lucien, celui qui me donnait de si jolies billes et me serrait sur ses genoux lorsqu'il me montrait dans la nuit la cathédrale de Reims illuminée - je n'avais pas quatre ans et ce souvenir demeure si vif, impérissable ! Ma maman, sereine un beau jour de septembre dans les jardins de Villandry ou mon père radieux et fier de ses performances athlétiques dans l'éclat de ses trente ans !!!

Aujourd'hui, lors d'une marche dans la forêt mordorée, j'ai prié pour tous mes disparus ; les feuilles jaunissantes sur lesquelles je marchais étaient autant de petits cadavres appelés à parfaire l'humus nourricier du sol forestier et j'ai dit à mon fils : "tu vois elle ne vont pas tout à fait disparaître mais donner leur vie à la forêt et nourrir les plantes du printemps"
Fraternellement !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2311
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: La Toussaint : une vraie fête

Message non lu par mandonnaud » lun. 02 nov. 2009, 22:00

Tres beau et tres vraie tes paroles et de mon coté avec pour moi mon chapellet a la main, j'ai se soir en allant a la messe trop tot et en attendant, j'ai vu plein de visage qui ont cheminé dans ma vie et pour je prie et rend grace a Dieu
merci
amitiés
paul
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3171
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Expliquer la Toussaint à ses enfants

Message non lu par Griffon » jeu. 14 oct. 2010, 7:00

Pour un enfant qui a besoin des relations humaines, cela devrait être facile d'expliquer la Toussaint. 
Le royaume de Dieu, c'est comme une super troupe de scout ou comme une belle fête de famille, ou encore,... selon le goût de l'enfant.
 
Quand l'enfant y va, il ou elle est reçu comme un roi ou une reine, et tout le monde veut jouer avec lui.
Et tous les autres enfants sont aussi des rois et des reines, si gentils, si aimables, si...
 
Cette super troupe, on ne la voit pas encore, mais on en fait déjà partie.
Un jour par an, on fait la fête avec tous ces amis, juste pour se rappeler, et se préparer.
 
La veille, les démons essaient de faire croire qu'ils s'amusent bien.
Mais ils rient jaune, et Halloween, c'est un peu pour se moquer d'eux, car ce qui compte, c'est le lendemain, avec nos amis, les rois et les reines du royaume de paix et de joie.

Je me demande si on ne pourrait pas faire une petite fête pour le goûter, une petite fête en l'honneur des saints. 
Éventuellement un petit cadeau, un petit livre illustré sur une vie de saint.
Le papa peut reprendre l'un ou l'autre passage pour illustrer l'une ou l'autre vertu des saints.

On peut faire cela en invitant une famille amie, une manière d'anticiper la fête dans la nouvelle Jérusalem.

Bon amusement,

Griffon.  
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Expliquer la Toussaint à ses enfants

Message non lu par coeurderoy » jeu. 14 oct. 2010, 10:08

Pour Fra Angelico, cela ressemble à une ronde avec les anges...très festif et joyeux effectivement :

http://www.excorde.ch/images/fraAngelico.jpg
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

La Toussaint à Cité Catholique!

Message non lu par Sapin » mar. 01 nov. 2011, 13:36

J'avais oublié qu'en France la Toussaint est férié! :zut: Ce qui explique le peu de participation des membres sur le forum aujourd'hui!!!

Joyeuse fête de la Toussaint à tous! :bougie:

Bien à vous!
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La Toussaint à Cité Catholique!

Message non lu par Petit Matthieu » mar. 01 nov. 2011, 22:12

Merci !
La journée où tous les français vont fleurir les tombes de chrysanthèmes.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
AMaria
Censor
Censor
Messages : 183
Inscription : mer. 19 oct. 2011, 19:17

Re: La Toussaint à Cité Catholique!

Message non lu par AMaria » mer. 02 nov. 2011, 10:38

Ce rassemblement de gens hurlant, riant, commentant chaque tombe sur leur passage ne m'a pas permis de me recueillir convenablement :bomb: et dire que la majorité ne vient que ce jour là !! heureusement aujourd'hui sera plus calme! on y retourne :)
" En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. " Mt 18:3

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités