La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10635
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Fée Violine » ven. 08 nov. 2019, 17:13

Peut-être "contre-productif" si vous y allez dans l'intention de "produire" quelque chose.
Mais si c'est juste une visite amicale, pourquoi pas ?

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2746
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Trinité » dim. 10 nov. 2019, 0:51

Bonsoir Fée Violine,

Nous avons une mission d'évangélisation le samedi 16 novembre.
Je vais en parler à mon curé, merci du conseil.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9645
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Cinci » dim. 10 nov. 2019, 20:25

Foxy :
L'Eglise, c'est vous, c'est moi, là où nous sommes et nous devons être des témoins de Jésus Ressuscité.
Chère Foxy,

Je ne vous félicite pas, Car vous serez juste parvenue à passer complètement à l'ouest de ce qui faisait l'objet de ma remarque. Me mettait en rogne : le fait de pouvoir tomber, un dimanche, sur un texte d'Église ("Prions en Église") laissant sous-entendre que l'avenir de l'Église (sa survie) devrait dépendre de l'activisme bénévole de Popaul. Comme si l'Église devrait être un vulgaire club de pétanque !

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9645
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Cinci » dim. 10 nov. 2019, 21:16

Trinité :
Je me demandais si ce seul rôle était dévolu uniquement au clergé? Même si c'était le cas dans les temps passés !
Je dis que le notre clergé n'avait rien à faire d'une quelconque implication directe de laïcs dans l'apostolat du monde. C'était comme ça anciennement. Ce le fut pendant des siècles et des siècles. Et soudain voilà qu'un scribe débarque dans le Prions pour venir dire catégoriquement que l'Église n'aurait pas d'avenir à moins que chaque paroissien, chacun-chacune; non, à moins que chacun ... C'est tellement absurde d'écrire des trucs pareils. On se demande comment ça peut passer le comité de rédaction.

Et pourquoi au juste écrire des trucs semblables ? Comme si le rédacteur ignorait que l'immense majorité de ceux qui fréquentent les paroisses encore ouvertes, la majorité (faut voir; très relatif) "parmi une infime fraction de catholiques qui osent encore se déplacer, ne sera jamais impliqué dans quoi que ce soit et ne le fera pas davantage demain.

Je pensais (je cherchais à exprimer) que j'en ai soupé de voir des commentateurs catholiques "nous la ramener" avec leur tragédie, leurs scandales de prêtres fautifs de ci ou ça, comme pour mieux vendre leur urgence à rebâtir une nouvelle Église à coups de rénovations de structures, révolution dans les formes, etc. Et pour ensuite, c'est un exemple, pour essayer de faire croire que l'Église menacerait de sombrer dans le néant, à moins que tous les Popaul et toutes les Paulettes en paroisse retrousseraient leurs manches et ...

Je trouve que ça manque de hauteur, d'élévation. A lire, on croirait que tout devrait dépendre réellement des efforts poussifs de nos paroissiens ordinaires et comme nous les connaissons. C'est à la fois faux et irréaliste.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2746
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Trinité » dim. 10 nov. 2019, 23:43

Cinci a écrit :
dim. 10 nov. 2019, 21:16
Trinité :
Je me demandais si ce seul rôle était dévolu uniquement au clergé? Même si c'était le cas dans les temps passés !
Je dis que le notre clergé n'avait rien à faire d'une quelconque implication directe de laïcs dans l'apostolat du monde. C'était comme ça anciennement. Ce le fut pendant des siècles et des siècles. Et soudain voilà qu'un scribe débarque dans le Prions pour venir dire catégoriquement que l'Église n'aurait pas d'avenir à moins que chaque paroissien, chacun-chacune; non, à moins que chacun ... C'est tellement absurde d'écrire des trucs pareils. On se demande comment ça peut passer le comité de rédaction.

Et pourquoi au juste écrire des trucs semblables ? Comme si le rédacteur ignorait que l'immense majorité de ceux qui fréquentent les paroisses encore ouvertes, la majorité (faut voir; très relatif) "parmi une infime fraction de catholiques qui osent encore se déplacer, ne sera jamais impliqué dans quoi que ce soit et ne le fera pas davantage demain.

Je pensais (je cherchais à exprimer) que j'en ai soupé de voir des commentateurs catholiques "nous la ramener" avec leur tragédie, leurs scandales de prêtres fautifs de ci ou ça, comme pour mieux vendre leur urgence à rebâtir une nouvelle Église à coups de rénovations de structures, révolution dans les formes, etc. Et pour ensuite, c'est un exemple, pour essayer de faire croire que l'Église menacerait de sombrer dans le néant, à moins que tous les Popaul et toutes les Paulettes en paroisse retrousseraient leurs manches et ...

Je trouve que ça manque de hauteur, d'élévation. A lire, on croirait que tout devrait dépendre réellement des efforts poussifs de nos paroissiens ordinaires et comme nous les connaissons. C'est à la fois faux et irréaliste.
Cinci,

Je viens d'en sortir un nouveau scandale sur l'Eglise à l'instant au "Vatican"!
Oui je pense que l'Eglise en ce moment, et plus que jamais à besoin d'aide, justement à cause des scandales qui "fusent" de toutes parts!
Oui je pense que malgré le fait que le rôle de propagation de "la Foi", était uniquement dans les siècles passés dévolu au clergé , il appartient aux fidèles (dans la mesure de leur possibilité) de s'investir à ce titre là !
Pardonnez moi pour les Popaul et Paulettes dont je fais partie en l'occurrence, de déroger à la règle générale et...ancestrale...de la tradition !
Je ne sais pas si l'Eglise sombrera dans le néant et je ne l'espère pas évidemment , mais on y va...tout droit...
En l'espèce, ça me fait bien rire toutes ces querelles ( à 2 balles...) sur le rite post Vatican II ou tradition!
Mais ou sommes nous? l'Eglise est attaquée de toutes parts et nous sommes encore dans des conflits de cet ordre...on croit rêver! :(

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 285
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Gaudens » lun. 11 nov. 2019, 17:10

Trinité,je vous trouve bien ambigu:d'un côté vous regrettez qu'on(les media,par exemple) passe son temps à attaquer l'Eglise et quatre lignes plus haut vous semblez exulter en disant que vous venez d' "en sortir un autre"(de scandale).Il faudrait choisir.
Cela dit ,bien que c'est l'Esprit-Saint qui sauvera l'Eglise comme annoncé par le Christ Lui-même et ni Popaul ni Paulette, le moment de grande faiblesse et de grande pauvreté de l'Eglise est un appel impérieux à retrousser nos manches pour nous mettre un peu plus à son service que nous l'avans fait jusqu'ici( pour la majorité d'entre nous).Mais pas n'importe comment: s'il faut bannir les "querelles" de rite,il n'est pas mauvais de réfléchir sous le regard de Dieu et avec charité sur nos erreurs passées et actuelles,y compris en matière de rite,de façon à retrouver la grâce divine quand nous l'aurions si peu que ce soit perdue; ce qui vaut à mes yeux tant pour les progressistes"tranquilles" que pour les tradis acharnés.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2746
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Trinité » lun. 11 nov. 2019, 19:01

Gaudens a écrit :
lun. 11 nov. 2019, 17:10
Trinité,je vous trouve bien ambigu:d'un côté vous regrettez qu'on(les media,par exemple) passe son temps à attaquer l'Eglise et quatre lignes plus haut vous semblez exulter en disant que vous venez d' "en sortir un autre"(de scandale).Il faudrait choisir.
Cela dit ,bien que c'est l'Esprit-Saint qui sauvera l'Eglise comme annoncé par le Christ Lui-même et ni Popaul ni Paulette, le moment de grande faiblesse et de grande pauvreté de l'Eglise est un appel impérieux à retrousser nos manches pour nous mettre un peu plus à son service que nous l'avans fait jusqu'ici( pour la majorité d'entre nous).Mais pas n'importe comment: s'il faut bannir les "querelles" de rite,il n'est pas mauvais de réfléchir sous le regard de Dieu et avec charité sur nos erreurs passées et actuelles,y compris en matière de rite,de façon à retrouver la grâce divine quand nous l'aurions si peu que ce soit perdue; ce qui vaut à mes yeux tant pour les progressistes"tranquilles" que pour les tradis acharnés.
Bonsoir Gaudens,

Je suis loin d'exulter en évoquant ce nouveau scandale...et mon message est dans la continuité du fil que j'ai lancé à cet égard!
Je faisais simplement référence à ce que me disait Cinci plus haut à ce sujet:
"Je pensais (je cherchais à exprimer) que j'en ai soupé de voir des commentateurs catholiques "nous la ramener" avec leur tragédie, leurs scandales de prêtres fautifs de ci ou ça, comme pour mieux vendre leur urgence à rebâtir une nouvelle Église à coups de rénovations de structures, révolution dans les formes, etc."

En ce sens, qu'il fallait réagir à tous niveaux, sur les attaques de tout bords que subit l'Eglise à l'heure actuelle!
Je ne dis pas qu'il ne faille pas réfléchir sous le regard de Dieu sur nos erreurs passées et...actuelles... relatives notamment au rite, mais l'urgence n'est pas là.
Il faut se" serrer les coudes devant l'adversité"

C'est certainement l'Esprit Saint qui sauvera l'Eglise, mais je pense à cet égard qu'il nous accompagne lors de nos démarches d'évangélisation. ;)

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 285
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Gaudens » lun. 11 nov. 2019, 19:16

Dit comme ça,nous sommes d'accord,cher Trinité.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2746
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Trinité » lun. 18 nov. 2019, 21:41

Dans le cadre de nos évangélisations, et des visites à domicile, nous avons adopté à l'initiative de notre curé un nouveau système, à partir d'un sondage!
Nous l'avons expérimenté samedi dernier et j'avoue que c'est une très bonne initiative, le contact est beaucoup plus facile.

Voilà les questions que nous posons aux personnes, tout en nous présentant au préalable comme catholiques de la paroisse de leur secteur!

L'idée de notre curé est d'essayer d'ici quelque temps ,de faire un état exhaustif des réponses.

https://docs.google.com/document/d/1LEN ... sp=sharing

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Quæstor
Quæstor
Messages : 341
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Strasbourg

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Kerygme » mar. 19 nov. 2019, 16:37

Bonjour Cinci,


Certes il ne s'agit pas de tomber dans l'activisme qui pourrait être assimilé à un syndrome du sauveur, mais n'en oublions pas la dimension missionnaire de notre baptême. Et on n'est pas missionnaire en restant enfermé entre les murs de l'église locale comme au cénacle, mais en sortant et en allant à la rencontre de l'autre; chaque jour doit être une nouvelle Pentecôte.

Au risque de me répéter, il faut aussi discerner quand nous agissons "pour" Dieu ou "avec" Dieu. Cela peut paraître peu signifiant mais c'est tout le contraire car agir "pour" c'est tomber dans un piège subtile d'être guidé par un désir personnel de faire quelque chose pour Dieu, de vouloir lui être agréable. On n'en est pas pour autant guidé par son Esprit Saint, mais on se rend témoignage à soi-même.

Comme dans la parabole des talents : chacun selon ses capacités. Il nous est demandé de faire au mieux mais pas de les enterrer.

Maintenant je suis aussi d'accord qu'il ne faut pas verser - ou se laisser impacter - dans le lynchage ambiant voulu par les médias et qui n'a pour but que de vendre du papier ou de la minute publicitaire. Un proverbe africain dit : "L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse", ne nous décourageons pas à cause d'un arbre ... même de quelques uns.

Cordialement.
« L'Église n'a pas besoin de réformateurs, mais de saints.
Vous voulez réformer l'Eglise ? Alors devenez des saints !»
(Georges Bernanos)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9645
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Cinci » jeu. 21 nov. 2019, 16:04

Kérygme :

Maintenant je suis aussi d'accord qu'il ne faut pas verser - ou se laisser impacter - dans le lynchage ambiant voulu par les médias et qui n'a pour but que de vendre du papier ou de la minute publicitaire.
Je ne sais pas à quoi vous faites allusion. Je ne vois pas ce que lynchage ambiant ou les médias viennent faire ici. Je ne vois pas le rapport entre le comportement propre des médias et la ré-évangélisation ou bien l'enfouissement comme le fait de catholiques.

Pour ma part, je livrais mon sentiment plus haut, mais par rapport à un texte à consonance religieuse produit par un bon catholique, pour le "Prions en Église". Un texte repris ensuite par le Diocèse et etc.

Je disais tout simplement que le ton alarmiste du message me déplaisait, et ce, d'autant plus qu'il n'y était fait nulle mention de Dieu ou du Christ mais de l'activisme de chaque fidèle. Et ici c'est par-dessus le marché : comme si le seul espoir de l'Église catholique devrait résider dans cet activisme bien personnel de l'un l'autre. Quel misère ! L'Église n'aurait aucun avenir, ce serait sans espoir, les carottes sont cuites d'ici vingt ans, mais à moins que pépère avec sa marchette en centre d'accueil se mette soudain à évangéliser le personnel médical autour de lui, à moins que les huit derniers paroissiens chez nous qui font une moyenne d'âge de 71 ans aillent parcourir les rues pour annoncer la Bonne Nouvelle à nos jeunes post-modernes, déchristianisés, non baptisés, dont les parents ignorent le Christ et l'Église. Pensez donc ! Le seul espoir de l'Église d'ici vingt ans serait que des vieillards (le lectorat majoritaire du Prions) aillent faire enfin (enfin !) ce qu'ils n'auront jamais su faire de toute leur vie !

On se demande comment un intervenant peut en arriver à écrire un truc semblable et comme pour susciter un désespoir et une urgence chez de vieux fidèles qui seront à des années-lumières de distance d'une telle fébrilité énervée. On croirait entendre un jeune cadre dynamique d'une entreprise de communication voulant tenir un 'pep talk" à ces vieux ossements déssechés d'Ezéchiel, les pressant instamment d'aller d'abord jouer les missionnaires un peu partout afin que l'entreprise de communication puisse être elle-même rassurée un peu. Perspective ? Rien à la verticale. Tout à l'horizontal.

C'est juste moche comme commentaire et puis c'est tout.

Certes il ne s'agit pas de tomber dans l'activisme qui pourrait être assimilé à un syndrome du sauveur, mais n'en oublions pas la dimension missionnaire de notre baptême. Et on n'est pas missionnaire en restant enfermé entre les murs de l'église locale comme au cénacle, mais en sortant et en allant à la rencontre de l'autre; chaque jour doit être une nouvelle Pentecôte.
Mais ce n'est pas moi qui oublie la dimension missionnaire de notre baptême.

Je faisais la remarque qu'auparavant, plus anciennement, historiquement, notre clergé catholique (qui était fort nombreux "au prorata" de la population, du reste) était fort aise de se réserver les missions, la prédications, le travail actif de propagation de l'Évangile, etc. Traditionnellement, il n'y eut jamais la moindre demande pressante faite aux paroissiens de retrousser leurs manches et pour se mettre à faire le travail d'évangélisateur actif auprès d'un peu tout le monde. Le travail des simples fidèles consistait à cultiver leur petit domaine, aux mères de familles d'élever chrétiennement leurs enfants, donner à la quête et prier pour l'Église.

L'Église catholique n'aura jamais demandé à ses paroissiens, les simples laïcs, d'aller se comporter comme des Témoins de Jéhovah la Bible sous le bras, ou comme des membres néo-protestants des 'nouvelles églises". Je voulais dire que mon scribe du Prions s'adressait à des messieurs-dames qui auront reçu leur éducation catholique dans le temps du pape Pie XI, Pie XII : comment croirait-on que des lecteurs du Prions de 68 ou de 79 ans pourraient recevoir le message ?

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1267
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Altior » ven. 22 nov. 2019, 1:53

Tout à fait d'accord avec vous, Cinci. Pour une Reconquista, l'Église n'a pas besoin d'envoyer des gens en cravate bible en main devant l'Intermarché du coin ou pour sonner à la porte dire «Bonjour, nous sommes venus pour une lecture biblique». Non, tout ce qu'elle doit faire est simplement de reprendre ce qu'elle a fait pendant des siècles: prêcher la Parole de Dieu (la vraie et sans édulcorants) et administrer les sacrements. Ce que les laïques ont à faire, dans le cadre du ministère apostolique des laïques est d'être des prêtres dans leurs églises: les familles, l'église domestique.

Néanmoins, je pense que vous vous trompiez lorsque vous dites:
Cinci a écrit :
jeu. 21 nov. 2019, 16:04

L'Église catholique n'aura jamais demandé à ses paroissiens, les simples laïcs, d'aller se comporter comme des Témoins de Jéhovah la Bible sous le bras, ou comme des membres néo-protestants des 'nouvelles églises". Je voulais dire que mon scribe du Prions (...)
En prenant tout «scribe du Prions» pour l'Église Catolique. Eh bien, heureusement nous ne sommes pas là.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2746
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Trinité » ven. 22 nov. 2019, 13:41

Vous êtes désespérants mes frères! :(
Je ne suis pas du tout de votre opinion!
Ce n'est pas parce que les laïcs n'ont jamais évangéliser dans l'Eglise qu'il ne faille pas le faire! Ces règles ne sont pas figées,nous ne sommes pas dans le cadre d'un dogme! On a vraiment l'impression d'être dans une entité sclérosé.
Dans ce monde en pleine évolution, il ne faut pas se recroqueviller dans sa petite Eglise, en faisant ses prières et en espérant que la conversion ne passera que par là!

Je vous repasse cet Evangile de Luc !


Luc 10 /

Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N’emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route. Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison.’ S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu’on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : ‘Le Règne de Dieu est arrivé jusqu’à vous.’

Notre Seigneur parle bien là des disciples et pas des apôtres!

Les disciples...c'est nous...! ;)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1267
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Altior » ven. 22 nov. 2019, 23:46

Trinité a écrit :
ven. 22 nov. 2019, 13:41
Les disciples...c'est nous...!
Je doute que les disciples dont parle la Bible soient vous. À mon avis, les soixante douze envoyés deux par deux étaient des apôtres, c'est à dire des prêtres.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2746
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La ré-évangélisation contre l'enfouissement...

Message non lu par Trinité » sam. 23 nov. 2019, 0:12

Altior a écrit :
ven. 22 nov. 2019, 23:46
Trinité a écrit :
ven. 22 nov. 2019, 13:41
Les disciples...c'est nous...!
Je doute que les disciples dont parle la Bible soient vous. À mon avis, les soixante douze envoyés deux par deux étaient des apôtres, c'est à dire des prêtres.
Il me semble que les apôtres étaient douze !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités