Famille et vie économique

« Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre » (Sg 1.1)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté sur la doctrine sociale, politique, économique et écologique de l'Église
pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Famille et vie économique

Message non lu par pajaro » jeu. 24 mai 2012, 19:19

La relation qui existe entre la famille et la vie économique est particulièrement significative. D'une part, en effet l'économie est née du travail domestique: le foyer a été pendant très longtemps, et -dans beaucoup d'autres endroits- reste une unité de production et le centre de vie. Le dynamisme de la vie économique , d'autre part, se développe à partir de l’initiative des personnes et se transforme, comme des cercles concentriques, en réseaux de production et d'échanges de biens et de services chaque fois plus élargis, et qui impliquent les familles de forme croissante. La famille, pour autant, doit être considéré comme protagoniste essentielle de la vie économique, non orientée par la logique du marché, mais plutôt selon la logique du partage et de la solidarité entre les générations.

Une relation très particulière une la famille au travail: << La famille constitue un des points de référence les plus importants, selon lesquels doit être formé l'ordre socio-éthique du travail humain >>. Cette relation puise ses racines dans la connexion qui existe entre la personne et son droit à posséder le fruit de son travail et concerne non seulement la personne comme individu, mais aussi comme membre d'une famille, compris comme << société domestique >>. Le travail est essentiel en tant de fait qui représente la condition qui rend possible la fondation d'une famille, dont les moyens de subsistance s’acquièrent grâce au travail. Le travail conditionne aussi le procédé de développement des personnes, parce que une famille affectée par le chômage, court le risque de ne pas réaliser pleinement leurs buts.

L'apport que la famille peut offrir à la réalité du travail est précieux, et pour de nombreuses raisons, il est irremplaçable. Il s'agit d'une contribution que s'exprime en termes économiques mais aussi à travers des vastes recours de solidarité que la famille possède. Ces derniers constituent un soutien important pour celui qui, dans la famille, se trouve sans travail ou bien que celui ci soit à la recherche d'un emploi.

Mais encore plus radicalement, c'est une contribution qui se réalise à l'éducation au sens du travail et grâce à l'offre d'orientations et de soutiens.

Pour favoriser cette relation entre famille et travail, un élément important que nous devons distinguer et sauvegarder est le salaire familial , c'est à dire, un salaire suffisant qui permette de nourrir et de faire vivre dignement la famille. Ce salaire doit permettre une certaine épargne qui favorise l'acquisition d'une forme de propriété, comme une garantie de liberté. Le droit à la propriété est strictement lié à l’existence de la famille, qu'elle se protège des nécessités grâce à l'épargne et à la création d'une propriété familiale.

http://www.aciprensa.com/empresa/articulo31.htm
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

Avatar de l’utilisateur
catholique03
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 20 mai 2012, 15:17

Re: Famille et vie économique

Message non lu par catholique03 » sam. 26 mai 2012, 16:59

Bonjour,

Je suis plutôt d'accord avec ce texte, même s'il énonce beaucoup de truismes.

Mais:

1. la famille en tant que telle n'est pas une entité juridique.

2. le salaire est la rémunération d'un travail fait.
si l'on veut aider les familles, on peut utiliser d'autres moyens: allocations familiales, réductions d'impôts,...

Bien à vous.

Amandine.

:afro: :indiana:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité