Peut-on être catholique et socialiste ?

« Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre » (Sg 1.1)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté sur la doctrine sociale, politique, économique et écologique de l'Église
Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Johnny » mar. 02 avr. 2013, 20:32

Théodore a écrit :
À titre personnel, il me semble donc qu'il nous faudrait déjà poser un socle commun (forcément assez réduit en ce qui concernerait les mesures concrètes), puis, à l'image de ce qui se fait depuis longtemps au PS, depuis plus récemment à l'UMP, de lancer une politique de "mouvements" internes à ce parti. Et compter sur la fraternité entre les membres pour éviter l'indiscipline :-D
Les chrétiens pourraient tomber d'accord sur les objectifs, mais pas sur les moyens (Staline avait été séminariste....).
En matière économique, le centre de gravité du christianisme se retrouve dans la sociale démocratie, mais certains pensent qu'il faut encourager le business pour ensuite redistribuer et ils seront donc plus libéraux, et d'autres taxeront les "riches" directement....donc pas facile de dégager une ligne.
Historiquement, les "gentils chrétiens" comme Delors se sont toujours fait manger par la meute. Il n'y a que de Gaulle qui soit devenu le chef, mais au prix d'un compromis avec les communistes! Rien n'est simple....
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Toto » mar. 02 avr. 2013, 20:48

seba15 a écrit :Moi je pense qu'on peut être catholique et socialiste. Si on est un socialiste occasionnel.
Dans les actes des apôtres il y avait même un passage ou ceux il est dit que les premiers chrétien partageait tout. Et les deux personnes qui essayait d'en mettre de coté au dépend de la communauté sont mortes directement de leur mensonge.
Ils partageaient, mais de manière totalement volontaire.
Relisons le passage auquel vous faites allusion :
Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété, et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres. Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ? S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? [...] Pierre adressa la parole [à Saphira] : Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là. Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur?
Le problème n'est pas d'avoir gardé une partie de l'argent ; le problème est d'avoir tenté de faire croire qu'ils apportaient tout. Les passage mis en gras le montrent.

[...]

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par françois67 » dim. 07 avr. 2013, 23:22

Bonjour,
Delors était chrétien pratiquant? :sonne: Je tombe des nues! Voyez sa fille charnelle et son fils spirituel -notre Très Athée président-.
De plus, je ne comprends pas trop pourquoi le national-socialisme s'est fait classer à l'extrême-droite. Il y avait aussi des aspects très gauchistes. Mais enfin, quand on connaît ceux qui ont opéré cette classification, on peut douter de leur désintéressement: Camus, Sartre ont je suppose eu leur mot à dire, non?
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9823
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Cinci » jeu. 11 juil. 2013, 18:26

françois67,
Camus, Sartre ont je suppose eu leur mot à dire, non?
Non.


Une association de rangement dont vous parlerez et alors pour fondre ensemble le camp d'une bourgeoisie de droite réactionnaire et le fascisme : elle prédate de loin l'apparition du personnage de Sartre, disons ici comme intellectuel public et pour ne nommer que lui.

Il se trouve que ce fichage est commode parce qu'il correspond bien, en effet, à une volonté diffuse mais bien réelle de gros propriétaires à vouloir empêcher à tout prix que les idées des «partageurs» puissent finir par prendre force de loi.

La grille de lecture marxiste fonctionne à la perfection si l'on devait prendre le cas du Chili de Pinochet à l'époque de la Guerre froide. Ainsi, il est indéniable que les putchistes, ceux commandités par les riches et la classe possédante sur place (aidée des États-Unis), auront installé une dictature militariste, et ce, spécifiquement afin de détruire les syndicats ou tout embryon de cellules communistes réelles ou imaginaires. Ce sont des régimes comme ceux de Pinochet en Amérique du Sud qui trouvait à recycler comme conseillers à la sécurité ou à la police en particulier, mais des anciens du parti nazi.

En fouillant, on peut toujours découvrir des nuances (ergoter sur les qualités comparatives) d'un régime à l'autre (Mussolini, Franco, Pinochet et al.). Toutefois, aucun des régimes autoritaires semblables du XXe siècle ne visaient à favoriser le communisme ou l'idéologie marxiste d'un paradis des travailleurs à venir.

La réaction autoritaire était à la mesure de la peur bleue, d'une verte frousse à vous en tordre les boyaux des gros détenteurs de capitaux surtout, juste à penser qu'ils pourraient être sérieusement détroussés un jour, à l'instar des Romanov, pour finir sur le pavé ou mendiants en exil si ce n'est pire.

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Johnny » jeu. 11 juil. 2013, 18:53

Peut-on être catholique et socialiste ?

Avant, oui....











.....Mais c'était avant !


D'ailleurs les "Poissons roses" (courant catho du PS) ont été marginalisés.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par levergero78 » dim. 14 juil. 2013, 8:15

Amusante cette vieille carte postale de la province profonde...

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4310
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Kerniou » dim. 14 juil. 2013, 19:03

Super carte postale !!!
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Joachim
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : jeu. 20 juin 2013, 9:35
Localisation : île de France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Joachim » lun. 15 juil. 2013, 10:07

Johnny a écrit :Peut-on être catholique et socialiste ?
Avant, oui....
.....Mais c'était avant !

D'ailleurs les "Poissons roses" (courant catho du PS) ont été marginalisés.
Nous avons eu Jacques Delors (le père de la Martine) et Mitterrand issu d'une famille très catho et élevé chez les bons pères, notamment, mais il n'y en avait pas des kilos....

Nous en avons encore maintenant mais ils ne font pas de politique et reste dans l'anonymat.

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Mars » lun. 15 juil. 2013, 14:43

françois67 a écrit :Bonjour,
Delors était chrétien pratiquant? :sonne: Je tombe des nues! Voyez sa fille charnelle et son fils spirituel -notre Très Athée président-.
De plus, je ne comprends pas trop pourquoi le national-socialisme s'est fait classer à l'extrême-droite. Il y avait aussi des aspects très gauchistes. Mais enfin, quand on connaît ceux qui ont opéré cette classification, on peut douter de leur désintéressement: Camus, Sartre ont je suppose eu leur mot à dire, non?
Bien à vous.
Pourriez-vous nous éclairer sur les aspects gauchistes du National-Socialisme? A ma connaissance, il y avait certes une branche de la SA qui se trouvait plus à gauche mais elle a complètement disparu lors de la Nuits des Longs Couteaux pour satisfaire les milieux d'affaires

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par françois67 » sam. 10 août 2013, 0:04

Bonjour Mars,
Vous répondez à votre question en grande partie: les SA étaient le peuple, le petit peuple misérable touché par la crise qui croyait que national-socialisme voulait dire en gros je crois: "le premier pour mieux servir le second". Sans ce mouvement, jamais Hitler n'aurait gagné. Les SS étaient la bourgeoisie qui voyaient dans cette mouvance le rassemblement parfait des idéaux romantiques et nihilistes.
De plus, n'oubliez-pas que le "redressement" de l'Allemagne, matériel, social, économique, pendant les années 30, était basé sur une application presque totale du keynésianisme. Le New Deal était un pétard mouillé en comparaison. Infrastructures (autoroutes...), industries, recherche... tout est passé par un étatisme qui supprimait presque totalement la libre-entreprise. Le nazisme était fondamentalement anti-capitaliste. Seules les très grosses entreprises, les conglomérats industriels survivaient mais dans une économie capitaliste très rhénane, c'est à dire selon le modèle allemand et japonais qui existe encore de nos jours, et même ici en Alsace, avec une grande implication de l'Etat et des corps intermédiaires, souvent sociaux, avec une approche très planifiée. Et puis après tout, la meilleure justification: si après l'interdiction du Parti communiste après l'incendie du Reichstag, la majorité ou une très importante partie des électeurs se sont tournés vers le parti nazi, c'est que la proximité au final dans les idées était bien plus significative que le spectre politique traditionnel ne le laisse supposer. La majorité des électeurs ne sont pas dans une vision classique et intellectuelle de la politique, ils se dirigent surtout d'après les grandes lignes d'idées. Donc là où le bât blesse, ce sont les extrêmes dans ledit spectre classique: loin d'être une ligne s'étendant de la droite à la gauche, on devrait plutôt voir un cercle. Donc si vous dites que les nazis sont à l'extrême-droite, alors qu'ils sont si proches du communisme, pourquoi le PC ne serait pas d'extrême-droite de même? Ou le NS à l'extrême-gauche?
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par levergero78 » sam. 10 août 2013, 9:41

Le socialisme d'aujourd'hui est nettement sectaire et anti-chrétien : voir Hollande qui ne s'est jamais marié malgré ses 4 enfants et qui n'a pas encore mis les pieds au Vatican, la Taubira et son mariage homo ainsi que ses dérives, Peillon et son éducation ultra-laïque, etc...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9823
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Cinci » mer. 21 août 2013, 20:19

Peut-on être à la fois socialiste et ... ?
  • «... envers et contre tous les profiteurs et les opportunistes, je vais, et il le faut, continuer à proclamer fièrement que je suis à la fois socialiste et catholique, deux idéologies qui, dans les faits, convergent.

    Le socialisme prône l’égalité des chances et non pas un bête égalitariste. Il ne prêche absolument pas la présence de l’État dans toutes les sphères d’activité. Et, contrairement au capitalisme, il assure une plus grande liberté à plus de monde, et non seulement à l’élite


    - Léo-Paul Lauzon, professeur d'économie à l'univeristé du Québec à Montréal
Dans :
Je crois que ça répond à la question.



Saint-Exupéry écrivait :

«... pour comprendre l'homme et ses besoins, pour le connaître dans ce qu'il a d'essentiel, il ne faut pas opposer l'une à l'autre l'évidence de vos vérités. Oui, vous avez raison. Vous avez tous raison. La logique démontre tout. Il a raison celui-là même qui rejette les malheurs du monde sur les bossus. Si nous déclarons la guerre aux bossus, nous apprendrons vite à nous exalter. Nous vengerons les crimes des bossus. Et certes les bossus aussi commettent des crimes.

Il faut pour essayer de dégager cet essentiel, oublier un instant les divisions, qui, une fois admises, entraînent tout un Coran de vérités inébranlables et le fanatisme qui en découle. On peut ranger les hommes en hommes de droite et en hommes de gauche, en bossus et non bossus, en fascistes et en démocrates, et ces distinctions sont inattaquables. Mais la vérité, vous le savez, c'est ce qui simplifie le monde et non ce qui crée le chaos.» (Terre des hommes, 1939; citation tirée du chapitre VIII «Les hommes»)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10656
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Fée Violine » sam. 24 août 2013, 11:49

le gyrovague a écrit :Etre catholique et socialiste, c'est possible et depuis longtemps déjà, la preuve en image (réunion de socialistes au pied d'un... calvaire). Comme quoi, socialisme et catholicisme peuvent faire bon ménage ;) :

Image
:-D
En Bretagne on qualifiait les socialistes de cochons. À la même époque, en Lozère (autre pays très catholique), on les qualifiait de boucs, et quand un candidat de gauche faisait une réunion électorale, des petits malins lui amenaient une chèvre enrubannée. :-D

Par ailleurs, l'affirmation de françois67 sur les aspects "gauchistes" du nazisme sont hautement fantaisistes. Le nazisme considérait le peuple allemand (abstrait) comme une sorte de divinité, mais n'a en rien aidé les personnes à vivre mieux. Chacun était prié de se sacrifier à la nation et tous les opposants étaient éliminés ou envoyés dans des camps, à commencer par les gens de gauche et les catholiques.

Avatar de l’utilisateur
papou
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : sam. 17 août 2013, 15:50
Localisation : île-de-France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par papou » sam. 24 août 2013, 16:34

A mon humble avis, bien peu de vrais socialistes (affiliés au parti et à jour de cotisation) sont de vrais catholiques car c'est antinomique... :(

James
Senator
Senator
Messages : 835
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par James » mar. 13 mai 2014, 20:48

Johnny a écrit :Peut-on être catholique et socialiste ?

Avant, oui....

.....Mais c'était avant !


D'ailleurs les "Poissons roses" (courant catho du PS) ont été marginalisés.
Pour ma part, je pense que le PS a dernièrement suffisamment montré son hostilité envers l’Église et les préceptes catholiques pour répondre à la question posée par ce sujet de conversation.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités