Ingrat consommateur de Dieu...

« Il était venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière afin que tous croient par lui. » (Jn 1.7)
Règles du forum
Forum d'édification des lecteurs par le partage de témoignages chrétiens de grâces obtenues (conversions, guérisons, etc.)
Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 355
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par jerome » ven. 31 août 2018, 10:12

C'est encore moi.

Je viens et reviens à la Cité de façon assez parallèle à ma façon d'approcher Dieu : quand j'en ai besoin.

Et je sais qu'il n'est pas bon d'agir avec Dieu comme en consommateur : Il n'y a plus de spaghetti dans le placard ? Allons au supermarché ! Plus de doliprane ? Allons à la pharmacie ! La vie devient difficile, éprouvante, les épreuves sont terribles ? Allons vers Dieu !

J'ai cette tendance à me tourner vers le Seigneur aux pires moments de mon existence. Ces derniers temps, ce fut à l'occasion du rappel à Dieu de ma mère. A nouveau, à cette occasion, j'ai ressenti une force immense, le soutien indéfectible de Celui qui vous tend la main même quand je me suis éloigné de lui... Parce que je ne ressentais plus tellement le "besoin de Dieu". Aujourd'hui, alors que je fais le deuil de ma mère, j'ai à nouveau besoin de Dieu. Se pose la question du "jusqu'à quand" ?

Cela me gène d'agir envers Dieu comme un consommateur. De me tourner vers lui pour n'obtenir que réconfort, soutien, assistance… Dieu m'a porté dans le désert, quand j'étais à bout de souffle. Arrivé sur le pré d'herbe fraîche, je me suis éloigné de Lui, grisé par les sens qui ouvrent la voie des plaisirs de la vie terrestre. Je me suis éloigné de Lui, si peu reconnaissant, ingrat même, de ce qu'Il a fait pour moi quand je traversais de désertiques contrées.

Il est temps pour moi de m'ouvrir davantage à Dieu, de Lui ouvrir les portes de mon coeur, que mes pas me conduisent au désert ou sur les prés d'herbe fraîche.

Membres de la Cité, vous qui lisez ce message, je vous prends à témoin. Je décide et choisis de prendre le chemin de la Confirmation. Cet après-midi, je prends la ferme résolution de prendre contact avec ma (nouvelle) paroisse pour cela.

Merci de m'avoir lu,

Jérôme, un fidèle tellement infidèle...
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10951
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par Fée Violine » ven. 31 août 2018, 19:32

Merci Jérôme pour votre beau témoignage !

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 941
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par Pathos » ven. 31 août 2018, 22:50

Bravo !

Je vous recommande la (re)lecture des Actes des Apôtres.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Enfant de Dieu
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : ven. 16 nov. 2018, 10:42
Conviction : Catholique

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par Enfant de Dieu » ven. 16 nov. 2018, 17:31

Bonjour Jérôme,
Où en êtes vous dans votre cheminement?
Il y a une application "AELF " qui vous donne l'évangile du jour. Rien que prendre deux minutes lors du café pour le lire vous offre un lien avec Dieu pour la journée.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4403
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par Kerniou » ven. 16 nov. 2018, 20:12

Bonne route à vous, Jérôme ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 355
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par jerome » sam. 11 avr. 2020, 11:20

Bonjour aux habitants de la Cité :ciao:

Décidément, mes relations avec Dieu sont complexes. Je le suis, le délaisse, je m'en approche, je m'en éloigne. Ma foi ressemble beaucoup au flux et au reflux de l'océan...

Dimanche dernier, pour les Rameaux, j'ai ressenti à nouveau le besoin de me rapprocher de Dieu. J'ai beaucoup pensé à ma mère qui n'allait à la messe qu'une fois dans l'année, pour en revenir avec les fameux rampants qu'elle disposait dans les chambres de la maison.

Cette année, pas de rampants. Mais l'envie de prendre place à l'office et de prier le Seigneur. Evidemment, il ne m'a pas été possible de me rendre physiquement à la Messe. Qu'à cela ne tienne : j'ai participé deux fois à l'Office "télévisé" des Rameaux.

J'ai de la chance, la chaine Youtube de mon diocèse retransmet la messe, célébrée par l'Evèque. La messe des Rameaux, comme l'Office de la Croix célébrée hier étaient très émouvantes. Cette cathédrale, vide, l'Evèque, bien seul, donnaient une coloration particulière à l'Office.

Ce soir, je serai bien entendu devant mon écran et la chaine Youtube de mon diocèse pour la vigile pascale. Avec une pensée pour celles et ceux qui ont pris le chemin du baptême et de la confirmation et qui voient leur cérémonie reportée. Je penserais d'autant plus à eux qu'ils ont eu le courage d'entreprendre ce chemin, moi qui hésite encore à aller vers la Confirmation. Je sais, c'est ridicule.

J'ai parfois le sentiment de lutter contre ma foi, un peu comme si je faisais l'effort de ne pas croire... Oui, quelle tristesse... Je manque décidément de maturité spirituelle. Je vais travailler ça.

Merci de m'avoir lu. Ecrire ce post m'a fait du bien.

Pax,

Jérôme
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

cmoi
Senator
Senator
Messages : 945
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par cmoi » sam. 11 avr. 2020, 14:35

Jérôme… Jérôme…, je ne cherche pas à vous recruter, je suis de ceux très égoïstes qui considèrent que moins il y aura de candidats, plus leur place sera meilleure au paradis !
Or vous avez écrit que « cela vous a fait du bien ». Alors cela seul m’a touché, et me conduit à vous répondre.
Le pire état c’est la tiédeur, vous le savez. Et cela vous a été si insupportable que vous avez coupé le robinet. Seulement vous êtes un des rares à le faire et à s’être ensuite aperçu que l’eau coulait toujours.
Vous n’avez pas le choix, Jérôme : il faut vous jeter à l’eau !
Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez comprendre la poussée d’Archimède (il s’appelle le Saint Esprit, en plomberie…) qui nous porte à l’air et nous sauve. Pas en regardant… Enfin si, mais sans le plaisir…
C’est le monde qui vous ennuie, pas la foi (sauf ses paradoxes) :paix! , ne vous y trompez pas, et comme vous ne voyez pas comment le changer, vous êtes doublement ennuyé !
Bref, avec votre confirmation en point de mire, vous visez trop bas.
Visez plus haut !
Vous portez assez de signes d’une vocation religieuse pour aller faire une retraite de discernement …

Allez, hop là ! L’été vous attend pour cela (et Jésus…)

Même si vous deviez rester dans votre emploi ou vos études, quel que soit votre âge (je vous sens jeune), cela vous éclairera, j'en suis certain.
Suis-je si "à côté de la plaque "?
" Je puis me tromper, je ne puis pas être hérétique, car l'erreur est affaire d'intelligence, l'hérésie dépend de la volonté. " Maître Eckhart

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 355
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par jerome » sam. 11 avr. 2020, 16:48

Merci cmoi pour votre message.

A dire vrai, mon attirance pour le Christ remonte à l'âge du catéchisme.

Mes p'tits "copains" se moquaient de moi en scandant "tu sera curé".

Ces mots m'ont terrifié.

J'ai tout de même fait ma profession de foi.

Et j'ai trouvé une "excuse" pour ne pas avoir à faire ma confirmation.

C'est malheureux, mais j'ai peur de l'appel du Christ...

A 42 ans, des chemins me sont désormais fermés. Je sais que d'autres me sont ouverts. Mais cela me terrifie à tel point que je reporte l'entrée sur le chemin de la confirmation d'année en année...

Ma foi est brouillonne mais réelle. Et elle me térrifie.

Pax,

Jérôme
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1078
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par pierrot2 » sam. 11 avr. 2020, 18:33

Vous n'êtes peut-être pas l'ingrat que vous pensez, Jérôme.
Le seul fait de considérer Dieu comme un objet, mais en en étant conscient vous éveille sans doute à la reconnaissance.

Je suppose qu'il vous est difficile de rejeter le monde et ses illusions.

Altior, membre du forum, écrivait il y a quelque temps qu'il avait, si j'ai bien compris, eu honte d'avoir eu honte de lui. C'est la parole dans laquelle Jésus dit que le Fils de l'homme (Jésus) aura honte aussi de celui qui aura eu honte de lui qui l'avait inspiré. Peut-être accordez-vous trop d'importance à des futilités. Croyez-moi, il le vaut bien..(de renoncer à la tyrannie des tentations qui nous font courir après ce temps qui court, comme dit la chanson, pour choisir avec lui la serenité de l'instant présent..)

Alors comme vous dites,
Pax

cmoi
Senator
Senator
Messages : 945
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par cmoi » sam. 11 avr. 2020, 19:47

il semble donc bien que j'ai mis en plein dans le mille, cher Jérôme.

Sauf pour votre âge, me direz-vous, mais vous vous trompez : un des prêtres français les plus charismatiques de notre temps a eu une vocation tardive et je vous assure qu'il n'est pas trop tard vous concernant.
Pensez à la parabole des ouvriers de la dernière heure...

Je sens que vous auriez besoin d'un traitement de choc, que vous l'accepteriez, mais qu'il en faudrait l'occasion.
Alors ? Qu'en dites-vous ?
Vous choisissez : :artifice: ou :burning: ?!!!?
" Je puis me tromper, je ne puis pas être hérétique, car l'erreur est affaire d'intelligence, l'hérésie dépend de la volonté. " Maître Eckhart

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 355
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par jerome » sam. 11 avr. 2020, 20:01

Merci Pierrot2 et cmoi pour vos messages plein de fraternité.

Je crois.

Et j'ai peur de croire.

J'ai peur de cette foi qui ne ressemble pas à ce que je crois, parce que je n'aime pas ce qui ressort, habituellement, de ce qui ressort de la foi catholique.

Bien souvent, la foi catholique se rapproche d'une forme très conservatiste de ce qu'elle paraît.

Moi, ce que j'aime dans le message du Christ, c'est le "aimez vous les uns les autres" annoncé comme un commandement complémentaire. Plein d'amour et de tolérance, c'est ce qui m'amène à aimer Dieu : aime l'autre, même et surtout s'il diffère de toi.

Cependant, j'ai l'impression que mes semblables catholiques, voire certains prêtres, ont des propos haineux dès lors que les uns et les autres adoptent des comportements qui peuvent paraître, à prime abord, diverger du message du Christ tel qu'il le proclame.

C'est d'ailleurs cette approche, qui n'admet pas la différence, qui m'éloigne de la parole du Seigneur... Je vois tellement en Sa Parole un message universel que je n'arrive pas à comprendre que dans nos paroisses on jacasse, on colporte, on critique, ou que sais je encore...

Alors je connais bien Matthieu, la paille, le pieu et l'oeil... Mais j'ai du mal à me retrouver dans les attitudes, la gestuelle et la posture de mes semblables qui se disent catholiques.

Être catholique, c'est pour moi une souffrance. UNE SOUFFRANCE. Tant je trouve discutable le message des uns et des autres... Tant éloigné, à mon sens, de celui du Christ.

Pax.

Jérôme
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

cmoi
Senator
Senator
Messages : 945
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par cmoi » sam. 11 avr. 2020, 20:15

Si vous saviez comme je vous comprends !
Vous êtes en plein dans ce qui fait l'objet de mon combat depuis que je suis sur ce forum... mes post vous le confirmeront aisément.
J'ai envie de vous dire : si vous pensez que votre façon de voir est la bonne, que ne devenez-vous son représentant en accédant à la prêtrise pour vous donner les moyens de la défendre !

Mais je sais que c'est un peu trop facile...
Autant que de prétendre que Satan a mis le paquet contre vous parce qu'il craint sinon ce que serait le résultat...

Je vous invite à échanger par MP si vous le souhaitez
Au-delà de la question du salut éternel, il y a votre bonheur présent qui est en jeu... Vous y avez droit autant que ces prélats luxurieux qui font l'actualité...
Ne vaut-il pas le coup de vous battre pour l'obtenir (et la paix du coeur...) sans préjuger d'un résultat tangible :?:

Ne partez pas..., le Christ vous a regardé et aimé...
Il se moque pas mal de la jalousie de ses autres disciples et ne vous demandera pas de "tout vendre". mais vous donnera lui-même de quoi donner...
" Je puis me tromper, je ne puis pas être hérétique, car l'erreur est affaire d'intelligence, l'hérésie dépend de la volonté. " Maître Eckhart

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1078
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par pierrot2 » sam. 11 avr. 2020, 23:19

jerome a écrit :
sam. 11 avr. 2020, 20:01
Cependant, j'ai l'impression que mes semblables catholiques, voire certains prêtres, ont des propos haineux dès lors que les uns et les autres adoptent des comportements qui peuvent paraître, à prime abord, diverger du message du Christ tel qu'il le proclame.
bonsoir jerome,
Pour être un peu à cheval sur ce registre et le suivant:
jerome a écrit :
sam. 11 avr. 2020, 20:01
Moi, ce que j'aime dans le message du Christ, c'est le "aimez vous les uns les autres" annoncé comme un commandement complémentaire. Plein d'amour et de tolérance, c'est ce qui m'amène à aimer Dieu : aime l'autre, même et surtout s'il diffère de toi.
,
je crains de vous decevoir un peu:

Mon idée de la chose est que ce qui est appelé de l'amour, dans les relations humaines n'en est peut-être pas..

Exemple: Si je vous dis que l'amour, ça consiste à souhaiter (pour un couple) qu'il dure jusqu'à la mort, ce n'est pas de la haine de ma part, même si le couple ne s'entend plus..A fortiori, bien sur, si le couple s'entend bien.. Sinon, la haine serait alors en Christ, qui dit de ne pas répudier sa femme.

Croyez vous qu'il puisse dire cela avec de mauvaises intentions?

Chose à souligner, il dit que Moïse a accepté la répudiation, à cause de la dureté de coeur des juifs. Qui dit vrai?

Voilà, c'est ainsi je pourrais bien ressembler à ce qui vous déplaît

C'est donc ma foi: le sacrifice n'est pas un gros mot; il est utile pour montrer de l'amour
(rappelez-vous Marie qui sacrifie un flacon de parfum pour le répandre sur Jésus: Elle a montré de l'amour, dit-il..).
Ce parfum devait avoir du prix aux yeux de Marie. Elle a su s'en dépouiller par amour.

Bien sur, on pourrait dire que Jésus a de la haine, lui qui conforte Marie dans son geste..Car il ne se montre pas attentif à la satisfaction personnelle de Marie, satisfaction qui supposerait qu'elle disposât de ce parfum pour ses propres besoins. Non, le rustre! il l'encourage à se déposséder de ce parfum.

Par contre, il y en a un qui ne comprenait pas ces choses. Pour celui-là, l'amour consistait à vendre ce parfum, pour en faire profiter les pauvres, d'après ses propos. Pourtant non, l'évangile précise que c'est par convoitise que Juda exprimait cela.

Aux yeux de Marie ce parfum qui lui est sans doute utile pour séduire sert la meilleure des causes. Pour Juda, c'est du gâchis!


Contrairement à Marie, sa conception du bien, de ce qu'il pense moral n'était pas intégralement altruiste, et n'était pas dans le don(sacrifice), mais dans la vente!!
Contrairement à Jésus, la conception du bien, pour certains, c'est pour un couple non pas le don(sacrifice) intégral de soi, mais d'autoriser la répudiation (remise sur le marché)

cmoi
Senator
Senator
Messages : 945
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par cmoi » dim. 12 avr. 2020, 7:35

Oula! Pierrot2...,
Je crains que vous ne répondiez non pas à Jérome mais à nos échanges passés sur le thème du mariage et du divorce.
A cause que (ce que je cause bien !) je me suis approprié son discours...

Pourtant je vous assure que je n'y pensais pas, que ce point n'avait rien d'essentiel dans ma démarche : je pensais plutôt à mon désir de réconciliation, de paix, de trouver ce qui relie plutôt que ce qui sépare, la nécessité d'argumenter toute vérité serait-elle dogmatique, de chasser l'hypocrisie et l'orgueil souvent cachés derrière de grands idéaux sublimes, les partis pris, les anathèmes, une appropriation du dogme et de l'écriture qui les déforme et les empoussière, occulte ce qui n'entre pas dans une interprétation partisane ou partielle présentée comme absolue et intouchable, qui fait fi de certains principes essentiels etc.
Si je peux me permettre une observation critique et sans le relancer, il me semble que vous montez là en épingle un seul sujet qui vous est personnel et qu'il est très réducteur...
Je crois que Jérome pensait à de toutes autres choses...
" Je puis me tromper, je ne puis pas être hérétique, car l'erreur est affaire d'intelligence, l'hérésie dépend de la volonté. " Maître Eckhart

pierrot2
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1078
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ingrat consommateur de Dieu...

Message non lu par pierrot2 » dim. 12 avr. 2020, 8:35

cmoi a écrit :
dim. 12 avr. 2020, 7:35
Oula! Pierrot2...,
Je crains que vous ne répondiez non pas à Jérome mais à nos échanges passés sur le thème du mariage et du divorce.
Je parlais bien à jerome, cmoi. Je me suis un peu retrouvé dans:
jerome a écrit :
sam. 11 avr. 2020, 20:01
Cependant, j'ai l'impression que mes semblables catholiques, voire certains prêtres, ont des propos haineux dès lors que les uns et les autres adoptent des comportements qui peuvent paraître, à prime abord, diverger du message du Christ tel qu'il le proclame.
Car nombre de fois des intentions qui sont parmi les meilleures (voire carrément les meilleures) sont travesties et, non reconnues pour ce qu'elles sont(bienveillantes) cela provoque une amertume qui peut ressembler à de la haine. Et j'ai essayé de faire apprécier à jerome ce comportement qui lui déplaît, en lui en expliquant ce qui, selon moi, ne trouve pas son origine dans la haine, mais au contraire dans le véritable amour..

Là où vous n'avez peut-être pas tort, c'est qu'ayant observé cela surtout dans des échanges sur divorce et remariage, j'ai évoqué cet exemple là plutôt qu'un autre. Mais laissons à jerome le soin de recadrer ou non ce fil dans ce qu'il souhaitait que soit son ou ses thème(s)
cmoi a écrit :
dim. 12 avr. 2020, 7:35
Si je peux me permettre une observation critique et sans le relancer, il me semble que vous montez là en épingle un seul sujet qui vous est personnel et qu'il est très réducteur...
Je crois que Jérome pensait à de toutes autres choses...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités