Sur le réchauffement climatique

Biodiversité - Ressources naturelles - Changement climatique - Condition animale
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Christophe » dim. 13 déc. 2009, 11:06

Copenhague : Entretien avec Mgr Migliore, chef de la délégation du Saint-Siège

Le rapport création-développement, un rapport indissoluble

ROME, Jeudi 10 décembre 2009 (ZENIT.org) - Les attentes sont grandes à Copenhague, et les espérances nombreuses. L'objectif est d'obtenir un accord contraignant, mais aussi celui d'attiser les sensibilités face aux questions touchant notre environnement.

Le sommet de Copenhague, qui a ouvert ses portes lundi en présence de délégations du monde entier, est un rendez-vous important et une étape significative pour que les problèmes liés au climat, au réchauffement excessif de la planète, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à la protection de l'environnement, occupent enfin une place de choix dans l'agenda politique de tous les pays du monde.

Une délégation du Saint-Siège est présente elle aussi au sommet, conduite par Mgr Celestino Migliore, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations unies, qui, dans cet entretien à ZENIT, explique quelles sont les attentes sur ce sommet de Copenhague.

Mgr Migliore sera dans la capitale danoise à partir de lundi prochain, 14 décembre. Actuellement, les négociations, plutôt techniques, sont suivies par don Hugo Cabrera Aramayo, Paolo Conversi, Luke Swanepoe, Markus Wandinger et Mariano Cardielli, qui font partie de la délégation du Saint-Siège.
:arrow: Lire la suite...
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Wistiti
Quæstor
Quæstor
Messages : 245
Inscription : ven. 29 déc. 2006, 5:17

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Wistiti » dim. 13 déc. 2009, 11:41

Climategate! Votre prétendu réchauffement climatique n’est qu’une raison pour nous taxer plus, lutter contre le progrès et nous mettre dans la misère. Un mouvement réactionnaire socialiste. Devenez végétariens si vraiment vous y croyez.
L'occident montre une haine envers lui-même, qui paraît étrange et peut être considérée uniquement comme un phénomène pathologique. L'occident ne s'aime plus, dans son histoire il voit uniquement ce qui est blâmable et destructif, il n'est plus capable de reconnaître ce qui est grand et pur.
(Benoit XVI)

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2121
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Relief » dim. 13 déc. 2009, 14:24

Ce matin à la messe, le prêtre, tout en rappelant l'obligation de préserver la nature, a dénoncé le sommet de Copenhague et son néo-paganisme.

Je suis tout à fait de son avis.
En occident, après la chute des idéologies politiques et du christianisme, nos décideurs pour combler le vide existentiel de l'occidental ont inventé la religion de l'homme post-moderne : l'Environnement. Une religion étrangement identique à celle de ses ancêtres païens...la boucle est bouclée.

Cela me fait aussi penser à un "collègue" de travail et à ses discours violemment anti-cléricaux d'un côté et pro-environnement de l'autre. On voit que le formatage a parfaitement fonctionné !

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Geronimo » dim. 13 déc. 2009, 17:16

muirgheal a écrit : ...
Pour arriver à modifier progressivement ses comportements polluants, j'aime bien le principe du calcul de l'empreinte écologique. Celui du WWF est bien fait. Il donne en plus de bons conseils à essayer d'appliquer pour réduire son impact écologique. Cela aide à prendre conscience des mauvais comportements que nous avons à ce sujet et donne une impulsion sur les efforts encore à fournir.
Le WWF a été fondé par un eugéniste notoire Julian Huxley dont voici une citation http://www.cite-catholique.org/
Et un article fouillé sur le WWF ici : http://alerte-environnement.fr/?page_id=9

Salut Christophe,

Je suis très étonné de te voir tomber dans le millénarisme apocalyptique "2012" et devenir partisan de la théorie du "grand complot" des méchants humains contre la pauvre Gaïa.

Toi et Pneumatis avez eu la bonne idée d'évoquer le malthusianisme à la page 1.
Vous constatez que beaucoup d'écolos de base sont malthusiens, mais vous pensez que ça ne peut pas être le cas de "l'élite", des politiques ?
Ces politiques auraient donc répandu sciemment l'avortement, la contraception et l'euthanasie, mais seraient vierges de toute idée malthusienne ?

J'espère, que vous avez suffisamment de science pour savoir que le CO2 n'est pas un polluant, mais au contraire un des premiers composants parfaitement naturel de toute la chaîne alimentaire.

Alors je vous propose un peu de lecture supplémentaire :
The report shows that investments that empower women and girls—particularly education and health—bolster economic development and reduce poverty and have a beneficial impact on climate. Girls with more education, for example, tend to have smaller and healthier families as adults. Women with access to reproductive health services, including family planning, have lower fertility rates that contribute to slower growth in greenhouse-gas emissions in the long run.
...
Efforts to empower women, improve social conditions and ensure universal access to reproductive health, including voluntary family planning, would all help to reduce fertility and contribute to eventual population stabilization. Support in these areas is most critical in the poorest countries, where rapid population growth combines with poverty and lack of access to resources to exacerbate local environmental degradation and resource depletion and to inhibit sustainable development
http://www.unfpa.org/pds/climate/size.html
http://www.unfpa.org/pds/climate/index.html
http://www.unep.org/climatechange/
The "inconvenient truth" overhanging the UN's Copenhagen conference is not that the climate is warming or cooling, but that humans are overpopulating the world.

Read more: http://www.financialpost.com/story.html ... z0ZXmCamSu
The Financial Post is now on Facebook. Join our fan community today.
Quinze ans après la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994 au Caire, où l'éducation, la santé reproductive et la planification familiale ont été reconnues par la communauté internationale comme la voie à suivre pour stabiliser la population, l'appel du Fnuap sonne comme un aveu de semi-échec.
Le financement de la planification familiale par les pays donateurs du Fnuap s'est effondré, passant de 723 millions de dollars en 1995 à 338 millions de dollars en 2007, en raison notamment du désengagement des Etats-Unis, inquiets de voir leur argent financer des programmes proavortement.
Un recul aggravé par les ravages des programmes d'ajustement structurel de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international sur les systèmes de santé et d'éducation de certains pays.
Au risque de paraître vouloir "récupérer l'enjeu du climat pour alimenter son fonds de commerce", selon M. Leridon, le Fnuap souhaite obtenir à Copenhague que l'émancipation des femmes et la planification familiale soient reconnues parmi les mécanismes d'adaptation au changement climatique susceptibles de recevoir des financements internationaux.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... L-32280184
What is the Optimum Population Trust?
The Optimum Population Trust is the leading environmental charity and think tank in the UK concerned with the impact of population growth on the environment. OPT research covers population in relation to climate change, energy, resources, biodiversity, development impacts, ageing and employment and other environmental and economic issues. It campaigns for stabilisation and gradual population decrease globally and in the UK. OPT is a registered charity and is financed by its members. It receives funding neither from the government nor from any political or business interests, and is not affiliated to any other organisation*.(*Except as a partner in the Global Footprint Network.)
...
OPT recommends the following population policies:
Globally, that full access to family planning should be provided to all those who do not have it, that couples should be encouraged voluntarily to "Stop at Two" children to lessen the impact of family size on the environment, and that this should be part of a holistic approach involving better education and equal rights for women.
In the UK, that population should be allowed to stabilise and decrease by not less than 0.25% a year to an environmentally sustainable level, by bringing immigration into numerical balance with emigration, by making greater efforts to reduce teenage pregnancies, and by encouraging couples voluntarily to "Stop at Two" children.
http://www.optimumpopulation.org/opt.aboutus.html
http://www.optimumpopulation.org/releas ... 6Aug09.htm
John Guillebaud, co-chairman of OPT and emeritus professor of family planning at University College London, said: "The effect on the planet of having one child less is an order of magnitude greater than all these other things we might do, such as switching off lights.
"The greatest thing anyone in Britain could do to help the future of the planet would be to have one less child."
"The decision to have children should be seen as a very big one and one that should take the environment into account," he added.
http://www.news.com.au/children-bad-for ... 1113483683
From The Sunday Times

May 24, 2009

Billionaire club in bid to curb overpopulation
America's richest people meet to discuss ways of tackling a 'disastrous' environmental, social and industrial threat

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/w ... 350303.ece
http://www.guardian.co.uk/commentisfree ... super-rich
Il est trop tard pour sauver la planète. Préparons-nous immédiatement à faire face aux catastrophes écologiques et à l’effondrement des civilisations. Si ce diagnostic était formulé par un quelconque climatologue, on pourrait y voir une forme de déraison tant il est sombre et tant la maîtrise de l’homme sur la nature nous paraît encore grande.

Mais il s’agit d’un jugement sur l’état de santé de Gaia, formulé par celui-là même qui a découvert l’existence de cet être vivant et qui est le maître incontesté de tous ceux qui en étudient aujourd’hui la physiologie: James Lovelock.

http://agora.qc.ca/reftext.nsf/Document ... s_Dufresne
http://www.genethique.org/revues/revues ... 0922.1.asp
ENVIRONNEMENT

IDEES • LA CHRONIQUE
Le retour de la déesse Gaia
Les Echos n° 17431 du 04 Juillet 1997 • page 44
Une nouvelle utopie où de légitimes aspirations se mêlent à d'envahissantes rêveries, primitives ou modernes selon le cas, serait-elle en train de naître quasiment à notre insu, menaçant de diluer un peu plus les bases juridiques, politiques et éthiques de nos sociétés démocratiques ?
Si tel était bien le cas, la démission des gouvernants devant les confusions démagogiques mais sincères proposées par les nouveaux prophètes de l'ONU ne serait-elle pas une fois de plus au coeur des malentendus présents et futurs occasionnés par cette extraordinaire entreprise ? Chefs d'Etat et de gouvernement, dont Jacques Chirac, s'étaient rendus le 23 juin dernier à New York pour y participer à une session spéciale de l'assemblée de l'ONU, consacrée à l'examen des résultats _ ou plutôt des non-résultats _ enregistrés cinq ans après la tenue à Rio du sommet de la Terre.
...
http://archives.lesechos.fr/archives/19 ... 23-ECH.htm
Le contrôle des naissances pourrait aider à lutter contre le changement climatique, selon des experts
De ASSOCIATED PRESS (CP) – Il y a 5 jours
LONDRES — Distribuer des contraceptifs dans les pays en développement pourrait aider à lutter contre le changement climatique en ralentissant la croissance démographique mondiale, expliquent des experts dans la revue médicale britannique "The Lancet" publiée vendredi.
Plus de 200 millions de femmes dans le monde voudraient des contraceptifs mais n'y ont pas accès, soulignent les auteurs dans un éditorial. Le résultat, ce sont 76 millions de grossesses non désirées chaque année, expliquent-ils.
On pourrait ralentir le taux de croissance de la population, et peut-être atténuer la pression démographique sur l'environnement, en donnant accès à ces femmes à des préservatifs gratuits et à d'autres méthodes de contrôle des naissances, précise l'éditorial. "Il y a maintenant un débat et un intérêt émergents sur les liens entre la dynamique démographique, la santé sexuelle et reproductive et les droits, et le changement climatique."
None will work unless a China one-child policy is imposed. Unfortunately, there are powerful opponents. Leaders of the world's big fundamentalist religions preach in favor of procreation and fiercely oppose birth control. And most political leaders in emerging economies perpetuate a disastrous Catch-22: Many children (i. e. sons) stave off hardship in the absence of a social safety net or economic development, which, in turn, prevents protections or development.

Read more: http://www.financialpost.com/story.html ... z0ZXnGI8V8
The Financial Post is now on Facebook. Join our fan community today.
Je vois donc 2 choses : 1°) volonté de restreindre la population mondiale
2°) volonté de pousser les âmes vers le New-Age en passant par le culte de Gaïa

J'ai déja parler du culte de gaïa ici : http://www.cite-catholique.org/

Pour le culte rendu à Gaïa, je vous repropose cette vidéo que vous avez déja vu distraitement sur le fil du Québec :
J'espère que vous serez capables de voir qu'il s'agit d'un culte luciférien du "grand serpent" autour de "l'arbre de la connaissance"


A part ça, il fait aujourd'hui et demain entre -10 et -30 sur l'ensemble de la Suisse et le sud de l'Allemagne
Image 411.png
Et le Bon Dieu a prévu une vague de froid polaire (entre -20 et moins -30 quand même) sur la majeure partiede l'europe pour fêter la conclusion du sommet des eugénistes.
Image 407.png
J'espère que les participants du sommet de Copenhague auront la bonne idée de demander aux européens subissant cette vague de froid, de couper leurs chauffages histoire de ne pas réchauffer les pattes des petits zoziaux.
Dernière modification par Geronimo le dim. 13 déc. 2009, 19:46, modifié 5 fois.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Geronimo » dim. 13 déc. 2009, 17:48

le père Verlinde avait au moins 2 ans d'avance sur ce débat : COURTE VIDEO A VOIR ABSOLUMENT

http://www.final-age.net/Une-nouvelle-ideologie.html
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par polomnic » dim. 13 déc. 2009, 18:57

Geronimo a écrit :le père Verlinde avait au moins 2 ans d'avance sur ce débat : COURTE VIDEO A VOIR ABSOLUMENT

http://www.final-age.net/Une-nouvelle-ideologie.html
"L'écologisme est un neo-paganisme.", dit il en substance. Ce qui me semble tout à fait vrai.

Merci pour cette video.

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Pneumatis » dim. 13 déc. 2009, 23:30

Bonsoir,

Au risque de me répéter, j'ai juste une question : est-ce qu'il y a un catholique sur ce forum qui se soucie de ce que lui enseigne son Eglise MÊME quand il s'agit d'écologie ? En outre, avez-vous lu le dossier que vous a proposé Christophe de Médias & Evangile ?

Et sinon, petit article très court à lire absolument, d'un des auteurs du dossier cité par Christophe, et qui s'adresse particulièrement aux sceptiques et autres complotistes de ce fil : http://plunkett.hautetfort.com/archive/ ... ncais.html

J'avoue pour ma part que jusqu'à maintenant j'avais du mal à croire à la pertinence de cet article, mais je découvre au fur et à mesure de ce fil qu'il est plus pertinent que je ne le pensais.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Pneumatis » dim. 13 déc. 2009, 23:39

polomnic a écrit :"L'écologisme est un neo-paganisme."
L'écologie n'est ni la propriété des malthusiens, ni des néopaïens. Dieu, faites que les néopaïens ne soient pas un jour contre l'avortement, car alors les catholiques s'arrêteront surement de défendre la vie ! Par pitié, relisez nos messages du début du fil, et demandez-vous si nous avons pour principal soucis l'avénement de la Déesse-Mère Gaïa ou de diviser par 5 la population mondiale. Et demandez-vous seulement si nous avons l'air si mal informé que nous ne connaissons pas ces catégories d'écologistes. Sont-ils propriétaires de la science qu'est l'écologie et de la défense de la planète ? N'y a-t-il qu'eux de réunis à Copenhague ? Et pourquoi l'Eglise participe-t-elle activement à cet horrible complot ? (quelqu'un s'est-il posé sérieusement la question ?).
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par FMD » dim. 13 déc. 2009, 23:56

Bonsoir à tous,

Cette distinction me paraissait triviale mais la lecture de ce fil me laisse finalement croire qu'il n’est pas inutile de revenir sur ce point : écologisme n'est pas écologie. Il est de fait absurde de s'appuyer sur les délires anti-humanistes de quelques écologistes marginaux pour tenter de discréditer toute politique visant à assurer une meilleure prise en compte de la préservation de notre environnement. Dans le même ordre d'idée, je méprise d'ailleurs les marchands et les écolo-moralistes de la dernière heure.

Il n'y a rien de "païen" à constater que le système de production-consommation actuel, non content d'abrutir les masses et d'enlaidir les paysages, représente une véritable menace pour notre propre santé. Je n'ai pas les compétences scientifiques requises pour me prononcer sur la réalité du changement climatique -et a fortiori sur son origine humaine- mais je n'ai même pas besoin de cela pour savoir que nous devons modifier notre mode de vie pour des raisons de santé publique.

Je ne me prononcerai enfin pas sur le sommet de Copenhague avant d'en connaître les résultats.

En Christ,
Franck

Edit : Je n'avais pas lu le dernier message de Pneumatis, sinon j'aurais évité le doublon. :oops:

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Geronimo » lun. 14 déc. 2009, 0:35

Franck a écrit : ...
Edit : Je n'avais pas lu le dernier message de Pneumatis, sinon j'aurais évité le doublon. :oops:
Il ny pas doublon et tu n'as pas à avoir honte de donner ton opinion.

Pneumatis, est-ce bien vous qui avez écrit cela :
"Le truc c'est que j'ai des écologistes autour de moi (des amis, et même ma mère), qui se revendiquent clairement objecteurs de croissance, mais qui (entre autre parce qu'ils sont athées et considèrent l'homme comme un simple animal) sont clairement malthusiens. Alors peut-être pas comme Yves Cochet, à dire qu'il faudrait stériliser en masse dans les pays d'Afrique. Mais pour eux, on est trop nombreux et il faut une baisse démographique d'une manière générale."
Au nom de quoi pourriez-vous interdire aux autres d'aborder des sujets que vous avez vous-mêmes évoqués (un peu légèrement il est vrai).

Le malthusianisme caché derrière la soudaine prise d'intérêt pour l'écologie ne se résume pas à Yves Cochet, contrairement à ce qu'affirme ce pauvre Plunkett, en témoignent les très nombreux liens que j'ai proposés ci-dessus. Notamment ceux vers les agences de l'ONU qui sont clairement malthusiennes.

C'est de la désinformation que de faire croire que le message de l'Eglise se confond avec l'écolo-malthusianisme de l'ONU

L'Eglise notamment fait remarquer à très juste titre que ça n'est pas vraiment écologique que de s'administrer des pilules de contraception chimique. A Copenhague parleront-ils de la pollution des rivières et des nappes phréatiques par les oestrogènes chimiques issus des pilules de contraception féminines ? Pourtant, cet impact sur la nature a été mesuré de façon autrement plus convaincante que le supposé réchauffement climatique.

La vraie question de ce débat, qui est cachée par celle du réchauffement climatique, est celle de la surpopulation. Sommes-nous trop nombreux sur terre ? Je ne l'invente pas, elle est dans tous les articles sur le climat.

Pourquoi vous emporter sur ce sujet ? Nous ne débattons pas de votre formidable puissance intellectuelle, mais de savoir si nous sommes trop nombreux sur terre.

Et que pensez-vous de l'épisode de l'instruction "religieuse" obligatoire au Québec ? Pour vous c'est anodin ? Ce "Rituel pour la terre" n'a aucun rapport ?
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Pneumatis » lun. 14 déc. 2009, 2:29

Merci à Franck : le "doublon" est loin d'être de trop, ma foi !
Geronimo a écrit :Au nom de quoi pourriez-vous interdire aux autres d'aborder des sujets que vous avez vous-mêmes évoqués (un peu légèrement il est vrai).
Je ne l'interdis pas : j'exprime mon incompréhension devant le rapide raccourci qui est fait, et qui d'avance et sans attendre de voir les fruits du projet, réduisent l'ensemble de l'initiative à ce seul problème.
Geronimo a écrit :C'est de la désinformation que de faire croire que le message de l'Eglise se confond avec l'écolo-malthusianisme de l'ONU
Qui a fait cette confusion dont vous parlez ? L'Eglise appelle à des initiatives gouvernementales et inter-gouvernementales pour s'occuper de préserver la création (cf. Caritas in Veritate). Comment voyez-vous cela si ce n'est pas sous la forme du sommet de Copenhague ? Là, des gouvernements se réunissent avec comme problématique de préserver "le climat" (parti intégrante de la création) et plus globalement l'environnement. Il n'appartient qu'à nous de faire que cette initiative soit encouragée dans le bon sens, non ? Il n'appartient qu'à nous que l'on oppose pas l'homme à l'environnement. Condamner d'avance, cela rime à quoi ? Le pape a-t-il écrit qu'il fallait que les gouvernements prennent en main la question de l'environnement, mais que les premières initiatives qui iraient dans ce sens seraient à rejeter d'avance ?
Geronimo a écrit :L'Eglise notamment fait remarquer à très juste titre que ça n'est pas vraiment écologique que de s'administrer des pilules de contraception chimique.
En effet. Et, pour rester dans le sujet de ce fil, je ne me souviens pas que l'Eglise, dans ses nombreux communiqués autour de la conférence de Copenhague, l'ait par avance condamnée comme un millénarisme apocalyptique à la gloire de Gaïa et dont les seules conséquences ne pourraient qu'être une politique de contrôle des naissances, voire d'extermination des populations.
Geronimo a écrit :La vraie question de ce débat, qui est cachée par celle du réchauffement climatique, est celle de la surpopulation. Sommes-nous trop nombreux sur terre ?
Puis-je savoir qu'est-ce qui vous autorise à penser que c'est cela la vraie question ? Il m'avait semblé, quant à moi, que la vraie question posée à Copenhague était :
1/ de savoir comment les pays dits développés allaient réduire leur niveau de pollution
2/ comment aider les pays en voie de développement à ne pas suivre l'exemple des pays les plus pollueurs
3/ comment porter assistance aux réfugiés climatiques qui sont en nombre croissant (ce n'est pas une théorie ou une prévision, les réfugiés climatiques sont déjà là - voir le communiqué de Caritas internationalis).
Geronimo a écrit :Pourquoi vous emporter sur ce sujet ? Nous ne débattons pas de votre formidable puissance intellectuelle, mais de savoir si nous sommes trop nombreux sur terre.
Désolé si j'ai semblé m'emporter (ce n'était pas le cas) et je ne prétends à aucune autorité intellectuelle personnelle. Quant au débat, je suis désolé mais ce n'est pas de savoir si nous sommes trop nombreux sur terre. Ce n'est pas le débat de Copenhague, et encore moins le débat de ce fil de discussion.
Geronimo a écrit :Et que pensez-vous de l'épisode de l'instruction "religieuse" obligatoire au Québec ? Pour vous c'est anodin ? Ce "Rituel pour la terre" n'a aucun rapport ?
J'avoue ne pas bien saisir le rapport avec la conférence de Copenhague <:

Pour qu'il n'y ait pas de malentendu, je connais bien le néopaganisme, je l'ai cotoyé de très près. J'ai passé beaucoup de temps à cotoyé des adeptes du néodruidisme (parmi mes amis), du satanisme et du luciférisme, et plus proche de la question "nature", des adeptes de la Wicca, qui récolte aujourd'hui un incroyable succès auprès des jeunes en recherche de spiritualité. Et je connais très bien les enseignements du Père Verlinde, car ils ont nettement contribué à forger mon discernement sur ces questions. Mais encore une fois, vous faites une confusion des genres ! Vous faites comme ceux qui réduisent les religions, avec l'Eglise en tête, à toutes les guerres de religion, à l'obscurantisme, etc...

Je vous invite à vous renseigner sur l'Institut d'études économiques et sociales pour la décroissance soutenable par exemple. Je cite un passage :
La décroissance est-elle « malthusienne » ?
La décroissance pense qu’il y a non pas trop d’êtres humains sur terre, mais trop d’automobilistes.

La décroissance est-elle panthéiste ?
La décroissance est une pensée rationnelle et considère la nature non comme une divinité mais comme de la matière, qui mérite respect et préservation.
Voilà un exemple de ces personnes qui pensent qu'il faut d'urgence se saisir des questions liées au modes de vie occidentaux, qui ne sont pourtant pas chrétiens, mais qui ont contribué à rendre possible un sommet comme celui de Copenhague.

Dans le même ordre d'idée, je vous invite à vous renseigner pour savoir si un Nicolas Hulot est un malthusien ou un adorateur de Gaïa.

Enfin, il y a, dans ceux qui s'expriment à Copenhague et qui ont poussé à ce genre d'initiative, l'Eglise (cf. Caritas in Veritate : le texte a été cité dans ce fil de discussion).

Ecoutez, Franck l'a dit mieux que moi : pourquoi est-ce qu'à cause de quelques extrémistes, devrions-nous condamner a priori, toute initiative politique en faveur de la protection de l'environnement ? Oui il y a des écologistes malthusiens, oui il y a des écologistes néopaïens. Faut-il condamner d'avance puis se désintéresser d'une tentative politique, à laquelle il est vrai certains échantillons de ces personnes seront amenées à participer, mais parmi plein d'autres dont des représentants de l'Eglise ? ou faut-il plutôt nous associer à une telle initiative, avec toute la force de l'évangile, pour que la défense de l'environnement ne soient pas réquisitionnée par ces quelques extrémistes ?
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2589
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Nanimo » lun. 14 déc. 2009, 4:46

Je ne suis pas d'accord, Pneumatis. Lorsque Geronimo dit que la question de la surpopulation "se cache" derrière toute la question, cela ne me semble pas faux du tout. Chaque fois que l'on parle des pays émergents, on parle de leur consommation et de leur fichue démographie... Quand un changement en profondeur dans notre mode de vie est ce qui devrait s'imposer en premier lieu.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par jean_droit » lun. 14 déc. 2009, 11:39

Je viens de voter ... oui
Cela ne veut pas du tout dire que le réchauffement climatique me fait peur.

l'Ecossais
Quæstor
Quæstor
Messages : 222
Inscription : ven. 17 avr. 2009, 18:07

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par l'Ecossais » lun. 14 déc. 2009, 14:49

Le vrai problème est la surpopulation de ce globe.....reste à savoir si chacun d'entre nous peut camper naïvement sur le "Croissez et multipliez-vous"!!!

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Le sommet climatique de Copenhague

Message non lu par Pneumatis » mar. 15 déc. 2009, 13:40

Bonjour,
Nanimo a écrit :Chaque fois que l'on parle des pays émergents, on parle de leur consommation et de leur fichue démographie... Quand un changement en profondeur dans notre mode de vie est ce qui devrait s'imposer en premier lieu.
Ce "on" ce n'est pas tout le monde, mais il existe en effet (l'Ecossais en donne la preuve). Raison pour laquelle les chrétiens ne doivent surtout pas se tenir à l'écart de ce genre de débats, dans la mesure où ils sont dans la ligne de la doctrine sociale de l'Eglise, sans quoi ce "on" pourrait effectivement devenir une voix trop importante. Ne laissons pas aux idiots le soin de débattre de questions aussi cruciales.
l'Ecossais a écrit :Le vrai problème est la surpopulation de ce globe.....reste à savoir si chacun d'entre nous peut camper naïvement sur le "Croissez et multipliez-vous"!!!
Désolé, je vais être très sec dans ma "correction fraternelle", mais vos propos sont aussi dangereux qu'ils sont stupides. Avez-vous lu l'interview de Mgr Migliore qui représente le Saint Siège à Copenhague ? Je cite :
Le réchauffement mondial dépend plus du caractère indiscriminé et du haut niveau des consommations que du nombre des habitants de la terre. Il se trouve, en effet, que le degré de pollution est particulièrement intense et dévastateur dans les régions à grand essor et où le taux de natalité est généralement très bas. Si nous voulons trouver des solutions efficaces à la dilapidation du patrimoine écologique, il faut que notre attention reste focalisée sur les vraies causes.
Vous insinuez donc qu'il faudrait réduire la population du globe. J'ai peur d'imaginer comment, éclairez-moi : vous êtes plutôt pour le contrôle des naissances, l'avortement en masse, la contraception et la stérilisation en masse, le chacun pour soi (laissons-les crever), ou les chambres à gaz (aidons-les un peu) ? Pour quoi ? Pour surtout ne pas obliger les pays développés à faire preuve de sobriété et de solidarité ?

Oui, c'est vrai que quand on voit que nous produisons largement assez pour nourrir le monde entier mais qu'un milliard de personne souffre quand même de la faim, ce milliard de population doit être de trop, sans doute ? Et quand les pays développés à la natalité la plus basse sont les plus gros pollueurs, c'est sans doute la natalité qui est un problème. C'est d'une logique imparable ! Ou quand toutes les raisons sont bonnes pour s'opposer à la vie et développer une nouvelle culture de mort. Sauf que celle-là, elle n'est pas vraiment nouvelle.

L'Ecossais, à moins que vous plaisantiez, je pense que vous avez eu là des propos malheureux et irréfléchis. Je vous invite à approfondir la question. Ne serait-ce qu'en remettant votre question dans une dimension spirituelle, un minimum, si ça peut vous aider.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité