Un million d'espèces menacées

Biodiversité - Ressources naturelles - Changement climatique - Condition animale
Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2589
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Un million d'espèces menacées

Message non lu par Nanimo » lun. 06 mai 2019, 16:30

Après une semaine de travail à l’Unesco, à Paris, les experts et diplomates de 132 pays viennent de rendre publique leur nouvelle évaluation sur l’état de la biodiversité, soit l’ensemble des espèces animales et végétales qui peuplent notre planète.

Lire la suite ici, article de Rfi : http://www.rfi.fr/science/20190506-mill ... on-planete
(Avez-vous vu l'expression du petit singe en photo?! Terrible.)
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Carhaix » lun. 06 mai 2019, 17:01

.
Dernière modification par Carhaix le dim. 14 juil. 2019, 2:52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Bassmeg » lun. 06 mai 2019, 18:00

Carhaix a écrit :
lun. 06 mai 2019, 17:01
L'article de RFI est biaisé dès le départ en corrélant cette extinction avec le mode de vie omnivore de l'homme :
La population humaine justement a doublé en cinquante ans, nous en sommes à 7,6 milliards. Et nous consommons de plus en plus de produits animaux, viande, poisson et produits dérivés. Il en résulte que les activités humaines touchent et modifient aujourd’hui les trois quarts des terres et les deux tiers des milieux marins.
Jusqu’à un million d’espèces sont donc menacées d’extinction. Pour les espèces terrestres, c’est la pression de l’agriculture et de l’urbanisation : 13 millions d’hectares brut de forêts disparaissent encore chaque année dans le monde. Pour les espèces marines, c’est la pression de la surpêche : neuf espèces de poissons sur dix sont au maximum de leur exploitation possible.
Ce n'est pas parce que nous mangeons de la viande que nous épuisons les ressources animales. Nous ne mangeons pas de l'éléphant ou du tigre, que je sache. Mais c'est que nous sommes trop nombreux et consommons trop, de façon générale, et que nous bétonnons les campagnes. Cela dépasse le mode alimentaire. Nous serions végétarien, le problème serait exactement le même.
Quel dommage que les idéologues tentent de récupérer un problème réel pour mieux faire appliquer leur programme idéologique, rendant du coup le consensus beaucoup plus difficile à établir.
Carhaix, on ne mange pas des tigres, mais ça ne nous empêche pas de les tuer. Les éléphants, c' est pire, non seulement ça se mange, mais en plus, on aime l' ivoire. Et en plus, comme ils mangent la même chose que nos vaches, on les tue pour faire des vaches à la place. Et plus nous serons nombreux, plus cela augmentera. De plus en plus rapidement.

Ce n' est pas parce que l' on ne mange pas une chose que l' on est pas capable de la faire disparaître. Voyez les orang-outan. Personne n' en mange. Mais on dévaste les forets que eux mangent, pour y faire pousser des trucs que soit nous mangeons, soit nous mettons dans nos moteurs, soit, pire encore, nous donnons à manger à nos vaches, que nous mangeons aussi. Et donc, ainsi, nous tuons des orang-outans, sans les manger. Et c' est pareil pour les insectes les oiseaux, et tout le reste. On les empoisonne, ou bien on ruine leurs habitats, sans les manger. Chez moi, il y avait des lynx. Il n' y en a plus, pourtant, personne n' en a mangé. On les a juste fusillés, empoisonnés et empêchés de vivre. Pas besoin de les manger. Il a seulement suffit que nous nous reproduisions, de plus en plus, de manière exponentielle comme des lapins.

Je ne vois pas où est l' "idéologie" là dedans, ce sont juste des faits. Si nous étions végétariens, le problème ne serait ABSOLUMENT pas le même. Il serait dix fois moindre. Pour produire un kilo de boeuf, il faut DIX kilos de nourriture végétarienne. Et logiquement, pour produire un kilo d' humain, il faut dix kilos de boeuf. Donc, cent kilos de verdure. Ce qui fait beaucoup de surface volée pour faire pousser du fourrage et rien que du fourrage. Actuellement, on ruine des écosystèmes, dans le seul but d'y faire pousser de la nourriture pour nos animaux comestibles, c' est mathématiquement absurde.

Carhaix, le fait de dire que les humains ruinent la planète n' est pas un "programme idéologique". C' est juste un constat, bon sang. Militer pour la croissance et la multiplication du nombre des humains, dans le seul but de croître et de se multiplier, ça par contre, c' est un programme idéologique. Un programme qui va dans le mur, certes, mais un programme idéologique. Et c' est précisément cette idéologie répandue depuis longtemps qui est la racine du problème des espèces menacées.

Personne ne mange de lombrics, mais ils disparaissent. Personne ne mange de mésanges, mais elles disparaissent. Personne ne mange de vautours, mais ils disparaissent. On a même plus besoin de les tuer, on les empoisonne et on leur pique leur nourriture et leurs habitats.
Et pendant le temps qu' il m' a fallu pour écrire ce message, le nombre d'humains a augmenté de plusieurs milliers. Plus de béton, plus d'acier, plus de mines, plus de barrages hydro-electriques, plus de plastiques, plus de solvants...Et on n' est même pas encore à fond. Il nous reste encore de la marge avant de nous retrouver vraiment seuls sur la planète. Mais on va y arriver.

On va tous leur montrer qui est le Vrai Maître de la Création, qui est Fait à l' image de Dieu. On est les chefs, on va tous les manger et ceux qu' on ne peut pas manger, on leur mettra du round-up sur la tête et ça leur apprendra, à ces saletés d' animaux même pas capables d' avoir de la "conscience" et du "libre arbitre". Et ce sera bien fait pour eux, ils avaient qu' à naitre humains. Non? les baleines qui font les malines avec leurs ultrasons qu' on y comprend rien, les termites qui ont des villes plus grandes et plus durables que les notres, les tigres souples et rapides, moi, ça m' a toujours paru tellement matériel et mondain, ça me saoule. En plus, ils sont sales... Non, le Vrai truc, c' est l'humain. La Transcendance, Carhaix. Là est la vraie beauté. Franchement, les rhinocéros noirs, exterminés il y a un an, qui s' en fiche? Alors que les Royautés, les Trônes, les géants et les licornes, c' est vingt fois mieux, c' est pas salissant et ça prend pas de place.

Bon, je vous laisse, je vais aller voir mon chef de mari pour accomplir mon devoir de femme et ensuite nourrir mes 5 enfants. Il faut aussi j'aille acheter des meubles neufs, en bois de Bornéo, pour le sixième en route. Toute façon, les orang-outans, j' ai jamais aimé ça, ils ont un air prétentieux, je trouve. Heureusement que mes enfants ne connaitront pas ça, on en a presque terminé avec cette engeance semi-humaine.


Carhaix, CA c' est de l' idéologie.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Carhaix » lun. 06 mai 2019, 19:02

Bassmeg, je me suis arrêté de lire à la première phrase. Car apparemment, vous n'avez pas compris ce que j'ai écrit. Relisez tranquillement, jusqu'au bout, et essayez de comprendre ce que je dis, avant de vous précipiter de répondre totalement à côté.

En plus, nous disons la même chose... C'est notre mode de vie en général qui est en cause. Pas le simple fait de manger de la vache. Mais l'article qui est cité se place d'emblée dans une perspective vegan. Et donc il détourne le sujet de départ vers un autre. On peut être vegan et en même temps contribuer à la disparition des éléphants.

Vous avez compris ?

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par zelie » lun. 06 mai 2019, 19:21

La population humaine justement a doublé en cinquante ans, nous en sommes à 7,6 milliards. Et nous consommons de plus en plus de produits animaux, viande, poisson et produits dérivés. Il en résulte que les activités humaines touchent et modifient aujourd’hui les trois quarts des terres et les deux tiers des milieux marins.
Jusqu’à un million d’espèces sont donc menacées d’extinction. Pour les espèces terrestres, c’est la pression de l’agriculture et de l’urbanisation : 13 millions d’hectares brut de forêts disparaissent encore chaque année dans le monde. Pour les espèces marines, c’est la pression de la surpêche : neuf espèces de poissons sur dix sont au maximum de leur exploitation possible.
La partie citée de l'article ne m'a pas parue biaisée mais au contraire totalement dans le sens de ce que vous dites tous les deux.
La suite est dans la même ligne:
Il en résulte que les activités humaines touchent et modifient aujourd’hui les trois quarts des terres et les deux tiers des milieux marins.

(...) ce rapport est historique car, en le validant, les 132 pays partagent un constat précis et reconnaissent les responsabilités. Ils vont maintenant tenter de mettre en œuvre une réponse mondiale. Et là, il va falloir faire preuve de beaucoup de détermination.
Le challenge est effectivement dans l'application, car les sommets écologiques de tous poils qui restent à l'état d'intention parce qu'aussitôt signé, on change de gouvernement et on de démet de la promesse antérieure, ça c'est planétaire!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Carolus » lun. 06 mai 2019, 20:34

Jusqu’à un million d’espèces sont donc menacées d’extinction.

http://www.rfi.fr/science/20190506-mill ... on-planete
La biodiversité est en train de diminuer. 😢
CEC 337 C’est Dieu lui-même qui a créé le monde visible dans toute sa richesse, sa diversité et son ordre.
Dieu a créé la biodiversité.
CEC 340 L’interdépendance des créatures est voulue par Dieu. Le soleil et la lune, le cèdre et la petite fleur, l’aigle et le moineau : les innombrables diversités et inégalités signifient qu’aucune créature ne se suffit à elle-même, qu’elles n’existent qu’en dépendance les unes des autres, pour se compléter mutuellement, au service les unes des autres.
Selon la volonté de Dieu, les créatures se complètent mutuellement.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par zelie » mar. 07 mai 2019, 10:45

La réponse des gens de pouvoir (haute finance) au problème écologique en général :


Au moins c'est clair, nous voilà avertis!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Carolus » mar. 07 mai 2019, 14:05

Carhaix a écrit :Carhaix :
On peut être vegan et en même temps contribuer à la disparition des éléphants.

Vous avez compris ?
Vous avez raison.

Je vous comprends très bien, cher Carhaix. :oui:

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Bassmeg » mar. 07 mai 2019, 18:19

Il y a 20 ans, dans mon jardin (que je n' ai jamais traité avec des produits chimiques), j' avais des crapauds. Et des salamandres. Maintenant, ça fait au moins huit ans que je n' en ai plus vu... Fini.

C' est un désastre. Je commence sérieusement à penser au véganisme, même si j' adore la viande. Je supporte de moins en moins bien le fait qu' en temps que consommatrice de viande, je suis largement responsable de cette catastrophe. Pas encore décidée, mais l' idée me trotte dans la tête, surtout quand je réfléchis à ce qu' en pense Dieu. Il prône le respect de la vie, rien que pour ça, je ne mange plus de veaux ni d' agneau depuis quelques temps. Et j' ai fermement décidé de ne faire pas plus d' UN enfant.

On parle d' un million d' espèces menacées par les humains, mais on ne dit pas combien ont déja eu leur compte. Nous sommes tous responsables, il est tant de changer nos comportements.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Carhaix » mar. 07 mai 2019, 19:27

Vous mangez des salamandres ? Vous mangez des crapauds ? Je ne comprends pas votre logique.

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Bassmeg » mar. 07 mai 2019, 19:44

Je ne mange ni salamandres ni crapauds. Mais eux, ils mangent des limaces. Ils les régulent. Et les limaces, elles, elles mangent mes plantes. Que moi je mange. La disparition des crapauds et des salamandres, due aux pesticides et à l' activité humaine entraine donc une explosion de la population de limaces. Et donc un effondrement de la production de mon jardin. Donc, j' ai peu à manger.

Voilà la logique, Cinci. Et le problème est mondial, au fait. Il ne concerne pas seulement les crapauds et les limaces, mais TOUT. Je ne mange pas de lombrics. Mais ils fertilisent ma terre et si ils disparaissent, j' aurais encore moins de choses à manger. Je ne mange pas d' abeilles ni de bourdons. Mais si ils continuent à disparaître, alors j' aurais encore moins de choses à manger. Ceci est valable pour toutes les espèces que vous et moi détruisons. Je ne mange pas de tortue luth et vous non plus. Mais elles régulent la population des méduses et quand elles auront disparues (les tortues), alors la population des méduses explosera. Et elles mangeront. Du poisson. BEAUCOUP de poisson. Et plus elles en mangeront, plus elles produiront des méduses. Et vous et moi, on mange du poisson, non? Tout est lié, la terre est un système fermé et interconnecté.
Vous pouvez ne pas déplorer la disparition d' espèces moches et bizarres comme par exemple un crapaud. Ou une mixyne. Ou un vautour.
OUI, on n' est d' accord, cela ne se mange pas. Mais ils sont pourtant nécessaire à la production de ce que VOUS, vous mangez. Saisissez-vous mieux la logique de cette manière?

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par Carhaix » mar. 07 mai 2019, 21:24

Ce que vous ne comprenez vraiment pas que depuis deux échanges j'essaie de vous dire qu'il n'y a pas de lien direct entre le mode de vie omnivore et l'épuisement des ressources, et que si la petite faune disparaît, ce n'est pas parce que vous mangez de la viande, mais que c'est lié, plus généralement, au mode de vie des humains dans toute son étendue, et à la masse de leur population ? C'est difficile à comprendre ?

J'espère au moins que vous n'avez pas de chats.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par zelie » mer. 08 mai 2019, 9:33

éh bé... on n'a pas fini! :zut:
Vous voulez pas nous écrire un sketch tant que vous y êtes?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par zelie » mer. 08 mai 2019, 10:08

L'autre vrai problème de l'écologie en général est le positionnement politique et financier face aux enjeux écologiques. Car on ne parle plus de disparition d'espèces, mais de la survie de la nôtre.
LA vidéo que j'ai postée au-dessus reprend exactement cet enjeu majeur; les lobbies financiers sont tous bien plus au fait que nous du réchauffement de la planète en cours et de son risque majeur, le dégel du pergélisol sur de vastes étendues océaniques (pas que la Sibérie) et de la libération conjointe d'importantes quantités de méthane qui feront grimper la température mondiale au-delà des "6,7,8°C" comme dit le Gaël Giraud, président de l'Agence Française de Développement, (l'interviewé de la vidéo) dans les années à venir. Devant un tel danger, celui de ne pas initier le coup d'envoi de ce phénomène, les ultras-financiers ne reculeront pas parce que cela remettrait en question la poule aux oeufs d'or, c'est à dire les montages et manigances politiques et sociales des trente dernières années, visant à obtenir le désengagement des états, à avoir plus de pouvoirs de façon à générer bien plus de richesses bien plus vite que jamais vu jusque-là.

Et à coté de ça, on a Emmanuel Macron, qui a bien appris sa leçon :
Après la publication d’un rapport catastrophique sur l’état de la nature, les ONG estiment que les mesures pour la biodiversité, annoncées ce lundi par Emmanuel Macron, étaient pour l’essentiel déjà connues et peinent à se traduire en actes.
de : https://www.20minutes.fr/politique/2513 ... -recyclage

de cet article, je prends une mesure : le recyclage du plastique, celui dont on sait, depuis Cash Investigation sur le plastique de septembre 2018 , que seulement 7% est recyclable en France et qu'à l'horizon 2050, il y aura plus de plastiques dans les océans que la masse biologique de ceux-ci... et que les micros particules de plastique ne se dégradent jamais au-delà du micron, et sont cancérigènes pour le foie, neurotoxiques, perturbateurs endocriniens, immunotoxiques et j'en passe :
voilà où on en est :
Promouvoir l’économie circulaire
Le gouvernement doit présenter d’ici l’été un projet de loi sur l’économie circulaire. Elle vise 100 % de plastiques recyclés d’ici 2022. « Le problème n’est pas uniquement lié au recyclage », rappelle Pierre Cannet, qui regrette que de manière plus générale, « beaucoup de mesures soient recyclées de rapports précédents ».
Notre problème, ce n'est pas tant notre gouvernement et ses "décisions" -qui n'en sont plus-. Ils ne sont qu'un tout petit arbre qui cache la forêt, tout en étant le bouclier qu'on n'arrive pas à enfoncer...

Je vous renvoie à revisionner la totalité du Cash Investigation cité, disponible en intégralité sur YT, et de commencer le visionnage en allant à 1h26.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Un million d'espèces menacées

Message non lu par zelie » mer. 08 mai 2019, 10:12

Et les micro-particules de plastique, il y en a aussi dans le sel, l'eau du robinet, les autres eaux, la bière, partout. Donc soyez vegan, ne le soyez pas, ... vous en mangez tous les jours quand même.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités