Signum pacis (la paix du Christ)

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 06 mars 2013, 0:11

Je trouve ce geste très "signifiant", et en soi très beau.

Ne parlons pas ici "d'hypocrisie" ou quoi que ce soit. L'hypocrisie n'a pas à être prise en compte en liturgie. Si je n'arrive pas à prier un dimanche, ça n'est pas une raison pour quitter la messe en plein milieu, ou hurler pour montrer mon désarroi au nom de "l'Authenticité". Je n'ai qu'à m'en remettre à mes frères et sœurs qui prieront pour moi.

Le problème n'est pas là. Le problème du geste de paix c'est :

1) Le moment est mal choisie et brise le déroulement naturel de la messe.

2) La forme habituelle du geste (poignée de main avec les personnes qui nous entourent ou, pire, en se balladant dans toute l'église) est en rupture totale avec l'esthétique liturgique (quand il y en a une ...) et brise le sens du sacré.

Bref, l'idée est bonne, mais l'application désastreuse.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par archi » sam. 09 mars 2013, 12:18

PaxetBonum a écrit :Je dois dire n'avoir assisté qu'à un seul endroit à cet échange vraiment liturgique, le prêtre donnant l'accolade au diacre qui le transmet aux clercs qui le transmettent (ou non) au fidèles. C'était à l'étranger et en rite Paul VI en latin. J'en garde un souvenir extraordinaire.
Je ne connaissais absolument cette pratique que vous décrivez avec un objet !
Quel type d'objet utilisent-ils ? Qu devient-il en fin de parcours parmi les fidèles ?
On trouve pas mal d'infos dans l'Encyclopédie Catholique, disponible en ligne en anglais (béni soit celui qui a eu l'idée de la mettre en ligne!):
http://www.newadvent.org/cathen/08663a.htm (voir le paragraphe "Kiss of peace")
et
http://www.newadvent.org/cathen/11594b.htm

D'après le 1er article, le symbole de paix ou "osculatorium", apparu au XIIIe Siècle, était plutôt apporté aux bancs de communion où les fidèles venaient le toucher.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par Aldous » sam. 09 mars 2013, 13:41

Christophe67 a écrit : 1Jn 4:20-Si quelqu'un dit : " J'aime Dieu " et qu'il déteste son frère, c'est un menteur : celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas.

Communier c'est aussi partager ce moment avec l'Église, donc avec ses frères et soeurs. Si vous allez à la messe avec l'idée que vous allez devoir "passer" ce moment d'échange alors interrogez-vous sur les véritables intentions qii vous ont mené à la messe. La foi n'est pas un acte individualiste, à l'image de ce monde, n'oubliez pas que l'Église est le corps du Christ. Vous ne pouvez prétendre aimer la tète et rejeter son corps, même en partie.
Et puis dans cette société anthropocentriste, cela fait du bien de partager ce trop bref moment avec des gens qui ont leurs pensées tournées vers Dieu, au moins une heure.
Bonjour,
Je suis bien d'accord avec vous.

http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/ ... te-de-paix

Cordialement,
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

deniserp
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : ven. 04 janv. 2008, 0:35

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par deniserp » dim. 10 mars 2013, 0:59

Moi aussi je suis d'accord, mais l'idée que j'ai émise en disant que ce signe de paix était une bonne chose pour moi à conditions qu'il soit réalisé correctement et qu'on pense à regarder l'autre personne qui est l'image de Dieu, comme nous même, ce n'est pour ma part pas dire que je viens à la messe uniquement pour cela car il s'agit avant tout du Saint sacrifice de Notre Seigneur Jésus Christ sur l'autel où le pain et le vain vont devenir corps et sang du Christ. C'est le sacrement de l'Eucharistie institué par le Messie lui-même sans lequel nous ne pouvons pas vivre.

Avatar de l’utilisateur
Didymos
Censor
Censor
Messages : 177
Inscription : lun. 25 juil. 2011, 14:33
Localisation : Archidioecesis Lugdunensis

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par Didymos » jeu. 21 mars 2013, 22:45

Un temps, sous Benoît XVI, il fut question de déplacer ce rite de la paix au moment de l'offertoire (juste avant l'orate fratres, je suppose), à la fois pour éviter la coïncidence malheureuse de ce remue-ménage avec le silence recueilli de la liturgie eucharistique, et pour mieux correspondre à l'injonction de Jésus :
"Lorsque tu vas présenter ton offrande sur l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande."

Pour le reste, je confirme que les deux autres moyens d'échanger la paix existent bel et bien. L'objet présenté aux fidèles s'appelle un osculatoire ou un baiser de paix. La façon de recevoir et de transmettre la paix chacun son tour une seule fois, depuis le diacre et les clercs jusqu'au dernier des fidèles est pleine de sens et je l'ai déjà vue pratiquée, c'était à la cathédrale du Puy.
"Respondit Thomas et dixit ei : Dominus meus et Deus meus !", Jn 20, 28

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9120
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par PaxetBonum » ven. 22 mars 2013, 9:02

Merci Didymos pour ces renseignements sur l'osculatoire dont j'ignorais absolument l'existence !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Une question à propos de la messe

Message non lu par Yves54 » sam. 30 mars 2013, 13:05

jeanbaptiste a écrit :Je trouve ce geste très "signifiant", et en soi très beau.

Ne parlons pas ici "d'hypocrisie" ou quoi que ce soit. L'hypocrisie n'a pas à être prise en compte en liturgie. Si je n'arrive pas à prier un dimanche, ça n'est pas une raison pour quitter la messe en plein milieu, ou hurler pour montrer mon désarroi au nom de "l'Authenticité". Je n'ai qu'à m'en remettre à mes frères et sœurs qui prieront pour moi.

Le problème n'est pas là. Le problème du geste de paix c'est :

1) Le moment est mal choisie et brise le déroulement naturel de la messe.

2) La forme habituelle du geste (poignée de main avec les personnes qui nous entourent ou, pire, en se balladant dans toute l'église) est en rupture totale avec l'esthétique liturgique (quand il y en a une ...) et brise le sens du sacré.

Bref, l'idée est bonne, mais l'application désastreuse.
Ce geste de paix aurait du rester entre le célébrant et le diacre (si il y a) mais pas se traduire en foire comme malheureusement je peux le voir le dimanche quand je vais à une messe FORM.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

La paix du Christ

Message non lu par p.cristian » mer. 12 févr. 2014, 9:11

Bonjour,

On m'a fait une remarque récemment sur la paix du Christ. Dans toutes les messes auxquelles j'ai participé, à la demande du célébrant l'on se serre les mains et on se donne cette paix. Un ami m'a fait remarquer qu'il serait plus logique que ce mouvement aille de l'autel au reste de l'assemblée, bref que ce geste soit transmis puisqu'il procède du Seigneur. Je suis à priori assez d'accord.
Vous qui êtes plus versé que moi sur la liturgie, pouvez vous commenter cette idée?

Merci
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: la paix du Christ

Message non lu par Anaisunivers » mer. 12 févr. 2014, 16:16

Bonjour,
La paix du Christ est un signe de communion fraternel avant de communier.
Le missel dit qu'il faut se donner la paix du Christ "selon les coutumes du pays".

Et cette symbolique de l'autel jusqu'à l'assemblée est très belle...
Après, c'est au curé de décider. Les deux formes se valent.

Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: la paix du Christ

Message non lu par astre » mer. 12 févr. 2014, 16:34

Je trouve ce geste très bien, encore faut-il qu'il soit bien fait et qu'il ne ressemble pas à un "comment ça va" !

Ce geste devrait partir du prêtre et être ainsi distribué à toute l'assemblée ... Il doit être profond et ne devrait pas être source de déstabilisation (ce n'est pas le mot exact mais ma fatigue du jour m'empêche de me concentrer :( )
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: la paix du Christ

Message non lu par Peccator » mer. 12 févr. 2014, 16:44

Rappel pour mémoire de ce que dispose la Présentation Générale du Missel Romain :
Le rite de la paix
82. Vient ensuite le rite de la paix : l’Eglise implore la paix et l´unité pour elle-même et toute
la famille humaine, et les fidèles expriment leur communion dans l’Eglise ainsi que leur
amour mutuel avant de communier au sacrement.
En ce qui concerne le signe de la paix à transmettre, la façon de faire sera décidée par les
Conférences des évêques, selon la mentalité et les us et coutumes de chaque peuple. Il
convient cependant que chacun souhaite la paix de manière sobre et uniquement à ceux qui
l’entourent.


Puis, pour les messes avec peuple :
154. Ensuite le prêtre, les mains étendues, dit à haute voix la prière: Domine Iesu Christe, qui dixisti (Seigneur Jésus Christ, tu as dit à tes Apôtres). Lorsqu'elle est finie, il étend puis joint les mains et il dit, tourné vers le peuple Pax Domini sit semper vobiscum (Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous). Le peuple répond: Et cum spiritu tuo (Et avec votre esprit).
Ensuite, si cela est opportun, le prêtre ajoute: Offerte vobis pacem (Frères, dans la charité du Christ, donnez-vous la paix).
Le prêtre peut donner la paix aux ministres, en restant cependant toujours dans le sanctuaire, pour ne pas troubler la célébration. Il fera de même s’il veut donner la paix, pour une juste cause, à quelques fidèles. Tous se manifestent la paix, la communion et la charité mutuelle selon la manière établie par la Conférence des évêques.
En se donnant la paix, on peut dire : Pax Domini sit semper tecum (Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous), à quoi on répond : Amen.

Si c'est bien un signe de communion fraternelle, c'est à prendre au sens fort : Jésus nous donne la paix, et nous la manifestons par un signe. C'est plus qu'un simple geste d'amitié avec notre voisin, ou pire (ainsi qu'on l'entend dire parfois), qu'un geste de réconciliation.

Je pense aussi que ce serait un très beau signe que le mouvement parte du sanctuaire pour se propager dans l'assemblée, pour symboliser que c'est la paix qui vient de Jésus, par son sacrifice. Le geste serait alors initié par le diacre, dont c'est pleinement la fonction (joignant ainsi le geste à la parole).

Malheureusement, c'est souvent un moment de joyeux bazar, où tout le monde, curé en premier, fait le tour de l'église pour serrer les mains et claquer des bises, dans un grand brouhaha (et au mépris des dispositions de la PGMR).

Il n'y a que le curé qui puisse faire évoluer cela (avec difficultés) quand les mauvaises habitudes sont bien ancrées. Il faut un gros effort de catéchèse pour expliquer aux gens le sens du rite... et la nécessité de conserver à la liturgie une certaine dignité. Pour peu que le curé considère comme nécessaire de faire à ce moment là le tour de son église, inutile d'essayer de changer quoique ce soit. C'est là qu'il faut se rappeler que c'est le curé qui a la responsabilité de la pastorale liturgique, et pas les laïcs (pas mêmes ceux de l'EAP), ni les diacres ou même les vicaires. Alors on fait confiance à l'Esprit, et on fait comme le curé.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
Pacem
Censor
Censor
Messages : 170
Inscription : dim. 08 avr. 2012, 19:43
Localisation : France hexagone

Re: la paix du Christ

Message non lu par Pacem » mer. 12 févr. 2014, 18:41

Bonjour,

Cela me rappelle une très vieille habitude que l'on appelait "le baiser de paix" :
Avant la communion ou la bénédiction du corps du défunt, un enfant de cœur ou le célébrant tient un médaillon illustrant un crucifix, et chaque assistant vient embrasser le pied de ce crucifix avant de communier/bénir le corps.
C'était vu comme un signe de réconciliation. D'où peut-être l'amalgame que vous soulevez, Peccator...

Après, pour répondre à la question : il me semble que la liturgie sert précisément à exprimer l'enseignement des rites du culte. Donc cette idée de commencer le geste depuis l'autel me semble très "liturgique".
“Pone, Domine, custodiam ori meo, et óstium circumstántiæ lábiis meis: ut non declinet cor meum in verba malítiæ, ad excusándas excusatiónes in peccátis.”
Placez, Seigneur, une garde à ma bouche et une barrière tout autour de mes lèvres. Que mon coeur ne se porte pas à des paroles mauvaises qui servent de prétexte au péché.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: La paix du Christ

Message non lu par p.cristian » mer. 12 févr. 2014, 20:17

En fait le sujet a été longuement débattu ici
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 86&t=21971

Je ne l'avais pas trouvé car en cherchant paix du Christ, le moteur de recherche se refuse à donner une réponse.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Liberty
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : mer. 19 mars 2014, 17:09

Bonjour, petite question

Message non lu par Liberty » mer. 19 mars 2014, 17:15

Bonjour à vous tous.
J'ai une petite question quant au déroulement de la messe. Quel(s) geste(s) faites-vous au moment de se donner la paix du Christ ?
Une poignée de main ? Une bise ? Deux ? :incertain: :>
Merci pour vous réponses !

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2366
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Bonjour, petite question

Message non lu par poche » jeu. 20 mars 2014, 11:44

Bonjour et bienvenue
Cela dépend de l'endroit où tout le monde est. Si il ya quelqu'un à côté de moi, je donne une poignée de main. Si il ya des gens pas proche de moi, je vague à eux ou je leur donne le signe de la paix.
:) :) :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités