Yves Bouvin, psychologue chrétien

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Tout va mieux par Yves Boulvin

Message non lu par christiane » dim. 18 déc. 2011, 7:44

"Il est important pour moi de me laisser retourner et de me l'appliquer en positif :
Tout concourt au bien de celui qui aime Dieu.
Dieu transforme tout en bien.
Chaque jour, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.
Je choisis de vivre et d'être heureux.
Mon corps se guérit petit à petit.
Des événements heureux vont m'arriver et je les reçois avec joie;
Je vais réussir ma vie.
Je suis porteur de bénédictions pour les autres qui sont source de bénédictions pour moi.
Je suis en paix, calme et serein.
Je refais facilement le plein d'énergie chaque jour.

Plutôt que d'user mon énergie à me remplir de pensées négatives, maintenant j'affirme la réussite, la guérison, le droit au bonheur".
YVES BOULVIN, tiré de CHOISIS LA VIE.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Mes failles transfigurées

Message non lu par christiane » mer. 11 janv. 2012, 6:08

"Oui j'ai des failles, mais c'est grâce à cette prise de conscience que je découvre mon besoin de Dieu, que je l'appelle à l'aide, que je reconnais ma petitesse, ma vulnérabilité et que je choisis de tout vivre avec Lui.

Alors, mes failles -nous en avons tous- deviennent des ouvertures par où passe la Lumière de Dieu. Extraordinaire retournement de la Grâce, de la Miséricorde divine.

Ceux qui se veulent parfaits (c'est le pire orgueil), ceux qui refusent leurs imperfections sont comme enfermés dans une pièce éclairée seulement par une lumière artificielle. Tous les rachetés de la Miséricorde qui ont conscience de leurs erreurs, de leurs errances, de leur éloignement de la source, deviennent au contraire grâce à Dieu comme des pièces baignées de Lumière.

Il ne s'agit ni de provoquer des failles, ni au contraire de les refuser, il s'agit de les reconnaître et de permettre à Dieu, en les traversant, de leur donner une vraie fécondité. En cela, ceux qui ont le plus de failles et les ont le plus reconnues et regrettées sont aussi ceux qui peuvent le mieux aider les autres à leur tour et laissent le plus passer la lumière divine."
YVES BOULVIN tiré de 100 CHEMINS POUR ETRE PLUS HEUREUX.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2308
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Mes failles transfigurées

Message non lu par Teano » mer. 11 janv. 2012, 10:28

Seigneur,
Je t'offre mes failles, mets-y Ta douce et sainte lumière !
Amen



Et merci Christiane, pour ce partage !
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Listons nos qualités

Message non lu par christiane » ven. 20 janv. 2012, 5:59

"Faisons la liste de nos qualités, des valorisations que nous avons reçues, de ce que nous avons perçu nous-mêmes sans fausse modestie.

Rendons en grâce à Dieu, à nos ancêtres qui nous ont transmis ces qualités et remercions nous de les avoir développées. Nous pourrons du coup, mieux voir nos défauts, les travailler progressivement sur la base d'une bonne estime de soi".
YVES BOULVIN

J'ajouterai aussi que je remercie le Seigneur d'avoir ELIMINE certains de mes défauts les plus criants. Il m'en reste encore beaucoup et je dois travailler la-dessus.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

J'épanouis mes dons par Yves Boulvin

Message non lu par christiane » dim. 22 janv. 2012, 8:25

"Mes dons me sont offerts. Ils ne m'appartiennent pas. Je n'en suis pas propriétaire mais locataire. J'ai donc à les entretenir et ils sont là comme les talents de la parabole.

Je ne pourrai sans doute pas tous les développer mais au moins que j'en fasse fructifier pleinement certains. Je ne veux pas être un figuier stérile, me demander à quoi je sers. Je redécouvre la nécessité, même si on ne me l'a pas apprise, de faire fleurir mes dons.

Ceux que je n'aurai pu développer que partiellement, je les épanouirai sans doute après ma mort. Il suffit d'une graine emportée pour faire un arbre dans le ciel.

Mais au moins, que je me donne à plein dans un service qui utilise un de mes dons principaux et que j'utilise aussi d'autres dons pour me ressourcer."
YVES BOULVIN tiré de 100 chemins pour être plus heureux.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Je remercie , par Yves Boulvin

Message non lu par christiane » jeu. 26 janv. 2012, 8:06

"Si je reçois un compliment, je l'accepte. Je ne le dévalorise pas. Je le prends comme tel et je dis MERCI.

Si quelqu'un pointe un de mes défauts et le fait avec un ton juste et bienveillance, je dis aussi MERCI.

Je dis MERCI à tous ceux et celles grâce à qui je vis aujourd'hui un certain confort (eau, électricité, ameublement, ustensiles, décoration...), grâce à qui le pays que j'habite est en paix, à tous ceux et celles qui, dans le passé, ont oeuvré et donné leur vie pour cela.

Je dis MERCI à ceux qui m'ont transmis des valeurs, des biens matériels, des leçons de vie, grâce à qui mon existence est plus facile et plus lumineuse aujourd'hui."
YVES BOULVIN
J'ajoute que je remercie le Seigneur de m'avoir transmis la FOI qui me fait énormément de bien chaque jour.

Avatar de l’utilisateur
papoter
Barbarus
Barbarus

Re: Je remercie , par Yves Boulvin

Message non lu par papoter » jeu. 26 janv. 2012, 10:21

Pour ceux et celles qui écoutent radio Notre-Dame le soir à partir de 22h du mardi au vendredi inclus jusqu'à minuit, et donc l'émission animée par Chantal Baly, ils peuvent avoir la chance de tomber sur Yves BOULVIN qui est régulièrement invité dans cette émission intitulée "Ecoute dans la nuit" et qui discute avec l'animatrice ainsi qu'avec les auditeurs qui appellent.

C'est toujours très intéressant et instructif.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Je ne me découragerai jamais par Yves Boulvin

Message non lu par christiane » sam. 04 févr. 2012, 7:58

"Si je me décourage, je décourage aussi les autres.
Je vis au jour le jour, confiante. J'apprends à voir tout ce que j'ai, tout ce dont je profite.
Je vois plus ce que j'ai que ce que je n'ai pas et j'en remercie les autres. Je vois ce que je leur dois plus que leurs défauts dont je tiens compte mais dans lesquels je ne les enferme pas.
Je me souviens de tous les moments bénis, et il y en aura plein d'autres.
La lumière de Dieu est en moi et j'avance, confiante, vers une plénitude plus grande".
YVES BOULVIN

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Mon entraîneur, c'est le Seigneur par Yves Boulvin

Message non lu par christiane » mar. 14 févr. 2012, 7:55

"Le rôle d'un coach est de permettre à une personne de s'améliorer, dans certains domaines. Que fait un coach ? Il donne confiance . Il valorise les progrès, il rappelle les réussites passées et montre les failles et comment y remédier. Il donne des conseils techniques et aide à ne jamais se décourager, à rebondir, à se remotiver.

Ainsi est le Seigneur. SA PEDAGOGIE EST POSITIVE. A moi de lui faire confiance, de l'écouter. Il me mènera vers des prés d'herbe tendre. Il me conduira à la vraie réussite, à la fécondité.

Il me fera rencontrer tous ceux qui pourront m'accompagner ou faciliter l'expression de ma vocation et il me donnera tout ce dont j'ai besoin.

A moi de persévérer et d'accepter le temps, les étapes, de faire effort, d'y croire."

YVES BOULVIN

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4948
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Mon entraîneur, c'est le Seigneur par Yves Boulvin

Message non lu par gerardh » lun. 12 mars 2012, 13:00

________

Bonjour,

Il y a un verset qui dit : "que celui qui est debout prenne garde qu'il ne tombe". Celui qui nous tient debout c'est le Seigneur en tant que souverain sacrificateur. Mais si nous tombons, nous avons encore le Seigneur mais en tant que notre avocat auprès du Père.


_____________

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10641
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Yves Bouvin, psychologue chrétien

Message non lu par Fée Violine » lun. 24 févr. 2014, 17:17

"Je m'empoisonne la vie
Voici dix moyens fort simples pour me rendre la vie difficile et être malheureux à coup sûr:

1. Je me compare à mieux, en relevant tout ce que les autres ont et tout ce qui me manque, sans apprécier ce que j'ai.

2. Je m'attache chaque jour à subir ma vie, à me plaindre, à me sentir victime et à ne rien mettre en place pour que cela change.

3. Je me tiens au courant de tout ce qui ne va pas dans le monde et je veille "pour ne pas être égoïste", à bien rester dans l'angoisse, la révolte. Si cela ne suffit pas, je me fais un maximum de soucis pour mes proches.

4. Je pense par des "Il faut" et des "On doit", en stérilisant chez moi toute source de plaisir, de récréation et de joie.

5. Je veux à tout prix être parfait et hyper exigeant. Ainsi, je me découragerai et je découragerai les autres.

6. Je rumine chaque jour mes souffrances passées, les injustices subies et mes craintes pour l'avenir : "Je n'ai pas de chance", "Le bonheur n'est pas pour moi"...

7. Quand je fais une erreur, je ne manque jamais de me la reprocher, puis de me reprocher de me l'être reprochée, et ainsi de suite.

8. Lorsque je reçois un compliment, j'en conclus que cette personne me connaît mal. Ou bien je cherche ce qu'elle a derrière la tête: si elle a relevé mon bon coeur, et non mon intelligence ou mon physique, c'est qu'elle me trouve bête et moche.

9. Je me débranche de la réalité, je pars dans l'imaginaire. Je reste seul(e) chez moi, passivement, sans sortir, sans objectif.

10. J'évite de prendre conscience des cadeaux quotidiens de la vie, des signes de la présence de tous ceux qui m'aiment, des clins d'oeil de Dieu."

(Yves Boulvin, dans la revue "Famille chrétienne" du 26 décembre 2010)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités