Psy chrétien

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4231
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Psy chrétien

Message non lu par Kerniou » mar. 22 janv. 2019, 19:42

D'accord avec vous, Cinci !
Au confessionnal, on vient exprimer ses fautes, chez le/la psy, on vient exprimer sa souffrance affective et/ou son malêtre.
ce n'est pas du tout la même chose.
Françoise Dolto n'a pas "inventé" le règne de l'enfant -roi. Elle prône, pour l'enfant, une place de personne, personne en devenir, certes, mais elle nous rappelle que l'enfant est une personne : pas un tyran familial, pas un enfant-roi !
Laisser une place à l'enfant ne veut pas dire qu'il peut prendre toute la place et lui donner la parole ne signifie pas qu'il doive décider de tout !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre-Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Psy chrétien

Message non lu par Alexandre-Invité » mar. 22 janv. 2019, 20:13

Je pense pour ma part que les Évangiles peuvent servir de thérapie pour ceux qui sont dans la détresse. Et le curé peut être un support même si effectivement sa fonction première n'est pas d'assurer le rôle d'un psy. Côtoyer des Chrétiens via des fraternités ou par la participation aux événements de sa paroisse me semble également bénéfique.

Aujourd'hui, dans une société decristianisée qui va toujours plus vite sans savoir où aller, la tendance est d'aller voir un psy. C'est triste car la parole de Jésus et l'Eglise peuvent aider.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Psy chrétien

Message non lu par la Samaritaine » mar. 22 janv. 2019, 22:35

Alexandre-Invité a écrit :
mar. 22 janv. 2019, 20:13
Je pense pour ma part que les Évangiles peuvent servir de thérapie pour ceux qui sont dans la détresse. Et le curé peut être un support même si effectivement sa fonction première n'est pas d'assurer le rôle d'un psy. Côtoyer des Chrétiens via des fraternités ou par la participation aux événements de sa paroisse me semble également bénéfique.

Aujourd'hui, dans une société decristianisée qui va toujours plus vite sans savoir où aller, la tendance est d'aller voir un psy. C'est triste car la parole de Jésus et l'Eglise peuvent aider.
C'est vrai Alexandre, d'autant plus que la Parole de Dieu est vivante. Vivre ma foi en groupe de prière et lire la Bible ont été une puissante lumière sur mon chemine de guérison et éclairaient le travail que je faisais par ailleurs chez la psy. Je pense que les deux à la foi sont bon à consulter pour un chrétien en souffrance et ne se font pas concurrence, au contraire.


En Christ,

Samaritaine

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités