A propos de l'hypnose

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 250
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

A propos de l'hypnose

Message non lu par aur15 » jeu. 29 janv. 2015, 22:13

Auto-hypnose

Bonjour,

Je voulais savoir si c'était bon et conseillé l'auto-hypnose ?
https://www.youtube.com/watch?v=0uMM5mjcp1I

Ça me semble pas bien méchant à première vue.

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Auto hypnose

Message non lu par axou » jeu. 29 janv. 2015, 23:27

Bonsoir ,

Je ne parviens pas à voir ce lien sur Youtube mais j'ai déjà vu des sophrologues, il y en a dorénavant dans les hôpitaux pour aider les malades à se détendre.
Les techniques de sophrologie sont efficaces pour lâcher prise, prendre du recul,se centrer, parfois même pour dépasser certains blocages ou traumatismes.

Il faut juste bien choisir le ou la sophrologue, c'est-à-dire que la personne soit saine (à la bonne distance affective) et bien formée, comme toujours dans le monde de la thérapie et du développement personnel. En sophrologie, le mot hypnose n'a rien avoir avec le sens que l'on donne aux "magiciens" qui tiennent les gens sous leur coupe, il s'agit ici d'une très profonde relaxation.

Bien à vous !

Axou

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Barbarus
Barbarus

Sur l'hypnose

Message non lu par Hantouane » ven. 02 août 2019, 4:40

L'hypnose est utilisée dans le domaine médical pour faire des opérations nécessitant habituellement une anesthésie générale... Doit on se méfier de cette technique ? Et si on va plus loin, n existe t il pas toute une panoplie de technique d hypnose pouvant servir à manipuler son entourage pour son intérêt propre ? Enfin, l hypnose n est elle pas de la sorcellerie, ni plus ni moins ?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4428
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Sur l'hypnose

Message non lu par Kerniou » ven. 02 août 2019, 11:37

A ma connaissance, l'hypnose n'a rien à voir avec la sorcellerie; c'est un mode de soin tout à fait respectable et sérieux. Dans le cas de certaines interventions chirurgicales, il évite les sédatifs profonds qui ne sont pas si bons que cela pour l'organisme ... Mais quand on n'a pas le choix etr qu'il faut bien se soigner ...
Vous pouvez demander davantage d'explications aux médecins et leur faire préciser pourquoi ils vous proposent l'hypnose pour cette intervention.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Barbarus
Barbarus

Re: Sur l'hypnose

Message non lu par Hantouane » ven. 02 août 2019, 12:08

Oui, je sais Kerniou que c est pratiqué et que c est validé cliniquement par son efficacité. Je pense notamment à son efficacité sur l arrêt du tabac. Mais je me pose quand même la question des dérives de cette pratique. Il est irréfutable que l hypnose crée une emprise de l hypnotiseur sur la personne cible. Ça laisse la porte ouverte à quantité de manipulation ... C est pour ça que ma question en rapport à la sorcellerie n est pas si bête que ça, on soumet une personne à l emprise d une autre personne.

Pour comprendre, j aimerai en savoir plus sur le fonctionnement de l hypnose, pas pour la pratiquer personnellement mais pour me faire une idée sur cette pratique. (À l occasion je poserai la question à un soignant) Sinon, peut être que quelqu'un pourrait me renseigner sur ce forum ?

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 362
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Sur l'hypnose

Message non lu par jerome » ven. 02 août 2019, 16:47

Bonjour Hantouane, il y a hypnose et hypnose.

Quand elle est pratiquée dans un cadre médical par des médecins ou des psy correctement formés, il n'y a rien de magique et l'hypnose ne présente aucun danger. La transe hypnotique est un phénomène naturel que l'on expérimente au quotidien, par exemple en conduisant sa voiture... ou même quand l'on prie de façon "profonde".

Très concrètement et non moins schématiquement, l'hypnose fait appel à l'inconscient pour lever des barrières posées par le conscient, pour permettre au consultant (celui qui consulte) de mieux négocier avec soi-même pour atteindre des objectifs définis en amont au moment d'une anamnèse.

Il s'agit cependant d'être vigilant, certains praticiens ayant recours à une forme d'hypnose "spirituelle" pour visiter des vies antérieures au cours desquelles des blocages auraient pu être installés. Inutile d'être docteur en théologie pour facilement deviner que l'on s'éloigne du chemin du Christ quand l'on emprunte ces voies ténébreuses, quand bien même elles seraient allégoriques. Au surplus, d'un point de vue strictement thérapeutique, il me semble extrêmement dangereux d'installer la croyance de vies antérieures sources de problèmes actuels.

Enfin, concernant l'hypnose de spectacle, il s'agit d'être vigilant. Je ne suis pas persuadé que le Seigneur nous ait permis d'accéder à notre inconscient pour jouer à croquer dans un oignon qui prendrait subitement un goût de pomme... S'il ne s'agit pas de magie, il s'agit de mensonges. Même si c'est "rigolo", je ne pense pas que notre inconscient ait été conçu pour cela.

Pour conclure, je dirais que l'hypnose est un outil thérapeutique très efficace quand il est manipulé par des praticiens sérieux qui ont réellement conscience -sic- des effets et conséquences de l'hypnose. Rappelons également que l'hypnose, même thérapeutique, ne doit JAMAIS être pratiquée sur des patients souffrants de certaines psychopathologies, de type psychotique en particulier.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Barbarus
Barbarus

Re: Sur l'hypnose

Message non lu par Hantouane » dim. 04 août 2019, 12:57

J ai posé la question à mon père et il m a dit que tous n étaient pas réceptifs à l hypnose. Il faut que le consultant cible soit réceptif à cette technique. Est ce vrai ? Sinon, les psychotiques n auraient pas le droit de jouir de cette technique d après vous. Pourtant, ma curatrice m a conseillé cette technique pour l arrêt du tabac et est prête à me financer les séances quand je serai prêt. Or, je suis schizophrène ...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités