Les Cristeros

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 382
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Les Cristeros

Message non lu par J R » ven. 12 mars 2010, 16:52

Raistlin a écrit :
" Et c'est à mon sens de la responsabilité des évêques (et des prêtres dans une moindre mesure) d'entamer ce dialogue en vérité, car ils sont nos pasteurs en charge de nous guider."

Est ce vraiment le travail des évêques ?
Ne tombons nous pas dans le domaine temporel ? Celui de notre avenir physique ?
L'évêque a 't'il vocation a être un guide temporel ? ou seulement spirituel ?
Souvenons nous des erreurs avec les Christeros.

Un imam est à la fois chef spirituel mais aussi temporel.

Nos évêques n'ont pas de pouvoir temporel.
Ils n'ont que de bonnes paroles mais aucun pouvoir de représaille.
Il est donc normal qu'ils ne soient pas respectés par des musulmans.
Y a t'il donc dialogue ? ou seulement espèrance d'arrêter le feu en lui parlant.

Mais le veulent t'ils simplement ?
Ils sont déjà incapable de parler des martyrs chrétiens actuels.

Alors qui peut dialoguer ?
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 382
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Les Cristeros

Message non lu par J R » mer. 17 mars 2010, 16:12

Je m'explique.
C'est en obéissant au mandat de Pie XI, qui avait comme secrétaire d'état le Cardinal Gasparri que les Cristeros ont déposé leurs armes. A ce moment là, le gouvernement mexicain, en dépit de l'aide extèrieure, surtout américaine, était dans une situation desespérée, lorsque l'Eglise vint à son secours et renversa la situation en négociant leur reddition dans le dos des Cristeros.
Mgr Fumasoni-Biondi, délégué apostolique aux Etats-Unis, écrivait le 12 décembre 1927 à Mgr Diaz, et à travers lui à tous les évêques mexicains : "Les évêques ne doivent pas s'abstenir d'appuyer l'action armée, mais rester en dehors et au-dessus de tout parti politique, fût-il bon et honnête... Le Saint Siège ordonne que tous les prêtres s'abstiennent d'aider matèriellement ou moralement la révolution armée."
J.Meyer Apocalypse et révolution au Mexique, la Guerre des Cristéros (1926-1929), Gallimard, Paris 1974, P164.

Je vous ai donné ma source. Je ne puis en dire plus.

Tout cela pour dire, que le fait d'être évêque, ne suffit pas pour dialoguer. Qu'ils tentent de les convertir : oui !c'est leur vocation.
Qu'ils dialoguent avec eux ? Pourquoi faire ? Pour leur donner quoi ? au dépend de qui ? Nous ?

Vous savez ce qu'il s'est passé par la suite : le massacre des Cristéros.

Je pense avoir des raisons valables de ne pas leur faire confiance.
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

La guerre des Cristeros, les chouans de l'Amérique latine

Message non lu par pajaro » mer. 14 avr. 2010, 14:36

Bonjour à tout le monde.
Ça fait un petit bout de temps que je voulais lancer ce sujet qui je pense n'a pas été abordé sur ce forum, et qui relève quand même d'une grande importance historique pour le catholicisme, c'est la guerre des Cristeros au Mexique de 1926 à 1929 contre un gouvernement qui était à l'époque très anti-clérical. A l'exemple de nos chouans vendéens, les Cristeros venaient pour la plupart de milieux très modestes. Beaucoup diront qu'ils furent manipulés par le clergé, voulant mener une croisade des temps modernes, et d'autres diront que le courage de ces hommes fut quelque chose d'admirable en ces temps de persécution, que des gens se soulèvent pour défendre leur foi et l'Église.

En Mai 2000, 25 héros de la Cristiada furent canonisés, et cet évènement, qui n'est pas si vieux que ça peut nous mener à penser sur cet épisode de l'histoire dont beaucoup ignorent. Sous la dictature de Plutarco Elias Calles, de 1924 à 1929, le gouvernement mexicain était fortement imprégné d'anti-cléricalisme; Calles voulair éradiquer littéralement l'Église Catholique. En 1925 il essaya d'établir une église nationale, il expulsa tout le clergé venant de l'étranger et il se mit à confisquer les propriétés de l'Eglise, que ce soit des lieux de culte, des écoles ou des hopitaux. En 1926 le dictateur fit une loi qui limitait le nombre de prêtres dans chaque paroisse du pays, et aussi la fermeture de couvents et de nombreux séminaires.

En signe de protestation, les évêques firent fermer toutes les églises du pays, et une pétition fut signée pour l'abrogation de la Loi Calles. L'effort ne reçu aucun écho de la part du régime en place à l'époque, et c'est à ce moment la que les catholiques (pas tous) prirent le choix de la voie armée et de la rébellion pour restaurer leur liberté religieuse.

Voila donc, je ne sais pas si prendre les armes était la meilleure solution, mais cela n'empêche pas d'avoir du respect et de l'admiration pour ces gens qui se sont battus corps et âme pour la Foi et pour l'Église tout en étant mal armés et peu (ou pas du tout) formés militairement.
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Re: La guerre des Cristeros, les chouans de l'Amérique latin

Message non lu par pajaro » dim. 16 mai 2010, 18:36

L'histoire des Cristeros au cinéma

Le tournage commencera en juin, au Mexique, et ce sera (probablement) un film « catho »… L'acteur mexicain Eduardo Verastegui, héros du film pro-vie Bella, partagera avec Eva Longoria et avec Andy Garcia (Le Parrain III, Dead Again, Les Incorruptibles…) l'affiche d'un film relatant l'épopée des Cristeros. Cristiada reviendra sur les persécutions laïques qui ont frappé dans les années 1926 et 1929 les catholiques, souvent des paysans illettrés, qui se sont battus pour leur foi et pour les droits de l'Eglise face au pouvoir maçonnique en place au Mexique.

Le film sera réalisé par Dean Wright, spécialiste des effets spéciaux et associé à la réalisation des Chroniques de Narnia et du Seigneur des Anneaux.

Verastegui interprétera le bienheureux Anacleto Gonzalez, laïc et dirigeant de la rébellion des Cristeros, tandis que Garcia incarnera l'« ultracatholique » (je cite un blog ciné hispanophone) enrique Gorostieta y Velarde qui avait pris les armes pour défendre les prérogatives de l'Eglise, mises à mal par la Constitution laïque de 1917 au Mexique.

Au cri de « Vive le Christ-Roi et Sainte Marie de Guadalupe », les Cristeros combattirent pendant trois ans d'une guerre qui fit près d'une centaine de milliers de victimes et s'acheva sans victoire éclatante de part ou d'autre, mais à la suite de laquelle l'Eglise recouvra au moins quelques-uns de ses droits.

Les Cristeros comptent plusieurs martyrs officiellement reconnus (34 prêtres et laïcs béatifiés ou canonisés, dont le père Miguel Pro.

Pourquoi vous raconter cela dans un blog pro-vie ? Parce que le laïcisme n'est pas mort…

© leblogdejeannesmits.
Voila une très bonne nouvelle, et espérons que ce film sorte dans nos salles de cinémas nationales.
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1427
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par Harfang » mar. 20 mars 2012, 21:43


jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 20 mars 2012, 22:15

Ah ! C'est très intéressant, je ne connaissais pas du tout cette histoire des Cristeros, merci pour l'info !

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10955
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par Fée Violine » mar. 20 mars 2012, 22:46

Les persécutions antichrétiennes au Mexique sont le sujet du célèbre roman de Graham Greene, "La puissance et la gloire". Dure époque!

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 20 mars 2012, 23:10

Je ne connais vraiment rien au Mexique :(

Merci pour l'info !

Je mourrai moins bête ce soir comme on dit ;)

pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par pajaro » lun. 23 avr. 2012, 16:14

Le film "Cristiada" est enfin sorti au cinéma au Mexique

MÉXICO D.F., 20 Abr. 12 / 10:18 am (ACI).- Le film "Cristiada", qui raconte la guerre cristera au Mexique durant la persécution religieuse de la décennie des années vingt, est sorti au cinéma aujourd’hui au Mexique.

Eduardo Verástegui, qui incarne le Bienheureux mexicain Anacleto González Flores dans la mégaproduction, a signalé à la presse que le personnage auquel il donne vie dans le film "fut un homme logique et cohérent".

Le Bienheureux, a dit, "il a toujours agit en accord avec ses croyance, laique, cultivé, préparé, il utilisa toutes ses ressources pour défendre la liberté, la foi, qui fut le centre de toute sa vie. Cela m'a touché au cœur, ça m'a inspiré et lancé un défi".

Dans le film figurent aussi les vedettes Andy García, Eva Longoria, Peter O’Toole et le chanteur panaméen Rubén Blades, dans le rôle du président mexicain, Plutarco Elías Calles qui persécuta l’Église Catholique.

"Ce film ne va pas seulement divertir les gens, il a aussi un grand potentiel. C'est un film commercial, qui touche, avec de grandes interventions d'acteurs prestigieux comme Andy Garcia et Peter O'Toole".

Verástegui a également loué la qualité artistique, la conception, la photographie et le tournage du film, ainsi que la direction de Dean Wright.

En plus de cela, l'acteur a souligné, "moralement parlant, le film sauve le bien, le beau et le véridique d'une histoire".
"Tu te sentais comme dans une production de Hollywood, excepté du fait que le film est fait par des mexicains. J'applaudis le producteur Pablo José Barroso, de New Land Films, pour avoir fait un film de cette qualité".

La sortie en salle de "Cristiada" aux Etats-Unis est confirmée pour le 1er juin.

Plus d'informations sur le film sur:http://www.cristiadapelicula.com/

Source: http://www.aciprensa.com/noticia.php?n=36751
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

JustineF
Quæstor
Quæstor
Messages : 339
Inscription : mar. 20 mars 2012, 18:16

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par JustineF » jeu. 11 avr. 2013, 15:42

Qui 'censure' ce film à votre avis?

Les lobbys christianophobes ou simplement des distributeurs avisés conscients que le thème n'intéressera qu'un poignée de grenouilles de bénitier? Dans ce dernier cas, on ne parle alors plus de censure mais d'analyse de rentabilité.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par Raistlin » ven. 12 avr. 2013, 11:14

JustineF a écrit :Les lobbys christianophobes ou simplement des distributeurs avisés conscients que le thème n'intéressera qu'un poignée de grenouilles de bénitier? Dans ce dernier cas, on ne parle alors plus de censure mais d'analyse de rentabilité.
Les distributeurs avisés peuvent être christianophobes.

Et pour votre info, Des hommes et des dieux était clairement orienté chrétien et a été un vrai succès au box office. Tant de grenouilles de bénitiers en France, ça fait peur, hein ?
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Les Cristeros bientôt au cinéma

Message non lu par Johnny » ven. 12 avr. 2013, 14:59

le gyrovague a écrit :
Bienheureux Anaclletto Gonzállez Fllores

Avant de mourir, Anacleto pris congé en ces termes du général Ferreira : “Je vous pardonne volontiers, mon général,mais vous préviens que nous allons nous retrouver bientôt ensemble devant le tribunal de Dieu. Le Juge qui va me juger vous jugera aussi. Vous allez avoir besoin d’un bon avocat. Si vous en êtes d’accord, je pourrai m’en charger !”
Quel témoignage de foi!

Cette période que je ne connaissais pas est soumise à la même omerta que le génocide vendéen... :-[ les "frères" gèrent bien le système médiatique...

Une question cependant : la guerre civile est-elle une réponse appropriée aux persécutions ?
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités