Situation dans les Balkans

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
Citadelle4490
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 20 févr. 2018, 15:02
Conviction : Catholique

Situation dans les Balkans

Message non lu par Citadelle4490 » mar. 20 févr. 2018, 23:36

[Sujet en provenance de la section Présentations]

Bonsoir,

je m'inscris sur ce forum pour partager ma foi en groupe, passant la plupart de mon temps à l'étranger, dans des pays non catholiques, plus précisément en Serbie et au Monténégro. Je m'appelle Henri, je suis marié et ai quatre enfants, le troisième étant depuis peu entré au presbytère en Croatie, et ai 51 ans. Ce pseudonyme de Citadelle vient de cette situation de ma famille comme étant une citadelle catholique en terre étrangère. J'espère pouvoir trouver sur ce forum la communauté qui me fait défaut la plupart du temps.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2121
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Situation dans les Balkans

Message non lu par Relief » mer. 21 févr. 2018, 1:10

Votre situation doit être en effet difficile car les Serbes et les Monténégrins détestent les catholiques. Il y a une vingtaine d'années, ils en ont exterminé quelques dizaines de milliers en Croatie et Bosnie.
On se souvient des images à la télévision montrant les canons monténégrins bombardant la ville croate de Dubrovnik, classée au patrimoine mondial de l'humanité, et dont les habitants sans défense couraient chercher un abri.

Citadelle4490
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 20 févr. 2018, 15:02
Conviction : Catholique

Situation dans les Balkans

Message non lu par Citadelle4490 » mer. 21 févr. 2018, 11:53

En effet, les violentes divisions des Balkans sont encore bien sensibles de nos jours... les blessures des guerres des années 90 semblent être moins douloureuses, puisque de plus en plus de Serbes et Monténégrins ne réagissent plus de manière hostile à la religion catholique ; même si ceci est surtout vrai dans le nord de la Serbie, où vit une communauté hongroise catholique non négligeable. J'ai ainsi pu assister à quelques messes dans la magnifique cathédrale du Nom de Marie à Novi Sad, un héritage culturel de l'empire des Habsbourg, comme l'est le centre historique de la ville.
Le fait que le Pape et les autorités religieuses orthodoxes se rencontrent relativement fréquemment et semblent partager des relations cordiales y joue aussi un grand rôle, les peuples de l'ex-Yougoslavie étant très pieux.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2121
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Situation dans les Balkans

Message non lu par Relief » mer. 21 févr. 2018, 12:45

Citadelle4490 a écrit :
mer. 21 févr. 2018, 11:53
de plus en plus de Serbes et Monténégrins ne réagissent plus de manière hostile à la religion catholique ; même si ceci est surtout vrai dans le nord de la Serbie, où vit une communauté hongroise catholique non négligeable
C'est une bonne nouvelle car en Serbie, jusque il y a peu les cimetières des minorités catholiques croates, hongroises et slovaques étaient régulièrement profanés.
Citadelle4490 a écrit :
mer. 21 févr. 2018, 11:53
Le fait que le Pape et les autorités religieuses orthodoxes se rencontrent relativement fréquemment et semblent partager des relations cordiales y joue aussi un grand rôle,
En êtes-vous certain ?
Le patriarche serbe ne veut pas de la venue du Pape en Serbie alors que le Saint Père a formulé le souhait de visiter ce pays. Par ailleurs, ce patriarche a des relations tendues avec les patriarches du Monténégro et de Macédoine. Le patriarche serbe tient en effet un discours ultranationaliste identique à celui de l’Église serbe dans les années 90 qui encourageait et bénissait l'armée serbe dans son invasion de la Croatie et de la Bosnie. Non seulement l’Église serbe n'a toujours pas fait de repentance mais elle est carrément dans le déni et dans l'inversion victimaire.

Le 9 octobre 2017, le métropolite orthodoxe du Monténégro déclarait : "L’Église orthodoxe serbe est une organisation terroriste (...) Partout dans la guerre des Balkans, l'église serbe y participait. Ses épiscopats ont participé à la guerre. Ce n'est pas un secret. Le patriarche serbe Pavle (...) a dit : "La Dalmatie (région de Croatie, ndlr) est un pays serbe, il faut la défendre et les Serbes doivent accepter les armes." N'est-ce pas du terrorisme ? Évidemment, c'est ce dont il s'agit ! Vis-à-vis de la Bosnie ça a été le même type de terrorisme. la preuve en est avec le massacre de Srebrenica. L’Église de Serbie est une honte pour les Balkans et pour toute l'Europe."
(propos du métropolite du Monténégro Mihailo pour le journal "Avaz" le 9 octobre 2017)

Le 25 octobre 2017, le patriarche serbe de Belgrade (capitale de la Serbie) a de nouveau déclaré dans les mêmes termes que l'avait fait le dictateur serbe Slobodan Milosevic : "Là où vit un Serbe, c'est la Serbie ! En Bosnie, au Monténégro, ou dans n'importe quel autre endroit !"
Dernière modification par Relief le mer. 21 févr. 2018, 12:59, modifié 3 fois.

Citadelle4490
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 20 févr. 2018, 15:02
Conviction : Catholique

Situation dans les Balkans

Message non lu par Citadelle4490 » mer. 21 févr. 2018, 12:50

Après ceci reste un phénomène long qui ne fait que débuter, je dirais que l'hostilité n'est plus systématique même si elle reste encore très fréquente. Je prie pour que les blessures des Balkans, de cette superbe région à la riche culture, se referment un jour, mais j'ai peur que cela reste un rêve inatteignable, car pour une prière pour l'unité ou la paix dans cette région, il y en a dix pour rétablir la supériorité nationale ou pour se venger d'une atrocité...

Quant aux rencontres catholiques et orthodoxes, elles ne concernent en effet pas encore les Balkans, puisque la principale rencontre de ce type a réuni le Pape et le patriarche Cyrille de Russie. Mais si le dialogue n'est pas encore ouvert en Serbie et au Monténégro, il est tout de même ouvert entre catholiques et orthodoxes, et ce qui n'arrive pas aujourd'hui peut, s'il en plaît au Seigneur, arriver demain.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités