Fin du CDI, qui le sait ?

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par etienne lorant » sam. 18 mai 2013, 8:46

Le Sénat vote la fin du CDI et tout le monde s’en fout !

Un article trouvé sur Boulevard Voltaire montre que la gauche au pouvoir, censée défendre les intérêts des travailleurs, détruit méthodiquement leurs droits et notamment le CDI. Désormais les salariés pourront être les licenciés pour avoir refusé de changer de poste, de changer de lieu de travail, y compris de l'autre côté de l'Hexagone, refusé une baisse de salaire, ou simplement s'ils sont "incompétents".

Ceux qui ont pris un crédit pour vingt ans pour acheter leur logement ont du souci à se faire !
14 mai 2013, la loi sur « la sécurisation de l’emploi » a été votée au Sénat, par 169 voix contre 33. La fin du CDI et tout le monde s’en moque… Pas une manifestation dans la rue, nada ! Pas le moindre sénateur pendu non plus… Les moutons ne voient pas l’abattoir que l’on construit devant la bergerie.


Le CDI vous préservait des licenciements sauf en cas de « cause sérieuse et réelle ». En clair, à moins d’une faute grave ou d’une inaptitude au travail, la seule chose que pouvait tenter votre patron était de vous pousser au suicide comme chez France Télécom…

Aujourd’hui, le boss pourra vous virer pour avoir refusé de changer de poste, pour avoir refusé de changer de lieu de travail, y compris de l’autre coté de l’Hexagone… Ou simplement s’il vous juge « incompétent » !


Le CDI prévoyait l’impossibilité de baisser votre rémunération sans votre accord. Le boss pouvait demander. Certains ont essayé… 
Grâce à notre Sénat, refuser une baisse de salaire (jusqu’au SMIC) devient un motif valable pour vous faire pointer à Pôle emploi (article 18 de l’accord national interprofessionnel – ANI).


Finalement, c’est quoi cette… chose ? 
Rien de moins que la mise au pas de la France par la Commission européenne en matière de droit du travail et la destruction d’un acquis vieux de 20 ans.
 C’est l’échine courbée jusqu’à la brisure de vertèbres devant l’ultra-libéralisme. Un grand jour pour le MEDEF.


Comme d’habitude, les travailleurs ont été trahis par plusieurs syndicats (CFDT, CFE-CGC, CFTC) puisque cette loi n’est que la retranscription de l’ANI signé entre lesdits syndicats et le patronat le 11 janvier 2013. FO et la CGT l’ont refusé, encore heureux…


Chaque fois que les syndicats parlent des organisations patronales comme « des partenaires sociaux », c’est déjà joué.

 Dans 1984, la dictature décrite par Orwell utilisait des slogans comme: « La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. » 
Tout aussi fort, le hollandisme révolutionnaire ajoute ceci : « La fin du CDI, c’est la sécurisation de l’emploi. »


Au Sénat, les communistes sont les seuls à avoir voté contre.
 Comme à son habitude, l’UMP a botté en touche, intrinsèquement lâche, en choisissant de s’abstenir. Il ne faudra pas les oublier ceux-là non plus, le jour du grand nettoyage au Kärcher de la scène politique.
 Comme à son habitude, c’est le PS qui s’y colle pour faire reculer les acquis sociaux…
Franck Vinrech, le 15 mai 2013

Source: http://www.bvoltaire.fr/franckvinrech/l ... fout,22801

***************
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Lexi
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : dim. 24 févr. 2013, 16:38

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par Lexi » sam. 18 mai 2013, 10:32

Bonjour!



La fin du CDI?. Voilà une bien triste nouvelle...
Les employeurs ont les pleins pouvoirs actuellement. Malheureusement, le malheur des uns fait le bonheur des autres...
Et, le gouvernement se moque bien de la précarité de la majorité des salariés français. Après tout, nous ne sommes que des numéros pour eux - et cela de notre naissance jusqu'à notre mort.
Nos ancêtres se sont battus pour rien finalement... J'ai le sentiment que plus nous avançons et plus nous régressons...
Nos droits au travail disparaissent peu à peu. L'employeur se comporte souvent comme un souverain tyrannique. Et, le salarié n'a pas d'autre choix que de subir.

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par jeanbaptiste » sam. 18 mai 2013, 13:54

Incroyable silence des journaux !

Il y a une réaction des syndicats cependant, mais aucun soutient médiatique.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par etienne lorant » sam. 18 mai 2013, 14:11

Naturellement, sous une gouvernance socialiste, une telle mesure ne peut que déplaire aux électeurs socialistes - lesquels confondent facilement "socialisme" avec "plus de justice sociale". Cela valait peut-être dans le passé, puisqu'il y a eu des avancées indéniables, mais aujourd'hui, le socialisme est une idéologie mortifère - si je puis dire ainsi.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par etienne lorant » mer. 22 mai 2013, 16:49

Image


L’incongrue : - Bonjour
Celui qui mangeait une salade à ce moment là : - Bonjour, ça va ?
-Non, ils ont fait passer la le décret sur le CDII, le CDI n’existe plus…
-Quoiiiiiii, mais comment ? dit-il en s’étouffant
Mais mais… il y a eu un blackout mondial pour qu’on n’entende pas parler de ça ?
-Pendant que ca manifestait pour le mariage pour tous, ils ont glissé ça le gouvernement, ce fut voté et personne n'a rien vu
-ha je comprends mieux.
Bon aller, on va faire deux trois recherches sur internet pour se faire son propre avis.

BFM TV qui est ma source principale au niveau des médias TV avec Europe 1 pour mes médias Radio, pas grand chose pour eux, pas d’information précise. Alors direction l’AFP. Pareil pour eux. Il semble que les médias aient oublié le sujet.

Je vais donc sur le site du gouvernement ou je trouve un article. Enfin !

Le travail intermittent est l’alternance de périodes travaillées et non travaillées qu’impliquent les fluctuations d’activités.
Il peut être mis en œuvre pour des emplois permanents qui, par nature, comportent une telle alternance (certains emplois de formateurs ou de moniteurs de ski par exemple).
Que veut dire CDII ? Le contrat de travail à durée indéterminé intermittent. Bon ça c’est dit.

Après y avoir lu le texte, je mets ma propre critique du texte en parallèle avec l’avis présenté sur les sites que je fréquente rarement mais qui évoquent le sujet contrairement à ceux que je lis habituellement. L'important étant de comprendre les changements et les conséquences qui en résultent.

Je comprends alors que c’est un contrat nécessitant une convention spécifique dans chaque entreprise sauf cas particulier. Un contrat qui permettra de faire de grand pont de « non-travail » alterné avec des périodes de « travail effectif » pour des phases prédéfinit dans le contrat. Le CDI s’en trouve bien modifié ; pour le peu que j'ai trouvé sur internet ce contrat aurait les avantages des CDD et des CDI pour les entreprises. C’est un peu un « mi-temps » mais étalonné sur l’année. Un contrat concurrençant l’intérim. Et pouvant précariser les CDD. L’idée étant que la crise étant là, vaut il mieux peut être, préserver son emploi, et dans des conditions peut être moins confortable que par le passé, peut-être moins facilement, avec peut-être moins de droit, mais en pensant d’abord à garder son emploi.

Cela faisait en fait plusieurs mois que le sujet était évoqué, mais que l’actualité a effacé pour évoqué d’autre sujet.
[+] Texte masqué
http://le771.blogspot.be/2013/04/le-con ... rmine.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
R.G.Blogueur
Barbarus
Barbarus

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par R.G.Blogueur » jeu. 30 mai 2013, 23:49

Merci d'avoir cité mon article :)
Cela me fait très plaisir.
Au plaisir de vous y revoir.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par etienne lorant » sam. 01 juin 2013, 18:46

R.G.Blogueur a écrit :Merci d'avoir cité mon article :)
Cela me fait très plaisir.
Au plaisir de vous y revoir.
J'irai vous rendre visite encore : bonnes infos !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par zelie » sam. 01 juin 2013, 20:41

C'est infâme.
Mais l'infâme dans l'infâme, c'est que ce soit des personnes incarnant la justice sociale et se faisant élire sur ces idées qui fassent cela.

J'ai l'impression qu'on glisse vers de futurs comportements stakhanovistes. Compétition de cour d'école entre salariés pour savoir qui finira le premier, qui en aura fait plus que l'autre, pour se rassurer sur la perennité de son emploi, et malheur au dernier de la classe.
Ou comment remplacer la solidarité salariale par de l'esclavagisme consenti. Ah peur quand tu nous tiens!

Au passage, bravo le MEDEF, bien joué! Pendant que le peuple s'agite pour trois gamins de plus ou de moins adoptés, ils on su tirer les marrons du feu. Que cela nous soit à tous une bonne leçon.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
grandjeanrom
Barbarus
Barbarus

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par grandjeanrom » ven. 14 juin 2013, 20:16

https://etvoilaltravail.wordpress.com/2 ... ermittent/

bonjour. Je reviens vers vous pour vous prévenir du changement de l'adresse du lien vers l'article de mon blogue.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par etienne lorant » sam. 15 juin 2013, 15:09

zelie a écrit :C'est infâme.
Mais l'infâme dans l'infâme, c'est que ce soit des personnes incarnant la justice sociale et se faisant élire sur ces idées qui fassent cela.

J'ai l'impression qu'on glisse vers de futurs comportements stakhanovistes. Compétition de cour d'école entre salariés pour savoir qui finira le premier, qui en aura fait plus que l'autre, pour se rassurer sur la perennité de son emploi, et malheur au dernier de la classe.
Ou comment remplacer la solidarité salariale par de l'esclavagisme consenti. Ah peur quand tu nous tiens!

Au passage, bravo le MEDEF, bien joué! Pendant que le peuple s'agite pour trois gamins de plus ou de moins adoptés, ils on su tirer les marrons du feu. Que cela nous soit à tous une bonne leçon.
Ce n'est pas moi qui te contredirais ! Mais j'écris un mot simplement pour te saluer. Ah, s'il était possible de se poser dans une capsule spatio-temporelle, et se déplacer à un autre endroit à la vitesse de la lumière, tu serais parmi mes premières visites ! (Parmi beaucoup d'autres ensuite !). Je vais prendre une semi-retraite: si quelqu'un veut m'inviter chez lui, ou chez elle, qu'ils sachent que je ne suis pas démuni: je peux au moins inviter à un (très) bon restaurant - et je serai de joyeuse compagnie. Non pas ma joie à moi, mais l'Autre joie !

Etienne

Ps: nous avons tous un "mp" !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5059
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par gerardh » dim. 16 juin 2013, 17:45

_________

Bonjour,

Les choses étant ce qu'elles sont, et les pays émergents devenant de plus en plus compétitifs? il faudra bien vite se rendre compte que les "acquis sociaux" européens ne sont plus que des rois nus : c'est du passé.

On peut le regretter, mais c'est un pis aller.


___________

Avatar de l’utilisateur
Gehennam
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mer. 01 août 2012, 11:18

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par Gehennam » mer. 17 juil. 2013, 18:43

Bonjour à toutes et à tous,

Juste pour info, le licenciement pour les motifs précédemment cités (refus de mutation, incompétence ou autre) était déjà possible. La seule possibilité était d'obtenir une indemnité de licenciement.

Par exemple, l'incompétence est assimilable à la perturbation du service dans lequel vous travaillez, ce qui est un motif de licenciement réel et sérieux.
Le refus de mutation peut être assimilé à de la désobéissance, voire de l'abandon de poste (puisque vous ne vous trouverez pas à votre poste une fois la mutation effective), ce qui est également un motif sérieux et réel de licenciement.

Je ne sais pas exactement ce qui a changé (je n'ai pas cherché et à la limite je m'en schtroumpfe, et pourtant je suis en CDI) mais je n'ai lu aucune nouveauté dans ce sujet, ce qui d'ailleurs m'étonne d'Etienne Lorant, tant en général j'apprécie les nouvelles qu'il nous fait parvenir :)

Au plaisir

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par Toto » mer. 17 juil. 2013, 21:31

Non, ce n'est pas la fin du CDI.

Article L1221-2 du Code du travail :
Le contrat de travail à durée indéterminée est la forme normale et générale de la relation de travail.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... e=20130717

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par etienne lorant » jeu. 18 juil. 2013, 10:58

Toto a écrit :Non, ce n'est pas la fin du CDI.

Article L1221-2 du Code du travail :
Le contrat de travail à durée indéterminée est la forme normale et générale de la relation de travail.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... e=20130717
Cet article que vous citez date un peu, les nouveaux textes sont de juin 2013:

La loi a été promulguée le 14 juin 2013. Elle a été publiée au Journal officiel du 16 juin 2013.
Saisi d’un recours présenté par au moins 60 députés et au moins 60 sénateurs le 15 mai 2013, le Conseil constitutionnel dans sa décision rendu le 13 juin 2013 avait censuré au nom de la liberté d’entreprendre et de la liberté contractuelle la disposition concernant les clauses de désignation des assureurs.
Le Sénat avait adopté définitivement le projet de loi le 14 mai 2013. L’Assemblée nationale avait adopté le 24 avril 2013 le texte mis au point par la Commission mixte paritaire.
Présenté en Conseil des ministres le 6 mars 2013 par M. Michel Sapin, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, l’Assemblée nationale avait adopté, en première lecture, le projet de loi le 9 avril 2013, après engagement de la procédure accélérée. Il avait été adopté avec modification par le Sénat le 20 avril 2013.

Michel Sapin, ministre du travail :

Si vous refusez de changer de poste, d'être muté dans une autre ville, de voir votre rémunération diminuer ou bien si votre patron vous juge "incompétent", vous êtes susceptibles d'être virés ! Les syndicats (CFDT,CFE-CGC,CFTC) ont signé cette loi qui est la retranscription de l'ANI (accord national interprofessionnel) tandis que le FO et la CGT l'ont refusé. L'UMP s'est abstenu et seuls les communistes l'ont refusé en bloc. Alors, François Hollande, qui a fait sa première conférence de presse à l'Elysée, nous assure ainsi la sécurisation de l'emploi ? Selon le site du Boulevard Voltaire : "La destruction d'un acquis vieux de 20 ans. C'est l'échine courbée jusqu'à la brisure des vertèbres devant l'ultra-libéralisme. Un grand jour pour le MEDEF". Le PS se défend en prônant le renchérissement du coût des licenciements, les accords de maintien de l'emploi. Mais dans l'ensemble il est clair que les acquis sociaux des travailleurs prennent un sacré coup…

http://www.melty.fr/loi-sur-la-securisa ... 80978.html


Voir sur ce blog dont l'auteur voit clair sans lunettes !

https://etvoilaltravail.wordpress.com/2 ... ermittent/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Fin du CDI, qui le sait ?

Message non lu par Toto » ven. 19 juil. 2013, 19:08

Mon article ne date pas un peu. Je vous ai sorti la version actuelle de cet article, qui n'a pas été modifié par la loi, d'ailleurs.
Si vous refusez de changer de poste, d'être muté dans une autre ville, de voir votre rémunération diminuer ou bien si votre patron vous juge "incompétent", vous êtes susceptibles d'être virés !
Ce n'est pas en sortant des expressions exagérées que l'on convaincra les gens. C'est en s'appuyant précisément sur le texte. Pourriez-vous me citer précisément les articles de la loi permettant une telle chose?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité