Situation économique aux États-Unis

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2369
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par poche » jeu. 06 nov. 2014, 7:56

PaxetBonum a écrit :Bonjour Wazabi,

Quand on lit votre intervention on ne peut que fulminer.
Mais j'ai aussi une petite voix qui me dit :
"Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus. Nous apprenons, cependant, qu'il y en a parmi vous quelques-uns qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent pas, mais qui s'occupent de futilités. Nous invitons ces gens-là, et nous les exhortons par le Seigneur Jésus Christ, à manger leur propre pain, en travaillant paisiblement."

Il est grand temps que l'on fasse la différence entre le fainéant et le chômeur.
Le SDF qui subit son état et le vagabond content de l'être.

Cela éviterait de lois déviantes et les abus du social.
Bonjour PaxetBonum,

Même si les Etats-Unis sont le pays le plus riche du monde, il y a beaucoup de gens qui sont pauvres. Tous les pauvres ne sont pas paresseux. Certaines personnes tombent malades. D'autres se font voler. Ces types de lois sont immorales. Il devient illégal de dormir dehors. Il devient illégal de donner à manger à ceux qui ont rien à manger.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13323
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

USA : une loi qui interdit la charité !

Message non lu par etienne lorant » jeu. 06 nov. 2014, 16:35

Vous imaginez l'Abbé Pierre mis en prison après son fameux appel de l'hiver 54 ?
Eh bien, voici ce qui arrive à un homme de 90 ans qui vient au secours des sans-abris de son coin de pays d'Amérique du Nord :
n vertu de la nouvelle loi qui criminalise la distribution de nourriture aux sans-abri, la police d’État de Floride a arrêté un militant de 90 ans qui pratique la charité depuis plus de 20 ans.

Le portail américain Infowars a posté une vidéo du moment de l’arrestation de l’activiste Arnold Abbott, 90 ans, qui dirige le groupe Love Thy Neighbour » (Aimez votre prochain) qui fait partie des organismes de bienfaisance, ainsi que l’arrestation d’autres bénévoles qui ont distribué de la nourriture aux sans-abri à Fort Luderdale Fort, État de la Floride.
http://news360x.fr/etats-unis-90-ans-il ... -du-coeur/


God bless America, etcaetera...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2369
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: USA : une loi qui interdit la charité !

Message non lu par poche » ven. 07 nov. 2014, 7:50

etienne lorant a écrit :(...) God bless America, etcaetera...
Peut-être faut-il dire, "Priez pour l'Amérique."

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9260
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par PaxetBonum » ven. 14 nov. 2014, 10:35

poche a écrit :
Bonjour PaxetBonum,

Même si les Etats-Unis sont le pays le plus riche du monde, il y a beaucoup de gens qui sont pauvres. Tous les pauvres ne sont pas paresseux. Certaines personnes tombent malades. D'autres se font voler. Ces types de lois sont immorales. Il devient illégal de dormir dehors. Il devient illégal de donner à manger à ceux qui ont rien à manger.
Oui et c'est pour cela qu'il est urgent de distinguer les nécessiteux, les pauvres des fainéants.
Cela éviterait les dérives dans tous les sens y compris celles-ci.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9654
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par Cinci » ven. 14 nov. 2014, 20:59

Les escrocs "psychotronics" de la finance furent largement récompensés par la classe politique américaine après 2008 cf. bonus pour le personnel cadre, petits extras défalqués des nouvelles sommes fournis par le gouvernement pour renflouer les banques-casinos. Sauf, ici, c'est le philanthrope, l'«ami du peuple» qui récolte l'amende et à qui l'on passe les menottes et quand ce ne serait que l'espace d'une heure ou deux. Cherchez l'erreur ...



«... il reste qu'on cherchera en vain dans le discours des adversaires des soupes populaires en plein air, comme le maire Jack Seiler de Fort Lauderdale, la moindre vélléité de s'attaquer à ces problèmes sociaux à la source. Leurs propos dénotent plutôt une volonté de criminaliser la pauvreté et de chasser les pauvres le plus loin possible. Un cas typique du syndrome pas-dans-ma-cour. [...]

Certains chroniqueurs ont rappelé que des milliards ont été dépensés en publicité lors des dernières élections de mi-mandat. D'autres ont signalé que des sommes comparables iront bientôt à l'achat de décorations de Noël [...]

Plusieurs organisations caritatives liées à des églises de diverses dénominations affirment que le fait de les empêcher de venir en aide aux démunis contrevient au premier amendement de la Constitution américaine, qui garantit la liberté de religion. "Tout être humain a le droit d'aider son semblable", affirmait Arnold Abott à la télévision après sa récente interpellation.»

Source : Claude Lévesque, «Défense de nourrir les pauvres», Le Devoir, le jeudi 13 novembre 2014

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9654
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par Cinci » ven. 14 nov. 2014, 22:00

En guise de vaccine ... en rappel ...

  • «... vers le fétiche de l'argent, qui s'impose comme un vortex qui fait tourner l'univers autour de lui. Quand l'argent occupe un tel statut, qu'il exerce cette fonction d'attracteur universel, qu'il est capable de réduire "tout ce qui est" à une quantité de valeur universelle et abstraite, alors il est Capital. Le Capital est en cela le principe directeur qui gouverne toutes les actions individuelles.

    Il est donc extrêmement naïf de croire, comme l'affirment journellement les tenanciers du marché mondial, que moins il y a d'État, plus il y a de liberté, comme si l'État était la seule puissance de coercition. La puissance du marché est infiniment supérieure, elle ne tend jamais qu'à accroitre sa puissance, et le moteur du Capital est en cela une volonté de puissance aveugle et inconditionnée.

    Le Capital est aujourd'hui la puissance qui domine le monde, qui atomise les sociétés humaines, déterritorialise tous les peuples, une puissance par rapport à laquelle les États eux-mêmes n'ont plus de marge de manoeuvre. L'avénement du marché mondial n'est rien d'autre que la soumission de tous les hommes, de tous les peuples et de la nature tout entière au Capital et au règne de la valeur. Donc, oui, il faut dire que le capitalisme est un totalitarisme, et même qu'il est le fondement, la condition de possibilité des totalitarismes politiques du XXe siècle, car ces régimes ne furent que des expressions caricaturales et grossières du principe constitutif de la modernité occidentale, à savoir la massification de l'humanité par son assujettissement à la puissance totale de l'abstraction. [...]»

    Source : Éric Martin , Le Totalitarisme sans État. Entretien avec Jean Vioulac. «La logique totalitaire», dernier ouvrage du philosophe français Jean Vioulac, dresse le portrait d'un totalitarisme nouveau genre, qui se passe de l'État. Liberté, no 303, 2014

Lys_sul,


La mentalité d'un maire de Fort Lauderdale comme celle d'une certaine "flicaille" a peu à voir avec l'État (la notion de bien commun) comme elle a surtout à voir avec le fétiche de l'argent à mon avis. C''est le réflexe conditionné "anti-pauvre" du matricule ZX ... comme notre agent femelle et manieur de poivre de cayenne des manifestations estudiantines de 2012 au Québec ... «Grrrr!» mais «Grrr!» surtout contre les marginaux, ceux de moindre valeur dans la balance, la bohème, les joueurs de guitar ...

On dit :

Topez-là en faveur des intelligents, des escrocs financiers,
votez et re-votez encore pour des fraudeurs invétérés
critiquer pour la forme mais «Respect!» quand il s'agit
du parrain aux cheveux gominés et vêtu d'un complet chic
et haro sur le baudet soit les improductifs, les mollassons qui
ne travaillent pas suffisamment, les abuseurs qui font exprès
pour fréquenter la soupe populaire, les boulets qui gênent ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9654
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par Cinci » ven. 14 nov. 2014, 22:39

[hs]

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par Lys_Sul » ven. 21 nov. 2014, 4:02

Mexico’s Holy Warrior Against the Cartels
[+] Texte masqué
Padre Goyo criticized Mexican President Enrique Peña Nieto’s “ineptitude” in waiting a month before addressing the tragedy. He also ridiculed the Mexican attorney general’s version of events, that the missing students were burned to ash and disposed of in a river. “Children in Mexico may believe in Santa Claus, but they don’t believe in the Mexican Justice Department,” said the padre.

“I believe we are in the hour of the debacle of the institutions, they cannot be any more rotten,” said Padre Goyo. “What is happening in Ayotzinapa is a symbol of the total corruption, of the total ineptitude and worse, because the cartels are inside the government.”
Source : http://www.thedailybeast.com/articles/2 ... rtels.html
Dernière modification par Anne le ven. 21 nov. 2014, 4:08, modifié 1 fois.
Raison : Ajout du titre de l'article référencé
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13323
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par etienne lorant » ven. 21 nov. 2014, 17:03

Il n'y a pas que la Floride et Fort Lauderdale :
Gérard Riffard, curé à la retraite de l’église Sainte-Claire à Saint-Etienne (Loire), était accusé d’héberger des demandeurs d’asile dans la salle paroissiale mais le tribunal de police de Saint-Etienne a acquitté le père Gérard Riffard.

Le parquet a annoncé faire appel. Le prêtre stéphanois était poursuivi pour avoir hébergé des demandeurs d’asile dans son église de Montreynaud, à Saint-Etienne, contre l’avis de la mairie. Depuis de nombreuses années, ce prêtre à la retraite accueille des dizaines de personnes en attente d’une nouvelle vie.

Lors de l’audience précédente, le 11 juin dernier,le procureur avait pourtant requis une amendede près de 12 000 € contre le P. Gérard Riffard, âgé de 69 ans. Le juge a cité un arrêt du Conseil d’État, qui évoque notamment la « liberté fondamentale de tout être humain et celle des États membres de l’Union européenne d’assouplir les normes en matière d’hébergement d’urgence ».
Saint Matthieu, chapitre 12: 24 - " À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira. "

http://www.lhommecontemporain.com/gerar ... te-relaxe/


Image
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

d.e
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mar. 28 juin 2011, 14:18
Localisation : Belgique

Re: Charité bien ordonnée...

Message non lu par d.e » dim. 23 nov. 2014, 14:09

PaxetBonum a écrit : ... Il est grand temps que l'on fasse la différence entre le fainéant et le chômeur...
Bonjour Paxebonum,
Impossible (si, si, c'est français) de différencier. Le premier vocable est à connotation morale, le second ... sociétale ; ils ne peuvent être antinomiques !
PaxetBonum a écrit : ...Le SDF qui subit son état et le vagabond content de l'être. Cela éviterait de lois déviantes et les abus du social.
Je ne sais pas s'il y a beaucoup de vagabonds contents de l'être, mais effectivement, la distinction peut s'avérer utile ! Je crois surtout qu'il y a des personnes qui refusent la société et qui se mettent en marge (refus d'aide, d'hébergement ...). Ce n'est pas vraiment une situation dans laquelle elles se complaisent (contentes de l'être) mais elle méritent tout-de-même un minimum d'attention (pas nécessairement matériel). Évidemment, c'est assez dérangeant pour un pays comme la France, , pays qui fait partie du G7, G8 ou G20 (je ne sais plus), d'avoir dans ses rues ...

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

La domination du dollar touche à sa fin ?

Message non lu par Wazabi » mer. 18 mars 2015, 12:38

Historique – La domination du dollar touche à sa fin : Les « alliés » Européens sortent le Plan B , désertent Obama, et rejoignent en masse la banque asiatique d’investissement, pilotée par Pékin !!!
ÉNORME ! C’est donc bien jim Willie qui avait raison, depuis des années ! Quel changement de paradigme quant à la Dé-dollarisation qui prend une autre ampleur, imaginez un peu l’impact géopolitique, et ce que ça signifie !
http://metatv.org/historique-la-dominat ... vestisseme

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13323
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

USA: les boutiques de "check cashers"

Message non lu par etienne lorant » mer. 02 sept. 2015, 16:02

Devant les difficultés de leurs clients à rembourser, les banques augmentent les pénalités et... leurs profits. En revanche, dans certains quartiers défavorisés, elles refusent d’ouvrir des agences. Les habitants doivent alors avoir recours aux échoppes de « prêteurs rapaces ».
A l’échelle nationale, ces milliers d’échoppes forment une industrie financière puissante, multiforme, désignée par le terme générique de predatory lenders, ou « prêteurs rapaces ». Un surnom dû à un modèle commercial agressif : on ne lâche jamais un emprunteur, qui rembourse souvent une dette contractée lors d’un premier emprunt en en souscrivant un nouveau.
http://www.monde-diplomatique.fr/2015/09/ROBIN/53713
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13323
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Flint, la ville maudite du Michigan

Message non lu par etienne lorant » mar. 08 mars 2016, 14:36

Pendant plus d'un an, dans cette ancienne ville industrielle durement touchée par la pauvreté, les habitants ont consommé de l'eau empoisonnée au plomb. Le scandale a mis en lumière des réalités économiques et politiques désastreuses.

Flint, c’est l’histoire de plusieurs phénomènes qui minent une partie des Etats-Unis. L’histoire de la désindustrialisation, de la paupérisation, de l’austérité. L’histoire, aussi, de la discrimination à l’encontre des plus pauvres et des Noirs américains, qui sont d’ailleurs souvent les mêmes. Pendant un an et demi, entre avril 2014 et l’automne 2015, les habitants de cette ville de 100 000 habitants située au nord de Détroit (Michigan) ont utilisé et consommé une eau contaminée au plomb. Une eau saumâtre et malodorante, couleur jaune urine, qui s’étale aujourd’hui à la une des médias américains. Pendant de longs mois, pourtant, l’inquiétude des résidents de Flint n’a guère reçu d’écho. Ni auprès des journalistes ni auprès des autorités locales, accusées d’avoir fermé les yeux face à un scandale sanitaire en puissance.

Ancien pôle industriel dans l’ombre de Détroit, Flint a subi de plein fouet la décadence du berceau américain de l’automobile. Les fermetures progressives des usines du Big Three (General Motors, Ford et Chrysler), en particulier celles de GM (fondée à Flint en 1908) a plongé la cité dans la crise. En un demi-siècle, Flint a perdu la moitié de ses habitants. Le taux de chômage y est aujourd’hui près de deux fois supérieur à la moyenne nationale et 40% de ses habitants vivent sous le seuil de pauvreté. Ce qui en fait la deuxième ville de cette taille la plus pauvre des Etats-Unis.

Au bord de la faillite en 2011, Flint est placée sous tutelle par le gouverneur républicain du Michigan, Rick Snyder. Le contrôleur chargé d’assainir les finances publiques part à la chasse aux économies. Et décide, en 2014, de changer le mode d’approvisionnement en eau potable. Depuis des décennies, Flint achetait son eau à Détroit. Trop cher, juge le gestionnaire, qui opte pour puiser dans la rivière locale, à la qualité pourtant réputée douteuse.
Tests sanguins

Très vite, les premiers résidents se plaignent. Outre l’odeur, le goût et l’apparence, certaines signalent vomissements, éruptions cutanées et chutes de cheveux. Après la découverte d’une bactérie, les autorités municipales entament un traitement chimique – qui ne fera qu’aggraver la situation – et recommandent de faire bouillir l’eau. En octobre 2014, l’une des dernières usines de General Motors sur place décide de cesser d’utiliser l’eau de Flint, jugée trop corrosive. Tellement corrosive, d’ailleurs, qu’elle finit par ronger les conduites en plomb du réseau de distribution.

Malgré les plaintes à répétition, les autorités locales, tout comme celles de l’Etat du Michigan, ont répété pendant des mois que l’eau pouvait être consommée sans risque.

Article complet sous le lien :

http://www.liberation.fr/planete/2016/0 ... ne_1428416
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Situation économique aux États-Unis

Message non lu par Relief » mar. 08 mars 2016, 22:23

Oui, bon, chez nous c'est la même chose. Des villes et villages dont les habitants boivent de l'eau contaminée à l'aluminium servant à purifier l'eau , il y en a légion.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13323
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique aux États-Unis

Message non lu par etienne lorant » ven. 11 mars 2016, 11:08

FLINT, Michigan (Reuters) - Hillary Clinton et Bernie Sanders ont exprimé dimanche leur indignation au sujet de la contamination de l'eau de Flint, à l'occasion d'un débat électoral organisé dans cette ville du Michigan, qui a par ailleurs donné lieu à une vive passe d'armes sur le thème de l'emploi.

Les deux candidats à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre aux Etats-unis ont réclamé le versement immédiat d'indemnités et la démission de Rick Snyder, gouverneur républicain de l'Etat.

"Les gens doivent rendre compte de leurs actes, quelles que soient les conséquences. Il faut absolument déterminer les responsabilités", a martelé l'ancienne secrétaire d'Etat.

Bernie Sanders, distancé dans la course à l'investiture, a quant à lui qualifié la crise de "honte incroyable". Selon les projections de la presse, il a remporté dimanche les caucus démocrates du Maine après s'être imposé la veille dans le Nebraska et le Kansas, tandis que l'ex-First Lady prenait la Louisiane.

La crise sanitaire de Flint remonte à avril 2014, quand les administrateurs municipaux désignés par le gouverneur ont renoncé par souci d'économies à acheter leur eau à Detroit pour la puiser dans la rivière locale. Il ont fait volte-face en octobre, après une série d'empoisonnements au plomb.

La ville, qui compte un peu moins de 100.000 habitants, est devenue un symbole de la désindustrialisation après la fermeture des usines automobiles de General Motors, au coeur du premier documentaire réalisé en 1989 par le cinéaste américain Michael Moore, "Roger et moi".

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0W90E5
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités