La situation économique de la Chine

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La situation économique de la Chine

Message non lu par jean_droit » mar. 20 juil. 2010, 10:46

Lu dans Yahoo :

Remarque personnelle :
Après avoir ratrapé son retard voici la Chine qui commence à être "leader".
C'est allé vite, plus vite que prévu parce que le succès appelle le succès.
Alors même que nous stagnons, ce qui veut dire que nous reculons sur bien des domaines.
Les pays européens, y compris la France bien sûr, ont l'air quelque peu dépassés par les évènements.
L'Allemagne seule parvient à sortir la tête de l'eau.
Il me semble que nous aurions besoin de nous bouger mais le veut-on vraiment ?


http://fr.news.yahoo.com/64/20100720/ts ... 141e8.html

La Chine est devenue le premier consommateur d'énergie
La Chine est devenue le premier pays consommateur d'énergie dans le monde, devançant les Etats-Unis, rapporte le Financial Times dans son édition du 20 juillet. Selon un responsable de l'Agence internationale pour l'énergie (AIE) cité par le journal britannique, les Chinois ont consommé en 2009 2 252 milliards de tonnes d'équivalent pétrole, soit environ 4 % de plus que les Etats-Unis. Le géant asiatique a détrôné ces derniers plus vite que prévu, mais reste encore devancé par les Etats-Uniens en termes de consommation par habitant. L'Arabie saoudite, premier pays exportateur de pétrole, a néanmoins indiqué avoir livré en 2009 davantage de barils à la Chine qu'aux Etats-Unis : une première. Lire la suite l'article

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Quand la Chine rachète le monde

Message non lu par jean_droit » jeu. 03 févr. 2011, 10:13

Voilà un excellent article du Figaro sur les rapports entre la Chine et le monde extérieur.

Remarques personnelles :
Cet article parle de l'aspect économique.
L'aspect moral et philosophique est tout aussi important.
Comme vous le savez la Chine est train, très officiellement, de redécouvrir le confucianisme.
Vous avez peut être suivi les articles et les reportages concernant le livre d'une chinoise américaine sur l'éducation chinoise.
On peut pousser des cris d'orfraies mais le résultat est que dans une célèbre université américaine la majorité des étudiants sont chinois ... ce qui veut dire qu'ils ont l'argent mais, surtout, les capacités.
Je veux dire par là que les chinois vont, aussi, imposer leur façon de voir comme les musulmans le font dans la faible Europe.
Et nous, catholiques, que pouvons nous en atttendre.
Si l'on regarde les statistiques de l'AED :

APPARTENANCE RELIGIEUSE (* estimations)
Agnostiques : 50,3 %
Religion traditionnelle chinoise : 28,5 %
Bouddhistes : 8,4 %
Chrétiens : 7,1 % *
Autres : 5,7 %

Chrétiens : 94 451 087*
Catholiques baptisés : 8 000 000*

SUPERFICIE
9 560 175 km2

POPULATION
1 330 297 000 habitants

On voit que les chrétiens sont une petite minorité et l'Eglise Catholique une petite minorité parmi les chrétiens.

Pour les chinois chrétien doit signifier "protestant ou évangélique". C'est comme cela. A force de ne pas évangéliser nous avons "loupé bien des coches". Mais, rassurons nous, nous sommes les meilleurs.

Pitié, Seigneur ! Pitié pour ton Eglise !

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011 ... -monde.php

Tout début de l'article.
Quand la Chine rachète le monde

Par Ghislain de Montalembert, Sophie Roquelle

Richissimes et décomplexés, les enfants de Mao prennent leur revanche. Entreprises, terres, ports, dettes : leur boulimie est sans limites. Et si la Chine devenait la première puissance mondiale d'ici à dix ans ?

Jacob Wood, né à Shanghaï il y a 60 ans, a bâti un petit empire industriel au Nigeria. Pas à pas, la Chine étend son emprise sur l'Afrique. (Paolo Woods)
C'est le dîner où il fallait être. Près de 300 personnalités du monde des affaires et de la finance, dont le ministre de l'Economie Christine Lagarde, se pressaient le 18 janvier au Palais Brongniart, à l'invitation de M. Jiang Jianqing. Pas question de snober l'ouverture de la succursale française de la plus grande banque chinoise et même mondiale, l'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC). Dérouler ainsi le tapis rouge alors que les Chinois sont suspectés d'avoir subtilisé la technologie de la voiture électrique de Renault? Impensable il y a dix ans ! Mais aujourd'hui, la Chine mène le monde à la baguette.
Avec pour conclusion :
La Chine s'est réveillée. Et le monde n'a pas fini de trembler. A l'Occident de sortir de sa léthargie.

Fulcanelli
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : ven. 29 août 2008, 16:36

Re: Quand la Chine rachète le monde

Message non lu par Fulcanelli » ven. 04 févr. 2011, 18:38

jean_droit a écrit :Voilà un excellent article du Figaro sur les rapports entre la Chine et le monde extérieur.

La Chine, depuis l'époque légendaire des Xia, se distingue de l'Europe d'une part par sa très forte capacité à renverser le pouvoir (sous les Zhou de l'Est, durant la période des "printemps et automne", des royaumes combattants, des Qin,..., jusqu'aux trois révolutions du 20e siècle en passant par l'échec de la révolution des turbans jaunes) et d'autre part par son expansionnisme très limité.
En conséquence, ayons confiance dans le peuple chinois si nous n'avons pas confiance en son gouvernement actuel ; ils n'ont pas besoin de notre sagesse et nous considère comme de très grands massacreurs. Souvenons-nous de l'ignominie de la guerre de l'opium et de l'humiliation des chinois.

Les Dialogues Philosophiques de Voltaire, on pense aux trois délicieux autant que fameux dialogues du jésuite et du mandarin des "Entretiens Chinois"http://fr.wikisource.org/wiki/Entretiens_Chinois, dont la lecture devrait être particulièrement recommandée aujourd'hui par les chrétiens intéressés par l'actualité de la Chine, soulignent aussi la vanité des chrétiens vis-à-vis de la Chine. Le mandarin, qui justement n'autorise pas la venue d'évangélisateurs, ne remarque pas seulement qu'il n'a pas envoyé de bonzes pour modifier la religion en Europe...

Sait-on que le confucianisme n'est pas l'unique philosophie chinoise, tant s'en faut. Plutôt que d'évoquer en regard le sempiternel Lao Tseu, peut-être les chrétiens du forum seraient intrigués par Mozi, "célébrissime" en Chine, et qui prônait un monothéisme avec pour seule règle l'Amour Universel, et ce au 5e siècle avant J.-C.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13320
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La situation économique de la Chine

Message non lu par etienne lorant » mar. 28 févr. 2012, 18:43

La Chine : pas si puissante
Tout le monde connaît "Le jour où la Chine s'éveillera, le monde tremblera"... Mais la Chine échappe-t-elle à l'effondrement des colosses aux pieds d'argile ? J'en doute. Ces derniers jours deux infos dans ce sens:

- L'économie ralentit, la Chine se prépare aux conflits sociaux (sur le Monde) :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/ar ... _3216.html

""Face à l'impact négatif de l'économie de marché, nous n'avons pas mis sur pied un système complet de gestion sociale", a commenté M. Zhou, dont les propos ont été rapportés au cours du week-end par l'agence officielle Chine nouvelle.

"Il est urgent que nous bâtissions un système de gestion sociale aux caractéristiques chinoises qui soit adapté à notre économie socialiste de marché", a déclaré le haut responsable, sans fournir de précisions, à l'heure où les salariés défendent de plus en plus leurs droits."

tandis que Radio Canada titrait :

"La croissance économique en Chine a atteint son rythme le plus faible depuis le début de 2009 au troisième trimestre, surtout en raison d'une progression moins rapide des exportations."

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Ec ... hine.shtml

Et donc la puissance est une chose tout à fait relative.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Nelly_
Censor
Censor
Messages : 113
Inscription : ven. 06 janv. 2012, 22:16
Localisation : France

Re: La Chine : pas si puissante

Message non lu par Nelly_ » mar. 28 févr. 2012, 21:52

Et les travailleurs chinois réclament de plus en plus de droits !
Κύριε ελέησον !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La situation économique de la Chine

Message non lu par jean_droit » lun. 19 nov. 2012, 11:57

Les ambitions de la Chine : Pour se faire peur. Je viens de lire sur le site Atlantico un article sur la volonté de la Chine d'imposer le Yuan. On voit bien, de partout, l'ambition de la Chine et une certaine hégémonie qui se met en place. La conclusion me semble exagérée mais nous ne pouvons écarter un danger chinois. On a beaucoup discouru sur le renouvellement politique en Chine mais on a oublié de nous expliquer que les changements sont dans la continuité d'une politique chinoise constante dans le temps. Ah ! les bruits de botte !

http://www.atlantico.fr/decryptage/inte ... 49560.html

Fin de l'article :
Aujourd’hui, ces dirigeants chinois sont à la fois pressés d’en finir avec l’hégémonie américaine et pressés de s’emparer du reste du monde (cf leur comportement depuis 2010 en Mer de Chine du sud et en Mer de Chine de l’est).

Ils cachent de moins en moins bien leur intention de rattraper puis de dépasser le dispositif militaire des Etats-Unis pour leur infliger une défaite militaire définitive.

Munis des leçons de la période 1982-1989, ils sont bien décidés à retirer au dollar son privilège de monnaie du monde pour l’attribuer au yuan.

De la sorte, dans la deuxième guerre froide dans laquelle nous venons d’entrer, ce serait cette fois la Chine qui serait munie d’une très forte capacité à financer ses dépenses d’armements et les Etats-Unis qui subiraient une contrainte financière majeure et qui, au moment le plus inopportun, se verraient obligés à limiter leurs dépenses d’armements.

En conclusion, il y a une articulation très significative entre les initiatives monétaires de la Chine et ses initiatives militaires et territoriales.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La situation économique de la Chine

Message non lu par jean_droit » lun. 14 juil. 2014, 12:31

La Chine, la France et l'Afrique : Intéressant article lu dans Atlantico.

Ma femme qui revient du gabon m'a bien fait remarquer que l'influence de la Chine est de plus en plus visible même si le Gabon n'est pas encore trop atteint. Les troupes françaises vont partir d'ici peu du Gabon .... significatif.

http://www.atlantico.fr/decryptage/quan ... 64157.html
Quand la Chine tente de bouter les Français hors d'Afrique

Fort de son importante progression en Afrique, le gouvernement chinois vient de publier ce 10 juillet un livre blanc évoquant le développement des "partenariats stratégiques en Afrique". L'illustration d'ambitions commerciales et politiques qui se heurtent parfois aux intérêts français.

Atlantico : Pékin vient de publier ce 10 juillet un livre blanc intitulé "Aide de la Chine à l'étranger" où il est fait état d'une nette progression de la coopération avec plusieurs pays d'Afrique. En quoi ce document peut-il être révélateur de la nature des ambitions de l'Empire du Milieu sur le continent ?

Antoine Glaser : Ces derniers temps, l'Afrique a été le théâtre de plusieurs visites d'officiels chinois, dont le N°1 du Parti, Xi Xingping, ainsi que de son N°2 Li Keqiang. Les pays ciblés ont démontré un intérêt tout particulier de Pékin pour les matières premières, notamment le pétrole dont les sols du Nigéria et de l'Angola sont fortement dotés. Le Kenya a aussi son intérêt à leurs yeux, tout comme l'Ethiopie bien qu ce dernier cas ne soit pas tant motivés par des ambitions économique. Les liens qu'y développent Pékin s'expliquent surtout par la présence du siège de l'Union Africaine à Addis Abeba, la capitale, siège dont la construction a du reste été financée à hauteur de 200 millions de dollars par la Chine.

Pékin affichait jusqu'à présent, en dépit de la manifestation d'une véritable expression politique dans la région, une certaine distance diplomatique visant à donner d'eux l'image d'un contrepoids aux ex-puissances coloniales comme la France, le Portugal et l'Angleterre.

Ces vieilles puissances sont entre-temps restées dans leurs "pré-carrés" hérités des empires passés. C'est particulièrement vrai pour l'Hexagone qui s'est contenu à ses "15 pays" dans lesquels circulent les deux francs CFA comme monnaie(s) commune(s).

A titre de comparaison, l'excédent commercial français vers l'Afrique en 2012, bien qu'en baisse, restait légèrement à l’avantage de Paris avec +1,5 milliard d’euros contre +2,9 milliards en 2010 et 3,2 milliards pour 2009. Dans le même temps, le total des volumes d'échanges entre la Chine et le Continent se sont portées à 166 milliards d'euros, soit +83% par rapport à 2009.

Robin
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : dim. 20 avr. 2014, 1:08

Re: La Chine, la France et l'Afrique

Message non lu par Robin » mar. 15 juil. 2014, 17:26

Peut-être qu'eux au moins par le développement économique entraîneront une réelle amélioration du niveau de vie en Afrique. On sait qui a déstabilise ce continent en fournissant soutien et armes à ses dictateurs et chefs de guerre par le passé...
Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ?
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Evangile selon Saint-Jean, 14:5-6

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 547
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: La Chine, la France et l'Afrique

Message non lu par Zarus » mer. 16 juil. 2014, 16:42

Cela reste une forme d'exploitation, ce que donne la Chine aux pays africains est dérisoire par rapport à ce que ce pays y gagne. (Des autoroutes contre des terrains miniers par ex) ;)

C'est moins violent que la colonisation bien sur, ce n'est pas la même façon d'entuber l'Afrique.
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Robin
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : dim. 20 avr. 2014, 1:08

Re: La Chine, la France et l'Afrique

Message non lu par Robin » ven. 18 juil. 2014, 18:05

L'histoire a montré, au Japon notamment, qu'apprendre de ceux qui possèdent la technologie est un bon moyen de s'émanciper par la suite. (exemple du Japon)
Le problème est que la progression de l'Afrique est sans cesse interrompue par l'absence de stabilité, et dans notre monde aujourd'hui global, l'exemple de l'étranger et les images qu'ils renvoient mettent sans cesse les pays face à des modèles. D'où le fait que devant leurs pays sans cesse en guerre beaucoup préfèrent émigrer, et les tentatives de progression se heurtent à l'instabilité, en tous cas c'est ma façon à moi de l'interpréter.
Si l'intérêt de la Chine est de pacifier l'Afrique pour en faire son usine (comme les chinois eux même ont été les ouvriers du monde), et ouvrir un marché de consommateur pour ses produits, alors l'intérêt de la Chine peut être l'intérêt de l'Afrique, et les progrès peuvent être spectaculaires.
Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ?
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Evangile selon Saint-Jean, 14:5-6

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 547
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: La Chine, la France et l'Afrique

Message non lu par Zarus » mar. 22 juil. 2014, 1:08

C'est réjouissant qu'un continent entier doit survivre de la pitié et de l’intérêt d'autrui...
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Robin
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : dim. 20 avr. 2014, 1:08

Re: La Chine, la France et l'Afrique

Message non lu par Robin » mar. 22 juil. 2014, 3:26

Tant que l'Afrique est dans notre sphère d'influence les seuls bien qu'il importe sont des armes...
Quoi qu'il en soit, il me semble qu'il faut qu'il en sorte au plus vite.
Après, ce sera à ce continent de prendre son envol, exactement comme le Brésil et l'Argentine, qui étaient à peu près dans la même posture d'enfermement vis à vis de l'occident, et qui a repris la possession de ses ressources en retrouvant la stabilité.
Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ?
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Evangile selon Saint-Jean, 14:5-6

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13320
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La situation économique de la Chine

Message non lu par etienne lorant » lun. 05 janv. 2015, 15:56

L'UE, bientôt vassale de la Chine
Depuis 2010, la Chine investit de plus en plus en Europe, et notamment dans les pays ayant le plus souffert de la crise comme la Grèce ou le Portugal, qui lui déroulent le tapis rouge.

La crise pourrait être un tremplin pour les investisseurs chinois. Selon un article paru dans le Financial Times, le modèle d’investissement à l’étranger de la Chine évolue depuis plusieurs années et ces investissements devraient poursuivre leur progression amorcée depuis 2010.

Cette année-là, le stock total des investissements directs chinois dans l’Union européenne atteignait environ 6,1 milliards d’euros. A la fin de 2012, ce total avait quadruplé pour atteindre 27 milliards d’euros.

D’après les chiffres avancés par la Deutsche Bank, la Chine aurait conclu plus de deux cents fusions-acquisitions ou de joint-ventures dans les Etats membre de l’Union européenne, principalement dans les secteurs comme l’industrie, les produits de consommation, l’énergie et les matières premières, comme le rappelle l’analyse de Silvia Merler du think tank Bruegel.

La Chine a adapté sa stratégie selon les pays. L’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont reçu le plus grand nombre de transactions. En Allemagne, l’investissement semble se concentrer principalement sur l'équipement, les énergies alternatives, les pièces automobiles et les équipements. En France, il s’est concentré sur les industries de consommation.

La Chine surfe sur la crise

Mais depuis 2012, la Chine a changé de pays cibles. L’Italie, la Grèce, le Portugal et l’Espagne sont devenus plus attractifs pour les investisseurs. Selon l’article, la Chine aurait déplacé dès 2010 ses objectifs d’investissements étrangers de placements en Afrique, en Asie et en Amérique latine initialement concentré sur les ressources naturelles vers certains actifs dans des pays européens qui, au plus haut de la crise, ont souvent dû privatiser rapidement et à bas prix.
http://www.euractiv.fr/sections/euro-fi ... ope-309265
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
papounet
Barbarus
Barbarus

Re: L'UE, bientôt vassale de la Chine

Message non lu par papounet » lun. 05 janv. 2015, 18:10

Un exemple tout à fait récent de l'emprise financière de la Chine sur l'occident et notamment la France : l'achat du "club Med" grâce à l'aide du fils aîné Giscard...

Quant au Quatar, n'en parlons pas, ce pays arabe est devenu un des plus gros propriétaires étrangers de biens français...

Robin
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : dim. 20 avr. 2014, 1:08

Re: L'UE, bientôt vassale de la Chine

Message non lu par Robin » mar. 06 janv. 2015, 1:23

Leur force n'est que notre faiblesse.
Nous nous sommes appuyés sur ces pays pour produire à bas coût pour notre consommation grandissante, ils ne font aujourd'hui que nous rendre la pareille.
Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ?
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Evangile selon Saint-Jean, 14:5-6

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités