La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par etienne lorant » lun. 20 août 2012, 14:27

Benjamin Netanyahu prendra-t-il la décision de bombarder les installations nucléaires iraniennes, soupçonnées de dépasser le simple programme nucléaire civil au profit de visées militaires ? Seule puissance nucléaire -officieuse- de la région, l'Etat hébreu considère que son existence serait menacée si Téhéran disposait de la bombe atomique.

Si Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien, qualifiait cette éventualité de "stupide", elle semble pourtant être plus que dans l'air. On en veut pour preuves les récentes déclarations et actions du gouvernement israélien, ainsi que leur pendant de réactions contestataires.

Les préparatifs vont bon train

Israël a donc, en amont d'une éventuelle attaque qui "pourrait durer 30 jours", préparé sa population, a affirmé le représentant de la Défense passive, Matan Vilnaï. Pour l'heure, des kits antichimiques et bactériologiques sont disponibles pour plus de la moitié de la population israélienne. L'armée a par ailleurs terminé, ce jeudi, de tester un système d'alerte par messages SMS pour prévenir la population en cas d'attaques de missiles, envoyant des messages sur les téléphones portables des habitants de Jérusalem et d'autres villes, a rapporté une porte-parole de l'armée. (Précisons que le test ne concerne pas la ville même de Nazareth, première ville arabe d'Israël).

Il a par ailleurs tenté de rassurer les inquiets en vantant le degré de préparation tant de la force militaire que de la population civile: "Il n'y a aucune raison d'être hystérique. Jamais auparavant, le front intérieur n'a été aussi bien préparé", a déclaré le ministre sortant au quotidien Maariv alors qu'une partie de la presse israélienne avait dénoncé cette semaine l'impréparation de la défense civile en cas de conflit avec l'Iran.

"Israël s'est préparé au scénario d'une guerre de 30 jours" qui pourraient faire quelque 500 morts "voire davantage, ou moins". Ce serait là le risque estimé pour ce qu'Israël estime être sa sécurité. Par ailleurs, Matan Vilnai a levé un coin du voile de la stratégie militaire, évoquant la possibilité de "plusieurs fronts", dans une allusion au Hezbollah libanais allié de Téhéran et au Hamas palestinien de la bande de Gaza.

Selon la presse israélienne, Benjamin Netanyahu et son ministre de la Défense Ehud Barak souhaitent que ces attaques se déroulent avant l'élection présidentielle américaine de novembre.

La question demeure toutefois de savoir si l’État hébreu s'engagera dans un conflit sans son allié américain. Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, se voulant rassurant, a lui-même déclaré mercredi qu'il ne pensait pas qu'Israël ait pris une décision définitive. Il a cependant souligné que la décision lui appartenait, en tant que "pays souverain". Israël peut compter sur des ressources technologiques à la pointe, à savoir son système de défense antimissile Arrow II, soutenu par les Etats-Unis contre l'Iran, la Syrie et d'autres ennemis dans la région.

Selon Charles Enderlin, journaliste français, qui l'annonce sur Twitter, "la plupart des ex patrons des services et de l'état major sont persuadés que Bibi (sic) et Barak (Ndlr Ehoud Barak) veulent y aller".

Mouvements contestataires

Une pétition circule parmi les pilotes des forces de défense (IDF) et les universitaires. Ils sont 400, d'après le quotidien de gauche Haaretz, à l'avoir signée jusqu'à présent, appelant les pilotes de chasse à refuser de mener une attaque unilatérale.

Dans ce texte à l'adresse de Benjamin Netanyahu, l’instigateur de la pétition, le professeur de droit Menachem Mautner Gans, explique qu'une attaque contre l'Iran serait "une grave erreur" aux conséquences "sérieuses et considérables" et prévient qu'Israël, comme ses soldats, pourraient se rendre coupables de crime de guerre.

L'opinion publique n'est en majorité pas favorable à une action militaire menée seul contre le puissant régime iranien. Selon un sondage publié jeudi, 61% des juifs israéliens s'opposent à une attaque contre l'Iran sans l'accord des Etats-Unis.

Publié par le groupe de réflexion indépendant Israel Democracy Institute (IDI), le sondage montre en outre que 57% des personnes interrogées sont convaincues qu'en évoquant une attaque éventuelle Israël cherche surtout à faire pression sur les Etats-Unis pour les pousser à agir contre l'Iran. "La plupart des juifs israéliens (56%) ne croient toujours pas qu'Israël attaquera l'Iran dans un avenir proche sans la coopération des Etats-Unis".
[+] Texte masqué
http://www.lalibre.be/actu/internationa ... -iran.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » lun. 20 août 2012, 15:20

Qu'en sera-t-il ?
La situation est très compliquée et le nombre de pays concernés par ce qui se passe au Moyen Orient ne cesse d'augmenter.
Pour certains d'entre eux les motivations n'apparaissent pas tout de suite.
Ce qui peut paraitre assez probable c'est que le vrai ennemi à abattre par la coalition saoudienne serait l'Iran.
Alors Israël joue sa carte ....
Mais cela ira-t-il plus loin ?
On peut penser que des alliances contre nature ne seront pas nouées mais l'histoire nous en présente un certain nombre.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par zelie » lun. 20 août 2012, 17:19

C'est évident qu'Israel sans les US.... et que si les US n'étaient pas là, aucun des pays arabes voisins d'Israel n'aurait hésité à leur faire un sort.
ET Natanyahou n'a jamais caché qu'il exige d'Obama depuis le début de son mandat que les USA fasse le gendarme dans la zone.

Là où les Israeliens se trompent, et c'est quand même ahurissant, c'est de penser qu'en cas d'attaque de l'IRan par Israel:
-la guerre va durer 30 jours et sera chirurgicale. Aucune guerre n'est courte ou chirurgicale contre un pays comme l'Iran.
-La Chine va se gêner pour ne pas saisir l'occasion de renverser l'équilibre mondial; elle n'attend que ça!
-La Russie va laisser faire sans bouger. Ces pays ont des accords de protection entre eux en cas d'attaque.
-Les USA peuvent encore se permettre une guerre au moyen-Orient.
Ce qui sciant, trop sciant, c'est de constater tout ça à la fois chez un pays qui apparait tellement suicidaire qu'il pourrait emmener le reste du monde dans une guerre. Donc ça signifie qu'on a pas tous les éléments de réflexion en main...?

Il faudrait peut-être alors qu'on se pose ici aussi la question de la désinformation;
Est-on vraiment au bord d'une guerre?
Est-ce que les raisons qu'on nous donne sont les bonnes, pour une éventuelle intervention d'Israel en Iran?
Pourquoi certains pays veulent-ils à ce point la guerre (L'Iran), même mondiale, même sur son sol, si ce n'est pour un dessein bien plus grand derrière?
Quel futur équilibre mondial pourrait émerger suite à un tel conflit, équilibre tellement espéré qu'on l'appelle des voeux d'une guerre?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Rendre la paix à la Syrie

Message non lu par jean_droit » lun. 20 août 2012, 19:25

Même si, dans le contexte actuel, on peut trouver cet appel un peu dérisoire il est bon d'entendre des voix de paix.

J'aimerais tant que mon pays essaye de trouver un vrai chemin pour la paix ....

De Zenit :

Début article :

http://www.zenit.org/article-31625?l=french
LES MOYENS DE « RENDRE LA PAIX À LA SYRIE »

Par le métropolite orthodoxe d'Alep

Par Mar Gregorios Yohanna Abramo
Traduction d’Anne Kurian
ROME, lundi 20 août 2012 (ZENIT.org) – « Rendez la paix à la Syrie » : c’est l’appel du métropolite orthodoxe d’Alep, adressé aux syriens et au monde entier. Il invite à une « solution pacifique » car « les syriens sont d’accord pour maintenir une nation unie ». Pour le métropolite, la solution « durable » serait « l’établissement d’un état de droit », dont il précise les caractéristiques fondamentales.
Dans un message envoyé à Zenit, Mar Gregorios Yohanna Abramo, métropolite d’Alep, de l’archidiocèse orthodoxe de Syrie, raconte la situation dramatique du pays, proposant une solution concrète au conflit.
Il appelle notamment « tous les citoyens honnêtes de la Syrie, les amants de la paix du monde entier », à « aider à mettre fin à l’effusion de sang en Syrie » pour « rendre la paix, la prospérité, la dignité et le réconfort » au pays et à sa population.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par zelie » lun. 20 août 2012, 19:28

:coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: !!

Ca y est moi aussi je dis mon humeur avec des smileys!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » mer. 22 août 2012, 19:19

Quelques nouvelles de chrétiens en Syrie.

Rableh est assiégé par les rebelles et le monastère de Saint Jacques est bombardé par l'armée ....

Prions pour les chrétiens de Syrie et pour tous d'ailleurs !

http://www.fides.org/aree/news/newsdet. ... 80&lan=fra
ASIE/SYRIE -
Plus de 12.000 chrétiens en situation de crise alimentaire dans le village de Rableh au mépris du droit humanitaire
Rableh (Agence Fides) - Plus de 12.000 fidèles gréco-catholiques se trouvent pris au piège dans le village de Rableh, à l'ouest de Qusayr, dans la région d'Homs. Les vivres commencent à faire défaut et les fidèles sont « au pain et à l'eau ». Les médicaments nécessaires pour soigner les malades et les blessés manquent eux aussi. Telle est l'alarme lancée par des sources locales de Fides qui, invoquant le respect du droit humanitaire, confirment ce que la presse internationale rapporte à propos de la situation à Rableh.
Depuis plus de dix jours, le village de Rableh fait l'objet d'un blocus rigoureux de la part de groupes armés de l'opposition qui l'encerclent de toutes parts. L'un des responsables d'une Paroisse locale, B.K., qui demande à conserver l'anonymat pour raisons de sécurité, a indiqué à Fides qu'au cours de ces derniers jours, trois jeunes du village ont été tués par des tireurs embusqués. Il s'agit de George Azar, 20 ans, d'un autre jeune de 21 ans dont l'identité n'est pas mentionnée et d'Elias Tahch Semaan, 35 ans, marié et père de quatre enfants.
Certains représentants de l'initiative populaire de réconciliation Mussalaha sont parvenus à acheminer un petit chargement d'aides humanitaires jusqu'au village. Un représentant de Mussalaha a rassuré les fidèles, en affirmant que « tout sera fait afin de permettre la remise d'aides humanitaires ».
Un appel a été lancé à tous les hommes de bonne volonté par S.B. le Patriarche Grégoire III Laham, visiblement ému, afin que « Rableh soit sauvé ainsi que tous les autres villages touchés en Syrie et que la paix arrive finalement dans notre bien-aimé pays ». Le Nonce apostolique en Syrie, S.Exc. Mgr Mario Zenari, a également invité toutes les parties impliquées « à respecter rigoureusement le droit international humanitaire », rappelant que la résolution de la crise en Syrie dépend d'abord et avant tout de ses citoyens.
L'Agence Fides a appris en outre que le monastère gréco-catholique de Saint Jacques le Mutilé sis à Qara, qui abrite actuellement une communauté de 25 personnes provenant de neuf pays ainsi qu'une vingtaine de réfugiés, a été bombardé ces derniers jours par un hélicoptère d'attaque qui entendait toucher un certain nombre de groupes rebelles. Aucune victime n'est à déplorer mais différentes parties du monastère remontant au VI° siècle après Jésus Christ ont été endommagées. La Supérieure du monastère, Mère Agnès-Mariam de la Croix, a joint sa voix à celle de la hiérarchie locale, demandant la fin des violences et « l'adoption de la logique du dialogue et de la réconciliation ». Des autorités chrétiennes locales demandent aux parties au conflit d'épargner les zones où vivent les civils et de sauvegarder le patrimoine culturel et religieux du pays. (PA) (Agence Fides 22/08/2012)

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par zelie » mer. 22 août 2012, 21:19

La question n'est plud de savoir si l'Iran et Israel vont entrer en guerre, il ne s'agit plus que d'un "quand": les préparatifs sont faits, les décisions sont prises.

Pour Israel, les choses sont épineuses car les Etats-Unis sont en campagne et souhaiteront, moins que jamais, s'engager.

Tout cela fait le jeu de l'Iran...

"LE Point" fait le point dessus, à lire!
http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-p ... 10_239.php
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par Silvio1190 » jeu. 23 août 2012, 4:41

J'ai lu que dans l'apocalypse il était marquer que le prince de Babylone allait attaquer Israel. Israel allait disparaître et commencera la pire ère de l'humanité. Celle qui prépare la venue du Sauveur.
" Le chemin vers Dieu est long et sinueux. "

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par etienne lorant » jeu. 23 août 2012, 18:07

Et voyez comme les choses peuvent s'enchaîner...

"Combiné à l'instabilité du Proche et du Moyen-Orient, cela pourrait devenir un cauchemar géopolitique qui dépasserait les frontières grecques. Ajoutons bien sûr la réaction des marchés financiers qui anticiperaient la sortie d'autres pays européens, provoquant un effet domino". M. Samaras, qui doit rencontrer vendredi la chancelière allemande Angel Merkel et samedi le président français François Hollande, va leur expliquer, "avec tous les détails nécessaires, que la Grèce peut réussir et qu'elle est en train de changer".

Dans des entretiens publiés simultanément jeudi par les quotidiens allemands Süddeutsche Zeitung et Bild, M. Samaras a également assuré que la Grèce allait "agir" et "se transformer". Mais "la reprise économique est nécessaire pour atteindre nos objectifs", souligne-t-il dans Le Monde.

"Nous ne discutons pas les finalités du programme" de redressement demandé par l'UE. "Nous voulons seulement être sûrs que nous les atteindrons en maintenant la cohésion sociale. (...) Mais nous avons besoin d'air pour reprendre notre souffle".

"Nous menons de multiples batailles sur de nombreux fronts: contre une récession dévastatrice, contre un état psychologique négatif envahissant, contre l'extrêmisme, contre la démagogie populiste. Et tout cela dans un contexte géopolitique d'instabilité croissante, avec des milliers d'immigrés illégaux qui tentent de passe nos frontières", insiste le chef du gouvernement grec.
[+] Texte masqué
http://www.lalibre.be/economie/actualit ... -l-ue.html
Ne manquez pas de lire les commentaires... c'est effarant...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » lun. 27 août 2012, 20:55

Début article :

Et toujours les chrétiens victimes de cette guerre civile.

Et toujours aucune approche de paix, à ma connaissance.

http://www.zenit.org/article-31679?l=french
SYRIE : L'ARCHEVÊCHÉ GRÉCO-CATHOLIQUE D'ALEP MIS À SAC

Faire pression pour instaurer un véritable dialogue

ROME, lundi 27 août 2012 (ZENIT.org) – L’archevêché gréco-catholique d’Alep, en Syrie, a été mis à sac au cours d’affrontements entre des miliciens et les troupes loyalistes, rapporte l’agence vaticane Fides, ce 27 août 2012. L’archevêché catholique maronite a lui aussi été endommagé, ainsi que le musée chrétien byzantin Maarrat Nahman.
Selon le P. Abu Khazen, OFM, une solution au conflit syrien « n’est pas encore en vue parce qu’aucun des acteurs, nationaux et internationaux, ne fait pression pour parvenir à l’instauration d’un véritable dialogue ».
L’archevêque métropolitain, Mgr Jean-Clément Jeanbart, son vicaire et un certain nombre de prêtres, se sont enfuis quelques heures avant la mise à sac, qui a eu lieu le 23 août 2012, pour se réfugier au couvent des Franciscains d’Alep. Mgr Jeanbart est ensuite parti pour le Liban, où il se trouve encore à l’heure actuelle.
Et du Salon Beige :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... à-sac.html
Le siège de l’archevêché maronite voisin a également été visité, et des icônes ont été endommagées au musée chrétien byzantin Maarrat Nahman."

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » lun. 03 sept. 2012, 7:56

L'un des risques de la guerre civile en Syrie est l'extension de la guerre.
On a vu qu'au Liban chiites et alaouites s'opposent, heureusement, verbalement.
On voit, aussi, les kurdes de plus en plus actifs.
Peut-être qu'il y a, de la part des kurdes, un effet d'opportunité.
Dans ce contexte on comprend que les turcs sont assez pressés d'en finir et sont, sans doute, de plus en plus actifs dans leur soutien aux rebelles.
C'est, aussi, bien sûr la volonté des nations occidentales mais on ne peut déclarer la paix qu'en la faisant ou en combattant d'une façon ou d'une autre auprès d'un des protagonistes.
J'ai remarqué, aussi, que la conférence "de paix ?" qui s'est tenue en Iran a été plutôt un succès, ne serait-ce que par le nombre des participants.
Bien sûr on peut faire confiance aux chancelleries occidentales et sunnites pour avoir tout fait pour saboter cette réunion.
Mais je suppose que bien des pays doivent en avoir assez de se voir dicter leur conduite.
On peut regretter que tous les protagonistes ne soient pas venus à cette conférence.
Mais on a bien compris que le pays à abattre , par delà la guerre de Syrie, était l'Iran.
La victoire de la coalition Arabie Saoudite/pays occidentaux est, peut être, pour demain mais la paix sûrement pas. On le voit bien, d'ailleurs, en Irak, en Afghanistan ou au Pakistan.

http://fr.news.yahoo.com/turquie-près-3 ... 22748.html

Début article :
Turquie: près de 30 morts dans des combats dans le sud-est

Neuf membres des forces de sécurité turques (policiers et soldats) et une vingtaine de rebelles kurdes ont été tués dans de violents combats survenus dans la nuit de dimanche à lundi dans le sud-est

Neuf membres des forces de sécurité turques (policiers et soldats) et une vingtaine de rebelles kurdes ont été tués dans de violents combats survenus dans la nuit de dimanche à lundi dans le sud-est de la Turquie, a-t-on indiqué de source officielle et locale.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » mar. 04 sept. 2012, 6:52

Hier on parlait des kurdes et maintenant de ce qui se passe au Liban et des conséquences de la guerre civile en Syrie.

On peut remarquer qu'apparemment l'Irak ne semble pas encore être contaminée.

Jusqu'où chacun des protagonistes veut aller ?

C'est l'Arabie Saoudite qui est à la tête de la coalition anti-Sadad ou plutôt anti chiite.
Les Etats Unis, comme la France, ne font que du suivisme par intérêt ... pétrolier.
Alors jusqu'où veut aller l'Arabie saoudite ? Jusqu'à la reconquête de tous les territoires sunnites ou jusqu'à la mise à bas de l'Iran par Syrie interposée ?

Sur l'action des alliés de la Syrie nous n'avons pas ou peu d'informations mais cela m'étonnerait qu'ils se contentent d'être de purs spectateurs.

L'Occident ferait bien de trouver un chemin de paix pacifique. Cela ne me semble pas le cas puisque pour lui la paix c'est la défaite des alaouites. Dommage ....

De Yahoo et http://www.20minutes.fr/article/996339/ ... no-redoute

Tout début de l'article.
L'effet domino redouté

Beyrouth s'inquiète de l'accélération de la guerre civile en Syrie.

«Avec ce qui se passe en Syrie depuis dix-huit mois, je suis étonné que le Liban n'ait pas sombré plus vite », remarquait lundi Fawzi, en train de boire son café amer sur le front de mer de Beyrouth. L'accélération de la guerre civile en Syrie inquiète tout le monde au Liban : le gouvernement, la population, les chancelleries occidentales… Quelque 150 000 Syriens ont déjà trouvé refuge chez le petit voisin, principalement au nord dans la plaine de la Bekaa, limitrophe entre les deux pays.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » dim. 16 sept. 2012, 17:55

L'implication directe de l'Iran est maintenant officialisée :

Et les autres ?

http://fr.news.yahoo.com/des-gardiens-l ... 21340.html

Début article :
Des Gardiens de la révolution iraniens sont en Syrie

20minutes.fr -
DUBAI (Reuters) - Des membres de la Force Al Qods, le corps d'élite des Gardiens de la révolution islamique, sont en Syrie pour fournir une aide non militaire mais l'Iran pourrait être impliquée militairement si la Syrie venait à être attaquée, a annoncé dimanche son commandant.
Cette déclaration est la première reconnaissance officielle d'un haut gradé militaire d'une présence de militaires iraniens sur le sol de la Syrie en proie à un soulèvement depuis plus de 18 mois.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par jean_droit » sam. 17 nov. 2012, 9:58

Les bruits de bottes continuent au Moyen Orient !

Pauvre Moyen Orient qui est en flamme !

La Syrie, la Turquie, l'Irak, Israël, la Palestine, le Liban ....

Où va-t-on et où voulons nous aller ?

Je suppose qu'Israël a attendu la fin des élections américaines pour répondre au harcèlement continu du Hamas.

Cela ce sont le faits mais qu'est ce qu'il y a derrière ?

Quel est le but ultime des Israëliens ? Le Hamas ou l'Iran ?

Quel est le jeu des américains ?

Quel est le poids du dieu pétrole ? On voit bien que les pays du Golfe ont réussi à créer une
opposition structurée en Syrie et l'ont tout de suite adoubée. La France s'est joint à cet adoubement.

Espérons que les voix de paix se feront entendre. Je suis tout à fait pessimiste sur ce point. On voit bien que les pays occidentaux veulent la défaite de Assad et les sunnites la défaite des alaouites.

Quand bien même ces derniers mordront la poussière quelles en seront les conséquences ? Y a-t-on pensé. Attention à n'humilier personne car les retours de bâton risquent d'être graves. N'oublions pas qu'en partie ce sont nous les français, par notre intransigeance, qui avons mis Hitler au pouvoir.

Quand aux chrétiens tout le monde s'en fiche !

Prions pour eux !

http://fr.news.yahoo.com/tsahal-autoris ... 08498.html
Tsahal autorisée à rappeler jusqu'à 75.000 réservistes

Opération "Pilier de Défense": Israël mobilise ses réservistes

Le Nouvel Observateur - il y a 9 heures
JERUSALEM (Reuters) - Le gouvernement israélien a autorisé l'armée à rappeler jusqu'à 75.000 réservistes pour la campagne de la bande de Gaza, a-t-on appris de sources politiques.
Le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu s'est entretenu pendant quatre heures avec ses principaux ministres à Tel Aviv et en a contacté d'autres par téléphone pour évoquer le projet.
L'aval de l'exécutif ne signifie pas que 75.000 réservistes seront effectivement remobilisés, mais autorise Tsahal à faire appel à eux si nécessaire.

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: La Syrie, l'Iran et Israël : qui sera le premier?

Message non lu par Epsilon » sam. 17 nov. 2012, 10:05


Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités