Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IVG

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Ren' » ven. 01 avr. 2011, 8:57

Cgs a écrit :Je suis également professeur de l'Education Nationale. Une faute professionnelle n'entraîne pas forcément la radiation
Vous connaissez notre institution pourrie : quand il y a un scandale, on fait sauter le fusible. Dès lors que la grave faute professionnelle était médiatisée, la radiation devenait inévitable. Cet enseignant a nourri lui-même la médiatisation ; la radiation était donc prévisible.
Cgs a écrit :Il avait prévenu du caractère choquant de la vidéo, certains élèves étaient sortis
C'est trop facile de le dédouaner avec cette simple phrase. Nous n'avons aucun droit en tant qu'enseignant de forcer des élèves à quitter notre cours lorsque les élèves ne sont pas en tort -or c'est ce qu'il a fait ! Renvoyant sur leur dos ("vous serez notés absents") un problème qui relevait de sa seule responsabilité.
Rien que ce chantage est une grave faute professionnelle.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Raistlin » ven. 01 avr. 2011, 9:17

Ren' a écrit :avec cette simple phrase. Nous n'avons aucun droit en tant qu'enseignant de forcer des élèves à quitter notre cours lorsque les élèves ne sont pas en tort -or c'est ce qu'il a fait ! Renvoyant sur leur dos ("vous serez notés absents") un problème qui relevait de sa seule responsabilité.
Rien que ce chantage est une grave faute professionnelle.
Cet enseignant méritait sans doute une sanction mais celle-ci me semble disproportionnée. J'ai plutôt l'impression qu'on a voulu faire un exemple. Car au final, ce qui est reproché à cet enseignant, ce n'est pas d'avoir montré des videos choquantes - il aurait montré des meurtres de masse au Darfour, ou bien des scènes de goulags ou de chambre à gaz, qu'on l'aurait sans aucun doute réprimandé sans pour autant le radier (et encore !) - ; non, la sanction me semble avant tout viser le contenu même de ce que cet enseignant a voulu faire passer : que l'avortement puisse être un meurtre. Horrible crime que cette idée (hé oui, certaines idées sont des crimes maintenant, comme dans les pires totalitarisme) ! Et l'Education Nationale, dans un zèle tout idéologique, s'est empressée de la réprimer.

L'Education Nationale me semblait déjà partir en sucette depuis un bon moment (pour information, ma mère étant Proviseur, ma soeur et mon beau-frère professeurs, j'ai quelques échos du milieu...), mais là, on atteint le niveau zéro de ce qui devait être une des mission de cette institution : donner aux citoyens les moyens de penser par eux-mêmes. Bon, ok, je ne suis pas naïf au point d'oublier qu'elle a été dès ses débuts un outil de propagande idéologique (notamment contre l'Église), mais j'avoue avoir pensé cette sombre période terminée depuis longtemps. Il n'en est rien.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Cgs » ven. 01 avr. 2011, 9:26

Ren' a écrit :
Cgs a écrit :Je suis également professeur de l'Education Nationale. Une faute professionnelle n'entraîne pas forcément la radiation
Vous connaissez notre institution pourrie : quand il y a un scandale, on fait sauter le fusible. Dès lors que la grave faute professionnelle était médiatisée, la radiation devenait inévitable. Cet enseignant a nourri lui-même la médiatisation ; la radiation était donc prévisible.
Donc la radiation n'a pas été prononcée seulement quant à la nature intrinsèque de la faute, mais bien à cause du tabou touché par le professeur, qui a engendré un énorme tapage médiatique. On en revient donc à l'iniquité d'une telle décision. Au passage, dans l'enchaînement des faits, il me semble que ce n'est pas le professeur qui a commencé la médiatisation, mais il a été pris au piège. Il a été obligé de rétablir la vérité sur ce qui s'était passé, et a donc nourri l'affaire. Il me semble que cela aurait dû être pris en compte dans la dureté de la sanction.
Cgs a écrit :Il avait prévenu du caractère choquant de la vidéo, certains élèves étaient sortis
C'est trop facile de le dédouaner avec cette simple phrase. Nous n'avons aucun droit en tant qu'enseignant de forcer des élèves à quitter notre cours lorsque les élèves ne sont pas en tort -or c'est ce qu'il a fait ! Renvoyant sur leur dos ("vous serez notés absents") un problème qui relevait de sa seule responsabilité.
Rien que ce chantage est une grave faute professionnelle.
En disant cela, on ne dédouane pas, on rétablit la vérité. Les médias ont bien véhiculé l'idée selon laquelle il avait obligé les élèves à visualiser cette vidéo, ce qui est faux. Tout l'enjeu, au vu du tapage médiatique, est de voir si cela a pesé sur la décision. Personnellement, j'en suis convaincu. Et c'est cela qui est inique dans cette affaire.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Ren' » ven. 01 avr. 2011, 9:28

Raistlin a écrit :Cet enseignant méritait sans doute une sanction mais celle-ci me semble disproportionnée. J'ai plutôt l'impression qu'on a voulu faire un exemple
La réaction est disproportionnée : oui, bien sûr. Mais pour des raisons qui ont moins à voir avec la question de l'avortement qu'avec l'état actuel de l'Education Nationale, qui n'a plus qu'un seul objectif : éviter que les parents ne réagissent face à la destruction systématique qui a lieu depuis bientôt 10 ans.
Cet enseignant qui a fait scandale est ainsi devenu un pion utile pour donner satisfaction aux parents qui ont protesté... En détournant ainsi l'attention des autres problèmes bien plus graves (les élèves entassés dans des classes avec un vacataire sans formation pris au Pôle Emploi qui tentera au moins de faire de la garderie...)
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Raistlin » ven. 01 avr. 2011, 9:34

Ren' a écrit :La réaction est disproportionnée : oui, bien sûr. Mais pour des raisons qui ont moins à voir avec la question de l'avortement qu'avec l'état actuel de l'Education Nationale, qui n'a plus qu'un seul objectif : éviter que les parents ne réagissent face à la destruction systématique qui a lieu depuis bientôt 10 ans.
Dans ce cas, vous savez ce qui me fait le plus peur ? Le fait que les professeurs eux-mêmes semblent accepter cela. Je m'explique : j'ai toujours eu le sentiment que dans l'Education Nationale, les professeurs étaient capables de faire bloc contre leur hiérarchie, contre les réformes, etc. J'ai vu ma mère devoir se battre contre des professeurs ligués entre eux, parce qu'ils contestaient des mesures qu'elle voulait prendre vis-à-vis d'un de leur collègue (qui avait franchement abusé). Mais là, alors que la sanction est vraiment disproportionnée, rien. Pas d'indignation générale du corps enseignant, même pas un léger "oui, mais..."

Le mal semble bien profond...

P.S.: Il va de soi que je parle du corps professoral en général, pas de vous, ni de Charles en particulier.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Ren' » ven. 01 avr. 2011, 9:49

Raistlin a écrit :Dans ce cas, vous savez ce qui me fait le plus peur ? Le fait que les professeurs eux-mêmes semblent accepter cela. Je m'explique : j'ai toujours eu le sentiment que dans l'Education Nationale, les professeurs étaient capables de faire bloc contre leur hiérarchie, contre les réformes, etc. J'ai vu ma mère devoir se battre contre des professeurs ligués entre eux, parce qu'ils contestaient des mesures qu'elle voulait prendre vis-à-vis d'un de leur collègue (qui avait franchement abusé). Mais là, alors que la sanction est vraiment disproportionnée, rien. Pas d'indignation générale du corps enseignant, même pas un léger "oui, mais..."
Vous touchez l'un des problèmes. J'ai 33 ans, je suis "le syndicaliste" de mon collège, et je passe une partie de ma vie contre des moulins à vent. Je refuse cependant de laisser tomber... Mais je peux vous dire que, comme d'autres collègues militants, je me sens de plus en plus seul. Car ma génération -et ceux qui suivent- est avant tout hyper-individualiste. Enfants de soixante-huitards, ayant grandi avec comme principal avenir le chômage... La plupart des gens de ma génération ne croient plus au combat collectif.

L'Education Nationale est morte... Et dans son cadavre, beaucoup se démènent dans l'isolement pour faire ce qu'ils peuvent afin de "sauver les meubles" au moins pour les élèves que nous avons devant nous.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

JACQUES-FRANCOIS
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 03 mars 2010, 20:33
Localisation : Docèse de BAYEUX & LISIEUX

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par JACQUES-FRANCOIS » ven. 01 avr. 2011, 10:12

... L'avortement est un droit reconnu, la contraception est un droit reconnu..."
Quand je lis ça sous la plume d'un sois-disant 'chrétien', j'ai envie de tirer sur tout ce qui bouge.
Enfin, reconnu par qui ? Par une poignée de flibustiers à la solde de quelques voyous patentés ou par le Créateur ?
"Tu ne tueras pas". C'est de qui exactement ?
Je suis chrétien catholique pratiquant et j'ai honte.
Merci !
JFL

Pissenlit
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : sam. 26 mars 2011, 2:53

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Pissenlit » ven. 01 avr. 2011, 14:05

j'ai envie de tirer sur tout ce qui bouge
"Tu ne tueras pas"
:roule: C'est presque mignon.

Sinon -> "reconnu par qui ?" Eh bien, par l'Etat français. Après que l'Etat français fasse une grave erreur en reconnaissant l'avortement comme un droit : on est d'accord. Mais en attendant, c'est un droit reconnu dans le pays où nous vivons.

La soi-disant chrétienne vous fait aussi remarquer qu'il ne vous appartient pas de la juger, et encore moins de juger sa foi. Cela appartient à Dieu, merci de rester à votre place.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Raistlin » ven. 01 avr. 2011, 14:19

Pissenlit a écrit :Sinon -> "reconnu par qui ?" Eh bien, par l'Etat français. Après que l'Etat français fasse une grave erreur en reconnaissant l'avortement comme un droit : on est d'accord. Mais en attendant, c'est un droit reconnu dans le pays où nous vivons.
Ce qui ne nous empêche nullement de dénoncer cette loi si elle est inique. De fait, l'avortement est un crime odieux aux yeux de la raison droite (même pas besoin de la foi pour le prouver).

Pissenlit a écrit :La soi-disant chrétienne vous fait aussi remarquer qu'il ne vous appartient pas de la juger, et encore moins de juger sa foi. Cela appartient à Dieu, merci de rester à votre place.
Attention, si effectivement nous n'avons pas à juger le for interne, bien entendu que les actes et les opinions peuvent être jugés ! Un exemple : diriez-vous que nul n'a le droit de juger les actes et les opinions d'Hitler ?

Mais vous avez raison de rappeler que Dieu seul est juge d'une personne prise dans sa globalité.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par ti'hamo » ven. 01 avr. 2011, 14:20

@Pissenlit
Bien d'accord avec vous au sujet de ce que doit être une argumentation claire et valable, d'abord rationnelle, cherchant à rétablir la vérité plutôt qu'à jouer sur le pathos - je m'étonne, au passage, de ce que dans une autre discussion, sur le sujet de la morale et de la foi, vous ayez soutenu l'option inverse de la primauté du sentiment.

Rappeler des vérités objectives et essentielles, comme l'a rappelé un autre intervenant lui-même professeur, semble certes moins médiatiques mais plus vrai et plus efficace : rappeler ce qui est contraceptif et ce qui est abortif, ce qu'est la conception, ce qu'est le développement du fœtus, etc...
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Pissenlit
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : sam. 26 mars 2011, 2:53

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Pissenlit » ven. 01 avr. 2011, 15:04

Raistlin a écrit :Attention, si effectivement nous n'avons pas à juger le for interne, bien entendu que les actes et les opinions peuvent être jugés ! Un exemple : diriez-vous que nul n'a le droit de juger les actes et les opinions d'Hitler ?
Oui biensûr. Mais j'apprécie quand même modérément que l'on remette en cause la validité de ma foi ("soi-disant chrétien") alors que je n'ai fait qu'énoncer un fait (l'avortement reconnu comme un droit par l'Etat français), et ce après avoir bien dit que j'étais moi-même contre l'avortement.
ti'hamo a écrit :vous ayez soutenu l'option inverse de la primauté du sentiment.
Je voulais souligner l'importance du sentiment, mais pas sa supériorité. Et je parlais du sentiment de Dieu (sentir Dieu dans nos coeurs), mais pas des sentiments et émotions en général.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Cgs » ven. 01 avr. 2011, 18:53

Cgs a écrit :
Et.H a écrit : Il n' a pas de recours possible pour lui ?
Bonsoir,

Il y a toujours la possibilité de recourir au tribunal administratif. Mais c'est loin d'être gagné. Peut-être à coups de pétitions...

En Christ,
Philippe Isnard porte l'affaire en justice :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... ratif.html

Ca n'a pas l'air d'un poisson d'avril.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Ren' » ven. 01 avr. 2011, 19:59

ti'hamo a écrit :moins médiatiques mais plus vrai et plus efficace : rappeler ce qui est contraceptif et ce qui est abortif, ce qu'est la conception, ce qu'est le développement du fœtus, etc...
Rien ne vaut en effet un patient travail se basant uniquement sur une démarche raisonnée qui déconstruit la propagande pro-avortement.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Anaisunivers » lun. 04 avr. 2011, 21:05

Ce professeur a montré les deux côtés : les pros & anti. Il n'a pas menti sur la vérité...

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Ren' » mer. 06 avr. 2011, 17:53

Anaisunivers a écrit :Ce professeur a montré les deux côtés : les pros & anti
Non, c'est plus complexe que ça. Et c'est pourquoi il y a faute professionnelle.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités