Ne pas prier un jour est-il illégal?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par françois67 » dim. 20 janv. 2013, 18:29

Bonjour,
ayant été ces jours-ci très exténué en me couchant j'ai omis de prier. Je me demande donc aujourd'hui si ce que j'ai fait constitué une offense? Plus généralement, j'en profite si vous me le permetez pour demander des précisions sur le caractère obligatoire de la prière? Biensûr, pour vivre en bon chrétien il est très utile de communiquer avec le Seigneur. C'est nécessaire. Mais y-at'il quelque obligation formelle, qu'elle soit qualitative ou quantitative.
En outre, nul besoin de me répéter que la prière doit venir du coeur avant tout et que le rabâchage de paroles ne vaut rien, je me trouve bel et bien au courant de cela.
Sur ce, bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par jeanbaptiste » dim. 20 janv. 2013, 22:04

Ne croyez-vous pas que la prière soit nécessaire dans votre relation à Dieu ?

Ne pensez-vous pas que sans elle votre inclination naturelle au mal est comme laissée "libre" ?

Si vous pensez que cela est vrai alors je crois que vous en déduirez naturellement qu'elle est absolument nécessaire, autant que possible, et que donc elle revêt par nature un caractère d'obligation vis-à-vis de Dieu.

Que faire quand nous avons oubliés de prier ? Sans doute prier à nouveau et demander pardon, et aller de l'avant.

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par françois67 » lun. 21 janv. 2013, 4:37

Bonjour,
bien évidemment, je suis au courant de l'importance de la prière. Néanmoins vous ignorez mes véritables questions ci-dessus explicitées: cela constitue-t'il une faute de ne pas prier? Y-a-t'il un minimum de prières à effectuer chaque jour? Je veux dire, est-ce quelque peu comme dans l'islam où une obligation formelle de cinq prières par journée se trouve énoncée, et l'outrepassement de ladite norme constitue clairement dores et déjà un péché envers le Seigneur?
Sur ce cependant, je vous sais dores et déjà fort gré de bien avoir daigné me répondre.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par jeanbaptiste » lun. 21 janv. 2013, 15:50

Vous me demandez si la prière est "obligatoire", je vous réponds : oui. Nous sommes obligés devant Dieu de prier pour tous les biens qu'Il nous fait.

Vous me demandez s'il y a un "nombre" minimum de prières à réaliser, ou un type de prière "obligatoire", je vous réponds : non.

Excepté : l'Office pour les religieux.

Excepté : la messe dominicale pour tous les catholiques.

Il reste ceci : il est éminemment souhaitable de prier l'Office. C'est la prière de la journée par excellence. Celle qui nous met en contact avec le Dieu incarné dans son déploiement journalier et annuel qui synthétise le développement des Mystères. Et parce que cette prière est ecclésiale, elle est par excellence personnelle.

La personne se développe dans le Christ, et l'Église est le Corps du Christ à l'intérieur duquel le développement de la personne est seul possible. La prière de l'Église est donc par essence l'archétype de la prière.

Il faut avoir conscience de la hiérarchie des valeurs : les prières "individuelles" c'est bien, la prière de l'Église c'est infiniment mieux.

Je veux dire par là que se contenter de la prière individuelle (je n'ose pas dire personnelle, car la prière personnelle est à proprement parler l'Office et la Messe) c'est risquer de faire entrer Dieu dans les bornes étroites de sa vie quotidienne pour ne plus vraiment en sortir, alors que nous sommes appelés à en sortir pour entrer dans le Royaume infini de Dieu (c'est le chemin inverse !).

Dit autrement : nous ne devenons nous-même une personne qu'à partir du moment ou nous laissons faire la volonté de Dieu en nous. La volonté de Dieu en matière de prières s'exprime dans l'Office et la Messe.

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par françois67 » lun. 21 janv. 2013, 20:15

Bonjour,
je vous présente mes remerciements pour l'éclaircissement que vous venez de m'apporter. Néanmoins, reléguer le modèle de la devotio moderna au rang subalterne où vous paraissez le destiner m'outre quelque peu. Sur ce, je réitère comme je l'ai déjà effectué dans un autre sujet l'importance de la messe hebdomadaire à mes yeux.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13247
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par etienne lorant » lun. 21 janv. 2013, 21:26

jeanbaptiste a écrit :La volonté de Dieu en matière de prières s'exprime dans l'Office et la Messe.
Et donc, la prière d'un ermite au désert est contraire à la volonté de Dieu ?

Je songe à ma pauvre mère qui, pour prier, n'a plus que le grand crucifix dans sa chambre de la maison de repos. Il y a des mois qu'elle est privée d'une messe, puisque le prêtre, lui-même très âgé, est hospitalisé. Sa prière n'est pas entendue ?

Ma prière au milieu de la nuit, lorsque c'est l'angoisse qui me réveille, Dieu ne l'entendrait pas ?

Je suis sûr qu'il y a des réponses plus "nuancées" et moins catégoriques...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par jeanbaptiste » lun. 21 janv. 2013, 22:17

Moins "catégorique" ?

Outré ?

Ai-je dit que les prières "privées" étaient inutiles et mauvaises ? Non.

J'ai simplement dit que la prière de l'Église est plus élevée dans l'échelle des valeurs.

Qui osera dire que sa prière personnelle égale le saint Sacrifice de la Messe ?

Ça n'est pas dévaluer la prière "privée" que dire cela, bien au contraire. C'est précisément au regard de la prière de l'Église, Corps du Christ, que la prière privée trouve toute sa grandeur.

C'est précisément parce que nous sommes membres d'un Corps priant qui est celui du Christ, et dont la prière est infiniment élevée, que notre prière privée à une hauteur réelle.

Malheureusement nous comprenons difficilement cela car il nous faut réapprendre le sens des "valeurs", le sens de l'ordre (qu'il y a une hierarchie des valeurs, que tout n'est pas horizontal).

Nous sommes dans une société qui pensons "horizontalement", et même nous chrétiens sommes naturellement touchés par cela.

Oseriez-vous prétendre que l'amour entre deux personnes équivaut l'amour qui se tisse entre un homme et le Christ, que l'amour du Christ est égal à l'amour d'une personne humaine ? Je suis sûr que non.

Je suis persuadé que vous savez que l'amour entre les hommes s'élève quand il s'origine dans l'amour du Christ.

Et bien la prière : c'est pareil !

La prière privée s'élève quand elle s'origine dans la prière de l'Église qui est celle de l'Épouse avec l'Époux.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13247
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par etienne lorant » lun. 21 janv. 2013, 22:53

jeanbaptiste a écrit : Je suis persuadé que vous savez que l'amour entre les hommes s'élève quand il s'origine dans l'amour du Christ.

Et bien la prière : c'est pareil !

La prière privée s'élève quand elle s'origine dans la prière de l'Église qui est celle de l'Épouse avec l'Époux.
En réalité, nous sommes d'accord. La prière privée s'élève lorsque trouve son origine dans la prière de l'Eglise. Je peux prier du fond de ma nuit, pour peu que je sache que ma prière est ancrée dans celle de l'Eglise, j'ai confiance qu'elle est entendue.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Milobellus
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : jeu. 20 déc. 2012, 16:41

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Milobellus » jeu. 24 janv. 2013, 13:43

Hein ? Mais au delà d'être obligatoire ou non, c'est surtout super important pour vous !
Enfin, c'est évidemment de la première importance !

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par salésienne05 » jeu. 24 janv. 2013, 16:05

Est-ce illégal de ne pas embrasser ou de ne pas montrer l'amour que l'on porte à son mari/sa femme durant une journée ? Non. Et pourtant, sans ces preuves d'affection, d'amour, et de gratitude, que serait le mariage ? Que dirait-on d'un amour qui "oublie" l'aimé(e) même pour une petite journée ?

Se joindre à la prière Universelle de l'Eglise est une bonne chose (les offices -matin, milieu du jour, soir, Lectures), si on peut assister à la Messe, c'est encore mieux, mais encore faut-il aussi savoir réserver un temps, rien que pour Dieu, où nous ne faisons que nous rendre présents à Lui, par Amour. Car, si l'Office nous fait participer à la vie de l'Eglise, l'oraison et la contemplation permettent à Dieu de faire sa volonté en nous. Si ce moment d'oraison doit être dans la sécheresse, ce n'est pas grave, comme lorsque deux époux n'ont rien à se dire mais qu'ils setiennet quand même la main...

La Parole étant agissante, ayons à coeur, lorsque les affaires pressent, de lire au moins l'Evangile du jour et nous tourner fréquemment dans la journée vers Dieu pour Le regarder, L'invoquer, Le remercier, Le louer, ou simplement pour L'aimer et nous laisser aimer.


Fraternellement.

Cécile

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4855
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par gerardh » jeu. 24 janv. 2013, 16:08

_______

Bonjour,

Le mot "illégal" renvoie à la Loi. Or le chrétien n'est plus sous la Loi mais sous la grâce, dans l'heureuse liberté des enfants de Dieu. Attention quand même "liberté ne veut pas dire "licence" : il ne s'agit pas "de pécher afin que la grâce abonde".


__________

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par jeanbaptiste » jeu. 24 janv. 2013, 16:28

Se joindre à la prière Universelle de l'Eglise est une bonne chose (les offices -matin, milieu du jour, soir, Lectures), si on peut assister à la Messe, c'est encore mieux, mais encore faut-il aussi savoir réserver un temps, rien que pour Dieu, où nous ne faisons que nous rendre présents à Lui, par Amour.
Pardonnez-moi Salésienne, mais le temps que l'on réserve pour la Messe et l'Office n'est-il pas par excellence un temps réservé rien que pour Dieu ?

L'Office ne nous fait pas que "participer à la vie de l'Église", ou plutôt si, vous avez raison, il nous fait excellemment et proprement participer à la vie de l'Église qui est vie de prière !

L'opposition que vous réalisez entre oraison et liturgie n'a pas sens.

Paul VI le dit très bien dans la Constitution Apostolique Laudis Canticum :
«toute opposition entre la prière de l'Église et la prière personne doit être rejetée [...] l'oraison mentale doit puiser un aliment continuel [...] dans la Liturgie des Heures.»

«Si la prière de l'Office divin devient une vraie prière personnelle, les liens entre la liturgie et la vie chrétienne apparaissent mieux»

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par salésienne05 » jeu. 24 janv. 2013, 17:36

Cher Jean-Baptiste, avez-vous remarqué dans ma phrase le "aussi" ? ;)

La Messe quotidienne est l'aliment spirituel et sacramentel par excellence... mais la Messe ne dure pas toute la journée. On y puise les forces pour être en actes et en vérité dans la journée.
Mais, à tous ceux qui ne peuvent pas accéder à la Messe quotidienne (vous devez habiter en ville ou travailler en ville, vous, non ?), et qui sont trop fatigués pour lire les offices, il reste l'union de volonté avec le Christ, il reste d'accomplir parfaitement la volonté du Christ en nous, dans notre faiblesse ou notre pauvreté, il reste l'humilité et le silence.

Je n'oppose pas : je dis simplement que l'on ne saurait se passer d'un temps d'oraison dans la journée, un temps donné dans le silence, un temps où Dieu imprime en nous sa volonté, un temps de dialogue amoureux entre la créature et son Créateur (ce qui n'est pas me semble-t-il le rôle de la Messe).

Et à tous les illettrés, les analphabètes, les pauvres d'esprit, Dieu se communique à valeur égale. Dieu merci d'ailleurs.

Eucharistie et oraison/contemplation, voilà deux piliers. Mais les Messes se font rares (personnellement, je n'ai accès à aucune messe en semaine, et de toute manière, avec mes trois jeunes enfants, ce serait mission impossible, à moins de les attacher sur le bancs de prière, quand la messe ne serait pas à l'heure de l'école...). On pourrait citer le Rosaire et la contemplation des Mystères : Dieu sait se rendre accessible à tous, par les moyens necessaires, dans leur vie quotidienne, là où ils sont et où ils en sont.

Fraternellement.

Cécile

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13247
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par etienne lorant » jeu. 24 janv. 2013, 18:42

gerardh a écrit :_______

Bonjour,

Le mot "illégal" renvoie à la Loi. Or le chrétien n'est plus sous la Loi mais sous la grâce, dans l'heureuse liberté des enfants de Dieu. Attention quand même "liberté ne veut pas dire "licence" : il ne s'agit pas "de pécher afin que la grâce abonde".


__________

Je suis d'accord : le mot "illégal" ne s'applique pas dans une relation qui est de l'ordre de la parfaite gratuité - de la grâce.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par jeanbaptiste » jeu. 24 janv. 2013, 22:23

Je n'oppose pas : je dis simplement que l'on ne saurait se passer d'un temps d'oraison dans la journée, un temps donné dans le silence, un temps où Dieu imprime en nous sa volonté, un temps de dialogue amoureux entre la créature et son Créateur (ce qui n'est pas me semble-t-il le rôle de la Messe).
La liturgie est un prière au sens strict : elle est, comme vous le dites bien à propos de l'oraison, un moment durant lequel nous demandons à Dieu d'imprimer en nous sa volonté, elle est un temps de dialogue amoureux entre toutes les créatures (même les anges !) et leur Créateur. Qu'est-ce donc que rendre gloire à Dieu sinon dire qu'on l'aime ?

Je réitère donc ce que j'ai déjà dis, et j'ai bien compris vos propos. Loin de moi l'idée de déconsidérer l'oraison, je voulais simplement rappeler que la prière liturgique est une prière véritable et "totale", "complète".

Il y a plusieurs manières d'entrer au contact de Dieu, et le silence en est un. Mais le silence fait partie de la prière liturgique (il est vrai qu'on l'oublie un peu dans la majeure partie des messes... je trouve qu'il y a souvent trop d'orgue, et c'est un apprenti-organiste qui dit ça !).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités