Jésus était-il libéral ?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Vindex
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 16 janv. 2015, 23:44
Conviction : Baptisé
Localisation : Lotharingie
Contact :

Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Vindex » sam. 24 janv. 2015, 13:01

Bonjour

J'ai lu il y a un an ou deux un livre qui s'intitulait "Un libéral nommé Jésus".

Dans ce livre, l'auteur, Charles Gave, économiste libéral et catholique convaincu, semble défendre l'idée que les évangiles seraient de morale libérale.

J'aurais aimé savoir ce que vous en pensiez, si on pouvait faire ce raccourci.

Pour en savoir plus, le livre est en lecture libre ici : http://www.librairal.org/wiki/Charles_G ... J%C3%A9sus

Que pensez vous de sa vision des évangiles ? De ses interprétations ?

Merci pour vos réponses.
[url=http://actuetinterets.blogspot.com][img]http://img1.imagilive.com/0211/VinSignBlog.png[/img][/url]

Flocéti
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : mer. 21 janv. 2015, 11:11
Conviction : Catholique

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Flocéti » dim. 25 janv. 2015, 8:12

Bonjour,

Ça me parait un peu facile comme raisonnement pour au moins deux raisons évidentes :
- Il est pris des versets qui sont expliqués hors contexte. Il est assez simple pour n'importe qui de prendre n'importe quel verset et de l’interpréter de la manière où on souhaite emmener le lecteur.
- Sa formation d'économiste, bien qu'il soit un catholique convaincu comme vous dites, l'emmène peut-être instinctivement vers ce genre d'analyses.

J'ai lu quelques passages du lien que vous avez donné, j'ai un peu de mal avec le concept. Ce genre de rapprochement me parait un peu "facile". Et dans tous les cas, il faut remettre les versets dans leurs contextes historiques. Le libéralisme est un concept "moderne" de nos société, je ne suis pas sûr que ce soit transposable sur une société vieille de 2000 ans. Alors oui le libéralisme a ses codes et ses distinctions précises qui permettent de l'identifier, mais de là à pouvoir transposer ces codes sur des périodes aussi anciennes, j'ai franchement un doute.

Peut-être que quelqu'un qui maîtrise mieux que moi ces codes du libéralisme sera plus a même de répondre, pour ma part je parle pour un lecteur de la Bible et un catholique lambda.

Passez une bonne journée.
Soyez en paix.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1614
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par prodigal » dim. 25 janv. 2015, 11:42

Je ne pense pas que même en torturant les textes on arrive à faire dire à Jésus-Christ que la liberté des uns s'arrête où commence celle des autres. Donc il n'est pas libéral.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Vindex
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 16 janv. 2015, 23:44
Conviction : Baptisé
Localisation : Lotharingie
Contact :

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Vindex » dim. 25 janv. 2015, 11:47

Merci pour vos premières réponses.

En effet, plaquer le libéralisme comme ça sur les évangiles est un peu anachronique.

Cela mériterait peut-être quelque chose de plus fouillé, et surtout il faudrait croiser cette perspective économique avec des perspectives philosophiques et théologiques.
[url=http://actuetinterets.blogspot.com][img]http://img1.imagilive.com/0211/VinSignBlog.png[/img][/url]

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Lys_Sul » lun. 26 janv. 2015, 1:09

Le Christ n'était ni libéral ou communiste, etc..... Utiliser sa figure pour renforcer ses idées cela n'est pas nouveau. Le libéralisme, c'est surtout le fruit de la pensée dite rationnelle de l'Homme sur des questions qui l'entourent, en piochant dans diverses cultures de ses connaissances, première figure Antigone chez les Grecs, les Romains avec le Code civil et son modèle de république, la Bible. Cette synthèse en gros provient de l'école de Salamanque au XVIe avec les figures comme Soto, Vitoria, Molina, Suarez.


L'école de Salamanque a aussi injecté l'idée d'Occhkam qui est le nominalisme dont le libéralisme n'est pas éloigné, le thomisme quant à lui reposait sur la tradition romaine dit ' jusnaturalisme'.

Le livre de Charles Gave rentre plutôt dans l'acceptation qu'un catholique peut être libéral aussi, sans être frappé d'interdit par l'Eglise.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Johnny » lun. 26 janv. 2015, 10:05

Vindex a écrit :"Un libéral nommé Jésus".
La responsabilité individuelle est commune entre christianisme et libéralisme, mais grosso modo, la doctrine sociale de l'église est sociale-démocrate et décentralisatrice. Ce compromis mi-chèvre mi-chou n'est pas par essence antilibéral car on peut le résumer par la formule : "la liberté autant que possible, la régulation autant que nécessaire". La question est sur le réglage du curseur, car on sait que les excès de régulation créent des rentes (avantages spécifiques aux fonctionnaires...), qui sont anti-social par nature, puisque payées par les autres, y compris des plus pauvres .

Par contre, le bien commun est une notion dont se moquent les purs-libéraux sauf s'il devient un frein à l'hédonisme personnel : par exemple, s'il y a trop de pauvres, il y aura trop de délinquance, et donc cela nuira au business....

De toute façon, ce débat "sémantique" sur les étiquettes politiques qui visent à classer les idées dans des cases pré-définies est très français, et surtout un moyen de de tuer les débats concrets.

Si on devait classer Jésus, je le qualifierais de "pragmatique social"...
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
Vindex
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 16 janv. 2015, 23:44
Conviction : Baptisé
Localisation : Lotharingie
Contact :

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Vindex » mer. 28 janv. 2015, 22:06

Merci pour vos réponses.

En effet, je ne pense pas que les évangiles contiennent un message politique que l'on peut amalgamer avec nos catégorises mentales actuelles.
Et il ne me semble pas non plus que c'était un programme politique dans le contexte de l'époque.

Mais dans l'histoire des idées une filiation existe entre le christianisme et le libéralisme (au sens moral et politique).

Une question à creuse en ce sens donc. Un article que j'avais repéré sur la question (et que je vais essayer de lire quand je pourrai) : http://www.contrepointphilosophique.ch/ ... anisme.pdf
[url=http://actuetinterets.blogspot.com][img]http://img1.imagilive.com/0211/VinSignBlog.png[/img][/url]

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Lys_Sul » mer. 28 janv. 2015, 22:51

Philippe Nemo est intéressant notamment pour ses deux gros tomes dans les idées politiques aux éditions PUF, il est " chrétien Friendly". Mais le libéralisme connaît plusieurs catégories souvent très hostiles à l'Église et aux dogmes.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Vindex
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 16 janv. 2015, 23:44
Conviction : Baptisé
Localisation : Lotharingie
Contact :

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Vindex » mer. 28 janv. 2015, 23:30

Lys_Sul a écrit :Philippe Nemo est intéressant notamment pour ses deux gros tomes dans les idées politiques aux éditions PUF, il est " chrétien Friendly". Mais le libéralisme connaît plusieurs catégories souvent très hostiles à l'Église et aux dogmes.
Oui.
Comme le disait John Davenport lors de la création de la Société du Mont Pélerin, les libéraux s'entendaient sur à peu près tout sauf Dieu et l'Etalon-or.
[url=http://actuetinterets.blogspot.com][img]http://img1.imagilive.com/0211/VinSignBlog.png[/img][/url]

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Lys_Sul » jeu. 29 janv. 2015, 1:59

Pour les Catholiques, il semble que la catégorie " jusnaturaliste" soit la plus proche et compatible, il y a des conflits sur certains points, des divisions, après certains libéraux, agissent par des réflexes pavloviens dès lors que le mot Église ou morale est prononcé... Je ne me fais pas de soucis sur le futur du libéralisme ( le vrai :-D ) en France, il n'existera pas tout simplement, cela requiert trop de facteurs pour qu'il soit viable.


Êtes vous libéral? :-D
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Vindex
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : ven. 16 janv. 2015, 23:44
Conviction : Baptisé
Localisation : Lotharingie
Contact :

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Vindex » jeu. 29 janv. 2015, 11:26

Lys_Sul a écrit :Pour les Catholiques, il semble que la catégorie " jusnaturaliste" soit la plus proche et compatible, il y a des conflits sur certains points, des divisions, après certains libéraux, agissent par des réflexes pavloviens dès lors que le mot Église ou morale est prononcé... Je ne me fais pas de soucis sur le futur du libéralisme ( le vrai :-D ) en France, il n'existera pas tout simplement, cela requiert trop de facteurs pour qu'il soit viable.


Êtes vous libéral? :-D
Mes opinions politiques empruntent aux idées libérales mais pas seulement. Donc non, pas au pied de la lettre...
[url=http://actuetinterets.blogspot.com][img]http://img1.imagilive.com/0211/VinSignBlog.png[/img][/url]

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Lys_Sul » ven. 30 janv. 2015, 23:20

Bonne chance dans votre démarche, sans ironie de ma part ;)
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2375
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par poche » sam. 31 janv. 2015, 8:58

"Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu." - Jésus

Avatar de l’utilisateur
Ex étéra
Barbarus
Barbarus

Re: Jésus était-il libéral ? OUI.. seul le Libéralisme est un humanisme

Message non lu par Ex étéra » mer. 01 janv. 2020, 23:42

Après avoir lu en diagonal il faut bien le dire, les arguments des uns et des autres, je suis consternée... vous rapportez le libéralisme à l'économie, alors que cette philosophie de droit renvoie l'homme à sa responsabilité, son droit naturel, son droit d'entreprendre, etc..

Vous feriez mieux d'apprendre ce qu'est cette philosophie plutôt que de la mettre en balance avec des idéologies planificatrice qui ne profitent qu'à cette caste de socialo-menteurs qui se font passer pour des humanistes.

Même l'Église est parasitée par ces trotskistes qui prônent la dégénérescence... quelle pitié.

La philosophie n'est pas théologie... Apprenez donc à faire la différence avant de causer.
Dernière modification par Nanimo le jeu. 02 janv. 2020, 1:15, modifié 1 fois.
Raison : L'Église - celle qui n'est pas clocher - prend la majuscule. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Riou
Barbarus
Barbarus

Re: Jésus était-il libéral ?

Message non lu par Riou » mer. 05 févr. 2020, 23:29

Bonjour Ex étéra.

Le Corps du Christ est le Bien substantiel de la communauté, et ceci procède de la Trinité. Le libéralisme, quel qu'il soit, repose sur une relativisation au moins partielle du Bien. C'est pourquoi c'est un système procédural dans lequel le Bien n'est pas donné. Je crois que le libéralisme neutralise la transcendance du Bien, là où la théologie fonde la vie humaine sur cette transcendance du Bien. Si Jésus est le Christ, il est la deuxième Personne de la Trinité, au cœur de l'essence divine qui est amour. Par conséquent il fait briller dans la chair humaine et dans l'histoire des hommes le Bien substantiel et transcendant. Donc je ne comprends pas comment la théologie catholique pourrait s'accorder avec l'anthropologie libérale. Je ne m'explique pas votre message.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités