Méthode Billings et autres méthodes naturelles

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Coeur ouvert
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : jeu. 16 févr. 2012, 17:51

Re: Méhode Billings : qu'est-ce donc ?

Message non lu par Coeur ouvert » mar. 07 oct. 2014, 13:12

Bonjour,
Je me permets en lisant ce fil de vous corriger...
La méthode sympto-thermique, telle qu'elle se dénomme, ne se limite pas à la prise de température!!!!
Elle combine température, observation de la glaire cervicale, du col, et de toutes les manifestations en rapport avec les phases du cycle. C'est cette méthode que propose le CLER amour et famille, c'est aujourd'hui la méthode la plus précise pour détecter les phases fécondes et infécondes de la femme.
Je vous conseille de jeter un oeil :
http://www.methodes-naturelles.fr/ (un site lié à http://www.cler.net)

Bonne journée!

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Re: Méhode Billings : qu'est-ce donc ?

Message non lu par Milla » lun. 26 oct. 2015, 14:07

Bonjour !

Je suis allée lire un site dédié et dans l'une des réponses il est dit qu'il ne faut pas utiliser le préservatif ou le coït interrompu, pour le motif suivant :
Le site 'Methode Billings' a écrit :Pour favoriser la pénétration, le vagin se lubrifie. C'est l'humidité que vous ressentez pendant un câlin ou quand vous avez envie de vous unir à votre conjoint. Ces sécrétions ne sont pas de la glaire cervicale, mais vous pouvez les confondre.
Les lubrifiants des préservatifs et les spermicides peuvent également entrainer une sensation d'humidité, que l'on peut confondre avec la glaire cervicale.
Ces précisions me questionnement sur l'évidence des signes que la femme doit observer. Quid d'une femme qui ressent une forte excitation sexuelle, même sans aller jusqu'au rapport, ou qui se masturbe ? Cela suffit pour fausser les observations et lui faire croire que sa glaire indique une période (in)fertile alors que non ?

Je n'ai pas non plus compris cette phrase (J'attends un bébé Billings !) :
- Union 1 soir sur 2 au coucher les jours de PIB
Pourquoi uniquement 1 soir sur 2 si on est dans une période infertile ? Et pourquoi le soir ?

En lisant quelques liens, j'ai cru comprendre que la méthode était théoriquement plutôt fiable, même si on arrive pas aux mêmes chiffres que pour l'implant et le DIU. J'ai l'impression que c'est en pratique que ça coince pour un certain nombre de couples : est-ce parce que la méthode est trop contraignante ?

Julien62
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : jeu. 18 oct. 2018, 22:15

Méthodes naturelles et fréquence des rapports

Message non lu par Julien62 » lun. 21 janv. 2019, 21:25

Bonjour à tous,

Des couples pratiquant les méthodes naturelles pourraient-ils indiquer quelle est leur fréquence pour des rapports sexuels. Par cycle, le période infertile est d'environ 7-10 j, ce qui est assez réduit et peut inquiéter.

Merci pour vos témoignages.


[Message fusionné avec fil explicatif sur les méthodes naturelles.]

Avatar de l’utilisateur
Maranatha_
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 26 mai 2019, 8:37

Surpopulation et épuisement des ressources

Message non lu par Maranatha_ » mer. 29 mai 2019, 21:03

Outre la contraception dite "classique" (préservatif, pilule, etc.), n'existe t-il pas une méthode de régulation naturelle des naissances, autorisée par l'Eglise ? A priori, il s'agit d'une méthode qui vise à observer les périodes de fertilité et d'infertilité, et de s'abstenir pendant les périodes de fertilité. Voici une explication qu'on peut trouver sur internet : https://www.youtube.com/watch?v=I2HB1Xpne0Q
Je connais très peu la chose, mais je sais que plusieurs catholiques utilisent cette méthode, j'ai vu des témoignages sur internet.

Pour ce qui est du récit de la Genèse, l'ordre est donné à Adam et Eve, pas forcément à l'humanité entière.

Personnellement, même s'il faut prendre des précautions sur ce qu'on peut nous dire sur l'origine des changements climatiques, je les vois comme une conséquence immanente du consumérisme de l'homme.
C'est à nous de nous débrouiller pour trouver les solutions sur le plan politique. Nous sommes responsable de nos actes, à l'échelle individuelle et collective.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1105
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Surpopulation et épuisement des ressources

Message non lu par Foxy » mer. 29 mai 2019, 21:44

Maranatha_ a écrit :
mer. 29 mai 2019, 21:03
Outre la contraception dite "classique" (préservatif, pilule, etc.), n'existe t-il pas une méthode de régulation naturelle des naissances, autorisée par l'Eglise ? A priori, il s'agit d'une méthode qui vise à observer les périodes de fertilité et d'infertilité, et de s'abstenir pendant les périodes de fertilité. Voici une explication qu'on peut trouver sur internet : https://www.youtube.com/watch?v=I2HB1Xpne0Q
Je connais très peu la chose, mais je sais que plusieurs catholiques utilisent cette méthode, j'ai vu des témoignages sur internet.
Oui, il s'agit de la "méthode des températures" et "Ogino".

https://www.choisirsacontraception.fr/m ... aturelles/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Maranatha_
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 26 mai 2019, 8:37

Re: Surpopulation et épuisement des ressources

Message non lu par Maranatha_ » dim. 23 juin 2019, 13:31

Merci Foxy,

J'ai trouvé cette vidéo intéressante sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=YsnWXltCYL4

Etes-vous marié, et avez-vous eu vous-même recours à cette méthode ?

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2808
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Jean-Mic » dim. 23 juin 2019, 19:14

Foxy a écrit :
mer. 29 mai 2019, 21:44
Oui, il s'agit de la "méthode des températures" et "Ogino"
Il serait temps de mettre vos connaissance à jour :furieux:

Il y a longtemps que la méthode Ogino n'est plus employée ! (sans doute dès les années 1960).
Elle fut effectivement la première des méthodes dites naturelles, mais elle manquait singulièrement de précision. L'expression "bébé Ogino" était même devenu un sujet de dérision. Une anecdote : lors d'un voyage officiel d'Edmond Michelet au Japon (pays natal du Dr Ogino), accompagné de sa nombreuse famille (son épouse et leurs neuf enfants), sa première déclaration à un journaliste japonais sur le but de son voyage fut : "je suis venu dire à M. Ogino ce que je pense de sa méthode !" (épisode relaté par son fils Claude). Quand on connaît les convictions d'Edmond Michelet (dont le procès de béatification est en cours), on mesure la dose d'humour de l'homme.

La méthode des températures l'a remplacée. Elle était même la principale méthode naturelle en vigueur au moment de la proclamation de Humanæ Vitæ. Mais là encore, elle s'est avérée manquer de précision... ce qui n'a pas arrangé les choses dans le rejet de l'encyclique de Paul VI (même si lobbying médical et lobbying féministe sont à l'évidence les principales causes du rejet).

La méthode Billings leur a succédé avec infiniment plus de succès. Elle repose sur l'observation simultanée de deux "symptômes" : la température corporelle, et l'observation de la glaire cervicale (les sécrétions liquides ou pâteuses à l'entrée du col de l'utérus). (A partir de ce point, je me permets de parler d'expérience, puisque c'est la méthode que nous avons employé).

L'intérêt et le succès de la méthode Bilings me semble reposer sur plusieurs points :
  • l'observation simultanée de deux symptômes, dont le croisement renforce très notablement la précision : la période de fertilité est désormais connue à cinq jours près (y compris une "durée de survie potentielle" du spermatozoïde éjaculé) alors qu'on était environ à huit jours avec les méthodes précédentes, non compris toutes les "fausses alertes" liées à tout ce qui peut faire varier la température du corps humain,
  • la vulgarisation de la méthode à l'aide de livrets, de dessins et de photos (illustrant les différents états de la glaire cervicale) et de tableaux mensuels (utiles pendant la phase d'apprentissage, mais dont on se passe très vite ensuite)
  • la possibilité d'associer le conjoint à la connaissance du cycle, occasion d'instaurer une véritable intimité de dialogue et de communication entre les époux (ce qui m'a autorisé à dire "je" et "nous" quelques paragraphes plus haut sur un sujet considéré comme essentiellement féminin).
On parle aujourd'hui de méthode sympto-thermique. J'ignore si elle est exactement la même ou si elle a évolue depuis.
En France, le CLER Amour et famille est le principal lieu d'information sur cette méthode. Seul problème, dans certaines régions, il n'est pas facile de trouver un conseiller ou une conseillère.
Ce dont je peux témoigner, c'est que le choix d'une telle méthode a introduit dans notre couple dans une démarche partagée et dans un rapport à l'accueil (ou à l'attente, ou au choix de différer) de l'enfant très particulier ... même dans les "ratés" de la méthode. Ainsi, malgré l'usage de cette méthode, l'ainé de nos garçons est arrivé alors qu'on ne l'attendait pas (nous pensions différer encore de quelques mois), mais si vous voyiez l'allure du "raté", du "bébé Billings", vous ne seriez pas inquiet pour lui et son équilibre :-D .

Car oui ! toutes les méthodes ont des ratés... mais la manière de les appréhender, et les préjugés qui les entourent, varient du tout au tout. Ainsi, à écouter certains ou certaines, l'arrivée d'un "bébé-Billings" suffirait à discréditer la totalité de la méthode tandis que nul ne penserait à mettre en doute de l'efficacité supposée à 100% de la "méthode-pilule", à cause d'un "simple oubli de la pilule". C'est l'autre avantage (je me répète) d'une méthode NATURELLE ET PARTAGÉE par les époux que d'ouvrir à une toute autre manière d'envisager la fécondité COMMUNE et l'accueil d'un enfant !

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1105
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Foxy » dim. 23 juin 2019, 19:51

toute méthode est bonne à prendre, et comme on dit "c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes", ce n'est donc pas parce qu'elle date de 30 ans que la méthode Ogino est à mettre à la poubelle.

En fait Ogino se basait sur un cycle de 28 jours, alors que ce chiffre est une moyenne et que beaucoup de femmes ont des cycles plus courts ou plus longs, et que la durée des cycles chez une même femme peut varier.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2494
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Nanimo » dim. 23 juin 2019, 22:38

Jean-Mic a écrit :
dim. 23 juin 2019, 19:14
Il y a longtemps que la méthode Ogino n'est plus employée ! (sans doute dès les années 1960).
Elle fut effectivement la première des méthodes dites naturelles, mais elle manquait singulièrement de précision. L'expression "bébé Ogino" était même devenu un sujet de dérision. Une anecdote : lors d'un voyage officiel d'Edmond Michelet au Japon (pays natal du Dr Ogino), accompagné de sa nombreuse famille (son épouse et leurs neuf enfants), sa première déclaration à un journaliste japonais sur le but de son voyage fut : "je suis venu dire à M. Ogino ce que je pense de sa méthode !" (épisode relaté par son fils Claude). Quand on connaît les convictions d'Edmond Michelet (dont le procès de béatification est en cours), on mesure la dose d'humour de l'homme.
… effectivement, le bonhomme ne manquait pas d'humour!
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2808
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Jean-Mic » dim. 23 juin 2019, 22:38

Foxy, soit !
Mais non ! Toute méthode n'est pas bonne à prendre !
D'ailleurs, vous-même, vous écrivez :
Foxy a écrit :
dim. 23 juin 2019, 19:51
Ogino se basait ...
Cette méthode est totalement dépassée, et la méthode sympto-thermique, qui s'y est substituée, est infiniment plus fiable tout en reprenant le postulat de base : connaître son corps, connaître le cycle menstruel...

Ne parlons pas de théorie ! Parlons de vie et d'expérience de couple et de parents.

Comprenez-moi bien. Je crois sincèrement à l'efficacité, et à l'utilité, des méthodes naturelles de maîtrise de la fécondité. Mais j'ai aussi l'expérience d'une vie conjugale et celle de l'éducation affective et sexuelle de cinq enfants. C'est pourquoi je me permets de dire qu'il n'est pas bon de confondre des théories qui furent utiles en leur temps, mais qui sont aujourd'hui dépassées et des méthodes aujourd'hui éprouvées et qui offrent des alternatives fiables pour les couples.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2808
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Surpopulation et épuisement des ressources

Message non lu par Jean-Mic » dim. 23 juin 2019, 22:49

Maranatha_ a écrit :
dim. 23 juin 2019, 13:31
Etes-vous marié, et avez-vous eu vous-même recours à cette méthode ?
En cette matière, cette question est une question-clé !
Le discours (des ministres) de l'Église n'a de sens que s'il est vécu et partagé par les fidèles (en l'ocurrence par les couples eux-mêmes). C'est pourquoi les mouvements d'Église (comme le CLER Amour et famille, déjà cité, fondé par le père Henri Sonnnet dont je vous recommande les ouvrages) laissent largement la place à des laïcs dans l'animation des sessions à l'attention des couples.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4975
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par gerardh » lun. 24 juin 2019, 12:00

_____

Bonjour,

Ces méthodes ne sont-elles pas finalements elles-aussi des artifices pour ne pas avoir d'enfants ? sont-elles donc conformes à la prescripition biblique "croissez et multipliez" ?


________

Avatar de l’utilisateur
Maranatha_
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 26 mai 2019, 8:37

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Maranatha_ » mar. 25 juin 2019, 7:58

Je ne pense pas être le mieux placé pour en parler car je connais peu le sujet, mais je pense que si la finalité du mariage est la procréation et l'amour mutuel des époux, alors le fait pour un couple de coucher ensemble sans forcément qu'il y ait procréation ne pose pas de problème a priori (si le couple le décide pour plusieurs raisons, matérielles, etc.). Ce le serait si le couple n'avait absolument aucune envie de faire des enfants, car le mariage doit être ouvert sur la vie.

Avatar de l’utilisateur
Maranatha_
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 26 mai 2019, 8:37

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Maranatha_ » mar. 25 juin 2019, 8:02

En cette matière, cette question est une question-clé !
Le discours (des ministres) de l'Église n'a de sens que s'il est vécu et partagé par les fidèles (en l'ocurrence par les couples eux-mêmes). C'est pourquoi les mouvements d'Église (comme le CLER Amour et famille, déjà cité, fondé par le père Henri Sonnnet dont je vous recommande les ouvrages) laissent largement la place à des laïcs dans l'animation des sessions à l'attention des couples.
Merci pour ces conseils. Quels ouvrages du Père Henri Sonnet vous me conseilleriez, et quels sont les sujets qu'il aborde ?

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2808
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Méthode Billings et autres méthodes naturelles

Message non lu par Jean-Mic » mar. 25 juin 2019, 9:10

Maranatha_ a écrit :
mar. 25 juin 2019, 7:58
... si la finalité du mariage est la procréation et l'amour mutuel des époux
Je dirais les choses un peu autrement. La finalité du mariage est la sanctification mutuelle des époux (waouh ! vaste programme !). D'après saint Paul, la finalité du mariage est de faire du couple l'icône de l'amour de Dieu pour son Église : "Ce mystère est grand : je le dis en référence au Christ et à l’Église." Eph.5,32 (là aussi, il y a de quoi donner le vertige...). La fécondité en est une condition ... et une conséquence.
L'amour ne peut qu'être fécond, sinon ce n'est pas de l'amour. La fécondité dans les enfants en est le plus bel exemple, mais les fruits de la fécondité du couple ne s'y limite pas. Il y a tant de manière d'être fécond ... qu'on soit en couple ou pas ; là encore, cf. saint Paul et son hymne à la Charité : "L'amour ne passera jamais !", 1Co.13,1-8a.

Maranatha_ a écrit :
mar. 25 juin 2019, 7:58
... si le couple n'avait absolument aucune envie de faire des enfants, car le mariage doit être ouvert sur la vie.
Cela va plus loin que ça ! Le refus d'avoir des enfants est une des causes de reconnaissance de nullité du mariage chrétien.

Pour mémoire, les quatre conditions de validité du mariage chrétien sont :
  • 1/ la liberté du consentement des époux (pas de mariage forcé, et nécessité d'une véritable maturité affective),
    2/ l'indissolubilité (le désir profond et partagé de durer),
    3/ la fidélité (qui passe par l'écoute et le pardon dans les épreuves),
    4/ la fécondité (la ferme volonté d'accueillir les enfants).
Dernière modification par Jean-Mic le mar. 25 juin 2019, 10:28, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités