De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Nelly_
Censor
Censor
Messages : 113
Inscription : ven. 06 janv. 2012, 22:16
Localisation : France

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par Nelly_ » mar. 20 mars 2012, 17:20

Ah, ce débat resservi tant de fois...

Je pense que c'est l'etat de la personne qui doit être pris en compte, et pas le jeu vidéo. (a part qques uns)
Κύριε ελέησον !

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 20 mars 2012, 22:22

Hum, le problème c'est que les jeux vidéos violents sont pratiqués par une part extrêmement importante de la population. Ce serait comme faire une relation entre les crimes de masse et les chaussettes : tous les tueurs portaient une paire de chaussettes.

Bon, peut-être les jeux vidéos ont-ils un impact, mais je ne pense pas que ce soit le seul, et sans doute pas le plus important. À mon avis il vaut mieux chercher ailleurs (ou alors s'inquiéter sérieusement car 90% des enfants jouent à ces jeux maintenant).

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 20 mars 2012, 23:09

Que ces jeux aient un impact, certainement. Mais encore une fois je ne pense pas qu'il soit le seul, et encore moins le plus important. Pour passer de "je shoote un mec dans jeu" à "je reproduis le jeu dans la réalité", il faut quand même avoir un sérieux problème psychologique qui ne peut pas s'expliquer par le seul impact "vidéoludique".

Que le jeu vidéo puisse aggraver un cas ou faire basculer une personne "sensible", soit. Mais en faire la source principale du problème me semble un peu rapide.

Cela dit le jeu vidéo pose un grand nombre de problèmes très sérieux : dépendance, désintérêt pour la "vie réelle" etc.

Mais le diaboliser est peut-être excessif, il n'y a pas que de mauvaises choses dans ce domaine.

Enfin, pas plus que dans la littérature ou le cinéma "populaire".

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par marie du hellfest » mar. 20 mars 2012, 23:14

Vous oubliez les jeux-de-rôles et Marilyn Manson ...

Bon, blague à part, comment pouvez-vous sérieusement faire un parallèle entre le tueur d'Oslo et les jeux vidéos ?? Le type a rédigé un mémoire d'un bon millier de pages il me semble, parlant de la décadence de la société occidentale, de l'immigration, de la chrétienté, etc ..., et vous accusez les jeux vidéos ?!

Pour Columbine on ne connait toujours pas précisément ce qui a poussé les tueurs à passer à l'acte. Il semblerait que leur agressivité augmentait au fur et à mesure que leur temps de jeu diminuait, et ils ont été complètement privés de jeux peu avant de passer à l'acte.

Et Erfurt, j'ai rien trouvé sur wikipedia. A quoi faites-vous référence ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeux_vid%C ... .C3.A9elle
Le niveau de violence de certains jeux vidéo est l'objet de critiques récurrentes. La question de savoir si cette violence peut déboucher sur une augmentation des actes de violence dans la vie quotidienne est régulièrement posée17. La plupart des études n'ont trouvé aucun lien entre violence virtuelle et violence réelle18,19,20. Certaines essayent néanmoins de démontrer que jouer à un jeu violent rend agressif21. Cependant toutes ces études restent sujettes à controverse du fait des enjeux moraux, religieux et politiques.

C'est toujours plus facile d'interdire les jeux vidéos violents que poser un regard critique sur la société.

Les gosses ont toujours joué à des jeux violents, quand c'étaient pas les jeux vidéos c'étaient les cowboys et les indiens, les gendarmes et les voleurs, des combats avec des épées en bois, ... peut-être qu'avant l'armée permettait à ces gens de se défouler ? On a déjà entendu des soldats américains se féliciter de l'opportunité que leur offrait l'armée de pouvoir tuer des gens ... C'est triste mais ça existe aussi.

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par marie du hellfest » mar. 20 mars 2012, 23:20

Ah et puis, quel rapport entre la caméra du tueur de Toulouse et les jeux vidéos ?

Et s'il avait simplement envie de garder un souvenir de ses actes ? Comme s'il gardait les coupures de presses traitant de ses "exploits" ? Suffit simplement qu'il soit suffisamment fier de ses conneries pour avoir envie de s'immortaliser.
Si les caméras portatives avaient existé il y a un siècle de ça, je pense qu'on aurait un paquet de détraqués qui auraient craqué pour ce gadget, jeux vidéos ou pas.

Franchement, vous allez vite en besogne pour tirer les conclusions, c'est pas vraiment sérieux.

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par marie du hellfest » mar. 20 mars 2012, 23:56

Festival de l'enfer ... désolée mais j'arrive pas à m'y faire, c'est toujours aussi ridicule.

Écoutez, ça fait plus de 10 ans que j'écoute du metal (et pas de la musique satanique ...), ça fait plus de 15 ans que je poutre du zombi dans des jeux vidéos, et facilement 10 ans aussi que je bute le premier monstre que je croise pendant mes parties de jeux-de-rôles pour avoir plus de pex, de po et d'OM.

J'écoute du metal, je suis une sataniste.
Je joue aux jeux vidéos, je suis une psychopathe.
Je fais du jeux-de-rôle, je suis incapable de faire la différence entre la réalité et la fiction.
Je suis une geek, je suis donc asociale (et pucelle).
Je pratique l'aikido, je subis un entraînement militaire capable de faire de moi une machine à tuer.
Je regardais Goldorak au club dorothée quand j'étais petite, je suis donc une nazie.
Image

Un moment faut arrêter les conneries.

Attirance pour la part sombre de l'homme vous dites ???
La part sombre de l'homme, cher Gyrovague, elle affame des millions de gens pour faire grimper les cours de la bourse, elle appelle à tuer au nom de Dieu, elle fait exploser des innocents avec des bombes ou des avions, elle fait de l'homme une machine qu'elle jette quand elle est cassée, elle arme des vrais enfants avec des vrais fusils pour les faire tuer des gens dans des vrais guerres, elle se fait du fric en déversant des poisons partout, elle appelle au dévouement des gens pour qu'ils se sacrifient à sa place, elle trafique les humains comme des marchandises, faut vraiment que je vous fasse un dessin ??
Merci de ne pas m'associer à la part d'ombre de l'homme Gyrovague.

Franchement on se demande qui de vous ou des fans de jeux vidéos ont le plus de mal à distinguer la fiction de la réalité.

Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par marie du hellfest » mer. 21 mars 2012, 1:04

"Une génération d'adolescents et de jeunes adultes tueurs de masse" Franchement, vous avez pas honte d'écrire des énormité pareilles ?? Tout ça parce que 4 malades avaient le malheur de jouer (entre autres ?) à des jeux vidéos :sonne:

Pour info, l'illustration vient d'une couverture d'un magazine grand public français (Lui, à vérifier), à une époque où c'était le club dorothée qui faisait des générations de futurs psychopathes qui était le délire à la mode. Donc ce n'est pas moi qui ai du mal entre la fiction et la réalité mais bien des gens qui ont le même type de raisonnement que vous.

Les gens passent leurs peurs sur des phénomènes qu'ils ne connaissent pas, ne maîtrisent pas.

Il faudrait que je prenne du temps pour étudier en profondeur les arguments de ce monsieur, et savoir qui il est. Pour l'instant, je prends ses arguments avec des pincettes.

il y a quelques années de cela c'était le jeux-de-rôle l'Ennemi, des parents de "victimes" s'autoproclamaient experts en la matière parce qu'ils avaient lu un bouquin de règle. Ils étaient invités dans des émissions télé où les personnes n'y connaissant rien gobaient toutes leurs conneries, et ce cirque a duré pratiquement 10 ans, jusqu'à ce que des études sérieuses aient prouvé que c'était du vent.

Il semblerait que la majorité des études soient incapables de prouver un lien entre les jeux vidéos et la violence mais vous avez trouvé un type qui dit le contraire alors vous êtes content. Il y a des centaines de millions de joueurs de tels jeux à travers le monde mais 3 pauvres types ont commis des massacres alors qu'ils avaient le même type de loisirs que ces millions de personnes, donc c'est forcément le loisir qui est en cause.
Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Continuez votre croisade, on ira loin.

Moi j'arrête les frais ici, vous n'y connaissez rien mais vous êtes persuadé d'avoir raison.

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 21 mars 2012, 1:11

est en train de naître une génération d'adolescents et de jeunes adultes tueurs de masse
Vous n'exagérez pas un tout petit peu là ?
En revanche, chez l’amateur de jeux vidéos violents et de scènes de violence à la télévision, l’activité cérébrale est supprimée. Le lobe frontal, typiquement humain, siège de la raison, de la pensée, est déconnecté; seul le système limbique, la zone affective du cerveau, est encore en activité. Nous déconnectons donc le «cerveau cognitif» de ces enfants pour en faire des créatures totalement affectives. Et quand ils tuent dans ces jeux, c’est sans réflexion consciente.
J'ai pratiqué le jeu vidéo pendant un bout de temps et de manière très "active". Que dois-je comprendre ? Que je suis décérébré et irrationnel ? C'est bien la première fois qu'on me dit ça...

Où alors que pendant ces parties de jeu vidéo j'étais incapable de raisonner ?

Pas de bol, il m'est arrivé de faire un peu de jeu vidéo ces derniers temps, et devinez quoi ? Et bien je les ai "analysé" comme j'analyse un roman ou un bouquin de philo. Sans doute une déformation professionnelle me direz-vous.

Tout cela pour dire que par expérience je peux vous affirmer que jouer à un jeu ne réduit pas votre capacité d'analyse à néant.

Avatar de l’utilisateur
Sofia
Barbarus
Barbarus

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par Sofia » mer. 21 mars 2012, 1:29

Bonsoir,
marie du hellfest a écrit :Et Erfurt, j'ai rien trouvé sur wikipedia. A quoi faites-vous référence ?
À la tuerie de Johann Gutenberg, peut-être ?

Mon copain est un futur tueur de masse. J'adore. J'ai hâte qu'il se mette au travail, avec un peu de chance il fera un vrai bain de sang qui le rendra célèbre et je pourrais écrire un livre du type Ma vie avec le tueur de la Loire et me faire un paquet de thunes.
Bon. Le gyrovague, ce n'est pas qu'il soit interdit de parler de l'influence des jeux vidéos (du type fps ou autre), ça peut même être très intéressant, mais vous n'êtes vraiment pas rigoureux.
(1) La plupart des tueurs de masse jouent à des jeux vidéos violents (2) donc les jeux vidéos violents fabriquent des tueurs de masse : c'est ça votre argumentation ? Vous ne trouvez pas que c'est un peu court ? Et encore, j'attends que vous argumentiez un peu le point 1... Tiens, on n'a qu'à dire que pas mal de tueurs en série ont reçu une bonne éducation chrétienne (Richard Angelo, Robert Berdella, Arthur Bishop, Robert Yates...) : c'est parce qu'ils ont été élevés dans la foi chrétienne qu'ils sont devenus des assassins !
(Ah non, là ça ne marche pas ?)

[quote="Le "spécialiste" cité par le gyrovague"]Dans les jeux vidéos, le tueur doit regarder ses victimes dans les yeux. Le seul moyen d’y arriver est de s’entraîner et de se rendre insensible à la souffrance d’autrui. Le meurtrier d’Erfurt l’avait fait déjà des milliers de fois: la tête des victimes éclate, elles gémissent, sont prises de convulsions, elles saignent et le joueur est récompensé![/quote]
Un sniper qui fait un headshot, c'est clair qu'il est très attentif aux merveilleux yeux pixelisés de ses malheureuses victimes... Idem pour ceux qui vous tirent dans le dos...

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par miel » mer. 21 mars 2012, 13:35

Bonjour,



Ca ne fera pas avancer le schmilblik... mais...

Certains jeux vidéos font réellement peur à jouer et ça même quand on est un adulte avertit.

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 21 mars 2012, 15:24

Le passage à l'acte entre le joueur passif de jeux vidéos violents et le joueur actif (tueur) de jeux violents (massacres de masse) est-il si impossible ?
Non, certainement. Que des jeux vidéos puissent influencer d'une certaine manière des personnes malades, c'est sans doute vrai, mais il me semble extrêmement difficile de prétendre que ces jeux soient la cause principale du passage à l'acte.

Et quand bien même nous arriverions à déterminer qu'un jeu puisse être la cause principale, je doute fort que cela concerne une part importante des assassins.

Ce que je veux dire c'est que le jeu vidéo n'est pas anodin, comme toute chose d'ailleurs, c'est absolument certain. Il y a des choses inquiétantes sur le plan moral (comme les GTA par exemple) qu'il ne faut pas "diaboliser" excessivement mais dont il faut prendre la mesure de manière sérieuse.

Mais ramener cela aux affaires de crime en série me semble excessif et ne repose sur rien, ou pas grand chose.

Quand aux meurtres récents j'ai entendu ce matin à la radio qu'il s'agirait d'un homme qui a été entraîné par des groupes extrémistes salafistes (je dis cela de mémoire, à vérifier donc !).

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par Teano » mer. 21 mars 2012, 15:43

marie du hellfest a écrit : Je suis une geek, je suis donc asociale (et pucelle). je compatis

Je regardais Goldorak au club dorothée quand j'étais petite, je suis donc une nazie.
Image

Un moment faut arrêter les conneries. là je suis d'accord avec vous : quand j'étais môme, il y a donc environ 500 ans, je me souviens que Goldorak devait me transformer en machine à tuer...j'attends toujours les effets nocifs sur mon psychisme.
ça me rappelle un épisode redoutable de la Petite Maison dans la Prairie dans lequel Charles Ingalls (oui, LE Charles Ingalls) offrait à son fils adoptif, Albert Ingalls, environ 12 ans une carabine en lui disant : "un homme doit pouvoir défendre sa famille". Si ça c'est pas de l'incitation à la violence.

Je prise peu les jeux videos violents. Cela dit, je ne suis pas convaincue qu'il y ait un lien de cause à effet. Il me semble malheureusement que des personnes fragiles ou franchement atteintes y trouvent au mieux un exutoire au pire une inspiration mais pas une cause de leur violence.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par Christophe » mer. 21 mars 2012, 20:54

De nombreux tueurs de masse semblent compter le coran parmi leurs livres de prédilection.
Faut-il interdire le coran, ou seulement l'accompagner d'un avertissement sur les risques générés par sa lecture ?
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par Teano » mer. 21 mars 2012, 21:34

le gyrovague a écrit :
La violence n'étant pas une vertu évangélique, je m'étonne de trouver sur un forum catholique autant de défenseurs de ces jeux extrêmement violents destinés à un public pourtant jeune. :/
Cher gyrovague,

Je n'ai pas l'impression que les intervenants défendent ces jeux violents (je ne suis pas sûre qu'on en trouve beaucoup chez les uns et les autres) mais le lien de cause à effet entre leur utilisation et les crimes de masse. C'est un poil différent.

In Christo,
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: De l'influence des jeux vidéos sur les tueries de masse

Message non lu par Teano » mer. 21 mars 2012, 21:43

à Marie du Hellfest,

en vous lisant (et en rigolant), je trouve que vous ressemblez à un personnage sorti d'un film de Tarantino ! j'adooore
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités