La paupérisation et ses causes

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par jean_droit » mer. 24 avr. 2013, 11:29

http://www.atlantico.fr/pepites/seuil-p ... b5FpKIE.99
Seuil de pauvreté en France : un enfant sur cinq vit en dessous

Selon une étude de l'Insee, environ 440 000 personnes supplémentaires sont tombées sous le seuil de pauvreté en 2010.

Pour de nombreux Français, la crise est une réalité vécue quotidiennement. "Revenus et patrimoines des ménages", une étude publiée mercredi par l'Insee et qui porte sur l'année 2010, montre notamment que 440 000 personnes supplémentaires sont passées sous le seuil de pauvreté.

- Un enfant sur cinq vit sous les seuil de pauvreté

Environ 2,7 millions d'enfants vivent dans une famille pauvre, c'est-à-dire au sein d'un foyer qui vit avec moins de 964 euros par mois. Les familles nombreuses (à partir de trois enfants) sont les plus touchées, avec un taux de pauvreté des moins de 18 ans de 19,6% en 2010.

- Les femmes de plus de 75 ans très touchée

La précarité touche énormément les femmes de plus de 75 ans : elles sont 16% à vivre en dessous du seuil de pauvreté. Ces femmes bénéficient généralement d'une très faible retraite : soit leur carrière est incomplète, soit leur pension de veuve est très maigre, souligne France Info.

- La moitié des Français gagne moins de 1 610 euros par mois

En 2010, le niveau de vie médian de la quasi-totalité des ménages a baissé de 0,5% par rapport à 2009, pour atteindre 1 610 euros par mois (19 270 euros par an). Cela signifie que la moitié des Français touche plus, et que l'autre moitié gagne moins, explique le site de France TV info.

- Le niveau de vie de la France a globalement augmenté...

... mais uniquement grâce aux 5% de Français les plus riches.


Les très hauts revenus (plus de 36 380 euros par an) sont les seuls à avoir vu leur situation s’améliorer : tous les autres ménages ont vu leur niveau de vie baisser. Résultat : les inégalités se creusent.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par jean_droit » mer. 24 avr. 2013, 14:16

Au fait je me pose cette question : Le seuil de pauvreté est de 980 euros par mois, dans le cas d'un couple quel est le seuil : 1960 euros ou moins ?
Quelqu'un peut-il me répondre ?

Avatar de l’utilisateur
Gehennam
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mer. 01 août 2012, 11:18

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par Gehennam » mer. 24 avr. 2013, 14:47

jean_droit a écrit :Au fait je me pose cette question : Le seuil de pauvreté est de 980 euros par mois, dans le cas d'un couple quel est le seuil : 1960 euros ou moins ?
Quelqu'un peut-il me répondre ?
S'il est de 1960 €, alors sans les allocations, je fais partie des pauvres :saint:

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par jean_droit » jeu. 25 avr. 2013, 19:42

Je viens de regarder les définitions du seuil de pauvreté :

J'avoue être dubitatif : Ce n'est pas exactement ma définition de la pauvreté.

http://www.inegalites.fr/spip.php?article343

Evolution du seuil à francs constants : Le seuil varie avec le temps même à franc constant. Un pauvre en 2012 n'est pas un pauvre de 1979. Il a plus de besoins ! Un peu curieux tout de même.

Seuil à 60 %

1979 685
1984 712
1990 759
1996 815
2000 863
2005 916
2006 929
2007 949
2008 965
2009 968
2010 964

Seuil de pauvreté selon le nombre d'enfants :

Par exemple, un couple avec deux enfants en bas âge est pauvre si ses ressources ne dépassent pas 2 024 euros.

Avatar de l’utilisateur
Gehennam
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mer. 01 août 2012, 11:18

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par Gehennam » ven. 26 avr. 2013, 11:26

Misère ! :sonne:

Avec ces données, je suis quasiment certain d'être sous le seuil de pauvreté...

Cela dit, je m'étonne de ces chiffres...

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par levergero78 » ven. 26 avr. 2013, 17:02

Il y a plusieurs sortes de pauvres, notamment :

-les pauvres en argent,
-les pauvres de coeur, en manque d'affection,
-les pauvres en esprit : " Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux".

Lesquels sont les plus à plaindre ?
http://jean-paul.vefblog.net

Avatar de l’utilisateur
Gehennam
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mer. 01 août 2012, 11:18

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par Gehennam » ven. 26 avr. 2013, 18:06

levergero78 a écrit :Il y a plusieurs sortes de pauvres, notamment :

-les pauvres en argent,
-les pauvres de coeur, en manque d'affection,
-les pauvres en esprit : " Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux".

Lesquels sont les plus à plaindre ?
Je dirais : tous :-D

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par etienne lorant » ven. 26 avr. 2013, 18:29

La plus à plaindre ? Elle est de l'actualité du jour :

Les fonctionnaires de police venus expulser cette retraitée vivant à Vénissieux l'ont retrouvée pendue.


La maire communiste de la ville est «révoltée».


«Un drame de la solitude», selon la préfecture du Rhône. «Une pression de trop sur une vie devenue insupportable», pour la maire de Vénissieux. Une femme isolée de 72 ans, dont l'identité n'a pas été révélée, a été retrouvée morte jeudi, pendue. Les représentants de l'ordre public étaient venus procéder à la première expulsion de l'année de la ville quand ils ont retrouvé son corps. Son expulsion avait été décidée par la justice le 6 octobre 2011, le propriétaire de son appartement lui ayant donné le congé nécessaire pour quitter le logement, qu'il souhaitait vendre.
«Plusieurs offres de logement de substitution lui avaient été faites et elles ont toutes été refusées, alors même qu'elles étaient situées dans le même immeuble», explique la préfecture dans un communiqué. «Cette femme était en situation de rupture, indique la maire communiste de la ville, Michèle Picard, au Figaro. Nos services avaient contacté cette personne par courrier, dès le 25 février, pour étudier les possibilités d'intervention. Un rendez-vous avait été fixé, auquel elle ne s'est pas présentée. Pour certaines personnes tellement à bout, saisir la main qu'on vous tend est trop difficile», poursuit l'élue.

Si c'était pour la recaser dans le même immeuble, n'existait-il vraiment aucune autre solution que la force ?

.
[+] Texte masqué
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... uicide.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Augmentation de la pauvreté en France

Message non lu par levergero78 » sam. 27 avr. 2013, 9:36

Oui, le suicide de cette personne âgée, expulsée de son logement, est un véritable drame.

Comment en 2013, en plus sous un pouvoir de gauche, une telle ignominie peut-elle se produire ? Une honte pour ses responsables.
http://jean-paul.vefblog.net

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le premier SDF de la rentrée

Message non lu par etienne lorant » ven. 30 août 2013, 11:06

Je viens de donner de l'eau à boire au chien du premier sans domicile fixe que je rencontre en cette rentrée. Il m'a demandé aussi si je ne me séparerais pas de mon poste de radio (non, j'en ai besoin pour la musique d'ambiance). Il a ensuite demandé de l'argent, non à moi mais à une possible cliente qui s'est écartée vivement en disant : "Non, non, je n'ai rien !" et en allongeant le pas pour s'éloigner.
Je regrette une chose, c'est qu'il n'ai pas laissé son prénom - mais je prierai pour lui. L'an dernier, j'ai pu aider à tirer de la rue un homme de 64 ans et après avoir risqué de l'avoir à dos chaque jour, tout s'est mis en place sans trop de difficultés. Mais la société en a une grosse devant elle (en matière de difficulté !)
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Record d'inscriptions aux "Restos du coeur"

Message non lu par etienne lorant » ven. 20 déc. 2013, 18:41

C'est un record dont les Restos du coeur se seraient bien passés. L'association caritative a dépassé le million d'inscrits, pour la première fois de son histoire, a annoncé son président Olivier Berthe.

"Nous observons une hausse de 5% du nombre de bénéficiaires par rapport à la fin de la campagne 2013", a déclaré Olivier Berthe. "Ce sont essentiellement des personnes seules, des jeunes ou des retraités", venus "s'inscrire dès le lancement de la campagne", dit Olivier Berthe qui s'appuie sur le témoignage des bénévoles des Restos du Coeur.

Nous avons assez d'approvisionnements pour démarrer la campagne", toutefois l'association compte "beaucoup sur la générosité des gens" pour tenir jusqu'en mars. "D'année en année, les Restos du Coeur ont besoin d'encore plus d'argent".
"Plus de la moitié des dons aux Restos du Coeur se font en décembre", a précisé Olivier Berthe. Ces aides sont importantes pour l'association mais de nouvelles sources d'approvisionnement sont indispensables. A cela s'ajoute le "besoin de nouveaux bénévoles pour accueillir ces nouveaux bénéficiaires".

La 29ème campagne hivernale des Restos du coeur a été lancée le 25 novembre.
Fondée par Coluche en 1985, l'ONG avait accueilli quelque 960.000 personnes pour la période 2012-2013, grâce à la mobilisation de ses 66.0000 bénévoles.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé, au moment du lancement de la nouvelle campagne hivernale, le 25 novembre, qu'une circulaire fiscale serait "opérationnelle à la fin de l'année", pour inciter les agriculteurs à faire des dons de produits aux associations d'aides alimentaires. Les Restos du Coeur réclamaient cette mesure d'élargissement de la loi Coluche aux dons en nature du secteur agricole, parfois confronté à des surplus de production.


Pour faire un don: Les Restaurants du coeur, 8, rue d'Athènes, 75009 Paris,
http://www.restosducoeur.org/dons

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... MAb6zOl.99
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

seba15
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 475
Inscription : sam. 23 févr. 2013, 21:05

Re: Record d'inscriptions aux "Restos du coeur"

Message non lu par seba15 » jeu. 26 déc. 2013, 20:45

Triste record, mais avec la crise et les difficulté actuelle ce n'est guère étonnant.
Je pense que l'état devrais s'occuper en finançant une grosse partie des dépenses.
Car on vit dans un état et on dépense sans compter pour des trucs parfois inutile.
Alors que pour l'essentiel on est obligé de recourir à la solidarité privé.
Je pense qu'il faudrait une refonte des priorités.
On envoi l'argent dans l'espace parfois alors que ça serait clairement mieux utilisé ailleurs !
Ou alors on paie des avions privés aux présidents alors qu'il pourrait se déplacer autrement.
Ils devrait louer des avions tout simplement si vraiment c'est pas sur le continent.
Idem pour les frais de bouche des députés, on leur paie des resto quatre étoile au frais du contribuable et a coté il y a des gens qui crève la fin... :non:

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Augmentation régulière du nombre de pauvres

Message non lu par etienne lorant » sam. 19 juil. 2014, 10:12

Ici en Belgique :

En 2013, 14,8% de la population belge vivait sous le seuil de pauvreté, ressort-il du rapport annuel du SPP Intégration sociale et de son dernier rapport trimestriel présentés vendredi. Au total, 158.880 personnes ont bénéficié du revenu d'intégration sociale (RIS) ou d'une aide financière équivalente l'an dernier (+3,5% par rapport à 2012). Les jeunes de moins de 25 ans représentent à eux seuls 30,8% des bénéficiaires du RIS. La pauvreté touche désormais la classe moyenne et, plus que jamais, les enfants, s'inquiète le service public fédéral de programmation. L'année passée, 1.616.000 personnes pouvaient être qualifiées de pauvres.

Une personne est considérée comme telle lorsqu'elle touche moins de 60% du revenu médian belge, soit 1.000 euros mensuels pour une personne seule ou 2.101 euros pour un ménage constitué de deux adultes et de deux enfants.

Le bénéfice des allocations sociales n'empêche pas la pauvreté puisque, au 1er septembre 2013, le RIS s'élevait à 817,36 euros pour une personne isolée et à 1.089,82 euros pour un cohabitant avec famille à charge.

Environ 4% de la population belge figure sous le seuil de pauvreté tout en travaillant, précise également Julien Van Geertsom, le président du SPP Intégration sociale. "Ce chiffre augmente légèrement mais il reste un des plus faibles d'Europe", fait-il remarquer.

En 2013, 152.050 personnes ont bénéficié du RIS au moins une fois au cours de l'année. En moyenne, ce revenu a été octroyé à 98.650 bénéficiaires par mois. Les sommes versées par le SPP Intégration sociale à ce titre représentent au total 541 millions d'euros.

La tendance à la hausse du nombre de bénéficiaires du RIS ne faiblit pas puisque, pour les deux premiers mois de 2014, la progression est déjà de 4,3% par rapport à 2013, souligne également le service public. Il enregistre aujourd'hui une moyenne mensuelle de 102.583 bénéficiaires du RIS.

A ces chiffres, il faut encore ajouter les allocataires qui n'ont pas droit au RIS mais qui bénéficient d'une aide financière équivalente. Il s'agit par exemple des étrangers non inscrits au registre de la population. En 2013, 21.667 personnes se sont vus octroyer un soutien équivalent au RIS par les CPAS, ce qui représente une diminution de 19,7% par rapport à 2012. Le nombre de demandeurs d'asile pouvant prétendre à une aide financière a baissé de 49,6%, ajoute le SPP pour expliquer cette chute.

"Grâce à la diminution du nombre de demandeurs d'asile, nous avons pu réaffecter le budget initialement destiné à l'aide financière pour investir davantage dans la lutte contre la pauvreté. Les CPAS peuvent consacrer les 5 pour cent d'augmentation de budget, soit 33 millions d'euros par an, au paiement des revenus d'intégration supplémentaires", explique Julien Van Geertsom.

Créé en 2003, le SPP Intégration sociale est l'instance chargée de participer à la conception, à l'exécution et à l'évaluation de la politique fédérale pour l'intégration sociale. Son budget s'élevait à 1,7 milliard d'euros en 2013, dont 90% constituent des remboursements aux CPAS.

http://www.lalibre.be/economie/actualit ... 04f7d715c0
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La pauperisation augmente en France

Message non lu par jean_droit » jeu. 06 nov. 2014, 16:16

.... Au moins chez les séniors.

Remarques :

Je pense que c'est la France entière qui se pauperise. Bien sûr au milieu de beaucoup d'inégalités.
On ne peut savoir quand cette crise qui date de 8 ans, 8 ans déjà !, va se terminer.
Si l'on en croit les prévisions on en a encore pour, au moins, deux ans.
Pour ma part, je pense que, de toute façon, la France et moindre mesure l'Europe en sortiront affaiblies.
Nous sommes dans un lent processus de déclin.
Auquel correspond un lent processus de déclin de l'Eglise qui est en France.

C'est une très bonne chose que le Secours catholique communique sur l'état de pauvreté en France et parle de son action. Le secours à tous ceux qui ne s'en sortent pas malgré les aides gouvernementales est, évidemment, une nécessité.

https://fr.news.yahoo.com/la-paupérisat ... 22286.html

à partir de :

http://www.secours-catholique.org/espac ... 13489.html
La paupérisation s'accroît chez les seniors selon le Secours Catholique

PARIS (Reuters) - La paupérisation s'accélère chez les seniors en raison de carrières professionnelles de moins en moins stables et d'une hausse du phénomène d'invalidité, selon le rapport annuel du Secours catholique sur l'état de la pauvreté en France.

Le document met aussi en avant une augmentation de la solitude chez les plus précaires, particulièrement chez les hommes, et alerte les autorités sur la précarité énergétique grandissante avec la montée des prix dans ce domaine.

Le Secours catholique dit avoir accueilli près d'un million et demi de personnes en 2013, dont 8,5% de plus de 60 ans, alors qu'ils représentaient 5% des populations aidées en 2000, et la progression est plus forte chez les plus de 50 ans, qui comptent pour 25,5% des personnes accueillies contre 18% en 2011.

Ce chiffre fait écho à ceux du chômage : en septembre, le nombre de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans avait augmenté de 11,1% sur un an contre 4,0% pour l'ensemble de la population.

Le texte relève qu'un tiers des 55-64 sont bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA).

Le Secours catholique s'inquiète en outre de la proportion grandissante de femmes parmi les seniors accueillis : de 54% en 2003 à 61% en 2013, avec un revenu moyen de 772 euros, "soit 215 euros en dessous du seuil de pauvreté", souligne le rapport.

Les plus âgés ne sont pas les seuls touchés puisque le nombre total de personnes accueillies s'accroît (+46.000), avec une hausse marquée des familles avec enfant, qu'elles soient monoparentales (+2,3%) ou qu'il s'agisse de couples (+6%).

Le revenu mensuel moyen des personnes soutenues, dont 16% de ménages qui n'ont aucune ressource, est de 515 euros par unité de consommation, soit 772 euros pour un couple ou 1.081 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans.
..............
Enfin, écrit le Secours catholique, "la précarité énergétique gagne du terrain". L'aide financière apportée aux personnes dans cette situation a presque doublé (+90%) en dix ans
.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: La pauperisation augmente en France

Message non lu par Wazabi » jeu. 06 nov. 2014, 17:12

Cela ne s'arrêtera pas tant que nous ne serons pas à genoux et prêt à passer dans l'abattoir états-uniens.
Et quand ce sera fait... ça sera encore pire pour les pauvres (et la classe moyenne)... et encore mieux pour les riches...

c.f. l'article sur la charité made in usa. Ce n'est pas encore une généralité ; mais c'est l'objectif...

Vous deviez regarder les infos Israéliennes ; vous y verrez la même paupérisation, en pire : c'est "marches ou crèves".
http://www.hamodia.fr/article.php?id=735
Il y a d'énormes manifestations en Israel pour le dénoncer.

Et regardez comment les usa se calquent sur la politique sociale israélienne sous la pression des mêmes lobbies financiers.
Et c'est ce qui nous sera imposé après le marché transatlantique...

Bienvenus dans le darwinisme sociale. Un génocide de plus ; mais qui ne dit pas son nom.

Pourquoi croyez vous que les services publiques sont démontés ? Parce que ce n'est pas rentable ? La blague...
Un Etat est maître chez lui ; ça n'a rien à voir avec la rentabilité.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité