La paupérisation et ses causes

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

L'étique de McDonald

Message non lu par Wazabi » mer. 12 août 2015, 9:41

L e restaurant McDonald's de Hyères, dans le Var, se retrouve au centre d'une polémique après qu'il ait été révélé qu'il avait appelé ses employés à ne pas distribuer leurs repas personnels gratuits aux sans-abris.
suite : http://www.midilibre.fr/2015/08/11/var- ... 201240.php

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: La paupérisation

Message non lu par Marie du 65 » mer. 12 août 2015, 12:23

J'ai lu cette info il y a quelques jours, quelle honte!!!

Alors donner un repas à un Sans-Abri est interdit, mais enfin, il faut ouvrir les yeux, ces gens-là sont des être humains avant tout!!
Quel monde, quelle tristesse!!!

Marie :(
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2121
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: La paupérisation

Message non lu par Relief » mer. 12 août 2015, 19:57

Honteux !

Une solution : un courrier et le boycott de l'établissement.

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: La paupérisation

Message non lu par Marie du 65 » dim. 16 août 2015, 14:18

Tout à fait Relief, je trouve cela tellement indécent.
Ah les belles paroles que l'on peut lire çà et là (même sur ce forum) mais il faut tout mettre en pratique, sinon cela ne sert à rien de se dire chrétien.
J'ai beaucoup d'amis athées mais je peux dire qu'à côté de cela ils connaissent la Charité Chrétienne, je suis petite par rapport à eux.
Marie
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4404
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La paupérisation

Message non lu par Kerniou » dim. 16 août 2015, 17:24

C'est franchement scandaleux ! Non seulement Mac Do est un employeur loin d'être irréprochable mais en plus, il interdit la charité !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: La paupérisation

Message non lu par le fureteur » lun. 17 août 2015, 22:05

Mac Do n'est hélas pas tout seul.
Que pensez-vous du gaspillage de la nourriture dans les hôtels, les restaurants, dans les hôpitaux et tous les établissements recevant du public tels que les maisons de retraite et même dans les accueils recevant des malades et des personnes âgées à Lourdes ?
Lorsque j'étais jeune hospitalière, dans les années 75-80, au moment de débarrasser les tables il y avait 3 seaux pour recueillir les déchets : 1 pour la poubelle proprement dite, 1 pour les animaux, principalement les éleveurs de porcs, nombreux dans la région et 1 où nous déposions ce qui n'avait pas été consommé et qui était donné à des associations qui les distribuait à des S.D.F. (style Croix-Rouge, Secours Catholique, Secours populaire, Restos du Cœur). 10 ans après...plus rien, plus de seaux. Après avoir demandé des explications aux religieuses qui étaient responsables des salles à manger, elles nous ont appris avec grande tristesse qu'une loi gouvernementale ne permettait plus cela et que tout devait être jeté. Interdiction absolue au personnel d'emporter quoi que ce soit sous peine de renvoi : même si ces restes étaient destinés à des animaux domestiques. Cela je l'ai vu aussi dans la maison de retraite où était hospitalisée maman. Le personnel était scandalisé de devoir jeter plutôt que d'en faire profiter les animaux.
Pour ne pas jeter du gâteau j'ai même profité d'un dessert supplémentaire donné "en cachette".
Les riches seront toujours riches et les pauvres s'appauvriront de plus en plus.
Mieux : à la fin des marchés, pour éviter que des SDF viennent "se servir", les poubelles sont arrosées de poison.
Il paraît que Mac Do a présenté ses excuses mais le jeune homme, lui, a donné sa démission...
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4404
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La paupérisation

Message non lu par Kerniou » mar. 18 août 2015, 10:48

Oui, je sais que les règles sanitaires ont aussi strictes qu'absurdes. Mais, delà à interdire, si j'ai bien compris, de donner ce qui est propre à la consommation !
Certains employeurs sont peu scrupuleux en matière de respect de la personne quand il s'agit de leurs salariés.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1055
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: La paupérisation

Message non lu par elenos » mar. 18 août 2015, 16:20

N’oublions pas l’enrichissement éhonté d’un nombre assez réel et bien protégé de nos ‘concitoyens’ (sic) ! Certains peuvent cyniquement dire " " quid est pauperas ? "»C'est quoi la pauvreté ?" comme Trimalcion ( du roman de Petrone au 1°siècle).

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: La paupérisation

Message non lu par Géraldine » jeu. 20 août 2015, 3:32

Je suis désolée. Vingt lignes sur ce sujet en parlant non seulement des causes de l'inconscience de cette paupérisation galopante MAIS de ceux qui ne la connaissent pas et pourtant n'ont comme unique richesse - et quelle richesse! - de voir la nature et quelle nature, comme leur bien propre.
De plus, pacifiques, ils ne connaissent les démons de la possession qui rongent les soi-disant civilisés que nous pensons être
(excusez du peu, je ne vous vise ni vous ni personne ici bien sûr), mais les "stars" qui brillent faussement par leur luxe inouï, d'un superflu qui frôle l'insolence face aux vrais pauvres. Et si je vous dis qu'en Amazonie reculée ou en certaines régions d'Afrique, des hommes ont acquis une sagesse millénaire en restant autocrates et bienveillants, me croierez vous?
Elenos, il suffit que je découvre un reportage que je ne nommerai pas pour me rendre compte, moi qui ne voyage plus jamais,
qu'il existe des "paradis" de la belle pensée du sage sans qu'il faille beaucoup réfléchir.
Seule à présent, avec ma fille, je disais souvent "n'envie pas ce qu'a ton voisin, mais songes à ce que tu possèdes et que ton
voisin n'a pas ou t'envie peut-être " et bien croyez moi, même si elle n'a pas trouvé sa voie, elle s'est détachée de beaucoup
de choses.
Les épreuves que Dieu nous envoie, nous renvoie à nous-mêmes et à notre condition de fils et filles de Dieu. Ça c'est la prise de conscience. Mieux: le lâcher prise. C'est dur ? Oui pour certains. Mais un certain Henri Grouès a dit haut et fort cette honte de la pauvreté dans les années cinquante.
Abbé Pierre, vous aurez lutté avec ce courage immense. Comme Soeur Emmanuelle.... Gageons qu'un avenir meilleur s'ouvrira sans que le Veau d'Or que devient la high-tech n'envahisse les têtes des générations futures qui ne sauront plus qu'écrire en clavardant terme d'Outre-Atlantique. On finirait par ne plus se rendre compte que:
Posséder un frigo pour conserver c'est un luxe
Avoir une machine qui remplace vos mains pour laver c'est du luxe.
Bref, on a tellement banalisé l'aisance même quotidienne sans être millionnaire, que cette richesse de coeur que nous pouvons donner aux autres, cette véritable entraide même minime, existe. Et là je n'apprends rien à personne. La richesse commence par laisser passer l'autre avant soi. L'aide Humanitaire nous montre ces hommes et femmes admirables.
Excusez ce (trop) long cri du ♥mzis il fallait que je refasse même à
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Le taux de pauvreté baisse légèrement en France

Message non lu par jean_droit » mar. 22 sept. 2015, 10:52

Voilà une franchement bonne nouvelle.

Bien sûr passer de 14,3 à 14,0 de pauvres c'est peu mais c'est encourageant.

En cette période de crise profonde et qui risque de durer, durer il faut que l'Etat et chacun de nous nous nous occupions d'abord des plus défavorisés connus ou, surtout, inconnus.

L'Eglise qui est en France et le Secours Catholique devrait prendre toute sa place dans cette oeuvre de charité.

L'objectif commun devrait être de diminuer encore le nombre de pauvres.

Sans oublier que la pauvreté ce n'est pas seulement un question de sous ...

https://fr.news.yahoo.com/taux-pauvret% ... 08217.html

Copie partielle :
Le taux de pauvreté baisse un peu en 2013, les inégalités se réduisent, selon l'Insee
AFP

Le taux de pauvreté a légèrement baissé en 2013 en France pour s'établir à 14% de la population et les personnes les plus modestes ont connu la première augmentation de leur niveau de vie depuis le début de la crise en 2008, selon une étude de l'Insee publiée mardi.
..........
A 14%, le taux de pauvreté est en baisse de 0,3 point par rapport à celui de 2012 (14,3%, corrigé à la hausse de 0,4 point).
Pour l'association ATD Quart Monde, "il s'agit surtout d'une diminution mathématique". "Une baisse de 0,3% ne peut pas se constater sur le terrain, les pauvres n'ont pas du tout vu leur situation changer", a-t-elle réagi dans un communiqué.

L'"intensité" de la pauvreté a également diminué en 2013 selon l'Insee, en raison notamment de la revalorisation de certaines prestations destinées aux plus modestes (RSA et allocation logement): le niveau de vie médian des 8,6 millions de personnes pauvres a légèrement augmenté pour se rapprocher du seuil de pauvreté.

Ce seuil, qui correspond à 60% du niveau de vie médian de la population, s'est élevé à 1.000 euros par mois.

Près de 65% des ménages bénéficiaires du Revenu de solidarité active socle (RSA), et 46% des ménages qui perçoivent le minimum vieillesse vivent en dessous du seuil de pauvreté.

......

Baisse de la pauvreté des enfants
......

Après deux années consécutives de baisse, le taux de pauvreté des retraités a légèrement augmenté en 2013 (7,9% contre 7,7% en 2012), car la revalorisation du minimum vieillesse a été moindre que les années précédentes. Le taux de pauvreté chez les actifs occupés a légèrement diminué à 7,6% contre 8%.
.......

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13428
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

France : trois millions d’enfants pauvres

Message non lu par etienne lorant » mar. 15 déc. 2015, 17:47

... et trente mille à la rue.


Deux rapports rendus publics hier fustigent la non-application par la France de la Convention internationale des droits de l’enfant. Et avancent des préconisations.

L’Unicef et le défenseur des droits se sont penchés sur l’application, en France, de la Convention internationale des droits de l’enfant (Cide), ratifiée en 1990. Publiés hier, leurs rapports avancent le chiffre de trois millions d’enfants pauvres dans notre pays, et même de trente mille qui seraient sans toit. « Ce texte est un cri d’alarme qui doit pousser les autorités françaises à agir d’urgence et de manière plus efficiente pour chaque enfant », martèle Michèle Barzach, présidente de l’Unicef France. De leur côté, le défenseur des droits, Jacques Toubon, et son adjointe à l’enfance Geneviève Avenard s’inquiètent « des difficultés importantes d’accès à leurs droits pour les enfants les plus vulnérables », qu’ils soient pauvres, handicapés ou étrangers.

Le défenseur des droits et l’Unicef constatent une « certaine méconnaissance » du texte et de ses « principes fondamentaux », en France. À titre d’exemple, les études d’impact, rendues obligatoires pour tout projet législatif depuis une loi de 2009, ne sont aujourd’hui pas mises en œuvre pour les droits de l’enfant. Un effort parlementaire est nécessaire afin de voir aboutir la proposition de loi sur la protection de l’enfance, actuellement en lecture à l’Assemblée, et le projet de loi sur la justice des mineurs, toujours en gestation. Parmi les recommandations du défenseur des droits, figure en bonne place la scolarisation effective de tous les enfants en âge d’être scolarisés. Les premiers concernés sont les mineurs étrangers, à l’heure où de nombreuses municipalités refusent d’inscrire les enfants roms. Au lendemain de la loi sur le mariage pour tous, et en plein débat ethnique, Jacques Toubon n’a pas hésité à préconiser de nouvelles mesures pouvant « garantir » à l’enfant né à l’étranger d’une gestation pour autrui (GPA) la possibilité de faire établir sa filiation. Enfin, signe des temps, il souhaite que soit « inscrite dans la loi » la prohibition des châtiments corporels « dans tous les contextes ».
La situation des mineurs isolés pointée du doigt

L’Unicef, plus virulente encore, dénonce la coupable absence d’une politique nationale de l’enfance et de l’adolescence.

http://www.humanite.fr/en-france-trois- ... rue-576565
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Causes politico-économiques de la paupérisation

Message non lu par Wazabi » mar. 15 déc. 2015, 20:02

Vous avez raison BJLP. Mon père était maçon, couvreur, charpentier à 1300 €/mois. Et évidemment, il n'a jamais eu de maison en france (une maison à l'étranger dans un trou perdu où il fallait aller chaque année pour la rénover et éviter qu'elle tombe). 43 ans de cotisations au lieu de 39 car l'état ne vous verse pas la retraite avant 60 ans (pour l'instant). Il a fallu qu'il se batte pour récupérér de l'argent auprès de sa retraite complémentaire qui essayait de le gruger. Puis un cancer mis fin à sa vie à 63 ans. Comme beaucoup de ses collègues, très peu survivent au delà de 65 ans et bon nombre n'arrivent même pas à la retraite. En fait, pour ne pas perdre leur emploi, ils négligent leur santé. Par contre, son patron pouvait se vanter de faire 50 maisons/an avec 50 ouvriers. Mais lui aussi est mort jeune...Imaginez la vie d'un smicard si sa santé est fragile. Il se retrouve vite à la rue car aucun patron ne veut de lui (pas rentable), et sa famille déchiquetée.
C'est ce que ceux qui nous dirigent appèlent un bon citoyen... Il bosse et ne profite surtout pas de sa retraite... ce qui permet de payer une dette mensongère (fabriquer de toute pièce / une arnaque) et d'en mettre plein les poches des banquiers et autres financiers... La dette c'est l'impôts des banquiers envers leurs sujets... Un impôts illégitime vendu sous couvert de culpabilité, de jargon économique, et de mensonges politiques...

Il est temps que les gens se réveillent et s'en prennent aux véritables responsables du blocage de la circulation des capitaux et de l'activités sur nos territoires...

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Causes économico-politiques de la paupérisation

Message non lu par Wazabi » mer. 16 déc. 2015, 15:43

Ah oui, j'oubliais...

Beaucoup se disent qu'ils sont en sécurité et que cela ne les concernent pas car ils on payé des causses privées... C'est un piège à c...

Le caisses privées sont là pour faire vivre leurs actionnaires avant tout... Elles sont rentables tant que les gens cotisent et qu'il y a peu d'individus a profiter de ce pourquoi ; ils ont cotisés... Mais quand la tendance tend vers l'équilibre ou s'inverse... C'est la faillite... et vous pouvez dire adieu a votre pognon et votre retraite. En plus votre argent a dévalué pendant toute ses années de cotisation ; et il a était bloqué et était donc inaccessible en cas de coup dur. En bref, c'est encore une arnaque de financiers. Il ne faut pas se battre pour des caisses privées pour tout le monde. Mais pour un régime de répartition pour tout le monde : salariés et indépendants.

Il ne faut pas se battre pour moins d'état pour plus de "marge". Mais pour un état qui investi dans le privé (récupération du pouvoir régalien de création monétaire) pour les lancer et qui reste garant de l'étique de ces sociétés. Une étique et une politique d'investissement guidés par une véritable démocratie contrôlée par des citoyens titrés au sort. L'état doit garantir l'emploi et la formation des citoyens. Ainsi, on a un système souple pour subvenir aux besoin des secteur en demande.

Les entreprise ne doivent plus être piégée dans une logique de rentabilité mais d'utilité publique. Ainsi une entreprise doit produire uniquement des produits à la pointe de la technologie, full options et sans obsolescence programmées... Quand l'activité ralentie l'état prend en charge le manque de moyens financiers pour garantir une non perte de savoir faire. Les employés excédentaires sont reformés et replacés automatiquement... pas de précarité ou d'incertitude sur son avenir.

Tout cela n'est possible qu'avec une démocratie forte et un état fort... Et pas avec de pantins dirigés par la finance et ses "aristocrates" cupides.

Ce n'est pas le privé qui doit organiser l'État ; mais l'État (la démocratie) qui doit organiser et aider le privé.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Causes économico-politiques de la paupérisation

Message non lu par Wazabi » ven. 18 déc. 2015, 22:59

Dans la nuit de mardi à mercredi, Christian Eckert a obtenu, dans la douleur, la suppression de l’obligation, pour les grandes entreprises, de rendre publics leurs impôts payés pays par pays.
Les députés ont adopté dans la nuit de mardi à mercredi le projet de loi de finances rectificative pour 2015 tout en supprimant l’obligation de rendre public le "reporting" pour les grandes entreprises. Cette mesure avait été votée en première lecture et supprimée au Sénat.

Mais mardi soir, la suppression, voulue par le gouvernement, de cette disposition visant à lutter contre l’évasion fiscale, s’est faite dans la douleur.

Suite :http://www.lcp.fr/videos/reportages/178 ... au-premier

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2519
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Misère sociale en France

Message non lu par Nanimo » mer. 03 avr. 2019, 15:51

A l'occasion de la crise des Gilets Jaunes, nous avons parlé des retraités aux retraites insuffisantes pour se loger et des familles qui ne peuvent pas nourrir leurs enfants. Le Collectif Mort dans la rue livre les chiffres pour les SDF morts en 2018 : 566, en hausse par rapport à 2017, 511. Selon le Collectif ces chiffres sont bien au-dessous de la réalité.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités