Plus de charité, rien que de la douleur

« Je vous exhorte, frères, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi » (Rm 15.30)
Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.
Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par stephlorant » dim. 24 juil. 2011, 7:01

Je suis malade depuis quatre jours, d'abord simple rhume, puis maux de gorge, mais les deux derniers jours j'ai dû rallumer le chauffage la nuit, je me lève en sueur, je fais des inhalations, je prends du sirop, je dors mais je suis "claqué" tout le temps. Ici, je vais essayer de me rendre à la messe en latin, la première depuis plus de trente ans ! Dieu me protège, c'est assez loin ! Impression de 'descente irréversible': voiture à réparer (deux points : demain matin), cuvette des toilettes à remplacer à la boutique, famille en vacances, la mère a été placée seule à une table de la maison de rpos à midi (ma soeur devait venir, mais a annulé en dernière minute - à présent elle est en route pour le sud de la France) et je suis arrivé finalement pour entre maman me demander: je suis bien dans la maison que j'habite depuis la mort de papa ? Décidément, il y a de douleur lorsqu'il n'y a plus de charité...

Jezu Ufam Tobie !
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4261
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par Kerniou » dim. 24 juil. 2011, 8:21

Il est des moments où la vie vous assaille de tous les côtés. Le plus dur, à mon sens, est de voir votre pauvre mère perdre pied avec la réalité.
J'espère que vous trouverez dans la messe l'apaisement et l'espérance.
En union de prière.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
mozaya
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : jeu. 05 mai 2011, 14:59
Localisation : ici et là
Contact :

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par mozaya » dim. 24 juil. 2011, 12:52

le plus difficile quand on vit ce genre de situation c'est quand il n y a personne pour en parler, je sais de quoi je parle; alors moi j'ai résolu de parler à mon Dieu, il console peut être lentement pour certain, mais il le fait surement. De tout cœur en union de prière!!
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi: miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi: miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi: dona nobis pacem.

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par stephlorant » dim. 24 juil. 2011, 19:25

mozaya a écrit :le plus difficile quand on vit ce genre de situation c'est quand il n y a personne pour en parler, je sais de quoi je parle; alors moi j'ai résolu de parler à mon Dieu, il console peut être lentement pour certain, mais il le fait surement. De tout cœur en union de prière!!
Cette intimité avec le Seigneur s'installe petit à petit, mais elle est exigeante. Petit à petit, je m'efforce de faire taire en moi tout ce qui fut d'autrefois: les sympathies, les amitiés, les "sentiments de surface". Je me souviens de l'Evangile de ce vendredi dans lequel Jésus dit aux disciples de "demeurer" en Lui. C'est vraiment de cela qu'il s'agit: que je sois chez moi seul, ou au travail en compagnie d'autres personnes, ou bien en sortie même, il faut dépasser les souvenirs pour s'attacher au seul Vivant. Je ne sais pas décrire ce qui s'est passé en moi, certains jours d'hiver, en 2009, tandis que j'étais malade, mais j'éprouvais une très grande consolation, bien que n'ayant personne que je pouvais appeler. Aujourd'hui, de plus en plus, la même consolation survient sur le moment même où je suis occupé de rendre un service à l'une ou l'autre personne qui en a besoin: alors on dirait de moi que je suis un homme bon ? On serait loin de la vérité, car la bonté que je puis manifester, elle s'est d'abord manifestée en moi !
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

C.-J.
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 15:15
Localisation : Ardennes

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par C.-J. » dim. 24 juil. 2011, 22:03

stephlorant a écrit :Je suis malade depuis quatre jours, d'abord simple rhume, puis maux de gorge, mais les deux derniers jours j'ai dû rallumer le chauffage la nuit, je me lève en sueur, je fais des inhalations, je prends du sirop, je dors mais je suis "claqué" tout le temps. Ici, je vais essayer de me rendre à la messe en latin, la première depuis plus de trente ans ! Dieu me protège, c'est assez loin ! Impression de 'descente irréversible': voiture à réparer (deux points : demain matin), cuvette des toilettes à remplacer à la boutique, famille en vacances, la mère a été placée seule à une table de la maison de rpos à midi (ma soeur devait venir, mais a annulé en dernière minute - à présent elle est en route pour le sud de la France) et je suis arrivé finalement pour entre maman me demander: je suis bien dans la maison que j'habite depuis la mort de papa ? Décidément, il y a de douleur lorsqu'il n'y a plus de charité...

Jezu Ufam Tobie !

Si vous aviez une demande à faire à Dieu Notre Père, en ce moment, quelle serait-elle ?


DavidB
Persona
Persona
Messages : 1918
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par DavidB » dim. 24 juil. 2011, 23:17

Union de prière Bruno,

Mère Térèsa disait à un prêtre qui se retrouvait avec des morsures douloureuses d'insectes qu'elles étaient un cadeau du Bon Dieu.

Je ne m'imagine pas à votre place, mais est-ce possible de remercier Jésus de vous donner l'occasion de lui offrir avec amour cette situation?

Unions de prière.


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7147
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par Anne » lun. 25 juil. 2011, 4:34

Ça ressemble à cette "grippe d'homme" (je ne sais pas si vous avez cette maladie en Europe ;) ) que j'ai eu la joie de découvrir cet hiver et qui m'a beaucoup sensibilisée à cette "affliction" qui est ici source d'hilarité...

C'est pénible. Ça s'en va généralement tout seul, mais si ça dure plus de 10 jours ( :mal: ) il faut consulter.

Courage !

P.S. Étais-tu en état pour te rendre à cette messe en latin et, si oui, est-ce que tu l'as appréciée malgré tout ?

[Edit: je viens de voir ton message où tu nous parles de cette messe dans une autre section : :clap: ]

P.P.S. Je prie pour maman Léa et toi. :sign:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par stephlorant » lun. 25 juil. 2011, 6:05

C.-J. a écrit :
[/size]
Si vous aviez une demande à faire à Dieu Notre Père, en ce moment, quelle serait-elle ?

[/quote]


Sans la moindre hésitation : "Qu'il m'en soit non comme je veux, mais comme Toi, tu veux".
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4261
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par Kerniou » lun. 25 juil. 2011, 10:31

Heureuse que vous ayez retrouvé la sérénité. Bonne journée à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

C.-J.
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 15:15
Localisation : Ardennes

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par C.-J. » lun. 25 juil. 2011, 12:15

C.-J. a écrit : Si vous aviez une demande à faire à Dieu Notre Père, en ce moment, quelle serait-elle ?
stephlorant a écrit : Sans la moindre hésitation : "Qu'il m'en soit non comme je veux, mais comme Toi, tu veux".
Je vais donc demander, très humblement : Mon Dieu ! Que votre Volonté soit faite vis-à-vis de Stephlorant.

Je crois avec certitude à sa réponse.

Ca va aller !

Rappelez-vous : "lève-toi et marche"

Nous sommes tous là pour vous aider à vous relever.

Dieu vous aime.


Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par stephlorant » lun. 25 juil. 2011, 17:45

Merci, merci vraiment. Je dois avouer que je suis surpris lorsque, n'attendant aucune réponse claire (ou aucune réponse), j'en reçois. C'est toujours le signe que le Seigneur a entendu et répond, mais - comme c'est Son habitude depuis toujours, il me laisse toute la liberté de penser qu'Il n'écoute pas mes prières... le Seigneur est si humble qu'il est impossible de Lui ressembler vraiment.

Un jour, dans le couvent des Clarisses, j'ai entendu le prêtre ajouter quelques mots à un Evangile que je croyais connaître. Je me suis rendu compte aussitôt qu'il y avait "quelque chose de pas normal". Je suis parti trouver le prêtre et je lui ai demandé : pourquoi avez-vous ajouté ces mots dans la lecture de l’Évangile ? Il m'a répondu que j'avais dû être distrait car il lit mot à mot, ayant déjà des difficultés. J'ai demandé à la mère supérieure du couvent et en même temps à la supérieure de ma Congrégation : et puis le même jour (c'est-à-dire au moins une semaine plus tard), elles m'ont répondu toutes deux - sans se connaître, non seulement de la même façon, mais avec les mêmes mots: "Ne vous inquiétez pas, c'est une manière qu'a le Seigneur lorsqu'il veut laisser passer un message privé: il utilise la voix du prêtre afin de préserver sa glorieuse modestie..."

Vraiment ? A ce point-là ? Si je dis aux autres à quel point le Seigneur pousse l'humilité envers un quelconque de ses fidèles, qui me croirait ?
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1918
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par DavidB » lun. 25 juil. 2011, 18:33

L'humilité de Dieu...

Qu'elle est grande quand on considère toutes les merveilles qu'Il ne cesse de semer partout, de soutenir tout ce qui existe et tout ce qui vit, de savoir que dans toute sa grandeur et sa toute-puissance, il accepte de venir rejoindre dans sa chair une créature infiniment inférieure, et accepte en plus d'en devenir la nourriture dans le pain consacré... Humilité d'autant plus impressionnante qu'en plus, Il nous laisse libre...

Vraiment, Notre Dieu est renversant...
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

C.-J.
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 15:15
Localisation : Ardennes

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par C.-J. » lun. 25 juil. 2011, 19:54

stephlorant a écrit : Vraiment ? A ce point-là ? Si je dis aux autres à quel point le Seigneur pousse l'humilité envers un quelconque de ses fidèles, qui me croirait ?
Moi


C.-J.
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 15:15
Localisation : Ardennes

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par C.-J. » lun. 25 juil. 2011, 20:21

stephlorant a écrit :Merci, merci vraiment.
Le plus beau cadeau qui soit c'est de voir son prochain heureux.
stephlorant a écrit : C'est toujours le signe que le Seigneur a entendu et répond
Il est là en permanence, partout et en tout. Je sais que lorsque je dis : en tout, cela suscite l'interrogation. Je redis, il est là partout et en tout.
stephlorant a écrit : mais - comme c'est Son habitude depuis toujours, il me laisse toute la liberté de penser qu'Il n'écoute pas mes prières...
Ce n'est pas tout-à-fait cela.
Avant de vous répondre, pouvez-vous développer :
"il me laisse toute la liberté de penser qu'il n'écoute pas mes prières" ?

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Plus de charité, rien que de la douleur

Message non lu par stephlorant » lun. 25 juil. 2011, 20:57

Eh bien, quiconque peut croire un tel épisode (mais qu'est-ce qu'un tel épisode dans toute l'Histoire du Salut), celui-là et celle-là en connaîtront l'étonnement merveilleux dès le temps de leur vie terrestre et ils ne l'oublieront jamais. Comme tu es bon, ô mon Seigneur !
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 4 invités