Où trouver la Vulgate ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Etrigan » jeu. 21 janv. 2010, 12:06

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si je poste au bon endroit. Si ce n'est pas le cas, j'en suis désolé.

Voilà : d'après mes recherches, la Vulgate n'est pas en vente. Est-ce bien le cas ? Connaissez-vous un endroit où l'on puisse se la procurer ?

Existe-t-il une édition proposant texte Latin et Français ?

Merci de bien vouloir m'aiguiller.
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 881
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Serge BS » jeu. 21 janv. 2010, 12:48

Vous pouvez trouver le texte de la dernière édition de la Vulgate, dite Nova Vulgata sur le site du Vatican : http://www.vatican.va/archive/bible/nov ... ex_lt.html

Elle peut être commandée auprès des Editions vaticanes (http://www.libreriaeditricevaticana.com ... sp?cat=B39) par n'importe quelle librairie catholique. Problème : je crois me souvenir qu'elle est chère !

Sinon, pour ce qui est de l'ancienne, (Bibliorum Sacrorum Vetus Vulgata), on en trouve fréquemment chez les bouquinistes. Si vous n'en trouvez pas, écrivez-moi par MP, et je vous en expédierai un exemplaire (à charge de me rembourser les frais de poste). Son texte est sur : http://www.laportelatine.org/pourvous/l ... ulgata.php. Elle est aussi édite par les éditions vaticanes : http://www.libreriaeditricevaticana.com ... sp?cat=B38

Pour ce qui est de la traduction en français, pour l'ancienne Vulgate, voir : http://www.clovis-diffusion.com/PBSCPro ... ID=1641586

Pour la nouvelle, je ne sais pas !

Edité pour cause de mauvaise insertion d'une url :oops:, pardon, de plusieurs ! re- :oops:
Dernière modification par Serge BS le jeu. 21 janv. 2010, 17:49, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Etrigan » jeu. 21 janv. 2010, 13:52

Merci pour ces réponses ô combien utiles !
Je passerai chez les bouquinistes et vous contacterais si je n'obtiens rien. En effet, les éditions à la librairie vaticane sont fort chères. Quant à l'édition Clovis, il me semble bien qu'il n'y a pas le texte latin d'après ce que j'en lis mais j'attends que la Chartreuse à qui j'ai envoyé un MP me le confirme.

Mais juste pour préciser, l'édition de Lemaistre de Sacy, chez Bouquins, est toujours disponible à 30 euros, traduite à partir du Latin : http://www.amazon.fr/Bible-Anonyme/dp/2 ... 493&sr=8-2 ; tant qu'à faire, cette édition est nettement moins chère que la Clovis mais bien moins belle aussi !

Je possède déjà la TOB : belle traduction mais souvent contestée ici. J'ai acheté la Chouraqui mais je regrette l'investissement : je crois que c'est de la fumisterie pour intellectuels décadents. J'ai le NT, les Psaumes, Proverbes et Lettres de Paul dans la nouvelle traduction Bayard, un boulot très sérieux. Et enfin, j'ai l'édition Louis Segond à 1,50 euros qui, bien que protestante, est fort joliment écrite.

Mais après avoir un peu bossé la question sur la Vulgate, je me rends compte que le travail de Jérôme est assez remarquable. Je n'ai jamais étudié le Latin mais je pense pouvoir m'en sortir, au pire avec une Bible française en regard.
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 881
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Serge BS » jeu. 21 janv. 2010, 17:46

Sinon, la meilleure bilingue est, selon moi, la Pirot, mais elle est en beaucoup de volumes, rare et chère, malheureusement. Sa traduction est sur http://456-bible.chez-alice.fr/pirot/pirot.htm. Ses notes sont exceptionnelles (je ne sais pas si elles sont sur ce site) ! C'est aussi la plus proche du texte tant latin qu'hébreu (pour l'Ancien Testament dans ce cas). Une merveille !

Personnellement, j'aime moyennement la Lemaistre de Sacy, même si sa traduction dite de Port-Royal est douce et agréable à lire. Je n'aime pas du tout la Chouraqui. Pour Paul, je préfère la traduction Osty (je n'ai pas travaill sur la Bayard). En général, je travaille sur la Jérusalem et sur le texte grec du Nouveau Testament, et bien évidemment la Pirot et la Vulgate.

Attention ! Si vous ne maîtrisez pas bien le latin, faites-vous aider, car il y a des risques de contresens, des passages très difficiles ! Sur Paris, je crois que Jean-Droit pourra vous donner une bonne adresse pour améliorer votre latin biblique.

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Etrigan » jeu. 21 janv. 2010, 18:01

Merci pour vos infos ^^
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
La Chartreuse
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 596
Inscription : mar. 17 nov. 2009, 16:53
Localisation : Canada

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par La Chartreuse » lun. 25 janv. 2010, 17:13

Etrigan a écrit :Merci pour ces réponses ô combien utiles !
Je passerai chez les bouquinistes et vous contacterais si je n'obtiens rien. En effet, les éditions à la librairie vaticane sont fort chères. Quant à l'édition Clovis, il me semble bien qu'il n'y a pas le texte latin d'après ce que j'en lis mais j'attends que la Chartreuse à qui j'ai envoyé un MP me le confirme.
Bonjour, :)

J’ai répondu à votre MP, et ça fait déjà quelques jours. Vous n'avez pas encore pris votre message.

La Bible Glaire, traduite par l'abbé J.-B GLaire, selon la Vulgate est uniquement en français, elle ne propose pas le texte latin.

Bonne journée

et

Que Dieu vous garde.
Amicalement
La Chartreuse


Je suis soldat du Christ, si la Vérité est attaquée je parlerai, je tiendrai haut et ferme l'étendard de la foi, l'étendard de mon Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Laurent L. » lun. 25 janv. 2010, 20:13

Bonsoir!

J'ai une question à propos de la Vulgate :
Certains préfèrent utiliser la Vulgate parce que les bibles plus modernes se basent sur les textes massorétiques du XIe siècle, je crois. Mais n'est-ce pas le même argument qu'employait St Augustin à l'égard de St Jérôme, accusant les textes hébreux d'avoir été truqués ? Ce dernier n'avait-il pas en effet basé sa traduction de l'Ancien Testament sur les textes juifs en hébreu de son époque (VIIIe siècle), très proches des textes massorétiques du XIe, dans un but apologétique ?
Si on va au bout de cet argument, pourquoi ne pas carrément se baser sur la Septante, texte juif écrit en grec 200 ans avant la naissance du Christ ?
D'ailleurs, on dirait bien que les spécialistes recommencent à se tourner vers ces versions de la Bible, longtemps délaissées. La Septante à ainsi été récemment traduite en Français par une helléniste française : c'est La Bible d'Alexandrie.

Cordialement,
Laurent.

P.S. Voici une description de la Septante sur le site des Editions du Cerf :
La SEPTANTE : On appelle ainsi la première traduction de l'Ancien Testament en grec ; elle fut entreprise à l'intention des nombreux juifs alors émigrés dans le bassin méditerranéen, et spécialement pour l'importante colonie juive d'Alexandrie. La Septante est le fruit d'un travail échelonné sur un siècle (environ 250-150 avant J.-C.). À cette traduction s'ajoutèrent d'une part quelques chapitres qui furent insérés dans les livres hébreux traduits et, d'autre part, quelques ouvrages nouveaux composés directement en grec. Ni le judaïsme ni les Églises de la Réforme ne reconnaissent comme inspirées ces additions, qui sont acceptées en revanche dans les Églises catholique et orthodoxe.

La Septante a joué un rôle capital ; ce fut en particulier le texte utilisé par les chrétiens des origines. L'édition en langue française est actuellement en cours de publication (déjà treize volumes parus) sous le titre « La Bible d'Alexandrie ».

La traduction de la Septante par P. Giguet est disponible sur Scribd.com.
Dernière modification par Laurent L. le lun. 25 janv. 2010, 20:52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Laurent L. » lun. 25 janv. 2010, 20:35

Pour ce qui est des trucages de la Bible, voici l'évolution très suspecte des traductions d'un extrait du psaume 109/110, prophétie messianique de David :

Septante : "Je T'ai engendré de Mes entrailles avant l'étoile du matin".
Vulgate : "Ps 109,3.Je T'ai engendré de Mon sein avant l'aurore." => Traduction sensiblement identique.
Bible de la liturgie (AELF) : "Comme la rosée qui nait de l'aurore, Je T'ai engendré." => La notion d'engendrement avant tous les siècles, avant le "Fiat Lux", n'est plus perceptible.
Bible du rabbinat : " Du sein de l’aurore t’arrive la rosée qui vivifie ta jeunesse. " :-D Engendré ? :siffle:


Autre prophétie : Isaïe VII, 14 :

Septante : "C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voilà que la Vierge concevra dans son sein, et elle enfantera un fils, et tu lui donnera le nom d'Emmanuel."
Vulgate : "Is 7,14. C'est pourquoi le Seigneur Lui-même vous donnera un signe: Une vierge concevra, et Elle enfantera un fils, auquel on donnera le nom d'Emmanuel."
Bible de la liturgie (AELF) : "Eh bien ! Le Seigneur lui-même vous donnera un signe :Voici que la jeune femme est enceinte,elle enfantera un fils,et on l'appellera Emmanuel,(c'est-à-dire : Dieu-avec-nous). "
Bible du rabbinat : "Ah certes! Le Seigneur vous donne de lui-même un signe: Voici, la jeune femme est devenue enceinte, elle va mettre au monde un fils, qu'elle appellera Immanouel."
Dernière modification par Laurent L. le mar. 26 janv. 2010, 0:52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par AdoramusTe » mar. 26 janv. 2010, 0:28

Je ne sais pas d'où vous tenez vos traductions mais elles ne correspondent pas à la Neo-Vulgate. Je soupçonne une traduction liturgique de l'AELF.

PS 109, 3

Vulgate :
Tecum principium in die virtutis tuæ in splendoribus sanctorum : ex utero, ante luciferum, genui te.

Neo-Vulgate :
Tecum principatus in die virtutis tuae, in splendoribus sanctis, ex utero ante luciferum genui te.

Isae 7,14

Vulgate :
Propter hoc dabit Dominus ipse vobis signum : ecce virgo concipiet, et pariet filium, et vocabitur nomen ejus Emmanuel.

Neo-Vulgate :

Propter hoc dabit Dominus ipse vobis signum. Ecce, virgo concipiet et pariet filium et vocabit nomen eius Emmanuel

Donc, la traduction est la même.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Laurent L. » mar. 26 janv. 2010, 0:51

Je ne sais pas d'où vous tenez vos traductions mais elles ne correspondent pas à la Neo-Vulgate. Je soupçonne une traduction liturgique de l'AELF.
Effectivement, je croyais que l'AELF se basait sur la néo-vulgate :oops: ; mes plus plates excuses...
Je vais éditer mon message. Mais c'est étrange cette histoire :sonne: ; pourquoi donc l'AELF ne se base-t-elle pas sur la Bible officielle de l'Eglise ??? C'est bien la peine d'avoir une Bible officielle en latin pour l'Eglise Universelle si les traductions vernaculaires liturgiques ne se basent pas dessus... :bomb: Surtout que la Bible de la liturgie doit passer par un long processus de vérification, avec de multiples navettes avec Rome :s. Ainsi donc, les prêtres ne récitent pas une traduction de l'Office Divin mais une autre version des psaumes ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par AdoramusTe » mar. 26 janv. 2010, 0:52

Laurent L. a écrit : J'ai une question à propos de la Vulgate :
Certains préfèrent utiliser la Vulgate parce que les bibles plus modernes se basent sur les textes massorétiques du XIe siècle, je crois. Mais n'est-ce pas le même argument qu'employait St Augustin à l'égard de St Jérôme, accusant les textes hébreux d'avoir été truqués ? Ce dernier n'avait-il pas en effet basé sa traduction de l'Ancien Testament sur les textes juifs en hébreu de son époque (VIIIe siècle), très proches des textes massorétiques du XIe, dans un but apologétique ?
Si on va au bout de cet argument, pourquoi ne pas carrément se baser sur la Septante, texte juif écrit en grec 200 ans avant la naissance du Christ ?
D'ailleurs, on dirait bien que les spécialistes recommencent à se tourner vers ces versions de la Bible, longtemps délaissées. La Septante à ainsi été récemment traduite en Français par une helléniste française : c'est La Bible d'Alexandrie.
Bon, d'abord, il faut tordre le cou à une idée largement reçue : les textes massorétiques ne sont pas les textes originaux hébreux.
Toutes les bibles modernes se vantent de traduire à partir des originaux hébreux, parce que dans leur tête l'hébreux fait plus authentique, mais cela est faux. Et cela se voit bien dans leurs traductions, ne serait-ce que Isae 7,14.
Comme vous l'avez dit, ces textes massorétiques sont tardifs et post-chrétiens ce qui d'emblée nuit à leur fiabilité (noatemment parce que les juifs voyaient d'un mauvais oeil les annonces messianiques)
Les vrais textes originaux, eux, ont disparu, possiblement dans un incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, sans en être sûr.

Saint-Jérôme, lui, a eu accès à ces textes hébreux originaux. Il a effectivement pris le parti de les utiliser comme base de traduction par nécessité de confrontation avec les juifs. Mais, il faut avoir à l'esprit qu'il avait à sa disposition la Septante et qu'il avait les moyens de comparer ces traductions.
Il n'est donc pas surprenant de voir une telle proximité entre la Vulgate et la Septante : la Vulgate est un véritable témoin des textes hébreux originaux et de la Septante.

Donc, foin de sa relégation aux oubliettes ! Il faut aussi penser à tous ces pères de l'Eglise qui ont prêché avec elles, qui s'en sont nourris. Et aussi de tout le trésor de la liturgie latine qui en est impreignée.
Il faut la défendre face à ceux (même parmi des exégètes catholiques !) qui nous font croire que leurs nouvelles traductions sont forcément meilleures.

Quant à la Neo-Vulgate, il y a du bon et du moins bon dedans.
Au départ, cela devait être une révision de la Vulgate, commandée par Pie X. C'est devenu, une Bible où l'on a mélangé toutes les traditions (bible latine, grecque, araméenne, etc) pour en faire traduction "idéale", avec un psautier revu à partir du texte massorétique.
Elle contient de réelles corrections, mais aussi de nouvelles traductions dont on se demande quel en est l'ntérêt (cf le Magnificat).
Bref, c'est une Bible vraiment catholique, utilisée par la liturgie, mais dont je demande si elle va faire long feu tant le peu d'intérêt qu'elle a (notamment pour le monde de l'etude biblique universitaire).
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par AdoramusTe » mar. 26 janv. 2010, 0:55

Laurent L. a écrit :
Je ne sais pas d'où vous tenez vos traductions mais elles ne correspondent pas à la Neo-Vulgate. Je soupçonne une traduction liturgique de l'AELF.
Effectivement, je croyais que l'AELF se basait sur la néo-vulgate :oops: ; mes plus plates excuses...
Je vais éditer mon message. Mais c'est étrange cette histoire :sonne: ; pourquoi donc l'AELF ne se base-t-elle pas sur la Bible officielle de l'Eglise ??? C'est bien la peine d'avoir une Bible officielle en latin pour l'Eglise Universelle si les traductions vernaculaires liturgiques ne se basent pas dessus... :bomb: Surtout que la Bible de la liturgie doit passer par un long processus de vérification, avec de multiples navettes avec Rome :s. Ainsi donc, les prêtres ne récitent pas une traduction de l'Office Divin mais une autre version des psaumes ?
La traduction de l'AELF du psautier d'appelle "psautier oeucuménique", c'est le psautier de la liturgie en français.
C'est plus une trahison qu'une traduction : à éviter absolument !
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Laurent L. » mar. 26 janv. 2010, 1:02

Bon, d'abord, il faut tordre le cou à une idée largement reçue : les textes massorétiques ne sont pas les textes originaux hébreux.
C'est effectivement ce que j'avais cru comprendre.
Saint-Jérôme, lui, a eu accès à ces textes hébreux originaux.
Vous êtes sûr ? St Augustin avait l'air dubitatif... Ce ne serait pas plutôt les textes juifs en vigueur à son époque ?
Bref, c'est une Bible vraiment catholique, utilisée par la liturgie
Visiblement non, en tout cas dans le monde francophone, puisque ce sont les traductions d'origine non identifiée de l'AELF qui sont utilisées dans la liturgie... :(
Dernière modification par Laurent L. le mar. 26 janv. 2010, 1:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par AdoramusTe » mar. 26 janv. 2010, 1:07

En fait, si, dans la liturgie latine, à savoir : Liturgia Horarum, les Heures Grégoriennes de la Communauté Saint-Martin, les livres liturgiques édités par Solesmes : Antiphonaire monastique, psautier monastique, etc.

Pas celle en vernaculaire, mais principe c'est en cours de correction, ou cela devrait l'être (cf Liturgiam Authenticam)
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Laurent L. » mar. 26 janv. 2010, 1:19

Elle contient de réelles corrections, mais aussi de nouvelles traductions dont on se demande quel en est l'intérêt (cf le Magnificat).
Oui, et comble de l'ironie, à chaque fois qu'aux vêpres en forme ordinaire (avec psaumes made in AELF), j'ai entendu le Magnificat en latin, c'était l'ancienne version (salutari meo, etc.) qui était utilisée :rire:.
Il y a aussi des traductions qui diffèrent légèrement dans des expressions très connues : ainsi le célèbre "Noli me tangere" est devenu "Noli me tenere". Ce n'est pas dramatique mais c'est l'ancienne version qui est connue dans l'art, c'est même du jargon juridique :-D .
[+] Texte masqué
"Vieux" Magnificat à Notre-Dame de Paris :

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités