Le Christ : vrai Dieu et vrai fils d’Adam

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1285
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Le Christ : vrai Dieu et vrai fils d’Adam

Message non lupar Xavi » lun. 08 févr. 2010, 11:04

Vrai homme, le Christ n’était pas Dieu déguisé en homme en tout différent de nous sauf l’apparence corporelle.

Il est le vrai fils de l’homme, l’homme véritable tel qu’il a été créé. Nous ne sommes pas les enfants d’Adam tel qu’il a été créé, mais les descendants d’Adam blessés par son péché originel. Le seul véritable fils d’Adam tel que Dieu l’a créé, le fils de l’homme, le premier fils de ce premier homme créé par Dieu, c’est le Christ, en tout semblable à nous sauf le péché.

Ce n’est pas parce qu’il est Dieu que le Christ a fait des miracles. Il n’a pas fait semblant d’être un homme alors qu’en réalité, sa nature divine lui aurait donné des pouvoirs extraordinaires qu’un homme n’aurait pas reçus lors de sa création.

La vérité est beaucoup plus simple. L’homme a été créé pour ordonner la création, maîtriser les lois naturelles et la mort physique qui renouvelle toute chose dans la création.

Le Christ, en tout semblable à nous sauf le péché, nous a dit et montré tout ce qu’un homme, un vrai, un fils d’Adam, peut faire en ce monde : déplacer les montagnes, changer l’eau en vin, guérir toute maladie, ressusciter les morts, multiplier les pains, marcher sur l’eau, arrêter le vent et la tempête, faire voir et entendre, et surtout vaincre la mort, les limites du temps et de l’espace.

Pourquoi avons-nous tant de difficulté à notre époque à croire que Dieu a créé un homme par une longue filiation biologique alors que le Christ lui-même s’est incarné dans une filiation biologique. Lui vrai Dieu est devenu vrai homme en naissant d’une femme qui n’était pas Dieu, dans un peuple de créatures terrestres. Pourquoi tant de réticence à admettre que, de même que Marie qui n’était pas Dieu a engendré Dieu en son sein, un ancêtre biologique non humain, de nature animale produite par l’évolution et des mutations, a pu faire naître, au sein d’un groupe d’êtres non humains, un être façonné par Dieu à son image et à sa ressemblance, un humain.

Bien plus que la Genèse, c’est le Christ qu’il faut regarder pour comprendre ce qu’est vraiment un homme, ce qu’est notre divine vocation, la réalité concrète de la création.

[14 janvier 2012 : Ce messages a été revu et intégré dans un ensemble de réflexions sur l’évolution, la création et l’incarnation intitulé « Adam et Eve : quelle réalité concrète ? » dont le document de travail actuel est disponible dans le sous-forum de l’Ecriture Sainte :
viewtopic.php?f=91&t=20369]

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Origines des épreuves sur cette terre ?

Message non lupar TREBLA » sam. 06 janv. 2018, 4:43

Cher Xavi,

Merci pour votre réflexion.
Xavi : jeu. 04 janv. 2018

Lorsqu’ils vivaient en communion avec Dieu, dans le jardin d’Eden, Adam et Eve avaient la maîtrise de toutes choses sur la terre et ne pouvaient en subir aucun mal. Exactement, comme le Fils de l’homme dans l’Evangile lorsqu’il a fait cesser la tempête.
Selon vous, « Adam et Eve avaient la maîtrise de toutes choses sur la terre [ ... exactement] comme le Fils de l’homme dans l’Evangile ».

"La maîtrise de toutes choses sur la terre" est une proposition universelle affirmative qui constate que la totalité de "CHOSES TERRESTRES" étaient sous la maîtrise d'Adam et Ève.

En logique, l'adjectif "universel" concerne la totalité des entités d’une classe déterminée. Dans notre discussion, il s'agit de la totalité des entités de la classe "CHOSES TERRESTRES".

Donc selon vous, Adam et Ève pouvaient faire « cesser la tempête. »

En fait, selon vous, ils avaient la même maîtrise « comme le Fils de l’homme dans l’Evangile ».

Cela impliquerait le suivant :

1) Ils pouvaient changer de l'eau en vin.
2) Ils pouvaient marcher sur l'eau.
3) Ils pouvaient maudire le figuier pour qu'il déssèche.
... et ainsi de suite ...

Question : Dieu a-t-il vraiment donné aux hommes les pouvoirs ci-dessus en disant : " Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et soumettez-la, et dominez sur les poissons de là mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre " (Genèse 1, 28) ?

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1285
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Origines des épreuves sur cette terre ?

Message non lupar Xavi » sam. 06 janv. 2018, 10:36

Oui.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Le Christ : vrai Dieu et vrai fils d’Adam

Message non lupar TREBLA » mer. 10 janv. 2018, 5:16

Cher Xavi,

Je vous remercie d'avoir ouvert ce fil de discussion.
Xavi : lun. 08 févr. 2010

Lui vrai Dieu est devenu vrai homme en naissant d’une femme qui n’était pas Dieu, dans un peuple de créatures terrestres.
Les textes bibliques sont complètement d'accord avec vous.
Pourquoi tant de réticence à admettre que, de même que Marie qui n’était pas Dieu a engendré Dieu en son sein, un ancêtre biologique non humain, de nature animale produite par l’évolution et des mutations, a pu faire naître, au sein d’un groupe d’êtres non humains, un être façonné par Dieu à son image et à sa ressemblance, un humain.
Bonne question : « Pourquoi tant de réticence » ?

Une femme totalement vierge peut-elle engendrer un bébe ? Les femmes en général peuvent-elles engendrer un bébé ?

Selon LAROUSSE, "engendrer" veut dire en « parlant des êtres vivants mâles, ou des deux parents, procréer, reproduire par génération . »

Donc, le sujet qui fait l’action exprimée par le verbe "engendrer" ne peut jamais être du genre féminin et singulier.

On peut dire :
a) Mon père m'a engendré.
b) Mes parents m'ont engendré.

Il ne faut pas dire :
Ma mère m'a engendré.

Qui donc a engendré notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ?

Annoncé mille ans d'avance : " Je publierai le décret: Yahweh m'a dit: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui (Psaume 2, 7).

Accompli mille ans plus tard : Dieu l'a accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le psaume deuxième: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui (Actes 13, 33).

Donc, il faut dire : Dieu a engendré son Fils dans une jeune fille totalement vierge. Quel miracle !

Que le Seigneur vous bénisse.

Christophe B
Censor
Censor
Messages : 125
Inscription : sam. 03 oct. 2015, 17:24
Conviction : Catholique
Localisation : Ile de France

Re: Origines des épreuves sur cette terre ?

Message non lupar Christophe B » dim. 14 janv. 2018, 10:04

Xavi, TREBLA,
Question : Dieu a-t-il vraiment donné aux hommes les pouvoirs ci-dessus en disant : " Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et soumettez-la, et dominez sur les poissons de là mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre " (Genèse 1, 28) ?
Ne peut on penser que Dieu ait plutôt voulu leurs donner un pouvoir de connaissance, qu'un pouvoir sur la matière. Car pour soumettre une chose à sa volonté, et donc la dominer, ne faut il pas la comprendre parfaitement, en avoir la maîtrise ? En fait avoir non un pouvoir faire absolu, mais un savoir faire absolu !

En cela ce savoir ne serait pas perdu, l'homme est capable d'adaptation, de comprendre son environnement. J'en veux pour preuve certaine peuplade qui n'ayant pas encore connu notre civilisation vive en parfaite symbiose avec la nature.
Dernière édition par Christophe B le dim. 14 janv. 2018, 17:12, édité 1 fois.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Le Christ : vrai Dieu et vrai fils d’Adam

Message non lupar TREBLA » dim. 14 janv. 2018, 15:27

Cher Christophe B,

Merci pour votre réflexion.
Christophe B : dim. 14 janv. 2018

[...] , l'homme est capable d'adaptation, de comprendre son environnement. J'en veux pour preuve certaine peuplade qui n'ayant pas encore connu notre civilisation vive en parfaite symbiose avec la nature.
Oui, « l'homme est capable d'adaptation. »

Vous donnez « pour preuve certaine peuplade qui n'ayant pas encore connu notre civilisation vive en parfaite symbiose avec la nature. »

La peuplade que vous mentionnez ne soumet pas la nature, au contraire, elle se soumet plûtot à la nature.

Après la chute d'Adam, Dieu a maudit la nature. La nature ne se soumet plus volontiers à l'homme. A présent, c'est la nature qui a la domination sur l'homme (tremblements de terre, inondations, sécheresses, etc.).

Que le Seigneur vous bénisse.

Christophe B
Censor
Censor
Messages : 125
Inscription : sam. 03 oct. 2015, 17:24
Conviction : Catholique
Localisation : Ile de France

Re: Le Christ : vrai Dieu et vrai fils d’Adam

Message non lupar Christophe B » dim. 14 janv. 2018, 17:30

merci TREBLA

Je comprend, l'homme ne contrôle pas la nature, même s'il la comprend.

Mais je ne pense pas qu'il n'y avait pas de cause géologique et climatique avant la chute, la Terre a commencée sa formation avant l'apparition de l'homme, et continuée après !

Par contre il ne me paraît pas aberrant de dire, que par la foi et la prière l'homme pouvait demander à Dieu de lui soumettre la nature, car en somme Adam n'était pas Jésus, il n'en avait pas le pouvoir.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Le Christ : vrai Dieu et vrai fils d’Adam

Message non lupar TREBLA » lun. 15 janv. 2018, 15:01

Cher Christophe B,

Merci pour votre réponse.
Christophe B : dim. 14 janv. 2018

Par contre il ne me paraît pas aberrant de dire, que par la foi et la prière l'homme pouvait demander à Dieu de lui soumettre la nature, car en somme Adam n'était pas Jésus, il n'en avait pas le pouvoir.
Vous avez raison en disant qu'« Adam n'était pas Jésus. »

Au début, Adam avait-il besoin de « demander à Dieu de lui soumettre la nature » ?
Genèse 3

17 Il dit à l'homme: " Parce que tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras pas, le sol est maudit à cause de toi. C'est par un travail pénible que tu en tireras , ta nourriture, tous les jours de ta vie;
18 il te produira des épines et des chardons, et tu mangeras l'herbe des champs.
19 C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes à la terre, parce que c'est d'elle que tu as été pris; car tu es poussière et tu retourneras en poussière."
Situation explicite après la chute :
a) le sol est maudit
b) le travail est pénible (à la sueur de ton visage)
c) le sol produit des épines et des chardons

Situation implicite avant la chute :
a) le sol est béni
b) le travail est agréable
c) le sol ne produit pas d'épines

Donc au début, Adam n'avait besoin de « demander à Dieu de lui soumettre la nature », car Dieu l'avait déjà fait pour lui.

Que le Seigneur vous bénisse.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités