Mgr Barbarin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9828
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Cinci » jeu. 09 mai 2019, 6:05

Pour une surprise c'est une surprise.

Du forum de l'ami Ren' ... Et puis c'est daté du 7 mai 2019 ...

Yahia écrit :
Bonjour,

Je ne comprend pas sa condamnation, pour ma part. Tout ce qui est discutable dans son attitude relève plus de de l'opportunité et de l'appréciation morale de sa gestion de la carrière du fautif. Je vois en cela une espèce d'acharnement contre un ecclésiastique qui "sent le souffre" aux yeux des médias.

On a voulu un "gros poisson" et on l'a eu: condamné ! Sauf que le vrai responsable, à l'époque, est décédé. Sauf que les règles juridiques ont changé en cours de route, sauf qu'il n'a jamais été démontré, à aucun moment, que son attitude aie couvert des crimes commis lors d'une période sous sa responsabilité, sauf que je ne suis pas persuadé qu'il ait réellement exposé des jeunes à un véritable danger.

L'appel a tout son sens, l'attitude du pape aussi . Pas courageux ? Si, fait : aller à conter-courant des médias alors même que l'église est en pleine temp^te médiatique, c'est courageux. Maintenant qu'il démissionne, cela me paraît sensé et opportun, mais sans doute pas pleinement juste.

Et qui me connaît sait pourtant que je n'ai guère de tendresse envers l'Institution catholique
et

Ren' ajoute :
Tout à fait d'accord.
Du point de vue de catholiques lyonnais avec qui j'ai discuté, la condamnation du Diocèse comme personne morale était compréhensible, mais la condamnation de l'individu Barbarin pour des faits prescrits lorsqu'il est arrivé en responsabilité ne tient pas judiciairement (on est surtout là dans une instrumentalisation politique de la justice, suite à son soutien à la Manif pour Tous). Mais bon, si on avait encore une Justice honnête dans ce pays, ça se saurait............... (grosse pensée pour tous les français actuellement condamnés artificiellement parce qu'ils sont des opposants politiques au régime actuellement en place)

Ce qui n'empêche pas le cardinal d'avoir reconnu une faute morale - pas de prescription aux yeux de Dieu - qui fait qu'il a demandé à 2 reprises au Pape d'accepter sa démission.
http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t37 ... l-barbarin


Je m'aperçois que je ne serais pas le seul à lire les événements dans une perspective semblable. Quand trop de gens n'arrivent pas à voir la justice de la condamnation d'un prévenu : c'est plutôt mauvais signe pour les juges habituellement. C'est l'indice que l'on se trouve face à un mauvais procès. Si le pape n'arrive pas à voir, si le maire de Lyon n'arrive pas à voir, si les officiels de la première enquête ne sont pas convaincus, si même des gens qui ne sont pas fan de l'Église catholique parviennent difficilement à saisir la justice de l'affaire ...

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1376
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » jeu. 27 juin 2019, 10:44

Le Pape vient de nommer un nouvel administrateur apostolique pour le diocèse de Lyon, Mgr Dubost :

https://fr.aleteia.org/2019/06/24/monse ... ue-a-lyon/
La nomination de Mgr Dubost devrait donc clarifier la situation, celui-ci étant désormais à la conduite pastorale et administrative de Lyon, même si le cardinal Barbarin en reste l’archevêque en titre. C’est d’ailleurs avec un certain soulagement que le père Baumgarten vient d’annoncer dans un communiqué sur le site du diocèse « sa reconnaissance à Mgr Dubost d’avoir accepté cette mission », l’assurant « de sa pleine collaboration ». Ordonné prêtre le 24 mai 1967, Mgr Michel Dubost a occupé de nombreuses fonctions avant d’être nommé évêque du diocèse aux Armées le 9 août 1989. Après onze années passées dans le diocèse aux Armées, il fut nommé le 15 avril 2000, évêque du diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes. Depuis 2017, Mgr Michel Dubost était évêque émérite du diocèse.

Âgé de 77 ans, il devra mener une mission de réconciliation dans un archidiocèse où clergé et fidèles sont très divisés au sujet de leur archevêque et des procédures judiciaires à son encontre.
La nouvelle est passée complètement inaperçue...

Le procès en appel du Cardinal Barbarin reprendra en automne, alors qu'aucune date n'est connue pour l'instant pour le début du procès du Père Preynat.

Et personne ne trouve ça pas normal...
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par la Samaritaine » jeu. 27 juin 2019, 12:56

http://www.leparisien.fr/essonne-91/ess ... 101941.php
https://www.youtube.com/watch?v=SabQrzQ9Gd4

Le Pape a choisi une solution qui permet à tout le monde d'être entendu : Mgr Barbarin garde son titre officiel de Primat des Gaules mais tous les pouvoirs sont transférés à Mgr Dubost qui a la possibilité de faire l'unité autour de lui dans le diocèse.


Concernant le procès Preynat, espérons qu'il aura lieu comme prévu en 2020. Il serait temps.


En Christ,


Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1036
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Foxy » jeu. 27 juin 2019, 14:20

La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9309
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 27 juin 2019, 15:15

zelie a écrit :
jeu. 27 juin 2019, 10:44
Le procès en appel du Cardinal Barbarin reprendra en automne, alors qu'aucune date n'est connue pour l'instant pour le début du procès du Père Preynat.

Et personne ne trouve ça pas normal...
Totalement stupide de le juger en appel pour non dénonciation d'un crime non encore établi…
C'est vraiment à désespéré de la justice et de son niveau de bon sens.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1376
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » ven. 28 juin 2019, 12:46

Oui, tout à fait, et ce trait du procès du Cardinal Barbarin ne cesse de m'interroger, juger le Cardinal avant d'avoir établi au regard de la loi, et pas du sentiment public, les torts et les responsabilités du cas Preynat, qui est le cas sur lequel le Cardinal est actuellement condamné, puisque les deux autres cas, Billioud et Houpert, sont des cas de moeurs entre adultes pour le premier et d'application des recommandations du juge pour le second*. Est-ce que cette façon de faire est coutumière de la justice française et cadrée légalement? Est-ce qu'on a pu, par le passé, rencontrer cette façon de faire, y a-t-il eu jurisprudence?

*voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_ ... re_Billoud
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4310
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Kerniou » lun. 01 juil. 2019, 10:20

Il s'agit moins de dénoncer un crime que d'alerter les autorités sur le fait que des mineurs courent un danger, même si le danger n'est "que" potentiel. Il en est de même pour tout citoyen. Le public reproche assez aux services juridiques et sociaux de ne pas faire le nécessaire !!! ... et quand ils font leur travail, on trouve qu'ils en font trop ... !!!

Je ne sais si la loi est efficace mais elle est ainsi et nous avons TOUS à l'appliquer. Pendant trop longtemps, l'Eglise a géré les problèmes de pédophilie, en interne, et bien souvent, hélas, en ne faisant rien ou presque. Les pédophiles sont des délinquants et des malades qui malgré leurs demandes de pardon et leurs bonnes résolutions, si sincères soient-elles, rechuteront d'autant plus qu'ils ne seront pas soignés. Ils sont dangereux pour la société.
Dernière modification par Kerniou le jeu. 04 juil. 2019, 18:44, modifié 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2449
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Nanimo » jeu. 04 juil. 2019, 14:03

Sur Rfi :
Le père Preynat, à l'origine de l'affaire, réduit à l'état laic par la justice ecclésiastique.
...chacun aura compris que c'est le parler conventionnel pour dire qu'il a été défroqué.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1376
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » ven. 05 juil. 2019, 14:03

Bonjour,
Merci Nanimo de cette information.
Les victimes doivent être soulagées, les associations aussi.
Humainement parlant, c'était ce qu'il fallait faire, si on se réfère à Matthieu 18 : 6 (Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer.) Je comprend qu'outre l'aspect civil de la justice, s'applique en supplément l'aspect écclésiastique. Ok sur tout ça.
Mais, en espérant ne pas choquer les victimes, une question se pose : dans le cas du Père Preynat par exemple, il s'agit de faits anciens par un homme qui a porté des décennies de regret, a eu le temps de faire un travail sur lui-même. Aujourd'hui, il est vieux, seul, et démuni. Que va devenir cet homme si la seule famille qu'il connaît le rejette? Va-t-il se retrouver à la rue? En outre, comment l'Eglise entend traiter l'aspect "tu seras prêtre pour l'éternité?"
Et d'une façon plus générale, moins polémique que ce Père Preynat, admettons qu'un prêtre ex-pédophile se soigne, non seulement ne recommence plus mais en plus mène une véritable vie de regret et devienne un bon prêtre (après tout, un meurtrier comme le bon larron est bien allé au paradis), comment conciliera-t-on les vues de Dieu (la sainteté après des années de péché, à l'image d'un Saint Paul, qui persécutait les chrétiens) avec une décision humaine (une réduction à l'état laïc par exemple)?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 324
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » ven. 29 nov. 2019, 0:35

Et voila, ça repart : alors que s'ouvre le procès en appel du cardinal, on constate que:
- huit jours auparavant, l'Obs publie un reportage de l'inénarrable Frédéric Martel, sur les dessous de l'archevêché de Lyon , les supposés goûts sexuels du cardinal, etc...pseudo-reportage parfaitement démonté par une essayiste citée par le Salon Beige il y a quelques jours (article à y retrouver),
- hier, le Parisien publie des confidences d'un prêtre lyonnais à la retraite (toujours cette malheureuse génération de prêtres soixante-huitards...) évoquant de nouveaux faits dont le cardinal aurait eu connaissance dès 2002 (que n'en a -t-il pas fait état plus tôt !).

Bref le Barbarin washing recommence.
Dans un grand journal non parisien ("de province" , comme on dit à Paris), l'auteur d'un article pleine page (au demeurant assez objectif et équilibré) conclut en évoquant t le grand "séisme" (sic) supposé devoir suivre la publication du rapport Sauvé l'an prochain, annoncé tel quel par M. Devaux, créateur de la Parole Libérée. Et d'ajouter en fin d'article que l'Eglise devra remettre en cause ses pratiques (lesquelles?) , SA DOCTRINE ( vous avez bien lu !) et "l'enseignement donné aux séminaristes", tout ceci conditionnant "probablement sa survie" : ouf ,on respire presque, grâce à la vertueuse sphère médiatique, l'Eglise survivra peut-être, si elle est sage, obéissante et politiquement correcte .

[Après virgules et points ne pas oublier de mettre un espace pour une meilleure lisibilité. Merci.]

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4310
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Kerniou » ven. 29 nov. 2019, 3:34

Reconnaissez, mon cher Gaudens, qu'il y a dichotomie entre les abus sexuels commis par certains prêtres et l'exigence de la chasteté à laquelle les prêtres sont soumis puisque les rapports sexuels ne sont autorisés que dans le cadre du mariage. La morale sexuelle préconisée par l'Eglise est bafouée par ses représentants ...
Les victimes peuvent rester perturbées toute leur vie ...
La loi est la même pour tout le monde, en France, quand un adulte sait qu'un enfant est abusé, il doit signaler que l'enfant en danger: c'est une mesure de protection de l'enfant ou de l'adolescent ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 324
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » ven. 29 nov. 2019, 20:51

"La morale sexuelle préconisée par l'Eglise est bafouée par ses représentants ... "Certes,Kerniou mais en quoi cela justifierait-il que l'Eglise change ce que ce journaliste appelle "sa doctrine" c a d comme vous l'avez justement deviné , sa morale sexuelle? Faudrait-il s'aligner sur celle du monde et justifier , à l'extrême,comme un certain Cohn Bendit dans les années 1980 une initiation sexuelle des mineurs par des adultes (prêtres ou non !) .Les critiques faites à l'Eglise en l'espèce ne sont pas du tout cohérentes et visent en fait à la marginaliser et la normaliser toujours un peu plus;en tous cas la faire taire,elle si gênante pour l'esprit du temps ...
Quant à dénoncer ce qui devait l'être,Mgr Barbarin le fit en son temps,ainsi que les avocats généraux du précédent procès (et de celui-ci , si j'ai bien compris les dernières nouvelles d'hier) l'ont reconnu.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1036
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Foxy » ven. 29 nov. 2019, 21:29

Je suis bien d'accord avec vous Gaudens, Mgr Barbarin n'a rien à se reprocher.

La décision est pour le 30 janvier je crois avoir compris.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1352
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Altior » sam. 30 nov. 2019, 6:06

Encore un procès politique.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2640
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Jean-Mic » sam. 30 nov. 2019, 12:02

Altior a écrit :
sam. 30 nov. 2019, 6:06
Encore un procès politique.
Un acharnement politique, oui ! Mais un procès politique, non : la cour d'appel vient de le montrer en demandant la relaxe.
Le problème, c'est que pendant le temps où l'on s'acharne sur Mgr Barbarin, on ne prend guère le temps de penser aux VRAIES victimes que sont les enfants (devenus grands). Et quand on pense qu'avec ça, leur bourreau n'a toujours pas été jugé, il y de quoi trouver ça plutôt surréaliste.
Dernière modification par Jean-Mic le sam. 30 nov. 2019, 12:26, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités