Mgr Barbarin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par la Samaritaine » jeu. 04 avr. 2019, 11:30

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/l ... -barbarin/

Ce samedi à Lyon, le père Yve Baumgarten, vicaire général remplaçant du Cardinal Barbarin, François Ozon réalisateur du film et François Deveaux de la Parole Libérée se réunissent pour une soirée débat autour du film "Grâce à Dieu".

Beau rapprochement et belle initiative,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » ven. 05 avr. 2019, 8:46

Dans ma région et je ne pense pas que ce soit la seule, l'évêque du lieu a pris la peine de faire un débat-conférence à partir de ce film. Je n'ai pas pu assister à la réunion en question, mais le peu qu'on m'en rapporté c'est que l'évêque n'a rien nié, et a été très humble. Pour lui, tout le film est bon, il n'y a pas vu un esprit "angle de vue" victimiste.
Je pense que l'Eglise se débat le plus dignement possible dans une situation d'étranglement, et en ce sens on pourrait dire qu'elle lutte pour survivre. D'un autre coté, elle est entre les mains de Dieu, qui la purifie et la prépare pour quelque chose dont Lui seul a le souffle.
C'est donc très bien que tous les évêques, les prêtres acceptent de porter collectivement cette purification. Car la purification n'est pas seulement humiliation, elle est baptême, et tous ceux qui l'acceptent en recevront les grâces.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 614
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » ven. 05 avr. 2019, 15:31

Pardonnez moi, chère Samaritaine, mais je ne suis pas sûr que faire de la publicité et du battage autour du film d'Ozon (qui n'a du reste pas besoin de ça) soit vraiment l'attitude qui convienne. Du reste, si un radio-trottoir était fait à la sortie de chaque cinéma passant ce film, je crains fort que l'Eglise en sorte littéralement essorée. Le tout-puissant pouvoir des images qui ne reculent pas, par nature, devant le coup de poing à l'estomac et ne laissent guère place à la formalisation rationnelle..

Et je crains fort que l'attitude des évêques dont Zélie et vous parlez, ne s'assimile à de l'autoculpabilisation. De quoi alimenter l'opinion si malléable et formatée depuis longtemps à condamner l'Eglise, à voir des pédophiles derrière chaque pilier d'église. Croyez-vous que des Juifs ou des musulmans ainsi attaqués auraient réagi de cette façon ? Oui mais vous allez me dire que nous sommes la religion du pardon et de l'humilité, certes...Toujours cette tendance à tendre l'autre joue même quand c'est l'Eglise toute entière et pas nous personnellement qui reçoit les baffes...

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par la Samaritaine » dim. 07 avr. 2019, 14:54

Gaudens a écrit :
ven. 05 avr. 2019, 15:31
Pardonnez moi, chère Samaritaine, mais je ne suis pas sûr que faire de la publicité et du battage autour du film d'Ozon (qui n'a du reste pas besoin de ça) soit vraiment l'attitude qui convienne. Gaudens
Mais bien sur que si cher Gaudens ! Car ce film donne la parole aux victimes, il permet de comprendre le cheminement des victimes du Père Preynat qui se sont peu à peu associés, ont permis à des centaines de personnes de libérer leur parole en contactant ce site et en mettant des mots sur ce qu'ils cachaient parfois depuis des décennies (obligeant, au passage, l'Eglise à plus de responsabilité et de créativité dans le traitement de ce sujet et l'accompagnement des victimes, comme la création des numéros verts et le lancement de la grande enquête).

J'imagine que vous n'avez pas vu le film, que vous jugez sans connaissance de cause. Sinon, vous sauriez qu'il n'est pas contre l'Eglise mais pour les victimes, ce qui est très différent. Il permet de comprendre de l'intérieur ce qui s'est passé entre les victimes et Mgr Barbarin et pourquoi elles ont porté plainte. J'ai trouvé ce film, au final, plutôt apaisant et très riche, en décrivant la vie de famille perturbée et mouvementée des protagonistes.

Et j'ai évoqué ce sujet non pas tant pour faire la promo du film que pour faire la promo du rapprochement de la hiérarchie de l'Eglise de Lyon et des victimes, ce qui me réjouit au plus haut point. Ensemble, les uns avec les autres et non plus en guerre les uns contre les autres. Il était temps !


En Christ,


Samaritaine

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 614
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » dim. 07 avr. 2019, 16:49

Chère Samaritaine,

Je ne peux qu'être d'accord avec votre premier paragraphe. Ma réserve , vous vous en doutez, concerne votre perception finale, trop irénique à mes yeux, d'un cheminement "ensemble et non plus en guerre les uns contre les autres". D'abord parce que je ne crois pas que le cardinal archevêque ait été en guerrre contre qui que ce soit dans cette affaire (j'aimerais être certain de l'inverse, par contre...).Ensuite parce que je crains que tout ce bruit autour de la supposée inaction du cardinal n'ait pour but caché de faire avancer les thèmes et attitudes chères au progressisme français , en commençant par un déboulonnage de la hiérarchie épiscopale actuelle qui est ce qu'elle est , avec des qualités et certainement bien des défauts mais qui reste la colonne vertébrale, seule légitime, de l'Eglise en France.
Enfin parce que continuer à s'étendre sur ce sujet revient à accréditer la triste idée du grand-public et des médias dominants sur la prégnance massive et prioritaire du phénomène des abus sexuels au sein de l'Eglise (voir l'article du Figaro de samedi sur les insultes aux prêtres et aux religieuses en habit dans les rues de Marseille-et d'ailleurs, certainement ..).

Mais comme vous l'avez écrit, je n'ai pas vu le film et ne souhaite pas le voir. Je ne suis pas sûr que cela disqualifie ma position et serais encore une fois prêt à changer d'opinion si un radio-trottoir , comme j'évoquais ci-dessus , montrait un jugement mesuré sur les pratiques écclésiales dans ces affaires de la part des spectateurs , ce dont je doute fort, vous le savez (un ou deux cas dans ma propre famille me font du reste penser ainsi).

Denier point ; pour montrer que les catholiques lyonnais ne sont pas tous opposés au cardinal, un collectif lyonnais vient d'appeler à un manifeste de soutien à la décision pontificale de maintien de celui-ci au siège de Lyon (manifeste qui ne critique du reste pas la position de retrait adoptée par l'intéressé):

https://manifestecardinal.fr

Manifeste ouvert aux seuls diocésains de Lyon et que je ne signerai donc pas.

Bon dimanche et belle marche vers Pâques.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par la Samaritaine » lun. 08 avr. 2019, 9:56

Gaudens a écrit :
dim. 07 avr. 2019, 16:49
Ensuite parce que je crains que tout ce bruit autour de la supposée inaction du cardinal n'ait pour but caché de faire avancer les thèmes et attitudes chères au progressisme français , en commençant par un déboulonnage de la hiérarchie épiscopale actuelle qui est ce qu'elle est , avec des qualités et certainement bien des défauts mais qui reste la colonne vertébrale, seule légitime, de l'Eglise en France.
Ah cher Gaudens, si vous voyez de vilains progressistes à l'œuvre, en embuscade, vous ne lisez pas la réalité telle qu'elle est mais en imaginez une autre, qui vous inquiète, je l'entends. Je vois au contraire de fortes personnalités épiscopales émerger comme les pères Gobillard et Moulins-Beaufort qui peuvent redonner confiance en l'Eglise. Personnellement, je n'ai rien contre la sang neuf. :)
Gaudens a écrit :
dim. 07 avr. 2019, 16:49
Enfin parce que continuer à s'étendre sur ce sujet revient à accréditer la triste idée du grand-public et des médias dominants sur la prégnance massive et prioritaire du phénomène des abus sexuels au sein de l'Eglise (voir l'article du Figaro de samedi sur les insultes aux prêtres et aux religieuses en habit dans les rues de Marseille-et d'ailleurs, certainement ..).
Je comprends que cela vous contrarie, nous sommes tous contrariés que des prêtres et religieux se fassent insulter. Je le vois comme inévitable et cela ne fait que commencer. Ouvrir les yeux, enquêter, prendre le temps d'écouter les victimes, juger les coupables, tout cela prend du temps, avec les conséquences médiatiques et populaires inévitables.
Gaudens a écrit :
dim. 07 avr. 2019, 16:49
Mais comme vous l'avez écrit, je n'ai pas vu le film et ne souhaite pas le voir. Je ne suis pas sûr que cela disqualifie ma position et serais encore une fois prêt à changer d'opinion si un radio-trottoir , comme j'évoquais ci-dessus , montrait un jugement mesuré sur les pratiques écclésiales dans ces affaires de la part des spectateurs , ce dont je doute fort, vous le savez (un ou deux cas dans ma propre famille me font du reste penser ainsi).
Votre parole ne peut être prise au sérieux sur un film que vous n'avez pas vu. Aucun micro-trottoir ne remplace votre propre discernement.
Si vous ne le voyez pas, vous ne devez pas émettre d'opinion sur lui, c'est une question d'honnêteté.
Gaudens a écrit :
dim. 07 avr. 2019, 16:49
https://manifestecardinal.fr
Ce manifeste a le mérite de s'exprimer d'un ton apaisé.

En Christ,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3415
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Héraclius » lun. 08 avr. 2019, 12:38

Sans avoir vu le film, il me semble que c'est une faute morale de la part d'Ozon d'avoir tourné un tel film avant une décision de justice en donnant raison a priori à un des deux partis, s'instituant lui-même juge à la place de la justice française.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par la Samaritaine » lun. 08 avr. 2019, 14:58

Héraclius a écrit :
lun. 08 avr. 2019, 12:38
Sans avoir vu le film, il me semble que c'est une faute morale de la part d'Ozon d'avoir tourné un tel film avant une décision de justice en donnant raison a priori à un des deux partis, s'instituant lui-même juge à la place de la justice française.
Hello Héraclius,

lors d'une émission télévisée, il s'en est expliqué car il était très critiqué de ce fait, à juste titre. Le coupable est...la Justice française et ses retards.
François Ozon, pour lequel c'était évident que son film devait sortir après les procès, a tourné le film en 2017 après avoir interviewé les fondateurs de la Parole Libérée, lesquels lui ont dit que les deux procès, Preynat et Barbarin auraient lieu courant 2018. Le film pouvait donc sortir en 2019...Mais, la Justice a pris du retard, beaucoup de retard….et ça s'est téléscopé. On ne peut pas nier que le fait est très regrettable mais c'est à nouveau la Justice française qui a autorisé quand même la sortie du film.


En revanche, il n'était pas question pour Ozon d'attendre les décisions de justice pour nourrir le contenu du film car ce n'est pas le sujet !!!
Si vous aviez vu le film, vous comprendriez qu'il s'agit de coller à l'expérience intime des trois protagonistes qui les ont amené à créer cette association. Le film ne vise pas du tout l'objectivité sur "l'affaire Barbarin" (qu'on voit peu dans le film en fait) mais est centré sur l'histoire intime des victimes. Il n'est pas question de savoir "qui a tort ou raison" mais de comprendre de l'intérieur 3 personnages et leur cheminement, dont le cheminement spirituel. C'est ce qui en fait tout l'intérêt. Au départ d'ailleurs, Ozon projetait de réaliser un documentaire sur la Parole Libérée. C'est lors des interviews qu'il a compris que la fiction servirait le traitement du sujet et la parole des victimes.
Evidemment, si on ne voit pas un film, on ne peut pas en comprendre les subtilités.


Bieen à vous !


Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par la Samaritaine » lun. 08 avr. 2019, 15:22

https://www.la-croix.com/France/Le-remp ... 1301013968

Et voici un article de La Croix sur la rencontre de samedi dernier à Lyon. J' y apprends que c'est le diocèse qui a invité F Ozon.
ça a chauffé quelque peu…


En Christ,


Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par PaxetBonum » lun. 08 avr. 2019, 15:58

Héraclius a écrit :
lun. 08 avr. 2019, 12:38
Sans avoir vu le film, il me semble que c'est une faute morale de la part d'Ozon d'avoir tourné un tel film avant une décision de justice en donnant raison a priori à un des deux partis, s'instituant lui-même juge à la place de la justice française.
Héraclius vous m'ôtez les mots du clavier ! La justice française a été saisie en ce sens et n'a pas trouvé bon de différer la sortie du film… Donc la justice considère le Père Peynat coupable. Imaginez l'effet d'un tel film sur les membres d'un jury.
la Samaritaine a écrit :
lun. 08 avr. 2019, 9:56
Et j'ai évoqué ce sujet non pas tant pour faire la promo du film que pour faire la promo du rapprochement de la hiérarchie de l'Eglise de Lyon et des victimes, ce qui me réjouit au plus haut point. Ensemble, les uns avec les autres et non plus en guerre les uns contre les autres. Il était temps !
Le cardinal Barbarin n'a jamais rejeté les victimes. Pour faire la guerre on n'a pas besoin d'être deux : il suffit d'un agresseur. Or dans ce cas ce sont les victimes qui sont devenues les agresseurs contre Mgr Barbarin réclamant un nouveau procès après que le cardinal ait été disculpé. Pour évoquer un ensemble il faut par contre être deux : Mgr Barbarin n'a jamais fait montre d'opposition aux victimes donc de son côté pas de blocage, trouvera-t-il une main tendue de l'autre côté ?
Gaudens a écrit :
dim. 07 avr. 2019, 16:49
Dernier point ; pour montrer que les catholiques lyonnais ne sont pas tous opposés au cardinal, un collectif lyonnais vient d'appeler à un manifeste de soutien à la décision pontificale de maintien de celui-ci au siège de Lyon (manifeste qui ne critique du reste pas la position de retrait adoptée par l'intéressé) : https://manifestecardinal.fr
Merci Gaudens pour cette information. Mgr Barbarin étant mon archevêque, je vais m'associer à cette démarche illico.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par PaxetBonum » lun. 08 avr. 2019, 16:54

la Samaritaine a écrit :
lun. 08 avr. 2019, 15:22
https://www.la-croix.com/France/Le-remp ... 1301013968

Et voici un article de La Croix sur la rencontre de samedi dernier à Lyon. J' y apprends que c'est le diocèse qui a invité F Ozon.
ça a chauffé quelque peu…
Merci Samaritaine pour ce lien.

Je retire de cet article :

- Visiblement remonté, il aborde ensuite la question de l'indemnisation des victimes.(...) Le prélat commence à peine à répondre quand M. Devaux lui reprend le micro, excédé: "On est dans le foutage de gueule, la compassion et la prière ne vont pas suffire", prévient-il sous une salve d'applaudissements.

Une indemnisation ?
C'est honteux ! Pensez qu'un tel crime puisse se laver dans des billets de banque c'est une véritable insulte aux victimes !

- "Je ne sens pas la tolérance dans vos paroles", lui rétorquait François Devaux.

La tolérance n'est pas une vertu chrétienne, il aurait été bon de lui rappeler.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Alizee » mar. 09 avr. 2019, 11:33

Gaudens a écrit :
sam. 30 mars 2019, 12:30

Voir sur le site Plunketthautetfort, l'information concernant le précédent auquel le Pape a dû se référer(Mgr Wilson) , ainsi qu'un long commentaire juridique pas inintéressant d'un "Père Christian" non identifié:

http://plunkett.hautetfort.com/archive/ ... .html#more
Il est fort probable qu'il s'agisse du Père Christian Delorme, prêtre du diocèse de Lyon, qui a assisté au procès et s'est exprimé plusieurs fois dans cette affaire à titre perso.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Alizee » mar. 09 avr. 2019, 11:43

Après avoir vu ce film, je me suis dit que l'affaire aurait pu ne jamais prendre cette ampleur, si Mgr Barbarin avait agi après avoir été interpellé fortement par l'une des victimes. On voit très bien que les victimes plaçaient un énorme espoir dans le Cardinal ("il va intervenir, il va écarter Preynat etc.) et que leur seule demande initiale était de voir ce prêtre hors état de nuire. Quand l'action en vient pas, les victimes se voient face à un mur monolithique, une Eglise qui fait bloc, et du coup, les victimes, peu à peu, font bloc également et "se radicalisent". Ils gardent un certain espoir en l'action du pape François, et là encore, ils seront déçus quand celui-ci refuse la démission de Mgr Barbarin.
Contrairement au documentaire d'Arte sur les religieuses abusées, ce film est presque apaisant.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Alizee » mar. 09 avr. 2019, 12:11

Et puis, regardons vers l'avenir :
Nous sommes dans un diocèse qui compte pas moins de 3 évêques, mais se trouve gouvernée par un "simple" prêtre (ce n'est pas péjoratif !).
Peut-être s'ouvre-t-il devant nous un espace d'une certaine liberté, où tout n'est pas réglé au millimètre par le droit canonique, et que l'on pourra expérimenter de nouvelles formes de gouvernance. Je me laisse aller jusqu'à penser qu'un jour, ce sera peut-être pas un seul prêtre ou évêque, mais, un peu comme en paroisse, un prêtre et un conseil de laïcs qui gouverneront, ou même un laïc.

Certains prêtres omettent désormais le nom de Mgr Barbarin à la prière eucharistique, d'autres le gardent mais rajoutent le nom du p. Baumgarten... on voit toute la complexité de la situation.
J'ai aussi une pensée pour Mgr Gobilliard qui doit être dans une situation très inconfortable. Il est responsable de la communication du diocèse, mais ne s'exprime plus actuellement, ce qui ne lui ressemble pas vraiment.

Ceci dit, je ne peux m'empêcher de penser que l'une des raisons du refus de la démission est que le pape sera bien en difficultés de lui trouver une autre place.... compatible avec sa future situation de "condamné" ou "relaxé". Et cela peut certainement prendre beaucoup de temps !

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » mar. 09 avr. 2019, 16:28

Le prélat commence à peine à répondre quand M. Devaux lui reprend le micro, excédé: "On est dans le foutage de gueule, la compassion et la prière ne vont pas suffire", prévient-il sous une salve d'applaudissements.

Une indemnisation ?
C'est honteux !
Pensez qu'un tel crime puisse se laver dans des billets de banque c'est une véritable insulte aux victimes !
Sincèrement, si petite j'avais été violée ou agressée et qu'une fois adulte on me réponde comme vous, j'aurais été très en colère.
Même si l'indemnisation financière ne fait pas tout, -et comme l'a souligné Bassmeg dans le fil parallèle à celui-ci même dans l'indemnisation il peut y avoir un mépris profond et absolument pas réparateur-, l'indemnisation financière peut aussi aider une victime à reconstruire sa vie, aménager son travail pour se rendre disponible aux décennies de soins psy qui lui seront nécessaires pour digérer l'agression, et payer les soins psy et médicaux qui découleront une vie entière plus tard des agressions de l'enfance (et pas qu'à travers son esprit, à travers son corps et sa santé aussi).
Indemniser financièrement, c'est reconnaître ce droit aux victimes et reconnaître aussi le degré de l'atteinte psychologique endurée qui aura affecté toute leur vie.
Je ne vois pas en quoi c'est honteux. C'est juste nécessaire, et loin d'être suffisant. Cela doit s'accompagner d'une attitude de l'Eglise (mais là c'est bon ça paraît en cours), d'une attitude du coupable (se rendre à la justice civile du pays qui met tout le monde à égalité) et de l'attitude du prêtre et de l'évêque actuels qui sont en charge de la personne et qui l'accompagnent à hauteur de son besoin de soutien et de reconnaissance, dans un chemin d'amitié et d'appel vers le haut, avec la même patience, le même amour que celui que Jésus témoignait aux sourds et aux aveugles. En ce sens la prière a toute sa place, mais pas annoncée comme ça, posée là comme un prétexte et un aveu de désengagement ou d'ignorance.

Sans vouloir diminuer Mgr Barbarin, il me semble, à lire l'article de La Croix dont il est question ici, que Yves Baumgarten a passé un sacré sale moment ce soir-là.
Il a vécu un long, bien long moment de solitude face à une salle hostile et remontée, sous le feu nourri de questions dont il n'avait pas la réponse, et où il s'est retrouvé dans la position critique de celui qui ne pouvant répondre parce que l'Eglise n'a pas répondu avant lui, -cette dernière ne se situant ni dans la rapidité, ni dans la transparence sur le tour que prendra l'indemnisation des victimes et sur le temps que cela prendra-... Toute la hargne lui est tombée dessus, hargne qui a sa raison d'être aussi. A la fin de l'article, on perçoit combien il finit la soirée entamé et meurtri.
Alors, si Mgr Barbarin mérite d'être défendu, lui qui a quand même été au minimum maladroit, combien ce prêtre mérite lui aussi une défense, lui qui n'a rien fait et qui a servi de défouloir à une salle entière. Malgré ses maladresses comme celle que je reprends ci-dessus.

je mets l'échange pour qu'on puisse comprendre ce qu'il s'est passé exactement :
Pour le prélat, l'enjeu pour l'Eglise est "de mieux connaître le fait pour mieux réagir", mais François Devaux, co-fondateur de "La parole libérée" installé à ses côtés, l'interrompt rapidement.
"Excusez-moi mais on sait que Preynat est déviant depuis 50 ans. Le droit canon, républicain, l'évangile, la morale n'ont pas été respectés". Visiblement remonté, il aborde ensuite la question de l'indemnisation des victimes.
"J'y suis personnellement très favorable", répond le père Baumgarten", les bras croisés.
"Mais qu'est-ce qui vous en empêche maintenant", reprend M. Devaux.
- "C'est compliqué".
- "Vous dites toujours ça!"
- "C'est une décision qui doit être prise au niveau de la Conférence des évêques de France".
-"Quand?"
-"Je ne peux pas vous le dire"
- "C'est un peu court"
Le prélat commence à peine à répondre quand M. Devaux lui reprend le micro, excédé: "On est dans le foutage de gueule, la compassion et la prière ne vont pas suffire", prévient-il sous une salve d'applaudissements.
et :
le père Baumgarten n'a lui pas voulu s'exprimer davantage. "Merci mais ça va là, c'était déjà assez chaud ce soir", a-t-il confié, visiblement remué.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité