De la compassion sélective...

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

De la compassion sélective...

Message non lu par coeurderoy » dim. 12 juin 2016, 19:53

Jamais d'intentions de prières (à la PU) pour les personnes homosexuelles ou leurs familles : invisibles (!!!)

50 morts à Orlando parce que des barbares ont de leur Dieu l'image d'un gros couillu barbu, homophobe, violent et sanguinaire...mais le silence gêné des cathos m'insupporte de plus en plus, tout comme la bêtise de ceux qui ont conduit leurs gamins de 6 ou 7 ans (dont pas mal découvriront leur orientation gay) crier "un papa - une man-man"à la manif pour tous ...bref, pour connaitre et apprécier pas mal de "pédés" investis dans les services d'Eglise mais obligés de fermer leur gueule et contraints de ne pas inviter leur compagne ou leur compagnon à la kermesse paroissiale (qui dit homo dit pédophile ou pervers dans pas mal de mentalités archaïques) , j'ai vraiment honte du silence ou de la condescendance de ceux qui nous concoctent les intentions de prières, souvent si plates, convenues et "hors sol"...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Suliko » dim. 12 juin 2016, 20:11

Bonjour coeurderoy,

Je crois que vous réagissez au quart de tour. Pour ma part, je viens seulement d'apprendre ce qui s'est passé aux USA.
Par ailleurs, le parallèle avec la Manif pour Tous est bien malvenu...Jamais les commandements de Dieu ne changeront, ce qui ne doit évidemment pas nous empêcher de prier pour le salut de tous les hommes. Et pour ma part, j'ai d'autant plus l'envie de prier pour ces morts qu'ils étaient sans doute peu préparés à comparaître devant leur Créateur.

Suliko
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par axou » dim. 12 juin 2016, 20:31

coeurderoy a écrit : bref, pour connaitre et apprécier pas mal de "pédés" investis dans les services d'Eglise mais obligés de fermer leur gueule et contraints de ne pas inviter leur compagne ou leur compagnon à la kermesse paroissiale (qui dit homo dit pédophile ou pervers dans pas mal de mentalités archaïques) , j'ai vraiment honte du silence ou de la condescendance de ceux qui nous concoctent les intentions de prières, souvent si plates, convenues et "hors sol"...
Bonjour à tous !

Moi je constate une évolution habituelle chez les personnes homos catholiques : du jour ou elles vivent en couple stable et font leur coming out, elles cessent de pratiquer et d'aller à la messe, ne se sentant plus accueillies, ayant peur d'être jugées... Cela me navre, je suis souvent en train de dire à mes amis homos d'y aller quand même, de s'engager en service d'Eglise sans se cacher ni pavaner, de présenter leur ami comme si c'était quelque chose de simple, c'est seulement comme cela que les préjugés peuvent tomber, à force de vivre ensemble.

C'est aux personnes homosexuelles de faire preuve d'un peu d'audace en Eglise, comme ils le font le plus souvent dans leur famille.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Toto » dim. 12 juin 2016, 20:31

Parmi les choses qui m'agacent le plus lors de la messe ordinaire (quand j'y assiste), c'est la platitude et l'inintérêt de la PU, qui se résume généralement à une revue de l'actualité récente, dégoulinante de bons sentiments.
Et, j'ai envie de dire, prier pour les victimes (mais aussi pour l'agresseur, d'ailleurs) me paraît tout à fait sain ; mais protester parce qu'un événement qui s'est passé tout récemment n'a pas été mentionné immédiatement, voilà qui est curieux. Si cela se trouve, la PU a été simplement recopié du Magnificat ou du Prions en église.
Je passe sur l'évocation des enfants présents à la Manif pour tous, je n'arrive pas très bien à voir le rapport ; à moins que l'on considère qu'envoyer ses enfants à la Manif pour tous est aussi grave qu'aller assassiner des homosexuels...

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par coeurderoy » dim. 12 juin 2016, 20:34

Commandements de Dieu ou tradition des hommes ? Prions donc pour les pontifes qui protègent par leur silence nos éminents curés frustrés incapables d'être chastes et "chassant" des enfants... Quelle hypocrisie, on se croirait vraiment dans la "Grande Muette" !

Concernant les enfants : je savais pertinement, à 6 ou 7 ans que je préférais les garçons aux filles, j'ai "intégré" (en la fermant) tous les messages, images ou contes, films, représentations culturelles de la "famille" parfaite ( de quelle époque au fait ???) et je sais pertinemment qu'un gamin à qui on fait croire que "deux papas" ou "deux mamans" c'est pas bien, finira par péter les plombs, comme tous ces prêtres ou moines ayant tenté de fuir l'homosexualité - pas vivable dans notre société - en cherchant une "honorabilité" dans une fonction d'Eglise (il y en a pas mal et je ne parle pas des dépressions de moines fourvoyés...) Le Verbe s'est fait Chair...et pas mal d'entre nous, à cause d'un discours ecclésial frileux et mensonger ont fait les frais d'une négation des réalités incarnées : se manifester de la tendresse vécue aussi dans la chair : nous sommes une "chair spirituelle" ou une "âme incarnée" et pas "ceci" ou "cela" ...Enfin... je pense que la pécheresse, les cheveux épars ( diantre !) , mouillant de ses larmes les pieds (ô scandale !) d'un homme (ô re- scandale), chez des "gens bien" de surcroît, répandant la sensualité troublante d'un parfum de luxe (mazette...) a encore beaucoup à me révéler sur l'humour et la douceur de Jésus envoyant "paitre" le pharisien Simon qui juge et se scandalise vertueusement mais ne sait pas aimer...
Dernière modification par coeurderoy le dim. 12 juin 2016, 20:58, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Suliko » dim. 12 juin 2016, 20:58

Moi je constate une évolution habituelle chez les personnes homos catholiques : du jour ou elles vivent en couple stable et font leur coming out, elles cessent de pratiquer et d'aller à la messe, ne se sentant plus accueillies, ayant peur d'être jugées... Cela me navre, je suis souvent en train de dire à mes amis homos d'y aller quand même, de s'engager en service d'Eglise sans se cacher ni pavaner, de présenter leur ami comme si c'était quelque chose de simple, c'est seulement comme cela que les préjugés peuvent tomber, à force de vivre ensemble.
Mais axou, être en état de péché mortel public et s'engager dans l'Eglise me semble profondément incompatible. Assister à la messe sans communier en priant pour se libérer de ses péchés, oui, mais être actif dans la paroisse tout en affichant ses péchés, non.
Mais bon, on s'éloigne du sujet.
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par coeurderoy » dim. 12 juin 2016, 20:59

Pécher = rater sa cible...à méditer
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par axou » dim. 12 juin 2016, 21:14

coeurderoy a écrit :Pécher = rater sa cible...à méditer
C'est bien de cela dont il s'agit Suliko, je ne crois pas que 2 personnes qui vivent ensemble "ratent la cible" sous prétexte qu'ils sont du même sexe et qu'ils ne peuvent vivre une autre atirance que celle là et un autre amour que celui là.

Qu'est-ce qu'on veut dans l'Eglise ? favoriser l'homosexualité refoulée dans la plus grande hypocrisie possible avec tous les défoulements et désordres futurs que cela provoque et ce avant tout parmi les clercs ?

Mieux vaut voir le réel tel qu'il est et accueillir les personnes telles qu'elles sont.

Bien à vous,

Axou
Dernière modification par axou le dim. 12 juin 2016, 22:21, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Suliko » dim. 12 juin 2016, 21:23

C'est bien de cela dont il s'agit Suliko, je ne crois pas que 2 personnes qui vivent ensemble "ratent la cible" sous prétexte qu'ils sont du même sexe et qu'ils ne peuvent vivre une autre atirance que celle là et un autre amour que celui là.
Si je puis me permettre, ce qui m'intéresse, ce n'est pas ce que vous pensez, mais ce que l'Eglise a toujours enseigné. Vous être Occidentale et pensez, comme la majorité de nos contemporains, que l'homosexualité n'est pas un péché. Un catholique venant d'un pays beaucoup plus conservateur va peut-être penser au contraire que c'est un péché si grave qu'il mérite la mort. Moi, je préfère m'en remettre à ce qu'a toujours dit l'Eglise, à savoir que l'homosexualité pratiquée est un péché mortel, sans pour autant en appeler à la mort du pécheur. Je suis désolée, mais si l'Eglise a perdu tant de fidèles depuis le dernier concile, c'est surtout parce qu'elle n'enseigne plus rien clairement...

Suliko
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Cornelius
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : mer. 11 mai 2016, 13:28
Conviction : Athée

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Cornelius » dim. 12 juin 2016, 22:42

axou a écrit : Bonjour à tous !

Moi je constate une évolution habituelle chez les personnes homos catholiques : du jour ou elles vivent en couple stable et font leur coming out, elles cessent de pratiquer et d'aller à la messe, ne se sentant plus accueillies, ayant peur d'être jugées... Cela me navre, je suis souvent en train de dire à mes amis homos d'y aller quand même, de s'engager en service d'Eglise sans se cacher ni pavaner, de présenter leur ami comme si c'était quelque chose de simple, c'est seulement comme cela que les préjugés peuvent tomber, à force de vivre ensemble.

C'est aux personnes homosexuelles de faire preuve d'un peu d'audace en Eglise, comme ils le font le plus souvent dans leur famille.

Bien à vous,

Axou
Donc ces personnes se livrent au péché, se détournent de l'enseignement de l'Eglise, n'y viennent plus, tout cela consciemment, mais la faute est à ceux qui s'en tiennent à proclamer que cela est mal et il faudrait "faire tomber les préjugés" c'est-à-dire se plaquer sur leur comportement en renonçant à l'enseignement ecclésial ?
axou a écrit :
coeurderoy a écrit :Pécher = rater sa cible...à méditer
C'est bien de cela dont il s'agit Suliko, je ne crois pas que 2 personnes qui vivent ensemble "ratent la cible" sous prétexte qu'ils sont du même sexe et qu'ils ne peuvent vivre une autre atirance que celle là et un autre amour que celui là.
Eh! bien, vous vous trompez.
axou a écrit :
coeurderoy a écrit :Pécher = rater sa cible...à méditer
Qu'est-ce qu'on veut dans l'Eglise ? favoriser l'homosexualité refoulée dans la plus grande hypocrisie possible avec tous les défoulements et désordres futurs que cela provoque et ce avant tout parmi les clercs ?
Favoriser le salut des hommes. S'ils se livrent à toutes les dépravations et crimes possibles, les accepter "tels quels" et applaudir n'y aidera pas.

axou a écrit :
coeurderoy a écrit :Pécher = rater sa cible...à méditer
Mieux vaut voir le réel tel qu'il est et accueillir les personnes telles qu'elles sont.

Bien à vous,

Axou
"Come as you are"...
Se plaquer sur le monde donc et renoncer au message divin.
McDo remplit déjà ce rôle, on peut fermer les églises,.
Mais peut-être devrait-on essayer des offices hallal et casher pour accueillir nos frères musulmans et juifs "tels qu'ils sont" ?

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Toto » dim. 12 juin 2016, 22:53

Je suis absolument abasourdi par le discours relativiste et lénifiant qui voudrait accepter un péché grave condamné de l'Ancien Testament jusqu'à nos jours (cf. CEC), surtout en utilisant le prétexte des prêtres pédophiles, comme si deux faux faisaient un vrai.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Héraclius » lun. 13 juin 2016, 0:06

Un tel sujet me déprime. On a pas besoin de 50 morts pour se poser la question de l'homosexualité et s'entredéchirer joyeusement, alors si c'est pour y aller chacun, qui de sa définition pontificale et qui de sa critique d'une hiérarchie pédophile, on n'est pas sorti de l'auberge.

Union de prière pour les morts et les vivant.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
papillon
Barbarus
Barbarus

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par papillon » lun. 13 juin 2016, 0:48

Les photos des victimes qui commencent à être publiées me rappellent douloureusement celles des victimes des attentats de Paris, que j'ai toutes conservées, parce que je ne veux pas les oublier, je ne veux en oublier aucun.
Je ferai de même avec celles-ci. Il ne faut pas oublier, jamais, ces visages de jeunes gens fauchés par la folie meurtrière et la haine d'individus paumés incapables de gérer leurs états d'âme.
L'assassin d'Orlando était selon ce qu'on en sait un musulman non pratiquant. il était homophobe et selon son ex-épouse, un homme instable et violent qui la battait.
Cinquante morts pour ça.
Est-il possible,.. oui, il est certainement possible de réagir de belle façon, de produire quelque chose de bon au lendemain d'une tragédie pareille.
Déjà la légendaire solidarité américaine s'est manifestée, spontanément, comme ce fut le cas en 2001, comme ce fut le cas à Paris.
Il ne faut pas perdre espoir.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Cinci » lun. 13 juin 2016, 22:39

Il s'agit d'un attentat d'un sympatisant de l'État islamique. On serait en droit de se demander par quelle tour de magie un attentat islamique doit devenir un motif pour qu'un ou plusieurs catholiques souhaitent régler son compte à l'Église en la matière. Comme si l'Église catholique devrait avoir l'habitude de maltraiter les homosexuels! peut-être aussi les battre, les torturer, les lancer du haut d'un tour de dix étages! Je ne me souviens pas des dernières directives de Jean-Paul II, Jean XXIII ou Pie XII en ce sens.

:zorro:

Madre de Dios!

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: De la compassion sélective...

Message non lu par Toto » lun. 13 juin 2016, 23:07

Ce qui est intéressant, ce sont les réactions des différents lobbies et officines douteuses, qui ont évidemment réussi le tour de force d'associer le tueur d'Orlando et la Manif pour Tous. On notera le sens de la mesure et de la réflexion.
En fait, ce qui doit embêter profondément la gauche libertaire tolérante, c'est que le tueur est un Afghan musulman. En fait, je pense que c'est cela qui les ennuie le plus. C'aurait été un néo-nazi, ou, encore mieux, un catholique pratiquant, cela eût fourni une excellente occasion pour baver leur haine de l'extrême droite, du fascisme, de l'Eglise et de la religion catholique. Mais là, aller critiquer un Afghan musulman, donc forcément un pauvre opprimé victime du colonialisme et des Occidentaux, c'est gênant ; c'est un coup à se prendre une accusation de racisme et d'islamophobie.
Non, par principe, le méchant est forcément un homme Blanc occidental catholique ou au moins chrétien. Point. Ainsi en a décrété la gauche.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités