Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Gaudens
Senator
Senator
Messages : 621
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Gaudens » mar. 04 août 2020, 15:22

Le texte de la CEF, rédigé le 18 juillet et édité le 23,après la fin (en début du mois) des travaux de la commission de l'AN et le second vote du 1er août,était un texte de réflexion, très ouvert, incitant les députés à une sage réflexion sur des chemins qu'ils n'avaient sans doute pas en tête.

Il eût été davantage à sa place plus tôt dans le mois mais je crains que le 23 tout était plié ou presque (idem sans doute pour la conférence de Mgr d'Ornellas le 20 )et ce type de texte tombait à plat, me semble-t-il. Il eût été à sa place avant l'examen en commission.

D'où le texte isolé de Mgr Aillet le 23, qui prenait acte d'un infléchissement radicalement transgressif du projet après passage en commission et avant l'examen par les députés (dès le 27 juillet) et leur second vote le 1er août. Je ne sais si l'évêque de Bayonne avait trouvé le texte de la CEF trop tiède (à noter qu'il n'était pas membre de la commission épiscopale ayant signé le texte du 18 juillet) mais en tous cas, son texte de combat répondait fort bien à un projet de loi remanié entre temps en un sens radicalement non consensuel par la commission de l'AN.

Du reste l'évêque de Bayonne avait sans doute bien perçu qu'en laissant voter des amendements nouveaux encore plus transgressifs,
le gouvernement se donnait l'air de pouvoir jouer les sages en retirant du projet remanié deux ou trois amendements hyper-radicaux (ce qui fut le cas).
Idéalement il serait souhaitable que NNSS les évêques français sortent dans les semaines à venir ,avant nouveau passage au Sénat un texte tenant compte à la fois de celui, fort bien rédigé dans sa fermeté, de Mgr Aillet et des retouches postérieures du gouvernement. Histoire d'alerter fortement tant l'opinion (mais celle-ci peut difficilement se réveiller en un mois d'août post-confinement, donc plutôt début septembre ...) et les sénateurs.

Avatar de l’utilisateur
Milla
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : sam. 19 août 2017, 8:34
Conviction : chrétienne orthodoxe

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Milla » mar. 04 août 2020, 16:56

Bonjour,

j'ai une question pour ceux qui s'y connaissent : est-ce que les IMG pour "motif psychosocial" ne sont pas déjà pratiquées ?
J'ai lu il y a un moment, dans le cadre de mon travail, cet article d’Éthique & santé : "Les interruptions médicales de grossesse pour mise en péril grave de la santé de la femme. Analyse de 122 demandes à la clinique Jules-Verne de Nantes de 2005 à 2009 d’un point de vue médical et éthique".
J'avais été très étonnée de voir qu'en fait, le motif final de la demande d'IMG était "précarité" dans 45% des cas et "fertilité/contraception" dans 31%. Les pathologies somatiques ne concernaient qu'1% des cas, très loin de ce que je pensais (naïvement). Aucune idée de si ces chiffres sont "normaux" et se retrouvent dans d'autres cliniques pratiquant des IMG, ni de comment ça a pu évoluer depuis 2009.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Suliko » mar. 04 août 2020, 17:49

Lorsque des avortements tardifs sont pratiqués, il arrive toujours qu'un petit pourcentage des enfants naissent malgré tout vivants. Et je ne vous laisse même pas imaginer les horreurs que cela entraîne... C'est ce qui est arrivée à une Américaine nommée Gianna Jessen. Elle a survécu, mais avec des séquelles...
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1780
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Altior » mar. 04 août 2020, 18:34

Suliko a écrit :
mar. 04 août 2020, 17:49
Lorsque des avortements tardifs sont pratiqués, il arrive toujours qu'un petit pourcentage des enfants naissent malgré tout vivants.
C'est parce qu'on ne peut pas parler d'un avortement. À partir du début du quatrième mois de grossesse, l'enfant n'est plus dans le bassin, il passe dans le ventre. Donc il n'est plus possible qu'il soit charcuté par voie basse. Alors, on donne à sa maman des substances toxiques, dans l'espérance qu'il va mourir et que la chose sera suivie d'une fausse couche (mort-né). Mais il arrive qu'il ne meurt pas, en dépit du traitement...Sans doute, c'est un cas d'insuccès médical. On va expliquer à la mère que la médecine a encore des limites.

ademimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 228
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par ademimo » mar. 04 août 2020, 20:29

A part Mgr Aillet, silence assourdissant de l'Eglise.

Aucun regret d'être parti. L'Eglise est en train de devenir une coquille vide.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Suliko » mar. 04 août 2020, 21:16

Aucun regret d'être parti.
Mais où êtes-vous parti ?

Altior,

A ma connaissance, on parle d'avortement volontaire lorsque l'on se débarrasse de l'enfant à naître, peu importe le mois de grossesse et la méthode utilisée. Mais évidemment, ce qu'il y a de particulièrement répugnant avec les avortements tardifs, c'est que comme la tête est trop grosse, on ne peut pas se débarrasser de l'enfant par aspiration ou fausse-couche provoquée : il faut d'abord le tuer dans le sein de sa mère pour pouvoir l'évacuer (parce que le faire sortir viable et le tuer ensuite est encore interdit, même aux USA...Quoique avec l'avortement par naissance partielle, on n'en était pas loin...).
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

ademimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 228
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par ademimo » mar. 04 août 2020, 21:37

Suliko a écrit :
mar. 04 août 2020, 21:16
Aucun regret d'être parti.
Mais où êtes-vous parti ?
Après quelques recherches, je vois qu'au moins Mgr Aupetit s'est exprimé :
https://www.lefigaro.fr/vox/societe/la- ... e-20200629
ça remonte au 29 juin, mais au moins sa position est claire.

ça fait deux. Les autres, je ne sais pas.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11101
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Fée Violine » mar. 04 août 2020, 22:32

Réflexion du fr. Hervé Ponsot, op :
https://dieuestpresent.fr/2020/08/02/de ... ciliables/

Avatar de l’utilisateur
St ange
Barbarus
Barbarus

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par St ange » mer. 05 août 2020, 0:29

Altior a écrit :
mar. 04 août 2020, 18:34
Suliko a écrit :
mar. 04 août 2020, 17:49
Lorsque des avortements tardifs sont pratiqués, il arrive toujours qu'un petit pourcentage des enfants naissent malgré tout vivants.
C'est parce qu'on ne peut pas parler d'un avortement. À partir du début du quatrième mois de grossesse, l'enfant n'est plus dans le bassin, il passe dans le ventre. Donc il n'est plus possible qu'il soit charcuté par voie basse. Alors, on donne à sa maman des substances toxiques, dans l'espérance qu'il va mourir et que la chose sera suivie d'une fausse couche (mort-né). Mais il arrive qu'il ne meurt pas, en dépit du traitement...Sans doute, c'est un cas d'insuccès médical. On va expliquer à la mère que la médecine a encore des limites.
Je ne veux pas croire toutes ces horreurs. J'ai envie de courir sans plus jamais m'arrêter, courir jusqu'au bout de la terre, afin d'échapper à cette réalité, à ces vérités. Mais comment l'être humain peut-il agir de la sorte ? Mais comment nos femmes et nos hommes politiques peuvent-ils voter des lois aussi monstrueuses, ces femmes et ces hommes que nos votes ont mis en place.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 983
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Pathos » jeu. 06 août 2020, 11:15

Pourquoi a t on supprimé mon message (sans avertissement) et la réponse de StAnge ??

Incroyable..
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par zelie » jeu. 06 août 2020, 13:37

Altior a écrit :
mar. 04 août 2020, 7:27


Par ailleurs, l'Assemblée vient de pondre, en pleine nuit (vendredi vers samedi) une nouvelle iniquité, selon laquelle la tuerie des enfants sera permise jusqu'au terme de la grossesse. C'est ici:

https://www.valeursactuelles.com/societ ... sse-122330
Ce texte a-t-il une chance d'être encore retoqué par le Sénat ou tout est-il joué?

Sinon, pour répondre à Milla, il est clair que les IMG sont permises jusqu'au terme de la grossesse depuis pas mal de temps déjà (2001?), "soit que la grossesse met en péril grave la santé de la femme, soit qu'il existe une forte probabilité que l'enfant à naître soit atteint d'une affection d'une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic". (service public.fr).
Le péril maternel psychologique a été interprété comme inclusif dans l'amendement. Mais je pense que comme les mots "péril grave de la santé de la femme" sont évasifs, des IMG pour des motifs elliptiques comme "précarité" recouvraient déjà de fait la détresse psychosociale. La loi encore une fois ne fait que donner un cadre légal à une pratique de fait.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par zelie » jeu. 06 août 2020, 13:54

Mgr Aupetit : «Le choix d’ouvrir en grand le marché des enfants, en dissociant l’assistance médicale à la procréation des difficultés à concevoir, est une atteinte grave à la dignité humaine», selon l’archevêque de Paris.
(de l'article cité plus haut)

Je trouve qu'il a entièrement raison. Il s'agit de plus en plus d'évoluer vers la marchandisation de l'être humain d'une part, et d'autre part, d'utiliser la médecine non pour soigner ou soulager, mais pour satisfaire. En cela aussi il y a de la rupture sociologique dans l'air.
Ce qui reste le plus incertain à mes yeux, c'est l'avenir psychologique d'un enfant privé de ses racines génétiques sur un de ses parents biologiques.
On a tous dans nos familles un membre qui ressemble uniquement à son papa et qui pourtant ne le connait pas, et privé de l'exemple d'une personne qui appréhende le monde comme lui, ne trouve pas sa place dans sa famille. On le plaint, on essaie désespérément de le comprendre, et on le traine de thérapie en thérapie. Mais on ne réfléchit pas qu'on va fabriquer ce niveau de frustration affectif à un taux industriel ! Les mêmes qui plaignent le gamin esseulé dans sa famille sont les mêmes qui crient au scandale quand on n'est pas d'accord pour que la PMA se généralise.
Et ne rêvons pas: la GPA va suivre, clientélisme électoral oblige, et avec elle la paupérisation du statut de la femme. Comme si elles en avaient besoin, comme s'il n'y en avait pas assez sur leurs épaules!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 931
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Kerygme » jeu. 06 août 2020, 14:02

zelie a écrit :
jeu. 06 août 2020, 13:37
Ce texte a-t-il une chance d'être encore retoqué par le Sénat ou tout est-il joué?
Le Sénat le peut et c'est ce qu'on appelle la navette parlementaire, mais j'attire votre attention sur la prééminence de l'Assemblée Nationale.
Aux termes de l’article 45, alinéa 1, de la Constitution : « Tout projet ou proposition de loi est examiné successivement dans les deux assemblées du Parlement en vue de l’adoption d’un texte identique ». De ce principe, il résulte que l’adoption définitive d’un texte implique son vote dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale et par le Sénat au terme d’un mouvement de va-et-vient du texte en discussion entre les assemblées, communément appelé « navette ». Cet accord peut se réaliser spontanément ou après intervention d'une commission mixte paritaire (CMP). Cependant, le bicamérisme de la Ve République n’est pas totalement égalitaire et admet, dans la plupart des matières, la prééminence de l’Assemblée nationale, élue au suffrage universel direct. C’est pourquoi, en cas de désaccord entre les deux chambres, le Gouvernement dispose de la possibilité de faire statuer l’Assemblée nationale en dernier ressort.

Source : https://www.senat.fr/role/fiche/navette.html
Par contre il serait possible de la repousser à la rentrée en posant de nombreux amendements. Mais j'en doute, le problème de la retraite à permis d'en déposer 22.000, mais là ? Seul moyen saisir directement "nos" députés (enfin, ceux des partis).
Dernière modification par Kerygme le jeu. 06 août 2020, 14:12, modifié 1 fois.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par zelie » jeu. 06 août 2020, 14:09

Ah... :(
Merci pour la précision Kerygme.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Communiqué de Mgr Aillet (sur la PMA)

Message non lu par Suliko » jeu. 06 août 2020, 14:43

en dissociant l’assistance médicale à la procréation des difficultés à concevoir
Mgr Aupetit semble sous-entendre que recourir à la procréation médicalement assistée pour des couples mariés (homme-femme) n'est pas en soi peccamineux... C'est très problématique, étant donné que d'un point de vue catholique, la seule assistance médicale permise est celle qui permet au final de concevoir naturellement.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité