Manuels bibliques

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Noadya
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : sam. 10 juil. 2010, 10:58
Conviction : Catholique
Localisation : Francfort sur-le-Main

Manuels bibliques

Message non lupar Noadya » dim. 22 août 2010, 21:35

Je suis à la recherche d'un livre qui éclaircit et commente la Bible tout en fournissant des inofrmations supplémentaires utiles à la compréhension. Est-ce que le livre "La nouvelle Bible déchiffrée" est à recommander ?

D'ailleurs quels sont les livres que vous jugez indispensables à la panoplie du chrétien accompli ?
J'ai cherché dans cette rubrique si le sujet avait été abordé mais à ma grande surprise je n'ai rien trouvé.
Merci pour vos conseils

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Manuels bibliques

Message non lupar lmx » dim. 22 août 2010, 23:00

Bonjour

Il y a la chaine d'or

http://livres-mystiques.com/partieTEXTE ... table.html

ce sont des commentaires chapitre par chapitre du Nouveau Testament par les Pères de L'Eglise.
On trouve ici d'autres commentaires sur les lettres de St Paul http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/index.htm

Au sujet de l'Ancien Testament il y a les commentaires d'Origène mais ils ne sont pas disponibles sur internet, il faut les acheter.
Le catéchisme aussi http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__PM.HTM.

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Manuels bibliques

Message non lupar muirgheal » lun. 23 août 2010, 11:08

Il y a aussi le livre "vocabulaire de théologie biblique".

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche ... v_cerf=490
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Avatar de l’utilisateur
Noadya
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : sam. 10 juil. 2010, 10:58
Conviction : Catholique
Localisation : Francfort sur-le-Main

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Noadya » lun. 23 août 2010, 21:17

Merci pour vos conseils.
Donc le livre La Nouvelle Bible déchiffrée n'est pas recommandable ?
PS: Pourquoi mon sujet est-il le seul à être introduit par une patte et pas par une croix, d'ailleurs pourquoi certaines croix sont-elles rouges et d'autres bleues ?

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7857
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Christophe » lun. 23 août 2010, 21:47

Bonsoir Noadya
PS: Pourquoi mon sujet est-il le seul à être introduit par une patte et pas par une croix, d'ailleurs pourquoi certaines croix sont-elles rouges et d'autres bleues ?
Les sujets qui portent une « patte » indiquent les sujets dans lesquels vous êtes personnellement intervenue. Les icônes oranges indiquent les sujets qui ont reçu de nouvelles réponses que vous n'avez pas encore consultées.

Bien à vous
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

MiguelMorin
Ædilis
Ædilis
Messages : 47
Inscription : sam. 18 sept. 2010, 18:23
Localisation : Québec, Canada
Contact :

Re: Manuels bibliques

Message non lupar MiguelMorin » sam. 18 sept. 2010, 3:40

J'ai acheté ce livre "Comprendre les Écritures" qui est aussi très intéressant et très bien fait. Il y a beaucoup de tableaux, de maps, etc.
http://www.librairiecatholique.com/t_Li ... 278454.asp

Vous pouvez aussi consulter mon blogue qui contient quelques articles.

--------------------------------
Miguel Morin
Foi, Bible et Apologétique Catholique
http://miguelmorin.blogspot.com/

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Epsilon » sam. 18 sept. 2010, 10:55

Bonjour MiguelMorin

Pour votre blog ;)

a) vers le III siècle av JC … au commencement il y a eu la Septante/LXX … son importance fut capitale tant pour le Canon Chrétien que pour le Canon Juif … car au-delà des livres qui font différences c’est le texte des livres communs qui sera pour l’essentiel figé pour l’éternité dans le rôle de « congélateur » de l’état textuel de l’original juif à son époque … elle est d’ailleurs le « premier » témoin de l’existence de cet original du texte hébreu dont elle est issue … de plus elle « imposa » sa langue à toute la littérature juive et chrétienne (notamment lors du NT) de langue grecque.

b) pendant la période allant du III siècle av JC jusqu’à la formation du Canon Hébraïque (vers la fin du I siècle ap JC) … il n’y avait que la Septante et des écrits disparates « apocryphes » et bien sûr les proto-canoniques Juifs.

c) après la fin du I siècle … formation du Canon juifs … concernant l’AT pour les Chrétiens il y avait, à partir de ce moment, deux corpus de livres … ceux de la Septante (en grec) et ceux du canon Hébraïque (en hébreu mais uniquement avec les consonnes il faudra attendre le IX siècle pour avoir le TM, de nos bibles actuelles, par adjonction des voyelles ce qui entraîna la formation/fixation définitive des mots).

La différence entre ces deux corpus porte sur les livres suivants … Est, Tb, Jdt, Ba, Lt-Jr, Sg, Si, et les ajouts grecs de Dn et I-IIM.

d) vers 160 … Justin, dans ses controverses avec les Juifs, utilisait la LXX … mais au-delà des livres qui faisaient « différences » des problèmes de traduction grec/hébreu devinrent vite insolubles … les causes de ces différences sont multiples (les découvertes des manuscrits de Qumran donnent un nouvel éclairage sur cet aspect des choses).

e) vers 160 (150) … Marcion, exclu toutes références à l’AT dans le NT … et ne retient de ce dernier que Paul et Luc.

f) vers 170 … Méliton de Sardes ramène de Palestine une liste de livres reconnus par les juifs … ces livres acceptés également par les chrétiens ne contenaient ni Esther ni les livres propres à la LXX … mais dans son homélie pascale Méliton s’inspire pourtant de Sg.

Vers 170 aussi … les chrétiens d’Afrique traduisent la LXX en Latin … c’est la Vertus Latina incluant donc Sg, Si etc.

g) A la fin du II siècle et au début du III … Tertullien et plus précisément Cyprien recourent à ces livres absents de la bible Hébraïque … de même Clément d’Alexandrie qui fait un grand usage de Sg, de Si etc.

h) vers le premier quart du III siècle … Origène qui dans son Hexaples comparera au texte hébreu la LXX et les autres traductions grecques … connaît la différence entre la Bible hébraïque et la LXX … ses contacts avec le judaïsme l’ont tout d’abord rendu réservé vis-à-vis des livres et ajouts propres à la LXX … il n’en a commenté aucun mais ceci ne l’empêche pas de les cités même comme livres d’Ecriture (SC 71,352).

Vers 240 … Origène, dans sa lettre à Africanus (SC 302, 532-535) affirme que si dans ses dialogues avec les juifs … il ne recourt pas aux livres que ceux-ci récusent (ce qui est normal) … les chrétiens n’ont pas néanmoins à rejeter les livres en usage chez eux … ceux qui viennent de la LXX.

i) vers 350 … Cyrille de Jérusalem connaît les 22 livres du canon hébraïque : « A quoi bon perdre sa peine à discerner les livres controversés, si on ignore ceux qui sont reconnus par tous [juifs, chrétiens] » … il réagit ainsi contre ceux qui rejettent l’AT et fait remarquer que ces 22 livres sont lus dans la LXX … tout en incluant ceux d’Est, Ba et Lt-Jr … il cite aussi parfois Sg et Si (PG 33,496a).

j) vers 367 … Athanase dans sa 39ième lettre Festale (PG 26,1436-1440) … distingue les « apocryphes » des 22 livres hébraïque (sauf Est) lus dans la LXX … mais il ajoute un groupe de livres « non canonisés » destinés aux débutants : Sg, Si, Est, Jdt, To … auxquels il joint la Didaché et Hermas.

Le canon de l’AT d’Athanase est déjà celui du concile de Laodicée vers 360 (date peu fiable) … qui lui inclut Est.

C’est à cette époque que le terme de « canon » (de l’hb qânêh, « baguette », « canne » ; d’où règle, norme) et ses dérivés apparaissent pour désigner un corpus biblique.

k) en 382 … au concile de Rome le pape Damase dressera la « liste des Saintes Ecritures » … le fameux « Décret de Damase » … (Dz 84 ; PL XIX, 790).

Cette liste est quasiment identique à celle qui qui fixera le Canon … une fois pour toute … au Concile de Trente.

l) vers 391-404 … Jérôme, installé à Bethléem, qui prône la « veritas hebraica » !!! ne retient plus que les livres de la bible hébraïque … pour lui Si, Sg, Jdt, Tb, I-IIM sont des livres douteux (PL 29,404c) « apocryphes » (PL 28,536) … on peut les lire pour édifier le peuple mais pas pour confirmer le dogme de l’Eglise (PL 28,1243a) … c’est une position ambiguë qui embrouille les distinctions faites par Athanase.

m) Vers 400 … Rufin d’Aquilée appelle « ecclésiastiques » ces livres (c’est la première qu’ils se retrouvent sous un nom de collection) lus dans les Eglises mais qui ne fondent pas la foi (Cchr SL 20,170sq).

n) vers 418 … Augustin étonné par les traductions latines de Jérôme … et très attaché à la LXX traditionnelle dans l’Eglise avec ses livres propres auxquels la chrétienté africaine tient depuis le II siècle … Augustin participe au Concile d’Hippone (393) … et, comme évêque, à ceux de Carthage (397) (CChr SL 149, p. 340) et (418).

Ces conciles fixent le canon de l’AT qui, sans distinction aucune … inclut les livres controversés en Orient soit les « ecclésiastiques » de Rufin … Augustin s’en tient à cette liste. (Doct. Christ. II,8,13).

o) en 405 … Innocent I fera de même dans sa lettre à Exupère (évêque de Toulouse) … la Vulgate, constituée probablement dés le V siècle, inclura ces livres que le canon hébraïque avait exclu.

p) en 495 … décret/sacramentaire du pape S. Gélase (Dz 162 ; PL LIX, 157) qui reprend la liste des livres remontant à l’époque du pape Damase.

Puis quasiment un millénaire après !!!

q) aux XII et XIII siècle … les hésitations sur la canonisation de ces livres refont surface … Hugues de Saint-Cher les exclus … Thomas d’Aquin les inclus.

r) en 1441 … le concile de Florence les inclus.

s) en 1532 … Luther les exclus de même que le cardinal Cajetan.

t) en 1546 (8 avril) … le concile de Trente les inclus officiellement.

u) en 1566 … Sixte de Sienne propose d’appeler « deutérocanoniques » les livres que Rufin appelait « ecclésiastiques » … que les protestants appelleront « apocryphes ».

Moralité :

Nous constatons que la majorité des Pères apostoliques reste attachée à la Septante … malgré qcq résistances vis à vis des « deutérocanoniques » soulignées ici.

Ainsi le Concile de Trente … ne fait que reprendre la liste fixée par le Concile de Florence (1438-1445) … qui lui-même reprend la liste du pape Gélase (495) … qui lui-même ne fait que reprendre la liste des Conciles d’Hippone (393), de Carthage (397) et (419) … qui eux même reprénnent la liste du pape Damase lors du concile de Rome (382) … et qui lui même ne fait que reprendre la Septante/LXX et l’usage courant de la plupart des Pères apostoliques.


Cordialement, Epsilon

MiguelMorin
Ædilis
Ædilis
Messages : 47
Inscription : sam. 18 sept. 2010, 18:23
Localisation : Québec, Canada
Contact :

Re: Manuels bibliques

Message non lupar MiguelMorin » sam. 18 sept. 2010, 14:32

Merci beaucoup Epsilon,
J'avais l'intention d'écrire un article dans le futur sur la formation du canon. Ces informations me seront très utiles. Permettez-vous que je les utilise lorsque j'écrirai mon article ?

Merci beaucoup
Miguel

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Epsilon » sam. 18 sept. 2010, 17:38

Ces informations me seront très utiles. Permettez-vous que je les utilise lorsque j'écrirai mon article ?
ABSOLUMENT ... et sans modération.


Epsilon

MiguelMorin
Ædilis
Ædilis
Messages : 47
Inscription : sam. 18 sept. 2010, 18:23
Localisation : Québec, Canada
Contact :

Re: Manuels bibliques

Message non lupar MiguelMorin » dim. 19 sept. 2010, 15:24

La différence entre ces deux corpus porte sur les livres suivants … Est, Tb, Jdt, Ba, Lt-Jr, Sg, Si, et les ajouts grecs de Dn et I-IIM.
Je crois qu'il y a erreur sur ce point. Les ajouts grecs disputés sont dans le livre de Esther et Daniel n'est-ce pas ? C
Miguel Morin
Foi, Bible et Apologétique Catholique [http://www.foicatholique.com]

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Epsilon » dim. 19 sept. 2010, 20:03

Oui tout à fait pour Esther cela ne concerne que les "ajouts grecs".

De plus ma phrase est mal ponctuée ... I et II-Macchabées ne sont pas, bien sûr, inclus dans ces "ajouts grecs" ... c'est bien l'ensemble des deux livres qui est exclus de la Bible juive.


Sorry, Epsilon

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Olivier C » dim. 10 oct. 2010, 18:56

Tout cela me fait penser que depuis cette semaine une nouvelle édition de la TOB est disponible.

Au programme : révision de la traduction et intégration du canon orthodoxe.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Manuels bibliques

Message non lupar jeanbaptiste » dim. 10 oct. 2010, 21:14

Merci Olivier !

J'ai l'édition 2004 pour ma part, mais en version "réduite".

Peut-être me procurerai-je cette nouvelle édition en version "complète" ;)

edit :

Je vois qu'elle comporte les deutérocanoniques suivants en plus :

"3 et 4 Esdras, 3 et 4 Maccabées, la Prière de Manassé et le Psaume 151"

Il est à noter que ces textes faisait partie du canon de la Vulgate latine en tant qu'apocryphes.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Olivier C » dim. 10 oct. 2010, 22:27

@ Salut Jeanbaptiste,

Tant que nous y sommes, puisque je sais que certains sur ce forum aiment beaucoup la traduction Crampon : il en existe une édition révisée pour le Nouveau Testament. De 2004, éditée par un tertiaire franciscain : fr. Bernard Marie, aux éditions Pierre Téqui.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Manuels bibliques

Message non lupar Et.H » jeu. 21 oct. 2010, 13:11

Je vous conseille le "Dictionnaire de la bible" de André-Marie Gerard. Ce livre est une perle qui a reçu l'imprimatur. Il coute 30 euros (modique pour un livre d'une telle qualité) et est édité par les éditions Robert Lafont :

http://www.amazon.fr/Dictionnaire-Bible ... 2221057600

C'est 1500 pages de références qui analysent de manière extrêmement précise la bible, la tradition, l'histoire du christianisme à la lumière des manuscrits, de l'archéologie, du magistère...

Maintenant, cela reste un dictionnaire, ce livre ne fournit pas de méditations par exemple et a une approche scientifique. Toutefois, il peut se lire comme un roman tellement c'est passionnant. N'hésitez pas à l'acheter, vous serez satisfait. (Je rembourse sinon :-D :clown: ...).

PS : le seul défaut du bouquin est qu'il est édité en format poche à couverture souple. Mais n'espérez pas le mettre dans votre poche, c'est bien trop épais...


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit