Homosexualité

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9120
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Homosexualité

Message non lu par PaxetBonum » dim. 07 août 2011, 19:20

Alex2 a écrit : Vous dites avec justesse que je me suis senti aimé du Christ, "malgré" mon homosexualité. Je suis tellement d'accord avec vous, le Christ nous a tellement aimé. Et c'est parce-qu'Il m'a aimé, que j'ai voulu changer. Cet amour, tellement gratuit et humble, qu'il ne nous impose jamais... tellement patient, parce-que oui, ça nous prend du temps avant de pouvoir accépter un tel Amour! Il nous aime tellement qu'Il ne peut pas nous laisser dans le péché. Il est venu pour nous sauver. J'ai été amené, avec le temps, à penser que l'homosexualité n'était pas un chemin de vie qui pourrait me mener au bonheur.
Cher Alex,

Votre témoignage est magnifique et véridique
Le Christ s'est penché sur vous du haut de la Croix et vous l'avez entendu et suivi malgré les difficultés que cela a dû vous procurer
Désormais Il chemine à vos côté et vous êtes devenu la brebis qui fait l'orgueil de son troupeau
Qu'Il vous fasse reposer sur les frais pâturages que vous méritez pour cette conversion amoureuse !

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde,
que le Seigneur vous découvre sa Face
et vous prenne en pitié.
Qu'il tourne vers vous son Visage
et vous donne la paix.
Que le Seigneur, frère, vous bénisse
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Alex2
Censor
Censor
Messages : 164
Inscription : ven. 08 janv. 2010, 22:08
Localisation : Moselle

Re: Homosexualité

Message non lu par Alex2 » mar. 09 août 2011, 13:44

PaxetBonum a écrit :Cher Alex,

Votre témoignage est magnifique et véridique
Le Christ s'est penché sur vous du haut de la Croix et vous l'avez entendu et suivi malgré les difficultés que cela a dû vous procurer
Désormais Il chemine à vos côté et vous êtes devenu la brebis qui fait l'orgueil de son troupeau
Qu'Il vous fasse reposer sur les frais pâturages que vous méritez pour cette conversion amoureuse !
Merci beaucoup pour ces quelques mots qui me vont droit au coeur! J'éssaye de me garder de tout orgueil et de garder en mémoire que c'est Lui qui est venu me chercher dans ma misère,que seul, je ne peux rien. Dans ma pauvre nature humaine si orgueilleuse, le danger avait été de me considérer comme "meilleur" qu'un autre pour avoir éssayé de changer de vie, mais le Seigneur m'a fait la grâce de briser cet orgueil,, contre lequel je lutte encore.

Je me rémémore souvent ce passage des Evangiles, dans lequel le Christ nous parle du serviteur qui fait la volonté de son Maitre... Doit-il s'attendre à une récompense particulière pour avoir fait la volonté de son Maitre..? Non...

Nous avons tous notre croix, avec ses difficultés particulières. On me dit souvent "mais tu seras seul, tu n'auras pas d'enfants..." comme si le fait de se marier et avoir des enfants était une solution de facilité, alors qu'il n'en est rien. Biensur, je suis mal placé pour parler du mariage et des enfants, mais même si c'est une chose merveilleuse, il n'est pas évident de partager sa vie avec une personne et d'élever des enfants... J'admire le "travail" des parents.

Même si je ne sais pas pourquoi j'ai ces tendances, je me dis simplement que le Seigneur sait Lui, ce qu'Il veut pour moi, et il ne me reste qu'à suivre...

Et quand il m'arrive de demander à Dieu de me retirer ce poids, j'éssaye de me souvenir de Sa réponse à Saint Paul "Ma grâce te suffit".

Je ne voudrais pas paraitre égocentrique en parlant de mon expérience :> Je voudrais juste montrer aux personnes qui passent par les mêmes difficultés que moi qu'il y a un autre chemin... et qu'elles sont tellement aimées...

Bonne journée à tous!

Alex.
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent.

Avatar de l’utilisateur
VianneyRB
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : jeu. 23 juin 2011, 20:21
Localisation : Pays de la Loire

Re: Homosexualité

Message non lu par VianneyRB » mar. 09 août 2011, 19:26

Pour moi, l'homosexualité n'est pas une maladie, mais c'est un acte qui va à l'encontre de ce que les Anciens ont défini comme étant la nature humaine : ce qui découle de notre essence d'hommes.

Les homosexuels sont des gens de bien ou de mal, peu importe, mais le problème se rattache à ce qui nous faits hommes : des êtres liés à Dieu par l'amour, un amour qui tend à nous réunir entre hommes, et, pour ce qui est de la sexualité, entre un homme et une femme. Une part de la nature humaine tend à nous faire procréer, c'est pourquoi une union qui va à l'encontre de cette Loi naturelle est une union malheureuse et sans fruit. Voilà pourquoi l'homosexualité est selon moi regrettable.
Dieu puisse vous garder du péché comme il essaie de le faire pour moi.

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Homosexualité

Message non lu par PriereUniverselle » mar. 09 août 2011, 23:19

La bible est claire, l'homosexualité n'a pas sa place dans la sexualité ordonnée ! Elle est une abomination aux yeux de Dieu ! J'ajouterais qu'il peut y avoir des déséquilibres physiques certes qui peuvent naître et prédisposer certains humains à une sexualité débridée, mais ce n'est pas une raison suffisante, pour en faire une orientation spirituelle équilibrée ! Le danger premier dans l'homosexualité c'est de désorienter l'être par son excès narcissique à sa forme sexuée, donnant naissance à l'égotisme et qui le dévie du partage existant dans la complémentarité qu'offre l'hétérosexualité et qui l'éloigne irrémédiablement d'une impossibilité de procréation. L'homosexualité est par définition stérile, elle ne porte aucun fruit ! La personne qui a un attrait homosexuel doit transformer cette attitude en une action positive de chasteté du corps , l'abstinence, si elle veut être en complet accord avec ce qu'attend Dieu d'elle, afin de garder son corps, son coeur et son âme en toute pureté.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1922
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Homosexualité

Message non lu par DavidB » mer. 10 août 2011, 20:19

Alex2 a écrit :
Et quand il m'arrive de demander à Dieu de me retirer ce poids, j'éssaye de me souvenir de Sa réponse à Saint Paul "Ma grâce te suffit".

Bonne journée à tous!

Alex.
Bonjour Alex,

Je suis à méditer cette parole, moi aussi. Elle résonne en moi de plus en plus comme suit : "Ma grâce est ton seul et unique nécessaire".

Je lis présentement le livre : "L'amour ne peut mourir" Du frère Marie-Michel, un carme, qui rapporte des écrits de la vie de Marcel Van. C'est d'un rafraichissement. Je découvre aussi de plus en plus que l'orientation sexuelle n'est pas un vrai problème, vu la multitude de réponses possibles dans la fidélité de l'Église... Me reste qu'à intégrer... Mais des fois les bouchées sont grosses et me donnent le hoquet... :oops:

Je demande encore des prières pour Marc-Antoine. J'offre toutes mes journées pour qu'il soit aussi touché de la grâce... Mais comme mon intention n'est apparemment pas pure, quand j'ai pris la résolution d'offrir tout ce que je pouvais avec le maximum d'amour dans mon quotidien et au travail, j'ai fais un rêve dans lequel j'Ai écris un gros livre très imposant qui me rendait heureux, mais qu'aucune imprimante ne voulais imprimer correctement. À mon réveil, je n'ai pas m'empêcher de l'interpréter comme un avertissement que bien que mes efforts étaient louables et en bon départ, il m'en manquait encore, n'étant pas assez ancré dans l'Amour du Christ... :( Alors je m'en remets à la prière des mes frères et soeurs.


Merci Alex, et à tous,

Bonne journée.


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: Homosexualité

Message non lu par Théo d'Or » lun. 22 août 2011, 16:58

Alex2 a écrit :Bonjour Alleluia!

Premièrement, je voulais vous dire à quel point vos mots ont fait écho, pour moi... Vous avez décrit, pratiquement mot pour mot, ce que je pensais encore il y a quelques mois! Ce forum en porte encore certainement les traces! Alors croyez que je comprends votre raisonnement.

Alleluia a écrit :Comment voyez-vous vos tendances homosexuelles Alex? J'entends par là, est-ce que pour vous c'est anormal? Est-ce que vous les assumer ou les rejetez-vous?
Vous avez dit une chose importante : vous avez des tendances homosexuelles et pourtant, vous sentez que Jésus est près de vous et qu'Il vous aime. N'est-ce pas là une preuve suffisante que Dieu regarde la beauté de votre âme avant tout le reste?
C'est une question compliquée ;-) Je ne sais pas d'ou viennent ces tendances. Je vivais mon homosexualité, j'étais en couple, mes amis étaient au courant et l'accéptaient parfaitement bien. Je n'étais pas mal dans ma peau. Seulement, je n'étais pas heureux, je pensais tout avoir, une famille super, des amis proches, mon copain qui se pliait en quatre pour me faire plaisir, une vie sociale épanouie. Et pourtant.... au fond... Je n'étais pas heureux. Je ressentais un tel vide...

Par contre, je dois vous avouer que lorsque je voyais deux hommes, ou deux femmes, par exemple danser ensemble. Je trouvais que quelque-chose "clochait"... Sans vraiment pouvoir l'expliquer...

Et un jour, sans savoir pourquoi, je suis entré dans la Cathédrale, je m'y suis assis, et j'ai ressenti une telle paix et un tel amour que plus rien ne pouvait être comme avant. J'ai cheminé, pendant des années, avec des hauts, des bas. Et je pensais exactement comme vous, "C'est le Christ que je veux suivre, pas l'Eglise" "L'Eglise est une institution humaine donc elle peut se tromper" "Comment Dieu pourrait-il condamner l'amour?"

J'étais désorienté. Et j'ai eu la chance de tomber sur des prètres qui ont toujours été extrèmement compréhensifs et m'ont aidé dans mon cheminement. Ils ne m'ont jamais jugé, mais m'expliquaient néanmoins la position de l'Eglise.

Rien n'y faisait, orgueilleux comme je suis, je ne voulais rien savoir. Jusqu'à ce que je me rende compte, que, ce vide que j'avais en moi, Seul le Christ pouvait le combler. Mais je n'arrivais pas à allier les deux, une vie d"d'homosexuel pratiquant" et de catholique pratiquant. Je n'étais toujours pas heureux...

Et c'est après des années de cheminement que je me suis laissé aller à la confiance. Biensur que ce n'est pas évident, mais nous avons tous notre croix. Mais, en tout cas, dans mon parcours, m'abandonner en toute confiance m'a donné une joie, une paix que je n'avais jamais connues.

Vous dites avec justesse que je me suis senti aimé du Christ, "malgré" mon homosexualité. Je suis tellement d'accord avec vous, le Christ nous a tellement aimé. Et c'est parce-qu'Il m'a aimé, que j'ai voulu changer. Cet amour, tellement gratuit et humble, qu'il ne nous impose jamais... tellement patient, parce-que oui, ça nous prend du temps avant de pouvoir accépter un tel Amour! Il nous aime tellement qu'Il ne peut pas nous laisser dans le péché. Il est venu pour nous sauver. J'ai été amené, avec le temps, à penser que l'homosexualité n'était pas un chemin de vie qui pourrait me mener au bonheur.

Voilà :-) Je sais bien que c'est un peu léger de vous répondre par mon témoignage et mon vécu, mais c'est celà qui m'a amené au bonheur.

Je sens dans vos méssages (je ne poste pas souvent mais je lis presque tout ;-) ), une profonde empathie et beaucoup d'amour à apporter, et j'y ai été très sensible.

Je vous souhaite de tout coeur un cheminement empli de Joie, de Paix, et d'Amour. Je me réjouis vraiment pour vous.

Soyez assurée de mes prières!

Alex.
Bonjour Alex,

Vos témoignages me touchent énormément.

Je ne comprends absolument pas l'homosexualité, qui est un mystère total pour moi...

Mais je vois que, comme moi, vous ressentiez que quelque chose manquait à votre vie (vous, vous parlez d'un vide) et vous avez eu cette force d'évoluer.

J'avais envie de vous poser une question qui va peut-être vous paraître bizarre, mais qui est très importante pour moi:

Quel a été votre cheminement humain intérieur pour vous dépasser (au delà du Dogme catholique). Je veux dire par là que la Doctrine de l'Eglise n'est pas forcément facile à s'approprier, quel est le chemin qu'on prend pour y arriver, en termes humains ou laïques? En somme, qu'est ce qui dans votre raisonnement a changé dans votre rapport à l'homme et à la femme? Comment votre intuition à ce sujet a-t-elle changé? Je sais que ma question est un peu spéciale dans la mesure où je vous demande comment vous décririez la chose en faisant une certaine prise de distance du Dogme, tout en sachant que ce Dogme fait partie intégrante de votre raisonnement puisque vous vous l'êtes approprié. En fait, c'est comme si je vous demandais une traduction en termes laïques.

Bon, là, ça fait dix minutes que je me dis: j'envoie ou j'envoie pas? Ma question peut paraître assez nébuleuse et j'aurai tendance à "deleter". Mais en fait, je vous parle de mon obsession de faire ce que mon cœur veut au plus profond et je n'arrive pas à aller jusque là (jusqu'à mon cœur). J'ai beau penser à toutes les blessures liées à ma façon de vivre, chez moi et chez les autres (surtout ces femmes trompées par leurs maris/ compagnons, c'est vraiment moche), je n'arrive pas à désirer suffisamment me donner à corps perdu, quitte à sacrifier et ma vie et ma sexualité! J'ai un énorme blocage alors même que j'aurais envie d'arriver à me donner vraiment. En fait, j'ai vraiment une idée moche et déformée du mariage (ou de toute forme de compagnonnage incluant l'union des corps et une exclusivité sexuelle). Ça me colle au ventre, et j'y accorde, malgré tout et malgré moi, du crédit!

Bon, ben j'envoie quand même, pardonnez-moi si je suis un peu obscure!

Cordialement,

Théo d'Or
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3172
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Homosexualité

Message non lu par Griffon » lun. 22 août 2011, 17:39

Théo d'Or a écrit :Bon, là, ça fait dix minutes que je me dis: j'envoie ou j'envoie pas? Ma question peut paraître assez nébuleuse et j'aurai tendance à "deleter". Mais en fait, je vous parle de mon obsession de faire ce que mon cœur veut au plus profond et je n'arrive pas à aller jusque là (jusqu'à mon cœur). J'ai beau penser à toutes les blessures liées à ma façon de vivre, chez moi et chez les autres (surtout ces femmes trompées par leurs maris/ compagnons, c'est vraiment moche), je n'arrive pas à désirer suffisamment me donner à corps perdu, quitte à sacrifier et ma vie et ma sexualité! J'ai un énorme blocage alors même que j'aurais envie d'arriver à me donner vraiment. En fait, j'ai vraiment une idée moche et déformée du mariage (ou de toute forme de compagnonnage incluant l'union des corps et une exclusivité sexuelle). Ça me colle au ventre, et j'y accorde, malgré tout et malgré moi, du crédit!
Bonjour Théo d'Or,

Désolé,... je ne suis pas Alex.
Mais je vous ai lue.
Et je veux vous dire que vous avez raison d'y accorder du crédit.
Vous ne trouverez pas la Vérité et l'Amour en vous niant vous-même.

Ce qui est important pour vous, c'est de savoir qu'il y a un Sauveur.
Quelqu'un qui travaille à vous guérir l'âme.

Ce serait plus facile si vous vous donniez à Lui, mais allez-y à votre rythme.
Faites-Lui confiance, Il vous aime.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: Homosexualité

Message non lu par Théo d'Or » lun. 22 août 2011, 22:43

Griffon a écrit :
Théo d'Or a écrit :Bon, là, ça fait dix minutes que je me dis: j'envoie ou j'envoie pas? Ma question peut paraître assez nébuleuse et j'aurai tendance à "deleter". Mais en fait, je vous parle de mon obsession de faire ce que mon cœur veut au plus profond et je n'arrive pas à aller jusque là (jusqu'à mon cœur). J'ai beau penser à toutes les blessures liées à ma façon de vivre, chez moi et chez les autres (surtout ces femmes trompées par leurs maris/ compagnons, c'est vraiment moche), je n'arrive pas à désirer suffisamment me donner à corps perdu, quitte à sacrifier et ma vie et ma sexualité! J'ai un énorme blocage alors même que j'aurais envie d'arriver à me donner vraiment. En fait, j'ai vraiment une idée moche et déformée du mariage (ou de toute forme de compagnonnage incluant l'union des corps et une exclusivité sexuelle). Ça me colle au ventre, et j'y accorde, malgré tout et malgré moi, du crédit!
Bonjour Théo d'Or,

Désolé,... je ne suis pas Alex.
Mais je vous ai lue.
Et je veux vous dire que vous avez raison d'y accorder du crédit.
Vous ne trouverez pas la Vérité et l'Amour en vous niant vous-même.

Ce qui est important pour vous, c'est de savoir qu'il y a un Sauveur.
Quelqu'un qui travaille à vous guérir l'âme.

Ce serait plus facile si vous vous donniez à Lui, mais allez-y à votre rythme.
Faites-Lui confiance, Il vous aime.

Cordialement,

Griffon.
Ne soyez pas désolé, ça m'a fait du bien de vous lire! :>

Ce serait effectivement plus simple si je me donnais à Lui et c'est probablement mon problème principal, duquel découle tous les autres. Pourquoi ai-je ce besoin obsessionnel de me protéger? Alors que je sais pertinemment (j'en suis même sûre) que ça ne va servir à rien de l'"autre côté". Je suis victime d'une distorsion cognitive monumentale, je vois toujours l'Autre comme un agresseur potentiel duquel il faut me protéger. Toute ma vie tourne autour de cette psychose délirante, avec des obsessions corporelles monumentales (pas du tout sexuelles à la base, même si bien sûr ça en fait partie indirectement). Je suis totalement à la masse!

Bon, c'est pas tout ça, je m'écarte de l'objet de ce fil qui me fait me rendre compte qu'il y a un problème que je n'ai pas: l'homosexualité! Comme quoi, chacun a sa croix et elle n'est pas la même pour tout le monde! Mais ça touche aussi au corps, alors ça m'intéresse. J'imagine qu'il doit y avoir des mécanismes semblables aux miens chez les gens attirés par les personnes qui ont un corps du même sexe qu'eux et qui sont émotionnés par ce type de personne. En passant, je suis en train de prendre la mesure de ces sentiments intenses qu'on confond avec l'amour. Ces émotions intenses qui nous font vibrer sont... des illusions montées de toute pièce! C'est vertigineusement épouvantable. Tant de fausses et puissantes extases: je me suis bien faite avoir! Et de nos jours en plus, on peut "ne pas aimer" bien plus tranquillement qu'avant. Dans un sens, tant mieux, car je serais devenue folle d'être forcée de ce côté (quand on veut ne pas aimer, on n'est jamais à cours de ressources psychiques, la folie en fait partie... La maladie aussi! :sonne: ). Mais ça n'avance en rien pour la vie future! A quoi ça me sert de vivre ici, si je ne peux pas vivre dans ce nouveau monde promis?

Je suis dans la merde... Mais je me suis promis d'essayer de ne plus jamais me détester (parce que ça va me rendre dépressive et que ça va être encore pire). Donc, je veux bien croire que le Créateur m'aime et fait tout ce qui est en son pouvoir pour me sortir de là. Pour l'instant, je ne me sens pas trop capable de l'aider dans cette tâche monumentale...

Lucifer, l'ange de lumière qui fait passer de fausses extases pour des vraies... Ça m'éclate à la gueule aujourd'hui! Je suis aussi terriblement libre qu'épouvantablement prisonnière!

J'ai désespérément grand espoir!

(Pardonnez-moi d'avant tant débordé du sujet de départ)

Cordialement,

Théo d'Or
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
Alex2
Censor
Censor
Messages : 164
Inscription : ven. 08 janv. 2010, 22:08
Localisation : Moselle

Re: Homosexualité

Message non lu par Alex2 » lun. 22 août 2011, 22:53

Chère Théo d'Or,

Tout d'abord, je voudrais vous remercier pour vos bons mots!

Ensuite, en ce qui concerne votre question, je vais tenter de répondre du mieux que je peux, en éssayant de ne pas trop répondre à côté, j'ai un peu de mal à mettre ma pensé par écrit :oops:

Je pense que, au départ, même sans aucune considération religieuse (je n'étais pas du tout croyant, et encore moins pratiquant), comme vous le dites, je sentais que je n'étais pas sur un chemin de vie qui m'apportait le bonheur. Les relations intimes que j'avais me laissaient un gout d'inachevé, de vide, et parfois même, un sentiment de honte. Sans savoir pourquoi. Même quand tout allait bien, je bousillais volontairement mes relations, parce-que cette sensation d'inachevé, de manque, était (étrangement) bien plus forte, lorsque j'étais avec quelqu'un, que lorsque j'étais seul. Alors indépendament de toute influence religieuse... ça me faisait déjà me poser pas mal de question. Pourquoi ce sentiment de vide intense, alors que je pensais tout avoir...?

Je me mettais en couple, parce-que j'avais peur d'être seul, et je bousillais mes relations, parce-que je me sentais mal dans ces relations...

Et c'est quand je me suis senti aimé, malgré ma petitesse et ma misère que là... j'ai eu le déclic en me disant que vraiment, ce n'était pas une vie qui menait au bonheur.

Alors vous savez, depuis ma conversion, mon orgueil m'a toujours fait rêver de vouloir être un Saint! Comme ça! Du jour au lendemain! ;-)

Seulement, ça n'a pas été vraiment le cas! Il m'a fallu... au moins 3 ou 4 ans, pour commencer à cheminer vraiment. 3 ou 4 années pendant lesquelles j'ai étudié le catholicisme, le Catéchisme, la Bible... J'étais en même temps très réfractaire concernant la position de l'Eglise sur l'homosexualité ou la sexualité en général. Et en même temps, tellement attiré par l'Eglise Catholique. J'avais, gravé dans mon coeur, le visage empli de joie de Soeur Emmanuelle. Femme que, depuis toujours je trouvais merveilleuse, tellement proche des gens... Et je me disais... Mais bon sang... elle vit dans la pauvreté, elle voit la misère tous les jours, elle est seule, elle n'a rien de vraiment à elle... Et pourtant... elle avait bien plus que ceux qui ont tout... mais qui en vérité n'ont rien... Elle m'a donné envie de cheminer encore plus. Mais je sens que je m'éparpille et je vous prie de m'en excuser!

J'essaye de ne pas entrer dans les dogmes comme vous me l'avez demandé, mais concernant votre question, qu'est-ce qui m'a donné l'envie de suivre vraiment le chemin de l'Eglise? Je pense que c'est un ensemble de choses. Ce que 'javais ressenti, dans cette Cathédrale, des exemples comme Soeur Emmanuelle, des témoignages de personnes homosexuelles...

Mais il y a une phrase qui m'a marquée profondément. Et cette phrase venait d'un membre de ce forum. Je ne me souviens plus exactement de ses mots, mais il (se reconnaitra ;-) ) m'a dit que si le Christ avait fondé l'Eglise, il lui avait forcément laissé la capacité de comprendre les Ecritures, et de guider les Hommes. Une phrase simple mais qui a trouvé écho en moi.

J'avais tout éssayé pour me sentir libre et en paix mais je n'y arrivais pas... Et c'est quand, complètement usé nerveusement, j'ai compris qu'il fallait que je m'abandonne à la confiance, que j'ai trouvé la force de me mettre en marche.

Ca m'a pris énormément de temps... Et vous savez, je suis en chemin, et parfois je trébuche et j'attéris dans le fossé, j'ai toujours mes faiblesses, et parfois je tombe, mais ce qui change tout, par rapport à avant, c'est que maintenant... J'ai Quelqu'un pour me tendre la main et m'aider à me relever, quelqu'un qui ne me laisse pas me complaire dans le fossé. Il y a des jours ou je doute, des jours ou je me mets en colère même. Mais quand je m'éloigne de Lui, je retombe dans la tristesse, la futilité, l'égoisme.

Encore une fois, je suis désolé, je pense que je ne réponds pas à votre question, mais ce qui m'a donné la force, non pas de changer, parce-que mes faiblesses sont toujours devant moi, même si je commence à réussir à maitriser les choses un peu mieux, mais de vouloir changer, c'est de me sentir Aimer... D'un amour infini, qui jamais ne me jugeait...

On ne peut pas donner ce qu'on a pas reçu... C'est par Amour qu'Il m'a sauvé, c'est pour l'Amour que je veux changer...

En ce qui concerne mes rapports aux autres, je suis maintenant, bien plus ouvert. J'apprends et je reçois tellement des autres, que ça me donne envie de bien plus me donner aux autres. J'avais tendance à être très dur avec les gens, parce-que j'étais très dur avec moi-même. Quand je me suis senti aimé, c'est là que j'ai pu m'aimer et aimer les autres... Je pense que j'en viens souvent à la même conclusion... La source et le moteur de mon envie d'avancer, ça a été l'amour...

J'espère vraiment, ne pas avoir repondu totalement à côté, et si vous avez encore des questions, je me ferai un plaisir d'éssayer d'y répondre, mais je dois bien avouer que beaucoup de choses me dépassent et que je ne comprends pas tout, moi-même.

Soyez certaine, Théo-d'or, que c'est avec plaisir que je vous lis, et que de tout coeur, je souhaite que votre cheminement vous apporte la paix la liberté et la joie.

Je prie pour vous.

Alex.
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent.

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: Homosexualité

Message non lu par Théo d'Or » mar. 23 août 2011, 0:35

Cher Alex, votre réponse est très belle!

Même si votre problème est différent du mien, j'ai l'impression qu'on a tellement de choses en commun. A certains moments, j'ai l’impression que vous parlez de moi en décrivant ce que vous vivez. Par quelle blessure sommes-nous arrivés dans nos raisonnements totalement absurdes et pourquoi s'y accroche-t-on si fort? Et pourquoi on est si faible? Et pourquoi on est orgueilleux? Avec des choses qui n'ont aucune consistance en plus! C'est totalement déroutant et déraisonnable. On est des bébés en manque de distractions, on chope tout ce qui passe tellement on a peur de se faire digérer par le vide, on attend de cette vaine adrénaline qu'elle nous ressuscite alors qu'elle nous tue un peu plus chaque jour. Et avec notre fierté, on se persuade qu'on est heureux, on se perd dans des extases qui n'ont aucun sens et qui se transforment en cauchemar à la première difficulté venue! Nous sommes des amoureux incompétents!

Heureusement qu'on est aimés du vrai amour, de ça, j'en suis de plus en plus sûre... Même si pas sortie de l'auberge!

Fraternellement,

Théo d'Or
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
Alex2
Censor
Censor
Messages : 164
Inscription : ven. 08 janv. 2010, 22:08
Localisation : Moselle

Re: Homosexualité

Message non lu par Alex2 » mar. 23 août 2011, 20:47

Merci à vous Théo d'Or.

J'ai l'impréssion (je ne voudrais pas exagérer, biensur.) que depuis votre premier méssage sur le forum, et maintenant, que quelque-chose a déjà changé en vous. Vous êtes incroyablement lucide et profondément sincère dans votre cheminement!

En ce qui concerne notre orgueil, nos caprices, notre faiblesse, et notre irrésistible envie de choses qui ne rassasient pas.... je suis tellement d'accord avec vous!

Le diable nous connait, connait les écritures et il me semble que dans ses tentations, il utilise toujours une part de la vérité, pour nous perturber. Mais une part de la vérité n'est pas la Vérité, et c'est en ça qu'il est menteur.. Dans tout ce qu'il nous propose...

"Va sur internet, va te chercher quelqu'un, ou est le mal à chercher l'amour?"
"Pourquoi te soucier d'un tel? Dieu s'en occupera..."
"Tu veux te prétendre Chrétient et regarde, tu n'es même pas capable d'appliquer ces préceptes... Alors a quoi ça sert de continuer sur ce chemin? tu n'y arriveras pas, autant t'amuser dans cette vie"...

Je ferai mienne votre conclusion: "Heureusement qu'on est aimés du vrai amour, de ça, j'en suis de plus en plus sûre... "

Vous dites que vous n'êtes pas sortie de l'auberge, mais j'oserai dire que vous avez déjà la fenètre ouverte et que sa clarté vous invite à en sortir. Ca peut prendre du temps, mais jamais Il ne se découragera... Jamais il ne se lassera de vous appeller. Il faut d'abord apprendre à ramper, avant de marcher et de courir (j'espère ne pas vous offenser!) Et je prie pour que vous puissiez vous servir de toutes les souffrances que vous semblez avoir vécues, pour vous ouvrir à l'Amour infini.

Vous n'êtes pas seule.

Bien à vous, chère Théo d'Or!
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent, bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent.

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Homosexualité

Message non lu par stephlorant » lun. 12 sept. 2011, 20:05

DavidB a écrit : Je demande encore des prières pour Marc-Antoine. J'offre toutes mes journées pour qu'il soit aussi touché de la grâce... Mais comme mon intention n'est apparemment pas pure, quand j'ai pris la résolution d'offrir tout ce que je pouvais avec le maximum d'amour dans mon quotidien et au travail, j'ai fais un rêve dans lequel j'Ai écris un gros livre très imposant qui me rendait heureux, mais qu'aucune imprimante ne voulais imprimer correctement. À mon réveil, je n'ai pas m'empêcher de l'interpréter comme un avertissement que bien que mes efforts étaient louables et en bon départ, il m'en manquait encore, n'étant pas assez ancré dans l'Amour du Christ... :( Alors je m'en remets à la prière des mes frères et soeurs.
Merci Alex, et à tous,

Bonne journée.
David
Je viens aux nouvelles, après quelques jours de vacances. Si je me souviens bien, vous faisiez face non pas à un mais à deux changements de vie - avez-vous réussi à trouver un job ? Et pour ce qui est de l'autre changement, je relance ici le fil de prières.
Bien à vous,
Steph
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Homosexualité

Message non lu par stephlorant » jeu. 15 sept. 2011, 15:11

DavidB a écrit : Il y a de ces instants où il me semble que le monde nous avale tout rond... Et je me demande si, comme le christ, qui se donne en nourriture, nous ne sommes pas appelés à laisser le monde nous "manger" un peu ici et là... J'avais comme une intuition que ceux qui nous "mangent" ont terriblement faim, et que pour suivre le christ, il ne faut pas avoir peur de se faire prendre une "croquée" de temps en temps...
Oui, c'est évident. Si l'image du Christ, qui se laisse déchirer et se donne en nourriture ne vaut rien pour nous, alors nous n'avons rien compris. Mais en ce monde, de ce temps, on dira souvent: "Je ne peux pas, je suis pressé, j'ai ceci à faire, un client m'attend"... Ce midi, après le repas, j'ai proposé à ma mère un dernier tour du parc avant l'hiver, mais elle m'a demandé de l'aider avant pour aller aux toilettes. Et là, j'avoue qu'en moi-même, j'ai levé les yeux au ciel en soufflant un bon coup: finalement j'en ai eu pour une demie heure au lieu de dix minutes. J'ai beau savoir que le Seigneur me le revaudra... je suis ennuyé de ce que ma raison n'a presque plus rien à dire et que tenir un planning devient très "folklorique" !

Bien à vous, un pas après l'autre, jamais un en trop !
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7153
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Homosexualité

Message non lu par Anne » ven. 16 sept. 2011, 5:44

David, merci pour ce message.

J'avoue qu'il m'apporte des pistes de réflexion auxquelles je n'avais jamais pensé...

Je médite là-dessus et prie pour vous deux, en espérant que tout ira pour le mieux pour vous.

Take care !
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: Homosexualité

Message non lu par Théo d'Or » sam. 17 sept. 2011, 14:01

DavidB a écrit : Et je me demande si, comme le Christ, qui se donne en nourriture, nous ne sommes pas appelés à laisser le monde nous "manger" un peu ici et là... J'avais comme une intuition que ceux qui nous "mangent" ont terriblement faim, et que pour suivre le Christ, il ne faut pas avoir peur de se faire prendre une "croquée" de temps en temps...
C'est magnifiquement dit!!! :)

Théo adore :D
En recherche...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités