Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
paulau
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : ven. 11 mai 2012, 13:12

Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par paulau » ven. 11 mai 2012, 13:14

Si l'Eglise souhaite s'opposer au mariage gay, il faut à mon sens qu' Elle pose les problèmes avec vigueur.

Si l'on parle de couple pour les homos, il est discriminatoire de ne pas les marier.
Mais on ne peut utiliser un même nom pour 2 réalités différentes
or :
Hétérosexualité = : un homme et une femme => mise en oeuvre de la différenciation sexuelle , c'est le "couple"
Homosexualité : un homme et un homme ou une femme et une femme => rejet de la différenciation sexuelle, c'est donc le contraire du couple. S''agissant de personnes de même sexe , parler de "paire " apparaît définir précisément la situation.

Couple =/= paire

Nous avons affaire à deux réalités différentes, donc nous devons faire la distinction par le vocabulaire et également faire la distinction en droit en constatant qu'une même règle de droit, le mariage en l'occurrence, ne peut prendre en compte la vie de deux relations différentes : le couple et la paire.

On doit appeler les choses par leur nom si l'on veut combattre le mariage pour les paires.

Avatar de l’utilisateur
miel.
Censor
Censor
Messages : 156
Inscription : dim. 15 avr. 2012, 11:52

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par miel. » ven. 11 mai 2012, 14:55

;) :sonne: Qué ? ... :s :sonne:

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1996
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Théophane » ven. 11 mai 2012, 16:09

Je ne pense pas qu'on puisse parler de discrimination, puisque la discrimination consiste à traiter de façon différente des situations identiques.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Isabelle47 » ven. 11 mai 2012, 17:09

paulau a écrit :Si l'Eglise souhaite s'opposer au mariage gay, il faut à mon sens qu' Elle pose les problèmes avec vigueur.

Si l'on parle de couple pour les homos, il est discriminatoire de ne pas les marier.
Mais on ne peut utiliser un même nom pour 2 réalités différentes
or :
Hétérosexualité = : un homme et une femme => mise en oeuvre de la différenciation sexuelle , c'est le "couple"
Homosexualité : un homme et un homme ou une femme et une femme => rejet de la différenciation sexuelle, c'est donc le contraire du couple. S''agissant de personnes de même sexe , parler de "paire " apparaît définir précisément la situation.

Couple =/= paire

Nous avons affaire à deux réalités différentes, donc nous devons faire la distinction par le vocabulaire et également faire la distinction en droit en constatant qu'une même règle de droit, le mariage en l'occurrence, ne peut prendre en compte la vie de deux relations différentes : le couple et la paire.

On doit appeler les choses par leur nom si l'on veut combattre le mariage pour les paires.
Dans ce cas il faudrait alors parler d'"appareillage"? ;)
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Isabelle47 » ven. 11 mai 2012, 17:12

miel. a écrit :;) :sonne: Qué ? ... :s :sonne:
Je n'ai pas compris non plus l'enjeu de ce raisonnement dont la logique semble pourtant imparable :)
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Un gentil athée » ven. 11 mai 2012, 19:15

Bonsoir paulau,

Vos considérations sémantiques me paraissent hautement douteuses si j'en crois le wiktionnaire : http://fr.wiktionary.org/wiki/couple

Bien cordialement,

Mikaël

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11057
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Fée Violine » ven. 11 mai 2012, 19:52

Non, je ne trouve pas que ce soit douteux.
Les mots sont importants. Ils ont un sens et ne doivent pas être employés au hasard.

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Un gentil athée » ven. 11 mai 2012, 21:27

Fée Violine a écrit :Non, je ne trouve pas que ce soit douteux.
Les mots sont importants. Ils ont un sens et ne doivent pas être employés au hasard.
Eh bien justement, c'est ce que j'essayais de dire... :roule:

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par spk » ven. 11 mai 2012, 21:35

Un couple, ce sont deux êtres qui vivent ensemble. Je pense n'apprendre rien à personne en disant cela! :)
L'intérêt de la notion de couple, c'est que cela met en évidence l'existence d'une intimité partagée, d'une intimité à deux, sans équivalent dans aucune autre relation. :bise:
Il existe donc, là non plus je n'apprends rien à personne, des couples homosexuels. Certains trouveront cela laid, immoral, scandaleux, ou au contraire touchant, moderne, épanouissant. N'ayant pas cette expérience je m'abstiendrai de juger des gens qui ne m'ont rien fait.
Mais il n'y a pas de problème de vocabulaire à ce niveau. En revanche, les mots "mariage" et "gay", eux, sont confus. A ma connaissance, "gay" est réservé aux hommes, enfin je crois. Or, il existe des couples de femmes. Quant à "mariage", si pour un chrétien il désigne un sacrement, du point de vue de la loi il désigne un type particulier de contrat. La question du mariage des homosexuels est une question juridique, à ne pas confondre avec les questions morales adjacentes.

proflycee
Censor
Censor
Messages : 62
Inscription : sam. 18 déc. 2010, 15:21
Localisation : angers

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par proflycee » ven. 11 mai 2012, 21:49

En Mathématiques, on appelle couple un élèment composé de deux termes x et y noté (x,y): le couple (x;y) est distinct du couple (y,x). En revanche, une paire est un ensemble contenant deux variables ,noté {x;y}: l'ensemble {x;y} est identique à l'ensemble {y,;x}.
Aussi dans un couple la différence sexuelle permet bien de comprendre que l'homme est l'époux et la femme l'épouse.
En revanche lorsque deux homosexuel(le)s vivent ensemble ,nous ne pouvons dire qui est l'époux et qui est l'épouse, chacun ayant un rôle identique, c'est la raison pour laquelle mathématiquement on devrait parler de paire.

Remarque: on dit une paire de chaussures, alors qu'il y a un pied et un pied gauche; on devrait un couple de chaussures, de même un couple de gants et un couple de jumeaux ;)

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par Isabelle47 » ven. 11 mai 2012, 22:40

Désolée mais je ne vois toujours pas ce que vous entendez prouver!
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par coeurderoy » sam. 12 mai 2012, 9:17

Fée Violine a écrit :Non, je ne trouve pas que ce soit douteux.
Les mots sont importants. Ils ont un sens et ne doivent pas être employés au hasard.

Idem : je suis d'accord avec paulau...Je connais une association d'aide aux personnes homosexuelles qui a opéré ce virage sémantique depuis 10 ans : lorsqu'on disait couple, vers 2000, on désignait un homme + une femme. Depuis qqs années la même association parle de couples homosexuels, terme qui me hérisse personnellement car je considère moi aussi qu'un couple et une paire sont fondamentalement différents...

Par ailleurs je constate (avec un peu d'amusement...) que le désir d'embourgeoisement, chez certaines personnes homosexuelles vivant ensemble, se calque sur les modèles les plus "classiques" et confortables d'une société qu'on prétend "faire évoluer"...Réflexion qui m'est venue au sein de cette association dont pas mal de membres appartiennent à une classe aisée, urbaine et ultra-libérale...J'ai pu aussi discuter récemment avec telle personne homosexuelle opposée au mariage gay, par respect des mots, de leur sens, mais aussi du mariage chrétien !
Dernière modification par coeurderoy le sam. 12 mai 2012, 11:14, modifié 2 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par spk » sam. 12 mai 2012, 9:33

Le couple composé de Roméo et Juliette est le même que celui composé de Juliette et de Roméo. L'analogie mathématique ne fonctionne donc pas. :p
Quant au mot "paire", l'usage, s'il s'agit d'êtres humains, est de l'employer pour désigner une association ponctuelle. Au tennis, en double, une paire (et non un couple) en affronte une autre, que ce soit ou non un double mixte.
Enfin, si l'on ne parlait pas, ce qui resterait à vérifier, de couples homosexuels, c'est probablement parce qu'on ne parlait pas de la chose, et non par respect pour la langue. Lorsque l'on évoquait l'homosexualité, je crois en effet me souvenir, surtout avec l'irruption du sida, que l'on parlait surtout d'un mode de vie à partenariat multiple.
Tout ceci pour respecter la consigne de ne parler que des questions de vocabulaire. Comme Isabelle 47, j'ai l'impression que sous l'évocation de ces questions se cachent des intentions, ou au moins du non-dit. :s Mais ne voulant ni faire un procès d'intention ni traiter du fond je préfère m'arrêter là. :fleur:

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par coeurderoy » sam. 12 mai 2012, 9:54

spk a écrit : Comme Isabelle 47, j'ai l'impression que sous l'évocation de ces questions se cachent des intentions, ou au moins du non-dit. :s Mais ne voulant ni faire un procès d'intention ni traiter du fond je préfère m'arrêter là. :fleur:
???
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Le mariage gay , une question de vocabulaire.

Message non lu par spk » sam. 12 mai 2012, 11:06

Je veux dire que la question est posée ainsi, du moins telle que je l'ai comprise : soit un "binôme" composé de deux personnes de même sexe vivant ensemble, comment convient-il de l'appeler, couple ou paire? Ma réponse est que d'un point de vue purement lexical, "couple" convient mieux, ce que j'ai essayé d'expliquer.
Mais peut-être que derrière cette question se tient celle de la légitimité de tels binômes. Peut-être que le refus de les appeler des couples repose sur l'idée que l'essence même du couple humain implique la différenciation sexuelle. C'est du moins ce que j'ai soupçonné, à tort ou à raison. Et j'ai préféré ne pas me prononcer sur cette question, qui n'a pas été posée en ces termes, n'ayant rien trouvé d'intelligent à en dire.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités