Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

« Ceci est mon corps, qui est livré pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. » (Lc 22.19)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions liturgiques
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13307
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par etienne lorant » sam. 16 mars 2013, 9:40

Le cardinal Bergoglio et la Fraternité Saint-Pie X en Argentine, par l'abbé Christian Bouchacourt - 14 mars 2013

Le cardinal Bergoglio et la Fraternité Saint-Pie X
en Argentine, par l'abbé Christian Bouchacourt - 14 mars 2013

DICI a recueilli l'avis de l'abbé Christian Bouchacourt, supérieur du District d'Amérique du sud, le soir de l'élection du pape François, cardinal-archevêque de Buenos Aires en Argentine.

Le cardinal Bergoglio veut être un pauvre parmi les pauvres. Il cultive une humilité militante, mais qui peut se montrer humiliante pour l’Eglise. Son apparition à la loggia de Saint-Pierre en simple soutane sans son rochet et sa mozette de pape en est la parfaite illustration.

C’est un fin politique… Apôtre idéaliste de la pauvreté des années 70, il est tout entier tourné vers le peuple, les pauvres, sans pour autant être un disciple de la théologie de la libération.

Très conscient de l’état de délabrement de son clergé, il n’a rien fait pour arranger les choses. Jamais le séminaire de Buenos Aires n’a eu aussi peu de séminaristes qu’aujourd’hui.

C’est un désastre comme ont été un désastre les liturgies présidées par le « cardinal des pauvres ». Avec lui, nous risquons de revoir les messes du pontificat de Paul VI, bien loin des efforts de Benoît XVI pour remettre en honneur des cérémonies liturgiques plus dignes.

Il s’opposa assez fermement à l’avortement. Mais s’il écrivit une belle lettre aux carmélites de Buenos Aires contre le projet de « mariage » homosexuel – qui pour finir a été malheureusement voté –, il fit lire un discours lamentable lors de la manifestation d’opposition contre ce projet, dans lequel le nom de Notre Seigneur ne fut pas prononcé une seule fois, alors que le pasteur évangéliste qui le précéda pour haranguer la foule fit un discours plus courageux… (voir DICI n°219 du 24/07/10)

Au cours d’une réunion œcuménique il s’agenouilla pour recevoir la bénédiction de deux pasteurs. [Photo ci-dessus]

C’est un homme de consensus, qui a horreur des affrontements. Il se désolidarisa des catholiques qui dénoncèrent des expositions blasphématoires qui ont eu lieu à Buenos Aires.

Je l’ai rencontré 5 ou 6 fois et il m’a toujours reçu avec bienveillance, cherchant à m’accorder ce que je demandais, sans se démener en cas d’obstacle…

Sources : FSSPX – DICI n°272 du 15/03/13

Pour voir la page bien "décorée" :
[+] Texte masqué
http://www.laportelatine.org/vatican/sa ... goglio.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par levergero78 » sam. 16 mars 2013, 11:00

Les élucubrations de l'abbé Christian Bouchacourt sur notre nouveau pontife sont scandaleuses.

Ce genre de réflexion augure mal des relations de la mouvance "tradie" avec celui-ci, déjà au point mort avec ses deux prédécesseurs...

Quel malheur cette cassure dans l'Eglise.
http://jean-paul.vefblog.net

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 16 mars 2013, 11:39

Il est pape depuis deux jours et le voilà déjà jugé. Ça se passe de commentaire je pense...
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par jeanbaptiste » sam. 16 mars 2013, 14:50

La FSSPX avait une occasion en or de réintégrer l'Eglise avec Benoit XVI, elle ne l'a pas fait. C'est la preuve que, au moins pour le moment, elle ne le veut pas et est très heureuse de s'installer dans sa situation très orgueilleuse de juge extérieur de Rome.

Dieu sait que j'aurais aimé que ce schisme (car il s'agit bien d'un schisme dans les faits) soit résorbé. Et j'espère encore qu'il le sera. Mais franchement, la responsabilité des "dirigeants" de la FSSPX est énorme.

D'un autre côté le rapprochement avec les orthodoxes continue de progresser !

Le patriarche de Constantinople se rendra à la messe d'inauguration du pape François

Une "première" historique dans l'histoire des Eglises d'Orient et d'Occident !

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par archi » sam. 16 mars 2013, 16:57

levergero78 a écrit :Les élucubrations de l'abbé Christian Bouchacourt sur notre nouveau pontife sont scandaleuses.
Qu'est-ce-qui vous permet d'affirmer que ce sont des élucubrations?
Etes-vous sûr de connaître mieux le Pape que l'abbé Bouchacourt, qui vit tout de même depuis quelques années en Argentine, si j'ai bien compris, et qui d'après le texte a rencontré plusieurs fois notre nouvel Evêque de Rome? :siffle:

D'autant que franchement, j'ai vu des textes bien plus agressifs de la part de la FSSPX. Celui-ci est plutôt respectueux, même s'il ne se sent pas obligé de tresser des louanges au Pape sous le seul prétexte qu'il est Pape, n'en déplaise à ceux qui semblent croire qu'un Pape doit obligatoirement être idolâtré et qu'il est interdit d'émettre la moindre réserve à son sujet (et qui en oublient le premier commandement).

Après, si vous avez des éléments sérieux et précis pour préciser, contrebalancer ou contredire le jugement de cet abbé, donnez-les. Pour le moment, c'est son avis informé et il y a droit. Pour ma part, j'essaie (comme beaucoup sans doute) de me faire une idée du personnage de l'ancien archevêque de Buenos Aires, et ce texte y contribue, en sachant de quel "bord" vient l'auteur - et en sachant également de quel "bord" vient le nouveau Pape, dans une Eglise où les évêques qui sortent du lot et dont les diocèses engendrent des vocations sont devenus très rares... Je ne vois rien de surprenant au jugement de l'abbé. Vrai je ne sais pas, mais certainement plausible.

Déjà, il n'a pas fermé la porte au nez de l'abbé lefebvriste, c'est déjà un point positif qu'on peut tirer du texte. J'en vois ici qui auraient sans doute du mal à se comporter de la même façon.
Ce genre de réflexion augure mal des relations de la mouvance "tradie" avec celui-ci, déjà au point mort avec ses deux prédécesseurs...
Quel malheur cette cassure dans l'Eglise.
Disons que si chaque fois que les lefebvristes ouvrent la bouche ils se font traiter de tous les noms et qu'on parle d'"élucubrations", cette cassure aura du mal à se résorber...

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Mac » sam. 16 mars 2013, 17:51

Bonjour, :)

Je trouve l"avis de l'abbé assez politicarde et non rationnel à la vu de certaines données.
etienne lorant a écrit :...Le cardinal Bergoglio veut être un pauvre parmi les pauvres. Il cultive une humilité militante, mais qui peut se montrer humiliante pour l’Eglise. Son apparition à la loggia de Saint-Pierre en simple soutane sans son rochet et sa mozette de pape en est la parfaite illustration.
Peut-être que ses vêtements n'étaient tout simplement pas à sa mesure puisque les tailleurs font d'après ce que j'en sais trois tailles : petite, moyenne, grande.
En plus malgré cela je ne vois pas à quel moment Notre Saint Père a été humiliant. Je trouve ça ridicule comme argument. Sans le rochet et sa mozette le pape aurait été humiliant pour l’Église?
Très conscient de l’état de délabrement de son clergé, il n’a rien fait pour arranger les choses. Jamais le séminaire de Buenos Aires n’a eu aussi peu de séminaristes qu’aujourd’hui.
Oui, d'après des informations que gyrovague avait posté, il ne prenait que 4 postulants sur 10 mais parce qu'il privilégiait la qualité plutôt que la quantité, les cas de pédophilie me semble lui donné raison.
Il s’opposa assez fermement à l’avortement. Mais s’il écrivit une belle lettre aux carmélites de Buenos Aires contre le projet de « mariage » homosexuel – qui pour finir a été malheureusement voté –, il fit lire un discours lamentable lors de la manifestation d’opposition contre ce projet, dans lequel le nom de Notre Seigneur ne fut pas prononcé une seule fois, alors que le pasteur évangéliste qui le précéda pour haranguer la foule fit un discours plus courageux… (voir DICI n°219 du 24/07/10)
Bon le pape n'est quand même pas responsable de la politique de l'argentine, du vote du mariage des homosexuels, alors que l'abbé le sous-entend à demi mots!!!
Bizarrement j'avais lu la position du pape dans la presse et je l'a trouvais assez dure voire trop directe. On a le cas de la France pour la même loi, donc je trouve le jugement de l'abbé complètement subjectif.
Au cours d’une réunion œcuménique il s’agenouilla pour recevoir la bénédiction de deux pasteurs.
Jésus a bien été baptisé par Saint Jean baptiste et pourtant! Et là c'est juste une bénédiction quand même, j'ai l'impression que cet abbé cherche le moindre petit fait pour pouvoir critiquer.

Fraternellement. :ciao:

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par archi » sam. 16 mars 2013, 18:13

Mac a écrit :
etienne lorant a écrit :...Le cardinal Bergoglio veut être un pauvre parmi les pauvres. Il cultive une humilité militante, mais qui peut se montrer humiliante pour l’Eglise. Son apparition à la loggia de Saint-Pierre en simple soutane sans son rochet et sa mozette de pape en est la parfaite illustration.
Peut-être que ses vêtements n'étaient tout simplement pas à sa mesure puisque les tailleurs font d'après ce que j'en sais trois taille : petite, moyenne, grande.
En plus malgré cela je ne vois pas à quel moment Notre Saint Père a été humiliant. Je trouve ça ridicule comme argument. Sans le rochet et sa mozette le pape aurait été humiliant pour l’Église?
François a clairement refusé de porter les vêtements traditionnels, prévus par le protocole, et ce ne sont pas des symboles nouveaux. Ce qu'apparemment aucun nouveau Pape n'avait fait avant lui.

Refuser dès sa toute première apparition de porter les vêtements traditionnels de la papauté, ce n'est pas de l'humilité, au contraire: c'est dès le départ faire peu de cas de la tradition ecclésiale dans laquelle on s'inscrit, pour se placer au-dessus d'elle.

C'est clairement un geste préoccupant. A sa décharge, on doit bien constater qu'il n'a pas inventé le misérabilisme liturgique, qu'il a très probablement été formé dans et par cette ambiance, dans laquelle un tel geste est finalement assez logique, et qu'on peut toujours espérer qu'il changera peu à peu de façon positive son approche de la question. Tout ce qu'on peut dire est que les 1ers signes ne sont guère encourageants.

Très conscient de l’état de délabrement de son clergé, il n’a rien fait pour arranger les choses. Jamais le séminaire de Buenos Aires n’a eu aussi peu de séminaristes qu’aujourd’hui.
Oui, d'après des informations que gyrovague avait posté, il ne prenait que 4 postulants sur 10 mais parce qu'il privilégiait la qualité plutôt que la quantité, les cas de pédophilie me semble lui donné raison.
Disons que ce n'est pas que le séminaire de Buenos Aires qui n'a jamais eu aussi peu de séminaristes qu'aujourd'hui, c'est un grand nombre de diocèses de l'Eglise (par exemple, celui de mon diocèse qui était encore assez actif il y a seulement une dizaine d'années, n'a quasiment plus de vocations). Dans ce contexte, l'argument "c'est parce qu'on privilégie la quantité" est assez dur à avaler. Quant aux pédophiles, oserais-je vous rappeler que seule une petite minorité de prêtres est concernée... certainement pas 4 ou 6 sur 10 (même si on peut et on doit se poser des questions sur la Curie romaine après l'abjecte affaire du sauna gay...)?

Ceci dit, il ne me paraît pas illogique de ne prendre qu'1 candidat sur 2 environ, sinon ça veut dire qu'il n'y a pas du tout de discernement...
Il s’opposa assez fermement à l’avortement. Mais s’il écrivit une belle lettre aux carmélites de Buenos Aires contre le projet de « mariage » homosexuel – qui pour finir a été malheureusement voté –, il fit lire un discours lamentable lors de la manifestation d’opposition contre ce projet, dans lequel le nom de Notre Seigneur ne fut pas prononcé une seule fois, alors que le pasteur évangéliste qui le précéda pour haranguer la foule fit un discours plus courageux… (voir DICI n°219 du 24/07/10)
Bon le pape n'est quand même pas responsable de la politique de l'argentine, du vote du mariage des homosexuels, alors que l'abbé le sous-entend à demi mots!!!
Je ne vois pas ça. Je lis qu'il s'y est opposé. Pour le coup, n'est-ce-pas vous qui êtes en train d'interpréter à charge la lettre de l'abbé en y lisant des choses qui n'y sont pas?
Bizarrement j'avais lu la position du pape dans la presse et je l'a trouvais assez dure voire trop directe. On a le cas de la France pour la même loi, donc je trouve le jugement de l'abbé complètement subjectif.
Là c'est effectivement subjectif. Après, je n'ai pas lu son discours, ni celui du pasteur. Je retiens donc que l'abbé n'a pas aimé le discours, et vous si... ;)
Donc que les avis divergent. Rien de plus.
Au cours d’une réunion œcuménique il s’agenouilla pour recevoir la bénédiction de deux pasteurs.
Jésus a bien été baptisé par Saint Jean baptiste et pourtant! Et là c'est juste une bénédiction quand même, j'ai l'impression que cet abbé cherche le moindre petit fait pour pouvoir critiquer.
Euh... le rapport avec Jean Baptiste?
Recevoir une bénédiction d'un laïc déjà, protestant qui plus est, c'est tout de même grave si c'est avéré! L'oecuménisme n'autorise pas à faire n'importe quoi et à donner l'impression que le sacerdoce ordonné ne compte pour rien... Prier en commun en reconnaissant le protestant comme un frère chrétien, validement baptisé, peut être une chose, déjà à manier avec des pincettes en raison du risque de confusion, raison pour laquelle l'Eglise interdisait traditionnellement de telles pratiques. Demander à un protestant le pouvoir de bénédiction qui relève du sacerdoce est complètement autre chose et je ne vois pas dans quel cadre il pourrait être acceptable.

Après, je demande à voir ce qu'il en est réellement de cet épisode, dans la mesure où pour la photo qui a circulé sur le net, certains disent que le pasteur s'est approché à l'insu du Cardinal. Je ne sais pas s'il y en a eu un 2e... Je prends quand même acte du récit de l'abbé, puisqu'encore une fois il a vécu sur place, mais il a certainement besoin d'être confirmé.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Isabelle47 » sam. 16 mars 2013, 18:36

En quoi nous les commentaires de la FSSPX nous intéresseraient-ils?
Pourquoi les rapporter sur ce forum?
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Mac » sam. 16 mars 2013, 18:57

archi a écrit :...prévus par le protocole
Le protocole veut que si vous passez l'oral d'un concours au ministère vous portiez une cravate sinon c'est 5/ 20 d'office. Jésus ne me semble pas être un homme de protocole, ça c'est la politique. Mais bon c'est la société qui est comme ça elle veut du protocole.
Disons que ce n'est pas que le séminaire de Buenos Aires qui n'a jamais eu aussi peu de séminaristes qu'aujourd'hui, c'est un grand nombre de diocèses de l'Eglise (par exemple, celui de mon diocèse qui était encore assez actif il y a seulement une dizaine d'années, n'a quasiment plus de vocations). Dans ce contexte, l'argument "c'est parce qu'on privilégie la quantité" est assez dur à avaler. Quant aux pédophiles, oserais-je vous rappeler que seule une petite minorité de prêtres est concernée... certainement pas 4 ou 6 sur 10 (même si on peut et on doit se poser des questions sur la Curie romaine après l'abjecte affaire du sauna gay...)?

Ceci dit, il ne me paraît pas illogique de ne prendre qu'1 candidat sur 2 environ, sinon ça veut dire qu'il n'y a pas du tout de discernement...
Dur à avaler oui, mais il faut savoir ce qu'on veut car face à certains problèmes il faut certaines solutions adaptées Après nous sommes d'accord lorsque vous dites : "il ne me paraît pas illogique de ne prendre qu'1 candidat sur 2 environ, sinon ça veut dire qu'il n'y a pas du tout de discernement..."
Liens vers les info de gyrovague :
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 93&t=24941
Je ne vois pas ça. Je lis qu'il s'y est opposé. Pour le coup, n'est-ce-pas vous qui êtes en train d'interpréter à charge la lettre de l'abbé en y lisant des choses qui n'y sont pas?
Si relisez bien vous allez voir que je lis bien et comprends bien :
Le pape s'est opposé fermement au projet
il écrivit une belle lettre aux carmélites de Buenos Aires contre le projet de « mariage » homosexuel – qui pour finir a été malheureusement voté –(là c'est subjectif mais il voudrait donner l'impression que c'est de la faute du pape si la loi a été voté)
le discours du pape n'a pas été courageux ( comparativement à celui du pasteur)
Euh... le rapport avec Jean Baptiste?
Ce que je veux dire c'est que ce n'est peut-être pas dans l'ordre des choses.
Recevoir une bénédiction d'un laïc déjà, protestant qui plus est, c'est tout de même grave si c'est avéré! L'oecuménisme n'autorise pas à faire n'importe quoi et à donner l'impression que le sacerdoce ordonné ne compte pour rien... Prier en commun en reconnaissant le protestant comme un frère chrétien, validement baptisé, peut être une chose, déjà à manier avec des pincettes en raison du risque de confusion, raison pour laquelle l'Eglise interdisait traditionnellement de telles pratiques. Demander à un protestant le pouvoir de bénédiction qui relève du sacerdoce est complètement autre chose et je ne vois pas dans quel cadre il pourrait être acceptable.
Après, je demande à voir ce qu'il en est réellement de cet épisode, dans la mesure où pour la photo qui a circulé sur le net, certains disent que le pasteur s'est approché à l'insu du Cardinal. Je ne sais pas s'il y en a eu un 2e... Je prends quand même acte du récit de l'abbé, puisqu'encore une fois il a vécu sur place, mais il a certainement besoin d'être confirmé.
Le protestant est reconnu par l'Eglise non? Et pourquoi sa bénédiction serait problématique. Je ne parle pas de sa doctrine mais de sa bénédiction. Après comme vous je ne connais pas le détails des faits non plus, mais bon je trouve ça un peu expéditif comme jugement.

Fraternellement. :ciao:

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par levergero78 » sam. 16 mars 2013, 19:31

Isabelle47 a écrit :En quoi nous les commentaires de la FSSPX nous intéresseraient-ils?
Pourquoi les rapporter sur ce forum?

Tout à fait ! Ils n'intéressent personne...
http://jean-paul.vefblog.net

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par archi » sam. 16 mars 2013, 19:45

Mac a écrit :
archi a écrit :...prévus par le protocole
Le protocole veut que si vous passez l'oral d'un concours au ministère vous portiez une cravate sinon c'est 5/ 20 d'office. Jésus ne me semble pas être un homme de protocole, ça c'est la politique. Mais bon c'est la société qui est comme ça elle veut du protocole.
D'une part, si on vient sans cravate à l'oral d'un concours de ministère, ou à n'importe quel entretien de recrutement, il est inévitable qu'on va être perçu comme refusant la norme commune, soit parce qu'on n'est pas sérieux, soit parce qu'on la méprise orgueilleusement. Sauf dans des professions "artistiques" où l'originalité est une valeur en soit. Si quelqu'un se plaint de n'avoir pas été embauché parce qu'il n'avait pas voulu mettre de cravate, je vais trouver qu'il l'a cherché. C'est tout bonnement logique. Et pourtant, je n'aime pas les cravates, j'en porte le moins possible et je trouve que le costard-cravate est le degré zéro de la mode masculine....

Par ailleurs, la liturgie de l'Eglise, ce n'est pas seulement du protocole, c'est la méthode que l'Eglise nous a transmise pour unir notre âme au Christ (je crois que c'est chez Congar, qu'on n'accusera certainement pas d'être crypto-lefebvriste, que j'avais lu cette expression). Les gestes, les vêtements, y ont un sens. Même si des éléments d'importance moindre ont pu s'y ajouter, ce n'est pas quelque chose qu'on rejette avec dédain.
Si relisez bien vous allez voir que je lis bien et comprends bien :
Le pape s'est opposé fermement au projet
il écrivit une belle lettre aux carmélites de Buenos Aires contre le projet de « mariage » homosexuel – qui pour finir a été malheureusement voté –(là c'est subjectif mais il voudrait donner l'impression que c'est de la faute du pape si la loi a été voté)
Je n'ai vraiment pas eu cette impression. Il faut être tordu pour déduire que c'est sa faute du fait qu'il s'y soit opposé! Je vois juste un aparté indiquant que ce projet est malheureusement aujourd'hui plus qu'un projet. Je dois dire que si j'avais écrit la même chose, j'aurais eu du mal à passer sous silence cette information à ceux ne connaissant pas le contexte argentin, et ce sans vouloir insinuer quoi que ce soit.
le discours du pape n'a pas été courageux ( comparativement à celui du pasteur)
Oui, là on est clairement dans le domaine de l'opinion.

Ce que je vois, c'est que je me serais attendu, de la part du représentant local de la FSSPX, et après avoir lu certains commentaires sur Internet à propos du nouveau Pape, à un commentaire au vitriol. Là, je trouve l'abbé assez modéré, surtout comparé aux dits commentaires, même s'il voit certains événements comme le discours ou la bénédiction par des ministres protestants avec des yeux lefebvristes. Personnellement, la principale information que j'ai retenue de ce texte, c'est que le Cardinal les a reçus courtoisement et a même été dans le sens de leurs demandes, même s'il n'a pas été (toujours d'après le texte) plus résolu à vaincre les obstacles qu'il ne l'est de façon générale.

Par rapport à ceux qui le présentent comme un ennemi juré de tout ce qui est de près ou de loin "tradi", c'est plutôt encourageant, non?
Le protestant est reconnu par l'Eglise non? Et pourquoi sa bénédiction serait problématique. Je ne parle pas de sa doctrine mais de sa bénédiction. Après comme vous je ne connais pas le détails des faits non plus, mais bon je trouve ça un peu expéditif comme jugement.
La bénédiction est proprement un acte sacerdotal, c'est donc à l'évêque et au prêtre de bénir le laïc.
On pourrait admettre une bénédiction d'un évêque orthodoxe, encore que si on le considère en-dehors de l'Eglise, la bénédiction étant donnée par l'Eglise à travers l'évêque ou le prêtre, ça n'aurait pas de sens; mais comme une vision ecclésiologique plus large a tendance à avoir cours, ça a plus de sens, et personnellement ne me choque pas. En revanche, un pasteur protestant reste un laïc.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Yves54 » sam. 16 mars 2013, 20:15

Bonjour,

Ce qui me pose problème dans cette intervention de la FSSPX c'est qu'elle regarde les actes du cardinal pour deviner le futur pontificat.

Ma première impression sur le Saint Père est effectivement que la liturgie (la capa magna a une signification : le sang des martyrs de la Foi --> Est ce que le Saint Père connait cette signification ?) ne va pas etre le point central de ce pontificat. En revanche l'évangélisation sera le sujet du pontificat au vu des discours/homélies du Saint-Père jusqu'ici.

In Xto,

Yves
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Mac » sam. 16 mars 2013, 20:25

archi a écrit :D'une part, si on vient sans cravate à l'oral d'un concours de ministère, ou à n'importe quel entretien de recrutement, il est inévitable qu'on va être perçu comme refusant la norme commune, soit parce qu'on n'est pas sérieux, soit parce qu'on la méprise orgueilleusement. Sauf dans des professions "artistiques" où l'originalité est une valeur en soit. Si quelqu'un se plaint de n'avoir pas été embauché parce qu'il n'avait pas voulu mettre de cravate, je vais trouver qu'il l'a cherché. C'est tout bonnement logique. Et pourtant, je n'aime pas les cravates, j'en porte le moins possible et je trouve que le costard-cravate est le degré zéro de la mode masculine....
Je vous réponds juste la dessus parce que je ne veux pas passer trop de temps à parler d'un abbé qui ne me semble pas objectif. Vous ne m'en voudrez pas je l'espère.
Bon pour ce qui est de cette affaire de cravate, vous pouvez tout simplement aussi ne pas savoir qu'il en faut une, parce que là où je suis ce serait plutôt le contraire, la cravate serait de trop. Comme quoi la logique dépend du lieu où vous postulez.
La bénédiction est proprement un acte sacerdotal, c'est donc à l'évêque et au prêtre de bénir le laïc.
Juste sur ce point.
Ce n'est pas ce que dit :
Mathieu 5 : 43-48 "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent,

A+

Fraternellement.:ciao:

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par archi » sam. 16 mars 2013, 21:08

Mac a écrit :
archi a écrit :D'une part, si on vient sans cravate à l'oral d'un concours de ministère, ou à n'importe quel entretien de recrutement, il est inévitable qu'on va être perçu comme refusant la norme commune, soit parce qu'on n'est pas sérieux, soit parce qu'on la méprise orgueilleusement. Sauf dans des professions "artistiques" où l'originalité est une valeur en soit. Si quelqu'un se plaint de n'avoir pas été embauché parce qu'il n'avait pas voulu mettre de cravate, je vais trouver qu'il l'a cherché. C'est tout bonnement logique. Et pourtant, je n'aime pas les cravates, j'en porte le moins possible et je trouve que le costard-cravate est le degré zéro de la mode masculine....
Je vous réponds juste la dessus parce que je ne veux pas passer trop de temps à parler d'un abbé qui ne me semble pas objectif. Vous ne m'en voudrez pas je l'espère.
Bon pour ce qui est de cette affaire de cravate, vous pouvez tout simplement aussi ne pas savoir qu'il en faut une, parce que là où je suis ce serait plutôt le contraire, la cravate serait de trop. Comme quoi la logique dépend du lieu où vous postulez.
C'est bien ce que j'ai dit, si vous relisez bien (norme commune, professions "artistiques", etc... ;) ).

La bénédiction est proprement un acte sacerdotal, c'est donc à l'évêque et au prêtre de bénir le laïc.
Juste sur ce point.
Ce n'est pas ce que dit :
Mathieu 5 : 43-48 "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent,

A+

Fraternellement.:ciao:
Ce n'est pas parce qu'il est écrit "bénissez ceux qui vous maudissent" que vous allez prononcer sur eux une bénédiction solennelle, avec les gestes qui vont bien. Cela signifie sumplement qu'il faut aimer les ennemis et ne pas les maudire (appeler la malédiction sur quelqu'un est aussi une -détestable - coutume... qu'on retrouve encore largement dans certains peuples).

La Tradition de l'Eglise (c'est à la lumière et au sein de celle-ci qu'on peut interpréter valablement l'Ecriture, ne l'oubliez pas) nous montre clairement que la bénédiction active est un acte sacerdotal.

Dans certains cas, ça peut être un acte laïc, par exemple la bénédiction donnée par un père de famille - mais le prêtre a précisément un rôle équivalent dans l'Eglise à celui du père dans la famille - mais de manière générale la bénédiction est un acte sacré et sacerdotal.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Commentaire de la FSSPX sur le Pape....

Message non lu par Mac » sam. 16 mars 2013, 21:24

Pour moi bénir c'est bénir Archi. Vous êtes baptisé vous croyez donc fils de Dieu, votre bénédiction n'est point moindre. Je suis d'accord quand vous dites : "mais de manière générale la bénédiction est un acte sacré et sacerdotal". Mais votre bénédiction aussi est un acte sacré ou alors votre baptême n'est pas sacré.

Fraternellement. :ciao:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 2 invités