Couple ou paire?

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
marie du hellfest
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : dim. 28 mars 2010, 15:48

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par marie du hellfest » jeu. 04 avr. 2013, 11:28

Sauf que la langue est vivante et elle évolue pour, parfois, déformer le sens originel des mots. C'est dans sa nature.
Exemple : le verbe étonner, qui étymologiquement vient de "tonnerre", et qui était auparavant aussi fort que "foudroyer". Pourtant, plus personne aujourd'hui n'utilise "étonner" comme "foudroyer", et personne ne trouve à y redire, pas même ceux assignés à la sauvegarde et la défense de notre belle langue.

Un couple de force ne copule pas plus qu'un couple d'amis, allez dire à la communauté scientifique que les termes qu'ils emploient depuis le début sont académiquement faux ...


Je vous trouve bien orgueilleux pour prétendre savoir mieux qu'un dictionnaire les utilisations académiquement correctes d'un mot, au gré de vos convenances. Parce que, soyons clairs, s'il n'était pas question d'homosexualité, personne ne pinaillerait ainsi.
Je veux bien que vous ayez à cœur de défendre votre position sur cette histoire de mariage homosexuel, mais en venir à déformer la langue française pour la faire coller absolument à votre vision des choses, ça frise le ridicule.

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par Johnny » jeu. 04 avr. 2013, 13:23

marie du hellfest a écrit : Je vous trouve bien orgueilleux pour prétendre savoir mieux qu'un dictionnaire les utilisations académiquement correctes d'un mot, au gré de vos convenances. Parce que, soyons clairs, s'il n'était pas question d'homosexualité, personne ne pinaillerait ainsi.
Je veux bien que vous ayez à cœur de défendre votre position sur cette histoire de mariage homosexuel, mais en venir à déformer la langue française pour la faire coller absolument à votre vision des choses, ça frise le ridicule.
Vous m'avez mal lu, j'ai écrit que l'usage du terme "paire" était irrespectueux en ce qui concerne les homosexuels.

Je ne penses pas être orgueilleux, le sens des mots est complexe, et on peut le discuter, surtout le petit Larousse...Donc :
Dictionnaire de l'Académie Française :
COUPLE:
1. Deux êtres humains de sexe opposé, unis par amour, par mariage, par métier. Un couple bien assorti. Un couple célèbre, lié aux yeux du public par ses travaux, ses succès communs. Par ext. Deux animaux de sexe opposé. Un couple de pigeons, le mâle et la femelle.
2. Par analogie. Deux personnes unies par un sentiment commun ou par un intérêt qui les porte à agir de concert. Un couple d'amis. Un couple de fripons. Un couple de danseurs. Ramer en couple, se dit de deux rameurs qui, placés côte à côte dans un canot, manient chacun un aviron.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
Gehennam
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mer. 01 août 2012, 11:18

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par Gehennam » jeu. 04 avr. 2013, 16:41

Certes il y a notion d'altérité, mais l'altérité doit-elle être nécessairement sexuelle ? Nous sommes tous par nature différents les uns des autres, donc nous avons un nombre assez conséquent de points sur lesquelles nous pouvons fonder l'altérité, et par conséquent la notion de couple.

Que vous préfériez privilégier la définition antédiluvienne du couple en la limitant à un strict couple hétérosexuel, cela vous regarde. Que vous souhaitiez conserver un point de vue anachronique sur les relations humaines, c'est votre choix aussi. Mais gardez bien à l'esprit que la Vie est en perpétuelle évolution et que sans évolution des sociétés en parallèle, ces dernières sont vouées à l'extinction.

Pour finir, votre remarque sur la bêtise du compagnon de Marie est, je trouve, déplacée.

Au plaisir

Avatar de l’utilisateur
Menthe
Barbarus
Barbarus

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par Menthe » jeu. 04 avr. 2013, 18:22

Johnny a écrit :Et couple vient de "copula", qui a donner "copuler" !!
Copula qui signifie aussi "tout ce qui sert à attacher, lien, chaîne, laisse". C'est d'un romantique ! :D

Pour mettre mon grain de sel :

1. UN COUPLE, UNE COUPLE. Un couple, au masculin, se dit de deux personnes unies ensemble par amour ou par mariage ; il se dit de même de deux animaux unis pour la propagation. Une couple, au féminin, se dit de deux choses quelconques de même espèce, qui ne vont point ensemble nécessairement et qui ne sont unies qu'accidentellement. Il résulte que la construction peut varier, c'est-à-dire qu'on dira toujours, au singulier : un couple de pigeons suffit pour repeupler un pigeonnier ; mais on dira au singulier, ou au pluriel, suivant l'idée de celui qui parle : une couple de poulets suffira bien ou suffiront bien pour notre dîner.

2. UNE COUPLE, UNE PAIRE., Une couple désignant deux choses qui ne sont unies qu'accidentellement, paire désigne deux choses qui vont ensemble par une nécessité d'usage, comme les bas, les souliers, ou une seule chose composée de deux parties ou pièces, comme des ciseaux, des lunettes, des pincettes. Une couple et une paire peuvent se dire aussi des animaux, mais la couple ne marque que le nombre et la paire y ajoute l'idée d'une association nécessaire pour une fin particulière. Un boucher achètera une couple de boeufs, c'est-à-dire deux. Un laboureur doit dire qu'il en achètera une paire, parce qu'il veut les atteler à la même charrue, BEAUZÉE.


http://littre.reverso.net/dictionnaire- ... ion/couple

Faut-il en déduire, le gyrovague, que pour vous, deux homosexuels "vont ensemble par une nécessité d'usage", et que leur "association" est "nécessaire pour une fin particulière" ?
le gyrovague a écrit :Désolé, Marie, mais le mot couple induit forcément une notion d'altérité.
L'altérité n'est pas que sexuelle...

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par Invité » jeu. 04 avr. 2013, 21:14

Menthe a écrit :
Johnny a écrit :Et couple vient de "copula", qui a donner "copuler" !!
Copula qui signifie aussi "tout ce qui sert à attacher, lien, chaîne, laisse". C'est d'un romantique ! :D

Pour mettre mon grain de sel :

1. UN COUPLE, UNE COUPLE. Un couple, au masculin, se dit de deux personnes unies ensemble par amour ou par mariage ; il se dit de même de deux animaux unis pour la propagation. Une couple, au féminin, se dit de deux choses quelconques de même espèce, qui ne vont point ensemble nécessairement et qui ne sont unies qu'accidentellement. Il résulte que la construction peut varier, c'est-à-dire qu'on dira toujours, au singulier : un couple de pigeons suffit pour repeupler un pigeonnier ; mais on dira au singulier, ou au pluriel, suivant l'idée de celui qui parle : une couple de poulets suffira bien ou suffiront bien pour notre dîner.

2. UNE COUPLE, UNE PAIRE., Une couple désignant deux choses qui ne sont unies qu'accidentellement, paire désigne deux choses qui vont ensemble par une nécessité d'usage, comme les bas, les souliers, ou une seule chose composée de deux parties ou pièces, comme des ciseaux, des lunettes, des pincettes. Une couple et une paire peuvent se dire aussi des animaux, mais la couple ne marque que le nombre et la paire y ajoute l'idée d'une association nécessaire pour une fin particulière. Un boucher achètera une couple de boeufs, c'est-à-dire deux. Un laboureur doit dire qu'il en achètera une paire, parce qu'il veut les atteler à la même charrue, BEAUZÉE.


http://littre.reverso.net/dictionnaire- ... ion/couple

Faut-il en déduire, le gyrovague, que pour vous, deux homosexuels "vont ensemble par une nécessité d'usage", et que leur "association" est "nécessaire pour une fin particulière" ?
le gyrovague a écrit :Désolé, Marie, mais le mot couple induit forcément une notion d'altérité.
L'altérité n'est pas que sexuelle...
Bonjour Pfefferminz !

On vous a mis un article en allemand sur :
Menthe a écrit:
C'est en Allemagne. Des parents se sont retrouvés en prison pour avoir refusé que leurs enfants assistent au cours obligatoire d'éducation sexuelle (tendance idéologie officielle).

Bizarre que seuls des sites et forums catholiques en parlent... Si vous avez des liens vers des articles allemands, je prends !
Si cette histoire est vraie, on peut dire que c'est n'importe quoi...

Avatar de l’utilisateur
Menthe
Barbarus
Barbarus

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par Menthe » ven. 05 avr. 2013, 14:55

@le gyrovague

On peut débattre indéfiniment sur ce point :

Paire
Étymol. et Hist.1. a) Ca 1160 «deux choses de la même espèce qui vont, nécessairement ou ordinairement, ensemble» (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 890) [...] 2. 1456-67 se dit de deux personnes unies par l'affection ou par quelque similitude d'état (Cent Nouvelles Nouvelles, éd. Fr. P.Sweetser, LIXe, 71, p.367); 1690 les deux font la paire (Fur.); 3. ca 1393 «réunion de deux animaux de la même espèce employés ou vendus ensemble» (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p.171, 3: deux cens paires de pigons); spéc. 1690 «couple d'animaux destiné à la reproduction» (Fur.)

Couple
Étymol. et Hist. 1. a) 1146-70 masc. « réunion d'un homme et d'une femme » (Jeu d'Adam, éd. W. Noomen, 491 : ms. culpe corrigé en cuple par l'éd.); ca 1160 (Enéas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 8175); b) ca 1150 « groupe de deux personnes, de deux entités » (Roman de Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 8539); c) 1789 « mâle et femelle d'animaux » (Gramm.); [...] Du lat. class. copula « lien, chaîne; groupe de deux personnes liées par l'amitié, l'amour » lat. impérial « groupe de deux choses ».


Source : CNRTL

@touriste
Ah oui ! Merci.
Qu'est-ce qui me vaut l'honneur d'être de la Pfefferminze, au lieu d'être une simple Minze(n) ?

JustineF
Quæstor
Quæstor
Messages : 339
Inscription : mar. 20 mars 2012, 18:16

Couple ou paire?

Message non lu par JustineF » sam. 06 avr. 2013, 16:27

Certes, mais c'est bien la différence sexuelle qui permet de parler de couple et à vouloir inclure les personnes homosexuelles dans la définition du mot couple, c'est vouloir détruire la différence des sexes, sans parler de ce mot de parent asexué qu'on tente d'imposer par la loi afin, là aussi, de tenter de détruire la différence entre une mère et un père. C'est ,ni plus ni moins, une tentative de crime contre notre condition anthropologique.
Ce n'est donc pas seulement contre le mariage homosexuel et pour la protection de enfants que vous vous battez mais bien pour que ne leur soit pas reconnu le fait même de pouvoir former un couple.

Allez donc marcher seul dans le Marais à Paris et interpellez les hommes ou les femmes qui marchent main dans la main:
"Vous n'êtes pas un couple!"
Cela ne me semblerait pas plus outrancier que les propos que je viens de lire. Mais je peux faire fausse route, merci de m'éclairer si ce n'est pas ce que vous vouliez dire.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par PaxetBonum » lun. 08 avr. 2013, 20:30

Fée Violine a écrit :
marie du hellfest a écrit : Gyrovague, s'il vous plaît, si vous pouviez arrêter de parler de "paires" ... on parle bien de couples pour certains animaux, alors pourquoi pas pour des homosexuels aussi ? :/
Moi aussi ça m'énerve ce mot "paire". Les gens ne sont pas des chaussures !
"Si l’on se réfère à la terminologie du « Bon Usage », l’assemblage de deux éléments de même nature ne constitue pas un « couple » mais une « paire ». Ainsi, on dira une paire de ciseaux, une paire de lunettes et non un couple de ciseaux ou un couple de lunettes. Il en est de même pour les êtres vivants. Deux boeufs assemblés sous le même joug forment une paire de boeufs et non un couple de boeufs. Deux jumeaux de même sexe constituent une paire de jumeaux et non un couple de jumeaux. On pourrait multiplier les exemples. La langue française nous indique clairement que la notion de « couple » repose sur un principe de différenciation et d’altérité. Le couple, c’est « un homme et une femme unis par des relations affectives, physiques » (Robert 2012). La prise en compte de la fin de la définition ne doit pas faire oublier le début. La distorsion sémantique à laquelle on s’adonne chaque fois qu’on évoque un « couple » homosexuel crée une confusion dommageable que rien ne peut justifier, pas même une évolution des moeurs. Il s’agit bien ici d’appeler un chat « un chat »"
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par PaxetBonum » lun. 08 avr. 2013, 20:34

Menthe a écrit : L'altérité n'est pas que sexuelle...
Je lis régulièrement cet argument pour les paires homosexuelles.
Dans ce que vous appelez "couple homosexuel" pouvez-vous me dire de quelle altérité il s'agit ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

JustineF
Quæstor
Quæstor
Messages : 339
Inscription : mar. 20 mars 2012, 18:16

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par JustineF » lun. 08 avr. 2013, 20:46

PaxetBonum a écrit :
Menthe a écrit : L'altérité n'est pas que sexuelle...
Je lis régulièrement cet argument pour les paires homosexuelles.
Dans ce que vous appelez "couple homosexuel" pouvez-vous me dire de quelle altérité il s'agit ?
Quelque soit son genre, celui qui n'est pas moi est l'autre. Si vous pensez qu'il suffit d'avoir les mêmes organes génitaux pour être en tout point semblables...

Militer pour que les homosexuels ne puissent pas se marier c'est une chose mais se refuser à même reconnaître qu'ils puissent avoir une vie de couple, c'est du mépris.

JustineF
Quæstor
Quæstor
Messages : 339
Inscription : mar. 20 mars 2012, 18:16

Re: Une nouvelle manifestation le 26 mai ?

Message non lu par JustineF » mar. 09 avr. 2013, 13:52

Partant de votre principe et en résonnant par l'absurde, le mariage doit être possible entre adultes et enfants, entre membres de la même famille, entre humains et animaux (puisqu'il y a le genre humain et le genre animal)... Voyez là la limite de votre raisonnement.
Vous avez tout de même de drôles d'idées. A quel moment a-t-il été question pendant ce débat de revenir sur la majorité sexuelle ou sur l'inceste. Cessez de comparer l'homosexualité à ces pratiques, merci.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Couple ou paire?

Message non lu par PaxetBonum » mar. 09 avr. 2013, 15:20

JustineF a écrit :
Militer pour que les homosexuels ne puissent pas se marier c'est une chose mais se refuser à même reconnaître qu'ils puissent avoir une vie de couple, c'est du mépris.
Non c'est du français,
Je n'évoquais ici que l'aspect sémantique, qui va devoir évolué dans ce cas.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Chinotar
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : ven. 29 juil. 2011, 11:43

Couple ou paire?

Message non lu par Chinotar » mar. 09 avr. 2013, 20:35

Quelque soit son genre, celui qui n'est pas moi est l'autre.
Partant de votre principe et en résonnant par l'absurde, le mariage doit être possible entre adultes et enfants, entre membres de la même famille, entre humains et animaux (puisqu'il y a le genre humain et le genre animal)... Voyez là la limite de votre raisonnement.
Non, car l'altérité n'est pas suffisante.

Vous même vous ne considérez pas l'altérité sexuelle comme suffisante sinon vous pourriez aussi bien dire "un mariage entre un père et une fille doit être légal car ils sont de sexe différent".

En effet quelque soit son genre, celui qui n'est pas moi est l'autre. Vous parlez de résonné par l’absurde. Pourquoi placer l'altérité qu'au niveau de la différence de sexe ? Pourquoi pas au niveau de la couleur des yeux, de la profession, de la couleur de peau.

Ainsi un homme brun avec une femme brune forme une paire, car il n'y a pas d'altérité. Et une femme blonde avec un homme brun forme un couple.

Avatar de l’utilisateur
Onubense
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : sam. 05 nov. 2011, 16:24

Couple ou paire?

Message non lu par Onubense » mer. 24 avr. 2013, 17:49

JustineF a écrit :
Il faudrait au contraire s'engager à annuler tous les mariages contre-nature célébrés.
Au moins ce n'est pas la charité qui vous étouffe au moment de froidement décidé que des milliers de gens mariés légalement se verrait réotractivement reconsidérés comme non-mariés. Passons sur l'expression particulièrement violente de "contre'nature". Les homosexuels en s'aimant insultent-ils la nature selon vous? Ayez au moins le courage de répondre à cette question.

PS: remarquez que je laisse hors de ce débat les questions de la GPA et de la PMA. je ne vous parle ici uniquement du mariqge pour éviter d'envenimer un débat bien trop polémique.
Les mariages en question n'étant que des mascarades sans valeurs je ne suis pas particulièrement choqué par l'idée d'une abrogation de cette farce avec effet rétroactif.

Le manque de charité est de faire croire à des paires lesbiennes ou homosexuelles qu'elles pourront être un jour les égaux de couples sains et normaux. La nature s'y oppose, la morale s'y oppose, le bon sens aussi.

JustineF
Quæstor
Quæstor
Messages : 339
Inscription : mar. 20 mars 2012, 18:16

Re: MTP: Encore une erreur stratégique

Message non lu par JustineF » mer. 24 avr. 2013, 18:27

Onubense a écrit :
Les mariages en question n'étant que des mascarades sans valeurs je ne suis pas particulièrement choqué par l'idée d'une abrogation de cette farce avec effet rétroactif.

Le manque de charité est de faire croire à des paires lesbiennes ou homosexuelles qu'elles pourront être un jour les égaux de couples sains et normaux. La nature s'y oppose, la morale s'y oppose, le bon sens aussi.
Je prends bonne note que les homosexuels ne forment pas des couples, mais des "paires" "ni saines, ni normales". Que le droit qui vient de leur être accordé de se marier ne saurait être qu'une vaste farce sur laquelle on pourra revenir sans état d'âme. Cette conviction vous vient d'une meilleure connaissance de la nature, de la morale et du bon sens.

Merci de nous éduquer.

Onubense parle-t-il ici en son nom propre ou y aurait-il d'autres voix pour abonder dans son sens ou au contraire contredire ce qui vient d'être dit?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité