Non-violence

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
pierrot2
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Non-violence

Message non lu par pierrot2 » mar. 02 sept. 2014, 15:46

Le cadre que Jésus donna à Pierre lors de son arrestation, en lui demandant de rengainer son glaive, n' est-il pas ou ne devrait-il pas être pour le chrétien un signe sans appel de son autorité en faveur de la non-violence?Le témoignage, pour les courageux(dont je ne fais sans doute pas partie)du martyr dans la foi ne pourrait-il pas être aujourd'hui encore le vecteur de sa propagation?Voyez le grand cas que l' on fait dans les cours internationales des génocides..Pourquoi le génocide chrétien échaperait-il à cette "jurisprudence"?, manifestant ainsi avec encore plus de raisonnance, moyennant un pacifisme à toute épreuve(ce qui ne se trouve pas à ma connaissance dans les autres génocides) ,l' espoir qu'auraient leurs membres dans leur foi ?

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Les États-Unis, modèle de démocratie?

Message non lu par Lys_Sul » ven. 05 sept. 2014, 1:09

Jésus n'a pas réprimandé Pierre, car il porta une arme sur lui, c'est dans l'escalade de la violence que Jésus lui a fait cette remarque.


Pour la question de la Foi, deux solutions, soit comme les templiers ou alors en martyr témoignant de sa Foi pour le Christ, chacun est libre de choisir son témoignage envers lui.


ps: je caricature.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Les États-Unis, modèle de démocratie?

Message non lu par pierrot2 » ven. 05 sept. 2014, 13:35

Bonjour Lys_Sul,
En fait, interprétation de ma part il est vrai,je me suis laissé dire qu' Il avait porté le glaive pour partager l' opprobe dont sont victime les voyous, parfois à tort.Cette souffrance semblait en effet manquer à son palmarès, car étant parfait, Il ne pouvait pas en souffrir directement.
L' évangile de ce dernier dimanche n' etait-il pas la préméditation, pour Pierre, qui s' y montre hostile à la passion ,de son recours à la violence dans les situations tendues?Comme il est très humain d' y avoir recours en pareil cas! Mais est-ce la volonté de Dieu, au vue des réactions de Jésus qui semble insulter Pierre de Satan à l' annonce de sa passion et qui l' empêche à l' arrestation de défendre sa personne par la violence.
Et effectivement, pour Jésus comme pour les martyrs, pas de vengeance ni de victime colatérale non consentante.Bref, un sacrifice propre et probablement pur dans la majeure partie des cas( j' introduis cette nuance car les saints martyrs étaient tout de même pécheurs), puisque consenti dans l' amour du bourreau, et bien évidement en le pardonnant.
Navré de n' être apparement pas sur votre longueur d' onde,
fraternellement.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Les États-Unis, modèle de démocratie?

Message non lu par Lys_Sul » dim. 07 sept. 2014, 2:45

Je souscris votre propos, gérer ce genre de situation semble difficile.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Les États-Unis, modèle de démocratie?

Message non lu par pierrot2 » dim. 07 sept. 2014, 14:41

Bonjour, Lys_Sul,
Par souci de ne pas égarer, il me faut bien admettre l' existence d' aumoniers dans les armée, à propos desquels il m' a déjà été dit qu' ils n' étaient là que pour administrer l' extrême onction aux soldats.Je trouve cette explication à la limite de la mauvaise foi, car comment ne pas encourager par leur présence le recours à la violence du soldat?
Si j' ai raison , c' est donc que l' Eglise est en défaut...Il doit bien y avoir une raison à ce positionnement qui , à mes yeux , est un détournement du message d' amour du Christ...
Si vous avez l' explication plus cohérente de ce positionnement, je serais votre obligé, car jusqu' ici, j' ai adhéré à la foi catholique peut-être par erreur, et je suis dans l' angoisse à l' idée d' être rebelle aux enseignement de l' Eglise, qui doit bien avoir des raisons plus sérieuses , après tout. Vous l' aurez compris, je suis un inconditionnel de la non violence.Merci de l' attention que vous y porterez!

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Censor
Censor
Messages : 85
Inscription : lun. 22 oct. 2012, 21:54

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par Vincent » dim. 07 sept. 2014, 15:21

La présence d'aumôniers dans l'armée tend au contraire à apporter l'amour de Dieu là où règne en principe la violence. La violence est ainsi cadrée, ne se manifeste qu'en cas d'obligation et sans plaisir.
« Nous serons pauvres et nous souffrirons la misère aussi longtemps qu’il le faut, comme une ville assiégée qui n’entend pas capituler, mais nous montrerons que nous sommes quelque chose. »
Vincent Van Gogh.

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par pierrot2 » dim. 07 sept. 2014, 16:01

La violence dont Pierre voulait faire preuve à l' arrestation de Jésus, a cependant été promptement arrétée par ce dernier.Le moment semblait pourtant, d' un point de vue humain, bien choisi au vu de ce qui allait suivre.Dès lors, où est l' obligation de recourir à la force, puisqu' au moment le plus tragique Dieu lui même semble s' y opposer?

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Censor
Censor
Messages : 85
Inscription : lun. 22 oct. 2012, 21:54

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par Vincent » dim. 07 sept. 2014, 19:03

pierrot2 a écrit :La violence dont Pierre voulait faire preuve à l' arrestation de Jésus, a cependant été promptement arrétée par ce dernier.Le moment semblait pourtant, d' un point de vue humain, bien choisi au vu de ce qui allait suivre.Dès lors, où est l' obligation de recourir à la force, puisqu' au moment le plus tragique Dieu lui même semble s' y opposer?
Jésus arrête le geste de Pierre après que celui-ci a coupé l'Oreille de Malchus. Parce qu'il ne veut pas de violence inutile. Pierre, vous le soulignez, agit d'un point de vue humain, tandis que Jésus agit pour le dessein divin.
« Nous serons pauvres et nous souffrirons la misère aussi longtemps qu’il le faut, comme une ville assiégée qui n’entend pas capituler, mais nous montrerons que nous sommes quelque chose. »
Vincent Van Gogh.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2370
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par poche » lun. 08 sept. 2014, 7:34

L'Eglise catholique reconnaît le droit des nations à la légitime défense. Par exemple, lorsque la France a été envahie par l'Allemagne. La France avait le droit de se défendre en ayant une armée.
La présence des aumôniers dans les forces armées est de répondre aux besoins spirituels des soldats. ils ont encore besoin d'aller à la messe. Ils ont encore besoin de se confesser.
Je ne dis pas que tout l'armée américaine a fait est juste. Mais je ne dis que la présence d'aumôniers catholiques a un rythme légitime et joue un rôle important dans la vie des hommes qui servent leur pays de cette façon.

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par pierrot2 » lun. 08 sept. 2014, 9:31

Bonjour Vincent,
Il me semble cependant que si Jésus avait agréé l' acte violent de Pierre, Il n' aurait pas recollé l' oreille de Malchus, de façon à prolonger cet acte et à lui donner raison(à Pierre).Merci de répondre à mon angoisse, cependant; je me sens écouté...

Bonjour Poche,
Merci également de prendre en compte ma petite détresse.J' entends bien les bonnes intentions des soldats, mais jusqu' à présent, elles résonnent en moi comme les bonnes intentions de Pierre pour défendre Jésus,et qu'Il a, me semble t il encore,désapprouvées.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Les États-Unis, modèle de démocratie?

Message non lu par Lys_Sul » mar. 09 sept. 2014, 2:06

pierrot2 a écrit :Par souci de ne pas égarer, il me faut bien admettre l' existence d' aumoniers dans les armée, à propos desquels il m' a déjà été dit qu' ils n' étaient là que pour administrer l' extrême onction aux soldats.Je trouve cette explication à la limite de la mauvaise foi, car comment ne pas encourager par leur présence le recours à la violence du soldat?
Ils existent des soldats catholiques dans l'armée, s'ils meurent le besoin d'avoir un aumônier pour l’extrême-onction est souhaitable, cela est normal que les hommes de l’Église doivent se trouver dans des professions ou la mort peut venir brutalement une sorte de samu spirituel. Je crois que si certains ne donnent pas l’extrême-onction cela est plutôt dans le sens de respecter la laïcité... Ou alors attendre qu'un soldat fasse sa demande à l’aumônier pour qu'il pratique.

Le métier de soldat a évolué depuis, les conflits se trouvent dans des zones urbaines donc faire ami-ami avec la population, ce qui enlève l'image du soldat tueur, même si ce métier est principalement d'être une force potentielle d'action contre une cible.

Le pacifisme est un sentiment noble mais dans la réalité, en face cela passe pour une soumission devant un conflit naissant, donc les effets sont pires que prévues.

Edmund Burke par sa citation peut résumer la chose « Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe » .
Si vous avez l' explication plus cohérente de ce positionnement, je serais votre obligé, car jusqu' ici, j' ai adhéré à la foi catholique peut-être par erreur, et je suis dans l' angoisse à l' idée d' être rebelle aux enseignement de l' Eglise, qui doit bien avoir des raisons plus sérieuses , après tout.
http://www.dioceseauxarmees.catholique. ... usteq.html

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P7W.HTM

Les États, actuellement, ne sont plus chrétiens, mais laïcs de facto la morale d'état et les intérêts du pays sont parfois en confrontation avec notre conception de la morale, donc le pacifisme est une utopie sur ce plan là.
Vous l' aurez compris, je suis un inconditionnel de la non violence.Merci de l' attention que vous y porterez!
Cela est dans votre droit, aucun quidam peut forcer votre personne à faire du mal sur autrui.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Les États-Unis, modèle de démocratie?

Message non lu par pierrot2 » mar. 09 sept. 2014, 10:34

Dans les intentions de prière, Lys_Sul, j' ai déjà signalé que Jésus lui-même ne me semblait pas en accord avec Pierre dans son intervention violente, puisqu' Il recolle l' oreille coupée du serviteur du grand prêtre;du point de vue de Pierre, la violence de ce serviteur avait été endiguée par la force et sans doute trouvait-il cela une "guerre juste".
Si Jésus avait estimé comme juste l' acte violent de Pierre, ne l' aurait-Il pas félicité..Au lieu de cela, Il guérit son agresseur, ce qui n' est pas une louange de sa part de l' acte défensif de Pierre.
Bien sur, la spirale de violence a été neutralisée par Pierre, et je suis sensible aux bonnes intentions développées dans vos sources, par l' évêque aux armées ou par le Vatican.Mais combien plus durable, profond et stable fut l' effet pacificateur de la guérison de l' oreille du serviteur Malchus, et du sacrifice du Christ qui allait suivre,sans victime collatérale, ce que la démarche de Pierre ne garantissait pas.

Par contre, je me sens tranquilisé pour avoir lu dans le lien où s' exprime le Vatican sur le sujet, une reconnaissance de la qualité d' "objecteur de conscience", ce que malheureusement je ne fus pas,- malheureusement,-au regard de mes idées actuelles.
Je vous remercie donc pour m' avoir rasseréné sur ce point.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par Mac » mar. 09 sept. 2014, 17:40

Bonjour pierrot2, :)
pierrot2 a écrit :je m' avoue en apparent désaccord avec la présence d' aumoniers dans les armées, qui révèle selon moi l' intention de ne pas exclure la violence du comportement chrétien,
Je dirais plutôt de ne pas exclure de la grâce du salut ceux qui sont contraints bien malgré eux d'aller sur de lieux de conflit en risquant leur vie pour des gens qu'ils ne connaissent même pas dans le but de rétablir la paix qui n'a pu être obtenue par le dialogue.

Après vous avez parfaitement raison lorsque vous dites que Jésus est non-violent : " aimez vos ennemis".

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Censor
Censor
Messages : 85
Inscription : lun. 22 oct. 2012, 21:54

Re: prière pour ne pas être rebelle à l' Eglise

Message non lu par Vincent » mar. 09 sept. 2014, 18:46

pierrot2 a écrit :Bonjour Vincent,
Il me semble cependant que si Jésus avait agréé l' acte violent de Pierre, Il n' aurait pas recollé l' oreille de Malchus, de façon à prolonger cet acte et à lui donner raison(à Pierre).Merci de répondre à mon angoisse, cependant; je me sens écouté...
jésus n'agrée pas l'acte violent de Pierre. C'est justement pour cela qu'il lui demande de rengainer son arme et soigne l'oreille de Malchus. C'est ce même rôle que tient l'aumônier à l'armée: éviter toute violence inutile, n'en user que dans un cadre précis de stricte nécessité, et jamais gratuitement.
« Nous serons pauvres et nous souffrirons la misère aussi longtemps qu’il le faut, comme une ville assiégée qui n’entend pas capituler, mais nous montrerons que nous sommes quelque chose. »
Vincent Van Gogh.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10656
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Prière pour ne pas être rebelle à l'Église

Message non lu par Fée Violine » mar. 09 sept. 2014, 19:30

Jésus empêche Pierre de le défendre, mais il n'interdit pas de défendre les autres.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : nano, Socrate d'Aquin et 7 invités